Retour à l'accueil

Analyses des équipes au Mondial U18 | Le repêchage 2022 à l’honneur

Maintenant que le Mondial U18 est terminé, je voulais vous partager quelques observations notées durant l’évènement. Plusieurs prospects pour chaque équipe se sont démarqués et, comme nombreux de ceux-ci sont éligibles au prochain repêchage, je crois que ça pourrait vous intéresser.

Évidemment, j’ai écarté des espoirs que j’aurais pu nommer, mais pour épurer le texte, j’ai dû faire des choix.

Je vous suggère de visiter la section TSLH Espoirs ou la barre de recherche pour voir de nombreux textes concernant les joueurs ci-dessous. Nous avons couvert leurs activités durant toute la saison.

Suède

Noah Ostlund a été le joueur le plus constant, mais surtout celui qui ressortait toujours pour les bonnes raisons. Le petit centre a certainement ajouté des arguments pour que les équipes de la LNH le prennent en première ronde en juillet prochain.

Jonathan Lekkerimaki a été une force pour les Suédois. Utile dans les trois zones, il a été de tous les combats en plus de rendre tout le monde meilleur autour de lui. Le top 10 est quasiment assuré pour lui en juillet.

Liam Ohgren n’est pas l’attaquant que l’on a remarqué le plus sur la glace, mais son niveau d’engagement et de responsabilité l’a rendu utile tout au long du Mondial U18. Il a su faire les gros jeux aux bons moments notamment deux cet après-midi.

Hugo Havelid, le gardien, n’a pas été « sharp » durant tout le Mondial U18, mais il a sorti de grosses performances en ronde de médaille.

Calle Odelius, comme le dit souvent Mat mon collègue sur TSLH, a été le défenseur le plus sécurisant de l’équipe suédoise. Mobile et responsable, ce fut très difficile pour les formations adverses de percer sa muraille. Mattias Havelid, son coéquipier à la défense, a été une force du côté de l’offensive, alors qu’il était un général à la ligne bleue. Je ne suis pas son grand fan, mais je dois avouer que son Mondial U18 a été impressionnant.

Otto Stenberg ainsi que Leo Carlsson seront éligibles au prochain repêchage et m’ont franchement impressionné. J’ai très hâte de commencer à visionner cette cohorte dès cet été. Ça promet !

États-Unis

Logan Cooley et Frank Nazar ont été deux puissances offensives de l’équipe américaine au Mondial U18. Les deux ont été létales pour les adversaires et étaient capables de sortir de nulle part pour les faire payer.

Rutger McGroarty est très sous-estimé sur la toile sauf par Simon Servant du TSLH Espoirs. Le gros marqueur de but a été un leader pour sa formation et a marqué des gros buts. Quel tir sur réception.

Lane Hutson a été le meilleur défenseur du tournoi à mes yeux. Son dynamisme et sa créativité avec la rondelle en a convaincu plusieurs de sa valeur au prochain repêchage. Son gabarit lui nuira assurément, mais je ne gagerais pas contre lui pour atteindre la LNH.

Jimmy Snuggerud est une machine à provoquer des revirements chez l’adversaire. Que j’adore ce joueur. Je ne crois pas que ça deviendra une vedette offensive dans la LNH, mais il aura une utilité certaine.

Isaac Howard et Cutter Gauthier ont été très impressionnants en phase préliminaire. C’était moins évident en phase de médaille, mais ils ont tout de même été de gros facteurs positifs pour leur équipe.

Canada

Sauf Connor Bedard, Owen Pickering et Adam Fantilli, je n’ai pas réellement de mentions honorables pour l’équipe canadienne au Mondial U18. La défensive, principalement, a été moribonde et le talent global de l’alignement ne faisait pas le poids contre les autres.

République tchèque

Jiri Kulich a été une des étoiles du tournoi. Avec Eduard Sale et Tomas Hamara, les trois coéquipiers ont mené leurs coéquipiers jusqu’au match de la médaille de bronze. Ils n’ont pu l’emporter contre les Finlandais, mais ce fut tout qu’un Mondial U18 pour eux. L’avantage numérique aura été leur pain et leur beurre avec, surtout, le tir sur réception de Jiri Kulich comme arme ultime. Ce dernier est sans contredit un espoir valable pour la première ronde cet été, tandis que le défenseur Hamara a impressionné.

Finlande

Joakim Kemell a été fidèle à sa réputation. Marqueur de but talentueux en Liiga, le droitier a su inscrire de gros but durant tout le tournoi. Ce n’est pas le meilleur en zone neutre pour faire progresser le jeu, mais il a su se rendre très utile à sa formation.

Aron Kiviharju qui sera disponible au repêchage de 2024 m’a vraiment impressionné. Vue comme l’un des meilleurs espoirs pour cette séance, ce fut un arrière stable et mature pour son âge. J’ai bien hâte de le revoir dans son pays, mais aussi dans d’autres évènements internationaux.

Jere Lassila a été l’autre attaquant qui m’a le plus impressionné. Je ne le connaissais pas beaucoup et il va mériter que j’aille le voir un peu plus dans son pays. Outre Kemell, Lassila a été le plus dangereux à tous les points de vue.

Allemagne, Lettonie et Suisse

Il n’y a pas grand-chose à dire sur l’alignement de ces pays. J’ai quand même bien aimé Julian Lutz des Allemands que j’avais remarqué au Hlinka-Gretzky. Cet attaquant de puissance a manqué la majorité de la saison, alors je n’avais pas d’attente, mais il a su ressortir tous les matchs.

Sandis Vilmanis est l’autre que je verrais bien dans ma soupe au repêchage 2022. Néanmoins, je ne le connais pas du tout. Il m’avait été souligné par Simon Servant avant le Mondial U18 et je dois dire qu’il a raison. Je vais aller le voir dans sa ligue pour voir s’il ne s’insèrera pas dans mon top cette année.

À lire également sur TSLH

Podcasts
& vidéos

23 septembre 22

#70. Ouverture du camp des Canadiens de Montréal

Dans cet épisode, nous aborderons plusieurs thèmes dont les attentes envers différents espoirs du CH cette saison. De plus, nos chroniqueurs répondront à VOS questions dans «Le Forum TSLH»

19 septembre 22

#69. La NHL sous le radar (Édition 13 septembre 2022)

Pour un premier épisode de la NHL sous le radar dans le TSLH Podcast, Pascal et Mat discute de certains sujets d'intérêt dans la NHL.

24 août 22

#68. Championnat mondial junior 2022: l'or au Canada !

Dans cet épisode, nous revenons sur le Championnat mondial junior 2022 disputé à Edmonton en août.

Nouvelles

Championnats mondiaux 22 août 2022

Mise à jour importante sur l’état de santé de Jonathan Lekkerimaki

Jonathan Lekkerimaki - InStat Hockey - u18 - sabres de buffalo
Championnats mondiaux 21 août 2022

Équipe Canada junior: les espoirs sont permis pour décembre

Équipe Canada junior: les espoirs sont permis pour décembre
Championnats mondiaux 18 août 2022

Énorme promotion pour Joshua Roy et William Dufour à la veille de la demi-finale

Énorme promotion pour Joshua Roy et William Dufour à la veille de la demi-finale
Championnats mondiaux 18 août 2022

Surprise au Championnat mondial junior 2022 !

Surprise au Championnat mondial junior 2022 !
Championnats mondiaux 16 août 2022

WJC 2022 | Un ajustement nécessaire pour la Suède

WJC 2022 | Un ajustement nécessaire pour la Suède
Championnats mondiaux 16 août 2022

WJC 2022 | Une décision étonnante de la Finlande revient les hanter

WJC 2022 | Une décision étonnante de la Finlande revient les hanter
Championnats mondiaux 16 août 2022

WJC 2022 | Pas de passe-droit pour Connor Bedard

WJC 2022 | Pas de passe-droit pour Connor Bedard
Championnats mondiaux 14 août 2022

WJC 2022 | Une surprise et une marque historique pour la Lettonie

WJC 2022 | Une surprise et une marque historique pour la Lettonie

Podcasts
& vidéos

23 septembre 22

#70. Ouverture du camp des Canadiens de Montréal

Dans cet épisode, nous aborderons plusieurs thèmes dont les attentes envers différents espoirs du CH cette saison. De plus, nos chroniqueurs répondront à VOS questions dans «Le Forum TSLH»

19 septembre 22

#69. La NHL sous le radar (Édition 13 septembre 2022)

Pour un premier épisode de la NHL sous le radar dans le TSLH Podcast, Pascal et Mat discute de certains sujets d'intérêt dans la NHL.

24 août 22

#68. Championnat mondial junior 2022: l'or au Canada !

Dans cet épisode, nous revenons sur le Championnat mondial junior 2022 disputé à Edmonton en août.

Commentaires

Laisser un commentaire