Retour à l'accueil

La prolongation de Torey Krug est-elle, pour le moment, le meilleur mouvement estival de Don Sweeney ?

Depuis le début de cette intersaison 2016, les Bruins ne font aucun mystère sur le fait qu\’ils souhaitent améliorer leur brigade défensive. Ciblant potentiellement le marché des transactions afin de satisfaire ce besoin, l\’équipe de Don Sweeney possède néanmoins à son actif un mouvement clé répondant aux exigences d\’une ligne bleue plus dense et plus stable. Le 30 juin dernier, la formation du Massachusetts s\’est ainsi illustrée en mettant sous contrat l\’arrière américain Torey Krug, alors agent libre avec restriction, via une entente de 4 ans lui conférant un salaire de 5,25 M$ à l\’année. À de nombreux égards, cette prolongation est un élément majeur de l\’œuvre de Don Sweeney sur ces dernières semaines. Membre productif de l\’alignement défensif de Boston, Krug sort d\’un exercice exemplaire, ponctué de 40 assistances pour 4 buts inscrits. Comme le note SkyonAir, auteur sur le site SB Nation stanleycupofchowder.com, cette performance fut par ailleurs altérée par les soucis physiques rencontrés par l\’ancien universitaire, diminué par une gêne à l\’épaule qui l\’a conduit vers la salle d\’opération, en avril dernier. Avec ses 4 réalisations, pour un total de 244 tentatives cadrées en 81 rencontres, il n\’a ainsi pu maintenir son pourcentage de tir à un niveau élevé (seulement 1,6 %, le plus bas de sa carrière). C\’est donc au courage et avec intelligence qu\’il a su adapter son jeu, compensant le temporaire déclin de son lancer frappé, pourtant dévastateur, en allant accumuler les passes décisives au service de ses coéquipiers. Ce faisant, et avec ce fameux total de 40 assistances, Krug a atteint son record en carrière concernant ce secteur de jeu. Sans mentionner d\’ailleurs que l\’ensemble des points recueillis, 44, constitue là-encore un sommet dans le parcours de l\’américain de 25 ans au sein de la LNH.

Oui, l\’abnégation de l\’ancien de Michigan State est remarquable, d\’autant qu\’il ne se limite pas qu\’à être un détonateur offensif pour la troupe de Claude Julien. La stabilité qu\’il apporte à chacune de ses paires, alors qu\’il a connu de nombreux partenaires différents cette saison, est l\’élément majeur faisant de Krug le second pilier de la défense des Bruins, derrière un Zdeno Chara vieillissant. Capable de sauvetages surprenants, il apporte surtout un calme olympien dans la relance et la transition des Bruins, comme le note Don Sweeney, dans un témoignage recueilli par Matt Kalman, de boston.cbslocal.com: \”nous avons réalisé que plus il est présent sur la glace et plus nous contrôlons et acheminons bien la rondelle\”. Dans une ligue en demande croissante de fluidité et de précision, les qualités de manieur de disque de Krug en font un vrai arrière d\’avenir, ses attributs prometteurs étant doublés d\’une mentalité de fer au service d\’un collectif où il figure comme un porte-voix respecté. Comme dit précédemment, il ne faut pas perdre de vue la complexité de sa situation au sein de la brigade défensive des Bruins, Torey Krug ayant successivement été jumelé à des joueurs comme Kevan Miller (en troisième paire), Adam McQuaid ou même Dennis Seidenberg, une compagnie certes expérimentée mais ne figurant pas parmi l\’élite de la défense de profondeur dans la grande ligue. Et pourtant, tout cela ne l\’a pas empêché de conclure sa saison avec un ratio +/- positif de 9.

Malgré un contexte parfois instable, et en endurant les critiques sur sa petite taille ou sur sa longue période sans le moindre but, Krug a pourtant réussi à déjouer les prédictions, comme il a dû le faire bien souvent depuis ses débuts dans le hockey. Non-repêché, il s\’est joint à l\’organisation des Bruins comme agent libre alors que sa carrière universitaire touchait à sa fin. S\’élevant petit à petit au sein de la hiérarchie défensive, il s\’est vu plus largement exposé l\’an dernier suite au départ de Dougie Hamilton pour Calgary. Comme le rappelle Kalman, le chroniqueur de CBS, il semble que l\’arsenal du petit défenseur s\’étoffe d\’année en année et malgré le fait qu\’il est déjà atteint la mi-vingtaine, sa courbe de progression pourrait tout de même continuer de grimper à moyen terme. En cela, sa signature revêt un aspect encore plus encourageant pour la haute-direction des Bruins.

Au final, ce qui semble ressortir des analyses compilées sur la toile suite à l\’annonce de la prolongation de Krug, c\’est qu\’il s\’agit d\’un pari maîtrisé pour Sweeney. À l\’inverse de la signature de David Backes, plus contestée, cette entente représente une belle opportunité pour Boston. Touché physiquement, Krug a su répliquer avec son plus grand total de minutes par match en carrière, 21. Critiqué sur son irrégularité dans le secteur des buts marqués, il a finalement atteint le plateau des 40 assistances pour sécuriser son meilleur exercice en terme de présences sur la fiche de pointage. Raillé pour sa taille, il a su s\’imposer comme un homme fort du dispositif de Claude Julien, totalisant donc un temps de glace solide couplé à une grande confiance de sa direction envers ses habilités techniques. Pour l\’ensemble de ces facteurs, et car pour l\’heure l\’intersaison des Bruins semble au mieux incomplète, ou au pire décevante, pensez-vous que la prolongation pour 4 ans de Krug le RFA représente le meilleur mouvement de Don Sweeney pour le moment ?

[STATS]5098[/STATS]

[STATS_EQUIPE]BOS[/STATS_EQUIPE]

Podcasts
& vidéos

13 janvier 23

#78. Évaluation des espoirs du WJC 2023 par le TSLH Espoirs

Cette semaine, 4 membres du TSLH Espoirs discutent du Championnat mondial junior 2023.

31 décembre 22

#77. Le Forum TSLH: Championnat mondial junior 2023

Pascal et Mat prennent vos questions et jasent du prochain WJC 2023 ! Nos intervenants vous offrent aussi leur prédiction concernant le tournoi.

31 décembre 22

#76. (Partie 1) Analyse des espoirs du CH en ce début de saison

Dans cet épisode, nous vous partageons nos observations sur les espoirs du CH en ce début de saison.

Nouvelles

Actualité NHL 27 janvier 2023

Matty Beniers sera absent de la formation ce soir

Matty Beniers sera absent de la formation ce soir
Actualité NHL 26 janvier 2023

Andrei Kuzmenko s’entend pour 2 autres années avec Vancouver

Andrei Kuzmenko s’entend pour 2 autres années avec Vancouver
Hockey 25 janvier 2023

Rocket de Laval | Bilan de mi-saison

Rocket Laval
Canadiens Montréal 25 janvier 2023

Cayden Primeau cédé à Laval

Canadiens de Montréal
Canadiens Montréal 21 janvier 2023

Canadiens | Au tour d’Alex Belzile d’être rappelé en renfort

Canadiens de Montréal
Actualité NHL 17 janvier 2023

La fin approche pour Jesse Puljujärvi à Edmonton

La fin approche pour Jesse Puljujärvi à Edmonton
Canadiens Montréal 14 janvier 2023

Canadiens | Bilan de mi-saison

Kent Hughes - Jeff Gorton - marc bergevin
Hockey 14 janvier 2023

Mark Stone: doit-on craindre le pire des scénarios ?

Mark Stone: doit-on craindre le pire des scénarios ?

Commentaires

Laisser un commentaire