Retour à l'accueil

Ça fait longtemps que le Canadien n’a pas eu ce genre de défenseur | Analyse vidéo approfondie de Jayden Struble

Après m’être attardé au jeu d’Alexander Romanov dans la KHL et à celui de Mattias Norlinder dans l’Allsvenskan, nous allons survoler la saison de l’un des espoirs les plus intriguant du Tricolore. J’ai nommé Jayden Struble. Reconnu comme un vrai athlète aux qualités physiques impressionnantes, Struble n’est pas nécessairement le jeune le plus connu. On sait tous qu’il est un vrai cheval de trait, que sa force va au-delà de son âge et que son potentiel est intéressant, mais qu’en est-il sur la glace ? Le gaucher joue dans la NCAA en ce moment avec un autre espoir du Canadien, c’est-à-dire, Jordan Harris. Très jeune, Struble a été blessé au cours de la saison. Ne prenant part qu’à 21 matchs, les visionnements qui sont disponibles sur la plateforme Instat Hockey ne démontrent probablement pas toute l’étendue de son talent. Néanmoins, après avoir vu l’ensemble de ses parties disponibles, je crois être en mesure de vous construire un portrait de ses habilités. Si jamais vous avez manqué les articles concernant Alexander Romanov et Mattias Norlinder, je vous invite à les consulter au bas du présent texte.

Mobilité et relance

Comme mentionné ci-dessus, Struble est un athlète. Cette caractéristique de sa personne est vraiment visible lorsqu’il se déplace sur la glace. Que ce soit au niveau de la technique, de la puissance ou de l’accélération, peu de choses sont à améliorer. C’est un patineur agile, fluide et très rapide. Ainsi, comme vous pouvez le déduire, ses relances en contrôle de la rondelle sont satisfaisantes à regarder. Si on le compare à Romanov et Norlinder, je dirais que ses pivots sont moins bons que ceux du Russe, mais qu’il est presque aussi agile et plus rapide au bout de la ligne. Son équilibre ressemble beaucoup au Suédois, mais je dois avouer qu’en tout point, Struble est un meilleur patineur que Norlinder.

La meilleure façon de vous démontrer sa mobilité est de vous l’illustrer en situation de relance. Struble est un défenseur qui adore appuyer l’attaque. Il ne le fait pas autant que Norlinder, mais lorsqu’il le fait, c’est rare que ça provoque un trou en défense comparativement au Suédois. Son timing est excellent. Mais… oui, il y a un gros, mais Norlinder est une coche au-dessus de l’Américain pour ce qui est de la prise de décision avec la rondelle. Que ce soit par la passe ou en contrôle du disque, Struble à tendance à garder trop longtemps la rondelle ou à manquer de précision dans ses décisions. Souvent, ses entrées de zone sont réussies, mais rendu-là, il attend trop longtemps pour une passe et il tue l’attaque. Le gaucher aurait vraiment avantage à simplifier son jeu avec la rondelle sur son bâton. Lorsqu’il opte pour les petites passes courtes et les jeux simples, ça se passe bien. C’est un joueur très jeune, l’un des plus jeunes cette année dans la NCAA, alors d’y être était déjà bon. Le succès de ses décisions viendra éventuellement.

Évidemment, la vidéo ci-dessous vous montre plusieurs séquences de Jayden Struble en situation de relance. Je vous ai mis des sorties de zone en possession du disque, des passes courtes et des longues. La plupart sont réussies, mais c’est lorsqu’il arrive en zone ennemie que ça se gâte. Gardez l’œil ouvert aux fins de séquences. Rarement voit-on le jeu se solder par une décision éclairée de l’espoir et une prise de possession du territoire adverse. Pour aider à identifier ces mauvaises décisions, comme à l’habitude, il y a des petits textes vous disant qu’est-ce qui va se passer par la suite. Autre fait intéressant, parfois, Struble sort des passes venues d’un film en situation de relance et tout le monde se demande comment il a fait. C’est quand cela se passe que je me dis qu’il y a de quoi à faire avec ce jeune.


Vidéo montrant des séquences de Jayden Struble en situation de relance. La mobilité qu’il déploie est impressionnante, mais ses décisions en offensive laissent à désirer. Propulsé par Instat Hockey.

Jeu physique et défensif

C’est ici que Struble se démarque le plus. Je dirais que l’aspect défensif de son jeu est très impressionnant pour un jeune de son âge dans la NCAA. Jouant de grosses minutes à gauche tout comme à droite, ainsi qu’avec n’importe quel coéquipier, le gaucher est difficile à affronter. Ce côté de son talent est ce qui me convainc qu’il atteindra la LNH dans le futur. Sa mobilité l’aide beaucoup dans tout cela, mais sa force brute semble déstabilisante pour ses adversaires. Sérieusement, je trouve qu’il a l’air méchant sur la glace. Struble me semble être le genre de joueur qui vous fait payer le prix, qui se venge et vous fait regretter d’avoir croisé son chemin. Romanov est bon, mais ce n’est pas un défenseur méchant. Struble, lui, pourrait jouer le rôle du bras droit du boss de la fin dans un film de James Bond. « Tsé », le gars avec les dents de requins ou l’autre qui tire son chapeau, eh bien, Struble, c’est lui. Trêve de mauvaises comparaisons douteuses, sautons à la vidéo.

Pour vous illustrer son talent en défensive, je pourrais vous mettre quasiment tous ses matchs, car sérieusement, il est assez stable. Difficile à contourner, l’espoir du CH est habile pour amener l’attaquant vers la bande, batailler pour la rondelle et s’enfuir avec (ou attendre qu’un coéquipier vienne la récupérer). Devant le filet, l’Américain suit son homme et n’est pas hypnotisé par la rondelle. Très punitif, Struble ne lâche jamais et vous rend chaque coup que vous lui portez. C’est pas mal tout ce que vous allez voir dans les deux prochaines vidéos (aspect défensif dans la première et des mises en échec dans la deuxième). Sortez le popcorn, c’est du délice.


Vidéo montrant Jayden Struble dans son meilleur élément. Le jeu défensif sera ce qui l’amènera vers la LNH. Propulsé par Instat Hockey.


Vidéo des mises en échec administrées par Jayden Struble et des situations où il est méchant. Propulsé par Instat Hockey.

Avantage numérique et apport offensif

Lorsque son équipe occupe la zone ennemie, Struble est loin d’être mauvais. C’est l’une des choses qui m’amène à penser que ses entrées de zone s’amélioreront éventuellement. L’expérience qu’il va accumuler dans les prochaines saisons sera très importante pour lui. Je crois que l’on va voir une différence dès 2021, mais pour la LNH, ce ne sera pas avant quelques années. La vision est là, il faut juste que Struble soit plus rapide dans sa prise de décision. Son tir est précis et bas, mais ce n’est vraiment pas sa force présentement. En fait, j’aime le voir évoluer sur l’avantage numérique à sa première année pour que l’expérience rentre. C’est surtout un élément de transition en situation offensive, c’est-à-dire qu’il n’est pas celui qui débute ou finit le jeu. C’est lui qui fait bouger la rondelle et qui garde le jeu actif. Quand Struble lance au filet, souvent, ce n’est pas la meilleure option disponible et le gardien fait un arrêt facile.

J’ai l’air un peu négatif sur sa vision et sa prise de décision, mais comme j’ai dit, je crois que le potentiel est quelque part. Ses attributs sont trop intéressants pour ne pas résulter en une finale qui a du bon sens. La vidéo ci-dessous vous montre plusieurs séquences de Struble en territoire adverse. Dans les matchs que j’ai regardés, c’est quand même rare que l’Américain utilise son lancer frappé. J’aimerais le voir un peu plus l’utiliser, car son tir du poignet manque un peu de vélocité. C’est une question de confiance probablement, ça viendra et l’an prochain, on regardera si ça s’améliore. Ses mains sont étonnamment bonnes. Lorsqu’il réussit à se rendre au filet à la fin d’une montée, il est capable de traverses les défenseurs avec des feintes. On apprécie cela et on espère le voir encore plus souvent éventuellement.


Vidéo montrant Jayden Struble en situation offensive. Propulsé par Instat Hockey.

Conclusion

Pour en finir avec Struble, je crois qu’il est un beau projet pour la défensive du Tricolore. Présentement, le CH n’a aucun défenseur de ce genre dans son alignement. Cale Fleury Est ce qui s’en rapproche le plus, mais il n’est pas aussi punitif que l’Américain. Au niveau du potentiel, s’il réussit à améliorer sa prise de décision avec la rondelle, je crois que le top 4 de la Sainte-Flanelle est une option viable. Son mélange de mobilité, de physique et de jeu en défensive le rend plus qu’intéressant pour le futur de la franchise. J’espère seulement qu’il pourra mettre le tout ensemble et que son développement prendre un bon en avant l’an prochain. Je vais le garder à l’œil l’an prochain et essayer de vous garder à jour.

La prochaine cible de mes textes sur les espoirs du Tricolore sera : Jordan Harris.

Podcasts
& vidéos

23 septembre 22

#70. Ouverture du camp des Canadiens de Montréal

Dans cet épisode, nous aborderons plusieurs thèmes dont les attentes envers différents espoirs du CH cette saison. De plus, nos chroniqueurs répondront à VOS questions dans «Le Forum TSLH»

19 septembre 22

#69. La NHL sous le radar (Édition 13 septembre 2022)

Pour un premier épisode de la NHL sous le radar dans le TSLH Podcast, Pascal et Mat discute de certains sujets d'intérêt dans la NHL.

24 août 22

#68. Championnat mondial junior 2022: l'or au Canada !

Dans cet épisode, nous revenons sur le Championnat mondial junior 2022 disputé à Edmonton en août.

Nouvelles

Actualité NHL 29 septembre 2022

Rumeurs LNH | la course pour Chychrun se resserre

Jakob Chychrun
Hockey 28 septembre 2022

Mauvaise nouvelle pour Alex Galchenyuk et ça sent la fin pour lui dans la LNH

Imama Galchenyuk
Actualité NHL 25 septembre 2022

LNH | Leur année d’éclosion en 2022-23?

LNH | Leur année d’éclosion en 2022-23?
Actualité NHL 21 septembre 2022

Kyle Dubas sur la corde raide?

Kyle Dubas sur la corde raide?
Hockey 13 septembre 2022

34 ans plus tard, le «trade tree» de Wayne Gretzky aux Kings prend fin!

trade-echange transaction
Hockey 04 septembre 2022

Une première historique pour la Tchéquie au Championnat du monde de hockey féminin

Tchéquie
AHL 03 septembre 2022

LAH | Une année à surveiller chez le Rocket de Laval

Arber Xhekaj - InStat Hockey - TSLH Espoirs
Hockey 19 août 2022

Arizona Coyotes : 4 espoirs qui pourraient jouer en LNH cette saison

coyotes-arizona

Podcasts
& vidéos

23 septembre 22

#70. Ouverture du camp des Canadiens de Montréal

Dans cet épisode, nous aborderons plusieurs thèmes dont les attentes envers différents espoirs du CH cette saison. De plus, nos chroniqueurs répondront à VOS questions dans «Le Forum TSLH»

19 septembre 22

#69. La NHL sous le radar (Édition 13 septembre 2022)

Pour un premier épisode de la NHL sous le radar dans le TSLH Podcast, Pascal et Mat discute de certains sujets d'intérêt dans la NHL.

24 août 22

#68. Championnat mondial junior 2022: l'or au Canada !

Dans cet épisode, nous revenons sur le Championnat mondial junior 2022 disputé à Edmonton en août.

Commentaires

Laisser un commentaire