Retour à l'accueil

Équipe Canada junior: les espoirs sont permis pour décembre

Le Canada est finalement sacré champion du tournoi mondial junior 2022. Quelques mois après l’annulation du tournoi de décembre, la formation dirigée par Dave Cameron s’est représentée à Edmonton sous un autre visage. L’objectif fut néanmoins atteint.

Dans près de quatre mois, le Canada défendra son titre pour le tournoi mondial junior 2023. L’événement se tiendra de nouveau en sol canadien à Moncton et à Halifax.

Kent Johnson (CLB) a donné la médaille d’or au Canada

Avant le tournoi, certains avaient des doutes quant à la possibilité de voir le Canada triompher. C’était légitime, car la formation se présentait sous un tout autre visage comparativement à décembre 2021.

Or, avec le bassin d’espoirs au Canada, les nouveaux venus étaient de calibre. La formation manquait d’expérience, certes. Mais au final, les joueurs ajoutés à la formation étaient pressentis pour être de l’édition 2023. Participer au tournoi un an d’avance était un bonus pour eux et ça a paru que les gars voulaient profiter de cette chance.

Les espoirs sont permis

Les chances de répéter pour le Canada sont tout à fait présentes. Pour le tournoi qui se tiendra en décembre comme prévu, l’équipe canadienne comptera sur la même équipe à quelques exceptions près.

La présence de Mason McTavish est toujours incertaine, mais un gars comme Shane Wright pourrait être prêté par Seattle. J’en doute, mais c’est un scénario possible.

Le Canada perd Garand devant le filet, mais Sebastian Cossa est tout désigné pour le rôle après deux tournois d’observation et de participation à temps partiel.

L’expérience acquise par des joueurs comme Nathan Gaucher et Joshua Roy devient excessivement importante pour le tournoi à venir. Ils devaient y participer sans expérience à cette édition 2023. Maintenant, ils aborderont la compétition avec une médaille au cou. Pas mal comme expérience !

L’apport de William Dufour sera comblé, en décembre, par le possible retour dans l’équipe de Dylan Guenther. Le franc-tireur ne devrait pas rester avec les Coyotes et sera éligible à jouer le tournoi 2023. Cet été, Guenther avait décliné l’invitation pour se concentrer sur son camp. Il a été aussi blessé en séries dans la WHL.

Joshua Roy impressionne

Difficile d’être déçu du tournoi de Joshua Roy. Appelé à jouer un rôle sur la première unité, il a subi une rétrogradation méritée tôt dans le tournoi. Il ne jouait pas mal, mais la chimie ne s’installait pas très rapidement et dans ce genre de tournoi, ça presse de produire.

Il fut utilisé ensuite comme «shutdown» sur un 3e trio. Affrontant les meilleures unités adverses, Roy s’est accompli dans un rôle qui ne lui est pas particulièrement familier. À Sherbrooke, il affronte les bons trios régulièrement, mais son rôle est plus axé sur l’offensive.

Roy a su combiner son talent offensif avec son intelligence pour se démarquer dans toutes les facettes du jeu. Son entraîneur lui a voué une grande confiance puisqu’il fut l’attaquant le plus utilisé de la finale après McTavish et Bedard. En fait, il a vu autant de glace que Kent Johnson.

Ce tournoi devient hyper important pour Roy dans son développement. Il a su montrer, contre les meilleurs de son âge, qu’il peut s’acquitter de différentes tâches dans un alignement. Maintenant, de retour à Sherbrooke, il aura le mandat d’être le moteur offensif de sa formation.

Très hâte de suivre sa progression.

Une victoire au goût amer

La Suède m’a incroyablement déçu dans ce tournoi. Dans une chronique sur les ondes de BLVD 102.1, j’avançais que les Suédois pouvaient gagner la médaille d’or grâce à des vols de la part de Jesper Wallstedt. Ce dernier fut phénoménal, mais l’offensive a dormi au gaz tout au long du tournoi.

On n’a jamais été en mesure d’imposer son propre rythme dans les rencontres. On subissait le rythme des autres équipes même lorsque l’adversaire était la Suisse ou l’Allemagne.

Chapeau à la Tchéquie au passage. La formation recevra du beau renfort dans les prochaines années avec Eduard Sale et Dominik Petr. Reste à voir s’ils sauteront dans l’alignement en décembre. Guidée par le capitaine Jan Mysak, la Tchéquie a connu un beau parcours et plusieurs bons éléments seront de retour dont Jiri Kulich et David Jiricek. Malheureusement, il manquait un petit quelque chose pour battre une Suède battable en médaille de bronze.

Les États-Unis reviendront

Les Américains furent anéantis après la défaite contre la Tchéquie. On avait possiblement la meilleure offensive sur la glace dans ce tournoi. On a toutefois pas été en mesure de percer le jeu serré imposé par les Tchèques.

En décembre, plusieurs noms intéressants devraient s’ajouter au groupe. Logan Cooley sera la tête d’affiche assurément, mais un gars comme Frank Nazar devrait s’insérer. Il ajoutera talent et hargne à cet alignement qui ne manquait pas de talent, mais peut-être un peu de hargne.

Je m’attends à voir Lane Hutson s’insérer également. Charlie Stramel obtiendra probablement un rôle plus important au sein de l’alignement, lui qui évoluait comme 13e attaquant bien souvent.

À lire également sur TSLH

Podcasts
& vidéos

23 septembre 22

#70. Ouverture du camp des Canadiens de Montréal

Dans cet épisode, nous aborderons plusieurs thèmes dont les attentes envers différents espoirs du CH cette saison. De plus, nos chroniqueurs répondront à VOS questions dans «Le Forum TSLH»

19 septembre 22

#69. La NHL sous le radar (Édition 13 septembre 2022)

Pour un premier épisode de la NHL sous le radar dans le TSLH Podcast, Pascal et Mat discute de certains sujets d'intérêt dans la NHL.

24 août 22

#68. Championnat mondial junior 2022: l'or au Canada !

Dans cet épisode, nous revenons sur le Championnat mondial junior 2022 disputé à Edmonton en août.

Nouvelles

Championnats mondiaux 22 août 2022

Mise à jour importante sur l’état de santé de Jonathan Lekkerimaki

Jonathan Lekkerimaki - InStat Hockey - u18 - sabres de buffalo
Championnats mondiaux 18 août 2022

Énorme promotion pour Joshua Roy et William Dufour à la veille de la demi-finale

Énorme promotion pour Joshua Roy et William Dufour à la veille de la demi-finale
Championnats mondiaux 18 août 2022

Surprise au Championnat mondial junior 2022 !

Surprise au Championnat mondial junior 2022 !
Championnats mondiaux 16 août 2022

WJC 2022 | Un ajustement nécessaire pour la Suède

WJC 2022 | Un ajustement nécessaire pour la Suède
Championnats mondiaux 16 août 2022

WJC 2022 | Une décision étonnante de la Finlande revient les hanter

WJC 2022 | Une décision étonnante de la Finlande revient les hanter
Championnats mondiaux 16 août 2022

WJC 2022 | Pas de passe-droit pour Connor Bedard

WJC 2022 | Pas de passe-droit pour Connor Bedard
Championnats mondiaux 14 août 2022

WJC 2022 | Une surprise et une marque historique pour la Lettonie

WJC 2022 | Une surprise et une marque historique pour la Lettonie
Championnats mondiaux 12 août 2022

Mason McTavish s’installe dans les records d’Équipe Canada junior

Mason McTavish s’installe dans les records d’Équipe Canada junior

Podcasts
& vidéos

23 septembre 22

#70. Ouverture du camp des Canadiens de Montréal

Dans cet épisode, nous aborderons plusieurs thèmes dont les attentes envers différents espoirs du CH cette saison. De plus, nos chroniqueurs répondront à VOS questions dans «Le Forum TSLH»

19 septembre 22

#69. La NHL sous le radar (Édition 13 septembre 2022)

Pour un premier épisode de la NHL sous le radar dans le TSLH Podcast, Pascal et Mat discute de certains sujets d'intérêt dans la NHL.

24 août 22

#68. Championnat mondial junior 2022: l'or au Canada !

Dans cet épisode, nous revenons sur le Championnat mondial junior 2022 disputé à Edmonton en août.

Commentaires

Laisser un commentaire