Retour à l'accueil

Aperçu de la saison 2018/2019: Kings de Los Angeles, Kovalchuk va-t-il suffire ?(20/31)

– Leur saison 2017/2018 ; 12e dans la ligue et 7e à l’ouest avec 98 points.

Si la saison fut moins compliquée que la précédente (ou ils avaient rater la qualification pour les séries) elle fut tout de même compliquée. Heureusement pour les Kings ils disposent en Anze Kopitar de l’un des meilleurs joueurs du monde. Il a porté l’équipe offensivement, et Drew Doughty l’a porté défensivement, pendant que Jonathan Quick s’est chargé de faire le travail entre les deux poteaux. Ses 3 là, repêchés par les Kings, sont les grands artisans des succès répétés des Kings.

– Les principales arrivées dans l’équipe cet été :

Ilya Kovalchuk (LW), 35 ans, SKA St Petersburg (KHL)

Une seule arrivée du côté de la ville des anges, mais quelle arrivée. Le grand Kovalchuk revient en NHL. Lui qui a passé les 5 dernières saisons dans sa Russie natale, revient maintenant en Amérique du Nord avec un seul objectif, gagné la coupe. Il a maintenu des statistiques très intéressantes durant sa carrière en KHL, et il faut rappeler qu’il est l’un des seuls joueurs en activité à avoir une moyenne de point par match supérieur à 1 ( 1.00 pour être exact, puisqu’il a inscrit 816 points en 816 matchs en carrière en NHL). Capable de débloquer un match à lui seul, le joueur revient plus mature que jamais, auréolé notamment d’un titre olympique qu’il voulait absolument. Tel Jagr il y a quelques années, il revient dans le seul but de parachever une carrière déjà immense, pour entrer un peu plus dans le cercle fermer des joueurs ayant tout gagné.

– Le joueur étoile : Anze Kopitar

Le slovène de 30 ans est assurément le joueur le plus sous-coté de la ligue au côté de Patrice Bergeron. Capable d’évoluer dans les deux sens de la patinoire, son hockey ne semble que s’améliorer avec les années, et il est l’âme et le talent de la ville de L.A.. Sans lui, l’équipe n’aurait que très peu de chances de participer aux séries, mais avec lui elle est une équipe qui peut aspirer aux grands honneurs. L’ajout de Kovalchuk va le décharger un peu de cette obligation de marquer des points, ce qui pourra que le préserver pour les joutes des séries.

– Le joueur surprise de la saison: Adrian Kempe

Après une première saison de choix à 37 points, le suédois de 21 ans, va avoir la lourde tâche de faire mieux la saison prochaine. Mais ses grandes épaules peuvent supporter la pression. Doté d’un physique intéressant, mais également d’une touche de marqueur comme peu la possède, il va devoir piloter le 3e trio de l’équipe, voir le second si Jeff Carter ne peut pas rester éloigner de l’infirmerie. Sa capacité a maintenir un niveau élevé de prestations va permettre à Los Angeles de traverser la saison régulière sans encombre, et sans trop dépendre des exploits de leur trois stars.

– L’objectif de la saison 2018/2019

Aller le plus loin possible. Quand une équipe a remporté deux fois la Coupe Stanley, avec plus ou moins le même alignement, inutile de se voiler la face, et l’objectif est donc le plus haut possible. Tout autre résultat serait une déception pour l’équipe de Californie. Mais nul doute que les rudes joutes entre les 3 équipes de la Californie, ainsi que les nouveaux venus les Golden Knights, vont laisser des traces au courant de l’année.

– L’alignement potentiel de l’équipe

* Attaque:
Ilya Kovalchuk / Anze Kopitar / Dustin Brown
Tanner Pearson / Jeff Carter / Tyler Toffoli
Alex Iafallo / Adrian Kempe / Trevor Lewis
Kyle Clifford / Nate Thompson / Mike Amadio

* Défense:
Jake Muzzin / Drew Doughty
Dion Phaneuf / Alec Martinez
Daniel Brickley / Derek Forbort

* Gardiens:
Jonathan Quick / Peter Budaj

– Pronostics pour la saison prochaine : 9e à l’ouest

Surprises, les Kings malgré l’ajout de Kovalchuk ne vont pas faire les séries à l’Ouest. Une méchante blessure à Doughty ou Quick, et l’équipe sera totalement déséquilibré. Surtout, c’est la concurrence féroce à l’Ouest qui va les expulser des séries, auxquels ils ont du cravacher jusqu’a quasiment le dernier match de la saison passée pour se qualifier.
Enfin certains joueurs vont devoir répéter leurs excellentes prestations de la saison passée (Brown / Kempe , Muzzin , Toffoli) et malgré l’ajout de Kovalchuk, l’équipe sera un peu courte à la fin de la saison. La lutte risque d’être intense jusqu’au bout entre Anaheim, Las Vegas, Edmonton et Los Angeles.

– Les autres aperçus de la saison 2018/2019 :

Flyers de Philadelphie, l’éternel rival enfin couronné ? (19/31)
Columbus, enfin les succès en séries ? (18/31)
Devils du New Jersey, peuvent-ils rééditer l’exploit? (17/31)
Panthers de la Floride, après la déception, enfin la consécration? (16/31)
Avalanche du Colorado, la saison de la confirmation ? (15/31)
Blues de Saint-Louis, le coup de blues est-il enfin passé? (14/31)
Stars de Dallas, enfin parmi les étoiles ? (13/31)
Flames de Calgary, vers un retour de flamme ? (12/31)
Hurricanes de la Caroline, un été tempétueux, suffisant pour le retour du beau temps? (11/31)
Islanders de New York, et John s’en alla… (10/31)
Edmonton Oilers: Il faut sauver le soldat Connor … (9/31)
Rangers de New York, vers une année de transition (8/31)
Blackhawks de Chicago, l’échec de la saison passée, simple accroc ou véritable fin de cycle ? (7/31)
Canucks de Vancouver, la fin d’un cycle pour le meilleur ou pour le pire (6/31)
Red Wings de Détroit, au creux de la vague (5/31)
Canadiens de Montréal, l’année de trop pour Marc Bergevin ? (4/31)
Coyotes de l’Arizona, y a-t-il un futur dans le désert ? (3/31)
Sénateurs d’Ottawa, il y a péril dans la demeure (2/31)
Sabres de Buffalo, Un espoir nommé Dahlin (1/31)

Podcasts
& vidéos

31 janvier 23

#79. Analyse des espoirs des Canadiens de Montréal (Partie 2)

Voici la deuxième partie de nos analyses des espoirs du CH en cette saison 2022-2023.

13 janvier 23

#78. Évaluation des espoirs du WJC 2023 par le TSLH Espoirs

Cette semaine, 4 membres du TSLH Espoirs discutent du Championnat mondial junior 2023.

31 décembre 22

#77. Le Forum TSLH: Championnat mondial junior 2023

Pascal et Mat prennent vos questions et jasent du prochain WJC 2023 ! Nos intervenants vous offrent aussi leur prédiction concernant le tournoi.

Nouvelles

Actualité NHL 27 janvier 2023

Matty Beniers sera absent de la formation ce soir

Matty Beniers sera absent de la formation ce soir
Actualité NHL 26 janvier 2023

Andrei Kuzmenko s’entend pour 2 autres années avec Vancouver

Andrei Kuzmenko s’entend pour 2 autres années avec Vancouver
Hockey 25 janvier 2023

Rocket de Laval | Bilan de mi-saison

Rocket Laval
Canadiens Montréal 25 janvier 2023

Cayden Primeau cédé à Laval

Canadiens de Montréal
Canadiens Montréal 21 janvier 2023

Canadiens | Au tour d’Alex Belzile d’être rappelé en renfort

Canadiens de Montréal
Actualité NHL 17 janvier 2023

La fin approche pour Jesse Puljujärvi à Edmonton

La fin approche pour Jesse Puljujärvi à Edmonton
Canadiens Montréal 14 janvier 2023

Canadiens | Bilan de mi-saison

Kent Hughes - Jeff Gorton - marc bergevin
Hockey 14 janvier 2023

Mark Stone: doit-on craindre le pire des scénarios ?

Mark Stone: doit-on craindre le pire des scénarios ?

Commentaires

  1. Ced244

    Je crois que les Kings doivent faire comme les Bruins et faire un reset. La base est solide avec Doughty, Kopitar et Quick, ils ont des jeune prometteur avec Kampe, Toffoli et Pearson, toute fois, ils ont trop de gros contrat et doivent penser au futur.
  2. Red

    Kovalchuk (35 ans) - fin de contrat 2021 Phaneuf (33 ans) - 2021 D.Brown (33 ans) - 2022 Carter (33 ans) - 2022 ...pour près de 25 millions sur la masse salariale! J'imagine que leur fenêtre est de 2 ans pour le titre avant que cette génération emmenée par Kopitar, Doughty et Quick ne soit renouvelé autour de ce noyau dur!!!

Laisser un commentaire