Retour à l'accueil

Hockey Canada perd un gros commanditaire

Le scandale entourant Hockey Canada prend de l’ampleur de jour en jour et la grosse organisation perd du financement chaque semaine.

Rappelons-nous les faits d’abord.

C’est l’édition 2018 d’Équipe Canada junior qui est impliquée. Après un gala où on a honoré l’équipe pour sa médaille d’or au Championnat mondial junior précédent, un joueur aurait ramené une femme dans sa chambre d’hôtel.

Un rapport sexuel s’en serait suivi. Le joueur en question aurait fait entrer sept de ses coéquipiers afin de poursuivre l’acte. Selon la plaignante au dossier, elle a tenté de quitter, mais on la retenait pour continuer le rapport sexuel malgré les pleurs. On parle ici d’un viol collectif selon la plainte déposée par la plainte.

La poursuite visait Hockey Canada, la CHL et les huit joueurs impliqués. Ces huit joueurs sont toujours dans l’anonymat à ce jour. La plaignante réclamait des dommages totalisant 3,55M$. Ainsi, on peut comprendre qu’il s’agit d’une poursuite au civil et non au criminel. Sur cette dernière instance, on ne peut exiger des montants d’argent au dépôt de la plainte.

Hockey Canada se défend…mal !

L’organisation fut mise sous enquête pour la gestion de cette situation. Selon les informations de Rick Westhead, Hockey Canada aurait balayé l’histoire sous le tapis, signant une entente à l’amiable avec la plaignante. L’avocat de la plaignante affirme que cette dernière a signé l’entente et qu’elle était satisfaite.

Pendant la commission d’enquête récemment devant la Chambre des communes, Hockey Canada s’est toutefois défendu. Bien mal je dois dire !

Tom Renney, PDG d’Hockey Canada sortant, et Scott Smith ont affirmé devant la Chambre qu’ils ont lancé une enquête interne pour connaître le fin mot de l’histoire. Or, aucun joueur impliqué n’a été rencontré. Renney, en interrogatoire devant la Chambre, affirmait que l’incident impliquait 4 à 6 joueurs. Du côté de Smith, il parlait de 12 ou 13. L’enquête interne a finalement découlé vers un manque de preuve et d’éléments pour «comprendre ce qui s’était passé cette nuit-là».

Perte de financement

Depuis ces témoignages peu crédibles, l’opinion publique et politique n’est clairement pas du côté d’Hockey Canada. On accuse fermement l’organisation d’avoir camouflé un viol et d’avoir protégé les agresseurs et non la victime.

Le Gouvernement fédéral du Canada a cessé tout financement auprès de l’organisation. D’ailleurs, la Commission a établi qu’aucun fond public n’a servi à la couverture du viol collectif.

Aujourd’hui, nous apprenons que c’est Scotiabank qui se retire du financement auprès d’Hockey Canada. Il s’agit d’un gros partenaire qui demeure présent dans toutes les grandes compétitions au pays, dont le Championnat mondial junior.

La pause de financement implique un arrêt complet du marketing entourant le Championnat mondial junior cet été. L’argent prévu pour cet événement est redirigé vers le programme Hockey Canada Assist Fund, qui contribue à aider financièrement les jeunes et les Championnats mondiaux féminins.

Brian J. Porter, CEO de Scotiabank, assure qu’une donation sera effectuée auprès de la Fondation canadienne des femmes. Cet organisme vise à supporter les femmes victimes de violence.

Dans sa lettre ouverte, Porter invite Hockey Canada à rendre le «hockey ouvert pour tous» (hockey’s for everyone) pour de vrai. Il insiste sur le sentiment d’urgent pour des changements de culture.

Dur coup pour Hockey Canada et ce n’est pas prêt d’être terminé. Le Championnat mondial junior pourrait-il être en péril cet été ?

Podcasts
& vidéos

20 juillet 22

#66. Repêchage du CH: La Relève et le TSLH Podcast joue les DG !

Dans cet épisode, nous avons le mot final sur les sélections des Canadiens au repêchage. Découvrez quels joueurs nos différents intervenants auraient pris!

13 juillet 22

#65. Retour sur le repêchage 2022 par le TSLH Espoirs

Dans le TSLH Podcast cette semaine, trois membres du TSLH Espoirs discutent du repêchage 2022 tenu à Montréal.

13 juillet 22

#64. TSLH Espoirs: War Room

Dans cet épisode, les intervenants du TSLH Espoirs débattent ensemble pour dresser une liste top32 consensuelle pour le repêchage 2022. Mathieu, Simon St-Lo, Simon Servant et Seb Gagné font valoir leurs arguments pour monter ou baisser des joueurs sur la liste consensuelle.

Nouvelles

Championnats mondiaux 10 août 2022

Les équipes de la LNH possédant le plus d’espoirs au Championnat mondial junior

Championnat du monde junior - InStat Hockey - Shane Wright
Championnats mondiaux 09 août 2022

Le Canadien de Montréal sera bien représenté au Championnat mondial junior

Le Canadien de Montréal sera bien représenté au Championnat mondial junior
Championnats mondiaux 09 août 2022

WJC 2022 | Six joueurs à surveiller dans ce tournoi

WJC 2022 | Six joueurs à surveiller dans ce tournoi
Championnats mondiaux 08 août 2022

WJC 2022 | Une lutte à 4 équipes seulement ?

jesper-wallstedt
Championnats mondiaux 01 août 2022

WJC 2022 | Alignement officiel d’Équipe Canada junior

WJC 2022 | Alignement officiel d’Équipe Canada junior
Championnats mondiaux 01 août 2022

Lane Hutson devra patienter à l’an prochain pour Équipe USA

Lane Hutson - InStat Hockey2
Championnats mondiaux 30 juillet 2022

WJC 2022 | Trois joueurs de la LHJMQ qui s’ajouteraient ?

WJC 2022 | Trois joueurs de la LHJMQ qui s’ajouteraient ?
Championnats mondiaux 25 juillet 2022

Alignement d’Équipe Canada à la Coupe Hlinka-Gretzky 2022

Alignement d’Équipe Canada à la Coupe Hlinka-Gretzky 2022

Podcasts
& vidéos

20 juillet 22

#66. Repêchage du CH: La Relève et le TSLH Podcast joue les DG !

Dans cet épisode, nous avons le mot final sur les sélections des Canadiens au repêchage. Découvrez quels joueurs nos différents intervenants auraient pris!

13 juillet 22

#65. Retour sur le repêchage 2022 par le TSLH Espoirs

Dans le TSLH Podcast cette semaine, trois membres du TSLH Espoirs discutent du repêchage 2022 tenu à Montréal.

13 juillet 22

#64. TSLH Espoirs: War Room

Dans cet épisode, les intervenants du TSLH Espoirs débattent ensemble pour dresser une liste top32 consensuelle pour le repêchage 2022. Mathieu, Simon St-Lo, Simon Servant et Seb Gagné font valoir leurs arguments pour monter ou baisser des joueurs sur la liste consensuelle.

Commentaires

Laisser un commentaire