Retour à l'accueil

L’espoir du CH Sean Farrell doit passer au niveau supérieur | Highlights

La USHL est considérée comme étant la meilleure ligue junior aux États-Unis. Très souvent, les joueurs s’y produisant trouvent preneur au repêchage annuel. Au sein de cette ligue, on trouve l’équipe nationale de développement américain des moins de 18 ans. Cette formation, la USNTNP, regroupe les meilleurs espoirs de moins de 18 ans qui pourraient jouer dans la USHL. Quelques cas d’exception, comme Owen Power, jouent en NCAA à 17 ans, mais c’est plus rare. Bref, j’ai regardé le match opposant le Steel de Chicago contre cette formation U18 et un constat me vient à l’esprit: Sean Farrell doit passer au niveau supérieur.

J’ouvrirais mon texte en spécifiant que non, Farrell n’est pas ”un vol”. C’est une très bonne sélection, même qu’on peut se considérer chanceux qu’il ait été disponible au 4e tour pour le CH. Oui il joue bien, mais c’est totalement inutile de le qualifier de vol alors qu’il domine une ligue junior à 19 ans. J’y reviendrai sur ce point plus loin. Dans 5 ans, peut-être pourra-t-on ressortir ce terme que je n’aime pas particulièrement, mais pas dans l’immédiat.

Bref, le match dont je vous parle était disputé le 5 décembre dernier. Je voulais absolument voir l’attaquant de 19 ans performer contre les meilleurs U18 de la ligue. Farrell, choix de 4e ronde du dernier repêchage de la NHL pour le Canadien de Montréal, a terminé la rencontre avec trois points (1 but, 2 passes) et il était au centre de l’action à chaque présence. Jusqu’ici, l’attaquant cumule 18 points en 9 matchs. Il est, encore à ce jour, le meilleur espoir du CH que je regarde jouer présentement. Est-ce que les points et les highlights qu’on voit sont toutefois un bel aperçu de son jeu global ?

La réponse est oui. Au moment d’écrire ces lignes, j’ai regardé 3 matchs complets de Farrell cette année et l’attaquant trouve le moyen de créer des highlights à chaque match. Que ce soit de belles passes en zone offensive d’un côté à l’autre de la zone ou une feinte spectaculaire pour enfiler l’aiguille, Farrell offre tout ce que veut voir un partisan chez un espoir du CH. Il se présente actuellement au 2e rang des marqueurs de la USHL derrière son coéquipier Coronato. Il faut toutefois contextualiser ses performances pour comprendre qu’il doit rapidement sauter au niveau supérieur.

Comme un joueur de 20 ans LHJMQ au sein d’une bonne équipe
Ce serait la meilleure comparaison que je pourrais donner de la situation de Farrell présentement. Il domine tel un joueur de 20 ans dans la LHJMQ au sein d’une équipe de tête. Le Steel de Chicago est une très bonne équipe avec notamment Matthew Coronato (draft 2021) et Matthew Samoskevich (draft 2021). L’an dernier, le Steel était déjà très fort avec Brendan Brisson (choix 1er tour 2020 des Golden Knights) et avec Sam Colangelo (choix 2e tour 2020 des Ducks). Je croyais bien que Chicago afficherait une légère baisse de productivité avec le départ de ces deux joueurs pour la NCAA, mais c’est tout faux. Farrell s’est dressé et il est le moteur offensif de l’équipe.

Cela dit, j’ai très hâte de le voir graduer en NCAA. Cette saison, il aurait très bien pu endosser l’uniforme de l’Université d’Harvard dans la NCAA. Malheureusement, la division NCAA qui accueille Harvard (Ivy League) a décidé de fermer ses portes pour la saison en raison de la COVID-19. Ainsi, Farrell doit se contenter de la USHL comme calibre. Dans le match du 5 décembre 2020 que j’ai observé, contre la USNTDP, l’attaquant appartenant aux Canadiens fut celui qui s’est le plus démarqué. Il tenait tête à des défenseurs comme Luke Hughes et Aidan Hreschuk, deux défenseurs que j’ai en haute estime pour le prochain repêchage.

Je me répète, j’ai très hâte de voir Farrell évoluer dans la NCAA puisqu’à mon avis, outre apprendre à dominer, il n’a plus de preuves à faire en USHL. Voici un vidéo de tous ses buts et toutes ses passes cette saison au sein du Steel de Chicago.

Podcasts
& vidéos

21 novembre 22

Entrevue avec Ethan Gauthier, espoir de la LHJMQ pour le repêchage 2023

Dans cette entrevue, Pascal discute avec Ethan Gauthier, joueur du Phoenix de Sherbrooke qui est admissible au repêchage 2023. Dans un reportage complet de trois textes, nous vous présentons cet espoir avec des commentaires de deux coéquipiers et de son père, Denis Gauthier.

21 novembre 22

#74. Listes préliminaires (top 32) de Mat, Pascal et de Simon Servant pour le repêchage 2023

Épisode de «rankings» pour le TSLH Espoirs ! Mathieu, Pascal et Simon Servant vous présentent leur liste préliminaire des meilleurs espoirs pour le repêchage 2023 de la NHL. Pour en savoir plus sur les prospects admissibles au prochain repêchage, cet épisode est pour vous !

21 novembre 22

#73. Le Forum TSLH: Bilan du CH, Rocket et repêchage 2023

Dans cet épisode, nous répondons aux questions des auditeurs. Nous présentons notre bilan du CH après dix matchs, nous parlons du Rocket de Laval et du repêchage 2023 (et même 2024 !)

Nouvelles

Hockey 22 novembre 2022

Éric Bélanger démissionne!

Éric Bélanger démissionne!
Hockey 20 novembre 2022

Shane Wright prend la direction de la AHL

Shane Wright avec le Kraken
Hockey 18 novembre 2022

Rocket de Laval | Contribuer à sa façon

Rocket de Laval | Contribuer à sa façon
Actualité NHL 17 novembre 2022

Fantasy Hockey | Des options comme agents libres

Fantasy Hockey | Des options comme agents libres
Actualité NHL 16 novembre 2022

Rocket de Laval: Brigade défensive et retour de William Trudeau

Rocket de Laval: Brigade défensive et retour de William Trudeau
Actualité NHL 14 novembre 2022

Matias Maccelli sort de l’ombre

Matias Maccelli sort de l’ombre
Actualité NHL 10 novembre 2022

Charlie McAvoy marque à son retour au jeu

Charlie McAvoy marque à son retour au jeu
Hockey 10 novembre 2022

Rocket de Laval | «On joue avec la peur de perdre».

Rocket de Laval | «On joue avec la peur de perdre».

Commentaires

Laisser un commentaire