Retour à l'accueil

En demi-finale, c’était Paul Byron | Maintenant, c’est Tyler Johnson !

Les Canadiens se retrouvent au bord du gouffre dans cette finale de la Coupe Stanley. La défaite de 6-3 ce vendredi a fait mal, mais il n’est nullement question de baisser les bras du côté de l’organisation montréalaise. Comme le disait Dominique Ducharme lors de son point de presse:  »rien n’a été normal cette saison, donc nous nous battrons jusqu’au bout. » Hier, le Lightning a muselé le CH, qui s’est malgré tout défendu. Dans la rencontre, un joueur des Bolts a connu une excellente prestation et il s’agit de Tyler Johnson. Le Paul Byron des Bolts qui, lui, est le Tyler Johnson des Canadiens.

Paul Byron

 »Échangeons-le, il coûte trop cher ».
 »Byron ne fait rien, laissons-le dans les gradins »
 »Tassez-le de l’alignement »
(chaque fois qu’un nouveau joueur arrivait).

Ti-Paul a vécu son lot de critiques cette saison. On blâmait sa perte de vitesse et sa baisse de production alors qu’il était l’un des seuls de l’alignement à amener une dimension plus rapide sur le  »bottom-6 ». Malheureusement, son salaire lui donne deux prises dans les évaluations des observateurs et des partisans. Trop souvent, on en revient à son contrat de 3,4M$ par année qu’on trouve faramineux pour ce qu’il apporte. Or, dans la série contre Vegas, Paul Byron s’est beaucoup démarqué, cumulant au passage deux buts et deux mentions d’aide.

Une belle rédemption que sont les séries 2021 pour Byron, qui s’était tout de même fait placer au ballottage plus d’une fois par l’équipe sans jamais être réclamé. On a aussi tenté de l’échanger selon les rumeurs de transaction, mais sans succès.

Tyler Johnson

 »Laissez-le dans les estrades ! »
 »Renvoyez-le dans la ligue américaine ! »
 »Assez, c’est assez, il nous coûte trop cher ! »

Tyler Johnson a subi le même sort du côté du Lightning. En début d’année, son nom a circulé énormément dans les rumeurs de transaction, mais avec un salaire de 5M$ valide jusqu’en 2024, personne n’a daigné l’acquérir. Qui plus est, on ne voulait certainement pas aider les champions en titre dans leurs nombreuses tentatives de se soumettre au plafond salarial.

Ballottage, transaction… Personne ne voulait de Tyler Johnson, ni même les partisans de Tampa Bay comme l’explique Joe Smith dans son récent texte. Malgré tout, Jon Cooper a continué de croire en lui. La décision de s’en départir était strictement reliée à l’aspect pécuniaire de la chose. Cooper connaît Johnson depuis son arrivée chez les professionnels et comme on peut comprendre dans le texte de Smith, l’entraîneur-chef des Bolts a ressuscité cette petite flamme à l’intérieur de Johnson..

 »Certains joueurs ont besoin de se faire botter les fesses. D’autres ont besoin simplement qu’on les prenne dans nos bras. Dans la pratique matinale du 12 avril, c’est ce qui est arrivé. Il a toute ma confiance. Il a tellement eu plusieurs hauts et bas. C’est tellement un joueur d’équipe. Ce n’est pas pour rien que son casier est rempli de trophées. Il a géré toute cette situation en début d’année comme un professionnel. Il a tout pris sur ses épaules sans perdre confiance. Je suis extrêmement content de la victoire. Je le suis encore plus pour Tyler Johnson. »

Des mots puissants de l’entraîneur à l’égard de son joueur. Johnson a connu tout un match hier avec deux buts. Il en avait inscrit déjà deux préalablement au match d’hier.

Cette situation n’avait rien de personnel à l’égard de Johnson, certifie-t-on auprès de Julien BriseBois. Le joueur l’a compris et Johnson peut recevoir tout le crédit possible. L’attaquant ne veut certainement pas quitter, mais il aura tout de même tout pris sur ses épaules, partant des rumeurs de transaction au ballottage jusqu’à une rétrogradation en AHL pour ensuite revenir en force.

Il a tout de même cumulé 22 points en 55 matchs cette saison. Certes, 5M$ sur un 4e trio, ça fait cher ! Mais disons que Johnson fait taire les critiques en cette série finale de par son jeu qui dégage l’expérience.

Paul Byron. Tyler Johnson. Deux parcours similaires. Deux belles histoires de résilience !

Podcasts
& vidéos

20 juillet 22

#66. Repêchage du CH: La Relève et le TSLH Podcast joue les DG !

Dans cet épisode, nous avons le mot final sur les sélections des Canadiens au repêchage. Découvrez quels joueurs nos différents intervenants auraient pris!

13 juillet 22

#65. Retour sur le repêchage 2022 par le TSLH Espoirs

Dans le TSLH Podcast cette semaine, trois membres du TSLH Espoirs discutent du repêchage 2022 tenu à Montréal.

13 juillet 22

#64. TSLH Espoirs: War Room

Dans cet épisode, les intervenants du TSLH Espoirs débattent ensemble pour dresser une liste top32 consensuelle pour le repêchage 2022. Mathieu, Simon St-Lo, Simon Servant et Seb Gagné font valoir leurs arguments pour monter ou baisser des joueurs sur la liste consensuelle.

Nouvelles

Hockey 19 août 2022

Arizona Coyotes : 4 espoirs qui pourraient jouer en LNH cette saison

coyotes-arizona
Actualité NHL 12 août 2022

Anaheim Ducks : 3 espoirs qui pourraient jouer en LNH cette saison

ducks-anaheim
Actualité NHL 11 août 2022

Coup dur pour les Golden Knights

Coup dur pour les Golden Knights
Hockey 23 juillet 2022

Échanger Bjorkstrand : la décision la plus difficile à prendre de la carrière de Kekalainen

Oliver Bjorkstrand
Canadiens Montréal 15 juillet 2022

Trois espoirs des Canadiens reçoivent l’appel d’équipe Canada junior.

team canada
Hockey 14 juillet 2022

2021-2022 en 10 moments

nhl-lnh
Agents libres NHL 14 juillet 2022

Top-10 | Jour 1 de l’ouverture du marché des joueurs autonomes

Top-10 | Jour 1 de l’ouverture du marché des joueurs autonomes
Hockey 13 juillet 2022

Ilya Lyubushkin poursuivra sa carrière à Buffalo

sabres-buffalo

Podcasts
& vidéos

20 juillet 22

#66. Repêchage du CH: La Relève et le TSLH Podcast joue les DG !

Dans cet épisode, nous avons le mot final sur les sélections des Canadiens au repêchage. Découvrez quels joueurs nos différents intervenants auraient pris!

13 juillet 22

#65. Retour sur le repêchage 2022 par le TSLH Espoirs

Dans le TSLH Podcast cette semaine, trois membres du TSLH Espoirs discutent du repêchage 2022 tenu à Montréal.

13 juillet 22

#64. TSLH Espoirs: War Room

Dans cet épisode, les intervenants du TSLH Espoirs débattent ensemble pour dresser une liste top32 consensuelle pour le repêchage 2022. Mathieu, Simon St-Lo, Simon Servant et Seb Gagné font valoir leurs arguments pour monter ou baisser des joueurs sur la liste consensuelle.

Commentaires

Laisser un commentaire