Retour à l'accueil

Découvrez Ryan Bahl, le baroudeur du hockey qui tente d\’amener sa passion jusqu\’en Antarctique !

À 26 ans, Ryan Bahl possède déjà une carrière de hockeyeur bien remplie. Aucun trophée majeur, ni de statistiques records pour l\’américain, mais les souvenirs ramenés de la multitude de pays où il a posé ses patins suffisent bien à son bonheur. Car oui, Ryan est l\’un des premiers à avoir pratiqué le hockey de compétition sur l\’ensemble des continents habités par l\’homme. Et pourtant, il vise encore au-delà…

C\’est Ronnie Shuker, de thehockeynews.com, qui nous conte les débuts de Bahl, alors qu\’il n\’était encore qu\’un jeune novice venu de Californie. Depuis sa ville natale de San Diego, il croise le fer dans les équipes de jeunes avec quelques têtes connues de la LNH comme Jonathon Blum ou Alec Martinez. En 2009, après une tentative de percée infructueuse dans l\’ECHL, notre homme finit par recevoir une proposition venant de l\’autre côté du Pacifique. Ni une ni deux, Ryan Bahl débarque à Honk Kong au sein du championnat local, la HKL. Comme il l\’explique à Ronnie Shuker, son envie de s\’intégrer aux mineures américaines a en fait rapidement laissé place à sa volonté de découvrir de nouveaux horizons :

\ »J\’aurais tout fait pour réussir à atteindre une ligue professionnelle de moindre niveau. Mais par la suite j\’ai pensé à cette alternative de jouer à l\’étranger. J\’ai d\’abord souhaité rejoindre une ligue pro en Europe, et puis ça c\’est transformé, au fil des ans, en plus de voyages, faire tout ça pour le plaisir, rencontrer de nouvelles personnes et étendre ma connaissance du monde et de différentes cultures\ »

Un coup d\’œil sur son site internet vous permettra de constater l\’incroyable variété de ses destinations. Au programme : Suède, Nouvelle-Zélande, Espagne, Afrique du Sud, République Tchèque ou Australie, sans oublier quelques retours au pays, avec des passages à Las Vegas et San Diego, dans la MWHL. Sa dernière escale ? Le Chili, où Ryan et son équipe représentant les îles Malouines (ou les Falkland Islands pour les anglophones) sont restés invaincus, remportant le tournoi local, la \ »Copa Invernada\ ». Si notre homme finance ses voyages via ses ressources personnelles (il travaille pour une société élaborant des logiciels de marketing d\’entreprise), certains contrats lui ont tout de même accordé assez pour régler quelques frais sur place.

Et s\’arrêter maintenant n\’est pas à l\’ordre du jour pour ce voyageur chevronné. Ryan souhaite encore découvrir de nouvelles terres, quitte à surprendre, encore et toujours. C\’est donc sur l\’Antarctique qu\’il a jeté son dévolu, avec comme objectif d\’y organiser le premier match de hockey officiel jamais disputé sur place :

https://t.co/awMLeGRTzT Check it out if you haven't already!! Really awesome trip we are planning.

— Ryan Bahl (@RyanBahl1) 17 mai 2016

Sur le site internet de l\’IIHF, Andy Potts a obtenu quelques mots de sa part, notre homme demeurant fort occupé à planifier ce qui s\’annonce être un voyage particulier. Première étape, ramener de la glace de qualité sur le lieu de la future aire de jeu. 25 000 gallons d\’eau y seront nécessaires. Avec pour objectif de laisser une trace, un héritage :

\ »Nous acheminons une patinoire du Canada, et nous ne souhaitons pas la ramener. Dans l\’idéal, nous trouverons un moyen de la rendre durable, afin de revenir en Antarctique et jouer chaque année. Nous aimerions aussi en faire don à une communauté de cette partie du monde.\ »

L\’option de rapatrier la structure aux Malouines avant un retour vers le continent blanc est étudiée. Parmi les partenaires du projet, Le Temple de la Renommée du Hockey ou encore la \ »Hockey Foundation\ » viennent apporter leurs contributions. Le Livre Guinness des records garde également un œil sur ce qui sera une première mondiale :

\ »J\’ai déjà vu des images de gars en Antarctique qui patinaient, avec des crosses, et jouaient avec des rondelles, tout ça… Mais ce sera un match officiel. Donc nous avons besoin de notre propre patinoire, avec les bandes, de la glace de qualité, des arbitres, toutes ces choses-là. On ne peut pas être sûr qu\’il s\’agira de la première fois où l\’on jouera au hockey sur le continent, mais je pense que se sera le tout premier match officiel.\ »

Bahl et son équipe, qui opèrent depuis Punta Arenas au Chili, auront également à cœur d\’attirer les regards sur le sort du lieu hôte. Si aujourd\’hui, l\’Antarctique est menacé, de nombreuses associations se donnent pour but de participer à la sauvegarde de cette terre unique, et le projet ne les mets guère de côté:

\ »Traditionnellement, le hockey s\’est joué à l\’extérieur sur des étangs gelés. Mais si nous ne protégeons pas notre environnement, les générations futures n\’auront plus les mêmes opportunités de le pratiquer en plein air. confie-t-il à Andy Potts […] Donc l\’ensemble de l\’argent que nous pourrons générer sera distribué à des organisations cherchant à préserver la vie sauvage en Géorgie du Sud, et aux Îles Sandwich du Sud.\ »

Avec un nombre grandissant de joueurs intéressés par l\’aventure, et des sponsors prêts à accompagner l\’équipe, le projet initié par Ryan Bahl est en bonne voie pour se concrétiser dans les mois à venir. La tenue du match est d\’ailleurs prévue en Mars 2017. D\’ici là Ryan pourra toujours s\’en tenir à son leitmotiv, qu\’il réserve à nouveau à Andy Potts et au site officiel de l\’IIHF :

\ »C\’est cool quand les gens sortent de leur bulle, font l\’expérience de nouvelles cultures, rencontrent d\’autres gens… et il n\’y a rien de mieux qu\’un match en Antarctique pour prouver qu\’il n\’y a littéralement aucune frontière, ou limite, aux lieux où vous pouvez jouer au hockey.\ »

Et ça, Ryan Bahl le sait mieux que quiconque.

Pour plus de détails :

Le lien vers le site officiel du projet \ »Hockey Antarctique\ ».

Podcasts
& vidéos

20 juillet 22

#66. Repêchage du CH: La Relève et le TSLH Podcast joue les DG !

Dans cet épisode, nous avons le mot final sur les sélections des Canadiens au repêchage. Découvrez quels joueurs nos différents intervenants auraient pris!

13 juillet 22

#65. Retour sur le repêchage 2022 par le TSLH Espoirs

Dans le TSLH Podcast cette semaine, trois membres du TSLH Espoirs discutent du repêchage 2022 tenu à Montréal.

13 juillet 22

#64. TSLH Espoirs: War Room

Dans cet épisode, les intervenants du TSLH Espoirs débattent ensemble pour dresser une liste top32 consensuelle pour le repêchage 2022. Mathieu, Simon St-Lo, Simon Servant et Seb Gagné font valoir leurs arguments pour monter ou baisser des joueurs sur la liste consensuelle.

Nouvelles

Actualité NHL 12 août 2022

Anaheim Ducks : 3 espoirs qui pourraient jouer en LNH cette saison

ducks-anaheim
Actualité NHL 11 août 2022

Coup dur pour les Golden Knights

Coup dur pour les Golden Knights
Hockey 23 juillet 2022

Échanger Bjorkstrand : la décision la plus difficile à prendre de la carrière de Kekalainen

Oliver Bjorkstrand
Canadiens Montréal 15 juillet 2022

Trois espoirs des Canadiens reçoivent l’appel d’équipe Canada junior.

team canada
Hockey 14 juillet 2022

2021-2022 en 10 moments

nhl-lnh
Agents libres NHL 14 juillet 2022

Top-10 | Jour 1 de l’ouverture du marché des joueurs autonomes

Top-10 | Jour 1 de l’ouverture du marché des joueurs autonomes
Hockey 13 juillet 2022

Ilya Lyubushkin poursuivra sa carrière à Buffalo

sabres-buffalo
Actualité NHL 12 juillet 2022

Malkin reste à Pittsburgh !

rumeurs

Podcasts
& vidéos

20 juillet 22

#66. Repêchage du CH: La Relève et le TSLH Podcast joue les DG !

Dans cet épisode, nous avons le mot final sur les sélections des Canadiens au repêchage. Découvrez quels joueurs nos différents intervenants auraient pris!

13 juillet 22

#65. Retour sur le repêchage 2022 par le TSLH Espoirs

Dans le TSLH Podcast cette semaine, trois membres du TSLH Espoirs discutent du repêchage 2022 tenu à Montréal.

13 juillet 22

#64. TSLH Espoirs: War Room

Dans cet épisode, les intervenants du TSLH Espoirs débattent ensemble pour dresser une liste top32 consensuelle pour le repêchage 2022. Mathieu, Simon St-Lo, Simon Servant et Seb Gagné font valoir leurs arguments pour monter ou baisser des joueurs sur la liste consensuelle.

Commentaires

Laisser un commentaire