Retour à l'accueil

Les Golden Knights de Las Vegas devraient-ils privilégier le succès immédiat?

Lorsque George McPhee a été nommé directeur-général des Golden Knights de Las Vegas, son plan initial était de bâtir cette équipe d’expansion sur le long terme. Il a donc privilégié les choix de repêchage aux joueurs établis, raison pour laquelle il a entre autre transféré : Trevor van Riemsdyk, Davis Schlemko et Marc Methot contre des espoirs et des choix. L’ancien DG des Capitals pensait pouvoir compter sur les nombreux choix qu’il avait acquis, dont un qui aurait la chance d’être possiblement top 10 (si les Golden Knights avaient connus une mauvaise saison), afin de bien bâtir son équipe pour le futur. Il ne se doutait donc pas que les Golden Knights allait connaître du succès à leur première campagne dans la LNH, mais c’est pourtant ce qui arrive en ce moment alors qu’avec une fiche de 26-9-2, ils sont présentement premier de la division Pacifique, devant les Kings de Los Angeles. S’ils continuent comme cela, les Golden Knights participeront non seulement aux séries éliminatoires, mais ils pourraient aussi remporter leur division, ce qui serait du jamais vu pour une équipe d’expansion.

[STATS_EQUIPE]VGK[/STATS_EQUIPE]

Cela pousse forcément monsieur McPhee à revoir son plan initial, lui qui doit certainement considérer d’autres options maintenant que sa formation est en bonne position pour connaître du succès immédiat. Il est désormais clair qu’à moins d’une très dramatique débandade, la surprenante formation issue de l’expansion participera aux séries éliminatoires de la coupe Stanley. Sachant cela, il serait tout à fait logique que l’idée de bâtir sur le long terme ait été abandonné par l’équipe dirigeante des Knights, du moins pour l’instant. Il reste donc à savoir: Comment monsieur McPhee prévoit-il gérer sa formation? Tentera-t-il d’obtenir du renfort, en sacrifiant notamment ses choix qui semblaient si précieux au début de la saison?

Est-ce-que cela serait une bonne idée de sacrifier des espoirs et des choix afin de surfer sur la vague de succès de son équipe, monsieur McPhee devrait-il faire tout son possible pour aller le plus loin possible dès cette année, ou ne serait-il pas mieux qu’il opte une stratégie comprenant moins de risque? Cela est un dilemme certainement difficile, mais le DG des Golden Knights n’aura d’autre choix que de bâtir un nouveau plan, tenant maintenant compte de la position de son équipe qui ne semble pas vouloir ralentir.

Essayer de connaître du succès immédiat, une idée audacieuse: Comme mentionné plus tôt, il n’était pas du tout prévu que la nouvelle équipe d’expansion se retrouve en position de participer aux séries, rare sont ceux qui les avaient placés meneur de la division Pacifique dans leur prédictions. Échanger des choix et des espoirs était donc hors de vue dans les plans. Cependant, avec la situation actuelle de l’équipe, ne serait-il pas envisageable de faire tout le contraire de ce qui était prévu, et de transférer des espoirs ainsi que des choix contre des joueurs établis. Cela serait certes audacieux, mais cette stratégie pourrait apporter beaucoup d’avantages à court terme pour les Golden Knights. Une autre raison qui pourrait pousser à essayer de gagner dès maintenant est tous les joueurs qui seront joueurs autonomes sans compensation au terme de l’année.

S’il advenait que George McPhee s’offre les services d’un ou plusieurs joueurs de location, ou encore d’un bon joueur établi à la date limite des transactions. Cela pourrait permettre à sa formation de devenir prétendante à leur première saison dans la LNH seulement. Ils peuvent en ce moment viser la barre des 40 victoires, alors pourquoi ne pas tenter de viser les 50 victoires, un exploit qui serait plus qu’historique pour une franchise d’expansion.

Mais pour réaliser un tel exploit, des renforts seraient nécéssaire, renforts que Vegas pourrait acquérir via le marché des transactions. Et une fois rendu en série éliminatoire, un coup de main supplémentaire n’est jamais de refus, car la route vers la coupe Stanley est toujours longue et difficile, et le fait d’avoir acquis des joueurs d’expérience et de talent a toujours été très utile pour parvenir à passer au travers de cette dure route. Quelques options de joueur de location pourraient être à la disposition de George McPhee, des joueurs qui seront UFA au terme de la présente campagne et dont leur équipe ne connaisse pas une bonne saison, donc disposée à les transférer, les principaux étant:

Tomas Plekanec: Il connait bien Gérard Gallant, lui qui a été sous ses ordres lorsque Gallant était entraîneur-assistant avec le Canadien de Montréal de 2012 à 2014. Il pourrait donc facilement s’acclimater à son style de jeu. Bien qu’il ait connu une baisse de régime offensif, il demeure toujours un joueur très utile sur une troisième ligne, capable de s’occuper des missions défensives et ayant beaucoup d’expérience dans la LNH.

[STATS]864[/STATS]

Valtteri Filppula: Un peu comme Plekanec, il a perdu sa touche offensive d’autrefois, mais il est toujours une belle option pour les prétendants qui recherchent un joueur de profondeur. Peut jouer des minutes sur le désavantage numérique et excellent choix pour un quatrième centre. Il serait logique que les Flyers tentent de s’en débarrasser, eux qui sont derniers de la division Métropolitaine.

[STATS]3813[/STATS]

Patrick Maroon: Son contrat arrive à échéance à la fin de la saison et avec la saison décevante que connaissent les Oilers, il serait vraisemblable qu’il soit disponible pour une transaction en tant que joueur de location. Il a inscrit 27 buts l’an dernier et il connaît une autre belle campagne cette année avec 21 points en 38 parties. Il pourrait ajouter un peu de robustesse et pourrait servir de protecteur à de plus jeunes joueurs, comme il l’a bien fait avec Connor McDavid l’année dernière.

[STATS]4854[/STATS]

Radim Vrbata: Il a connu une excellente saison de 55 points l’année dernière, mais a ralenti cette année avec 12 points en 30 matchs. Cependant, il peut toujours produire de belles choses et pourrait être un bon joueur de soutien dans la formation des Golden Knights.

[STATS]250[/STATS]

Mike Green: Si la logique est respectée, l’organisation des Red Wings ne participera pas aux séries et Mike Green pourrait être une belle monnaie d’échange pour Detroit alors qu’il connaît une bonne saison. Il serait un excellent atout supplémentaire à la ligne bleue de Vegas qui compte déjà des défenseurs qui font un bon travail comme Nate Schmidt et Colin Miller.

[STATS]925[/STATS]

Le statut quo, une autre option envisageable: Bien que faire l’acquisition de l’un de ces joueurs pourrait donner plus de chance de succès immédiat au Golden Knights, une autre solution possible ne serait-il pas de simplement de ne rien faire pour l’instant et de laisser les choses prendre leur cour normal? Car tout va parfaitement bien en ce moment pour Vegas, donc pourquoi risquer de briser la belle chimie qui opère sur la glace? Le système de Gérard Gallant fonctionne à merveille, les victoires s’enchaînent, tous les joueurs fonctionnent bien, et cette stratégie permettrait de garder leur nombreux choix de repêchage en plus de maintenir la chimie dans le groupe. Bien sûr, il se pourrait que si les Golden Knights venait à se faire éliminer, George McPhee pourrait avoir regretter de ne pas avoir été cherché de la main d’oeuvre supplémentaire, mais il aurait toujours ses nombreux choix, ses espoirs, ainsi qu’une multitude d’éléments qui pourraient servir dans une transaction en Fleury, Neal, Perron etc.

Alors, les Golden Knights veulent-ils vraiment à tout prix connaître du succès maintenant? L’équipe dirigeante devrait-elle envisager de sacrifier quelles choix et/ou espoirs afin de renforcer l’alignement, ou devrait-elle plutôt opter pour une stratégie conservatrice et laisser les choses aller, du moins jusqu’à la date limite des transactions? Ce qui est certain, c’est que George McPhee a deux options qui comportent chacune des avantages et des inconvénients, et dépendant de sa décision, il sera intéressant de voir comment il agira sur le marché des transactions dans les prochaines semaines.

Podcasts
& vidéos

21 novembre 22

Entrevue avec Ethan Gauthier, espoir de la LHJMQ pour le repêchage 2023

Dans cette entrevue, Pascal discute avec Ethan Gauthier, joueur du Phoenix de Sherbrooke qui est admissible au repêchage 2023. Dans un reportage complet de trois textes, nous vous présentons cet espoir avec des commentaires de deux coéquipiers et de son père, Denis Gauthier.

21 novembre 22

#74. Listes préliminaires (top 32) de Mat, Pascal et de Simon Servant pour le repêchage 2023

Épisode de «rankings» pour le TSLH Espoirs ! Mathieu, Pascal et Simon Servant vous présentent leur liste préliminaire des meilleurs espoirs pour le repêchage 2023 de la NHL. Pour en savoir plus sur les prospects admissibles au prochain repêchage, cet épisode est pour vous !

21 novembre 22

#73. Le Forum TSLH: Bilan du CH, Rocket et repêchage 2023

Dans cet épisode, nous répondons aux questions des auditeurs. Nous présentons notre bilan du CH après dix matchs, nous parlons du Rocket de Laval et du repêchage 2023 (et même 2024 !)

Nouvelles

Actualité NHL 30 novembre 2022

Winnipeg Jets | Une éclosion à 27 ans !

Winnipeg Jets | Une éclosion à 27 ans  !
Actualité NHL 28 novembre 2022

Deux jeunes joueurs de Vancouver déçoivent

Deux jeunes joueurs de Vancouver déçoivent
Hockey 28 novembre 2022

1 an de Jeff Gorton: Ses meilleurs coups

Kent Hughes - Jeff Gorton - marc bergevin
Actualité NHL 28 novembre 2022

Marco Rossi envoyé en AHL

Rossi avec le wild d'IOWA
Hockey 27 novembre 2022

Un début de saison à oublier pour cet espoir des Canucks

Un début de saison à oublier pour cet espoir des Canucks
Agents libres NHL 26 novembre 2022

Sean Monahan: Le garder ou l’échanger ?

Monahan avec le Canadiens
Hockey 22 novembre 2022

Éric Bélanger démissionne!

Éric Bélanger démissionne!
Hockey 20 novembre 2022

Shane Wright prend la direction de la AHL

Shane Wright avec le Kraken

Commentaires

  1. Supersim777

    Je crois que sans vraiment avoir à transiger pour des gros noms, l'équipe aura du succès dans les saisons à venir. En 2017, ils ont eu beaucoup de choix dont 3 premiers picks top 15 et 2 choix de 2e ronde. En 2019, ils ont pour le moment 3 choix de 2e ronde et 3 choix de 3e ronde, puis en 2020 ils ont 3 choix de 2e ronde. Tous ces choix leur fera un très bon bassin de prospects. Dans l'immédiat, leur équipe est assez jeune. Ils ont quelques joueurs de 30 ans et plus (Neal, Bellemare, Engelland, Fleury). Ils ont surtout beaucoup de joueurs dans leur prime âgés de 25 à 29 ans (ce qui fait en sorte que les prospects auront le temps d'être bien développés) : Reilly Smith, Cody Eakin, David Perron, Erik Haula, Oscar Lindberg, Jonathan Marchessault, Luca Sbisa, Nate Schmidt, Brayden McNabb, Jon Merrill, Colin Miller. Ils ont également de jeunes joueurs de 20 à 24 ans déjà dans l'alignement : William Karlsson, Alex Tuch, Leipsic, Carrier, Theodore, Subban et Dansk. Ce qu'on pourrait reprocher à cet alignement est peut-être le manque de joueurs élites, mais ils compensent avec une production répartie sur plusieurs trios. Ils ont beaucoup de joueurs travaillants qui ne pouvaient pas vraiment s'illustrer dans leurs anciennes équipes. Au final, ils ont une belle petite équipe dans le moment présent et le futur s'annonce prometteur en raison des nombreux choix qu'ils possèdent.

Laisser un commentaire