Retour à l'accueil

Marc Bergevin et son possible remplaçant | Spéculations

Dernièrement, des chroniqueurs du 91.9 Sports (Hockey Sans Limites) ont démarré un sujet sur Twitter concernant « l’après Marc Bergevin » chez les Canadiens de Montréal. Qui prendra sa place après son départ (que ce soit l’an prochain ou dans le futur) ? Malgré les rumeurs d’une prolongation de trois ans qui planent depuis quelques jours et une participation à la finale de la coupe Stanley, la question polarise depuis quelques années déjà. Comme les gars de HSL nous ont demandé de donner notre opinion, je me lance.

Premièrement, je ne crois pas connaître tous les candidats potentiels. Que ce soit la LNH, la LAH et les ligues juniors, les CV pleuvront. Toutefois, la question est : selon moi, qui pourrait le remplacer ? Est-ce que mon candidat sera le meilleur ? Aucune idée, mais je vais m’avancer selon certains critères afin de mettre un peu de sérieux au « processus ». Ce n’est pas tout le monde qui aura les mêmes critères que moi, mais je m’en suis imposé tout de même.

Critère numéro 1 : le candidat doit parler français.

Ce n’est vraiment pas ma priorité, mais un unilingue anglophone ne passerait malheureusement jamais chez certains journalistes et partisans très vocaux. Ainsi, on doit regarder chez les bilingues. Ça permet donc d’éliminer beaucoup de candidats, dont certains qui pourraient assurément faire la job mais bon..c’est ça qui est ça.

Critère numéro 2 : le candidat doit avoir de l’expérience.

C’est primordial à mes yeux. Le CH n’a pas besoin d’une recrue sans expérience pour construire une organisation dans le premier tiers de la LNH. C’est certain qu’un bleu pourrait s’entourer de conseillers d’expérience, mais j’aimerais que le grand manitou puisse avoir le bagage requis pour le poste. La pression qui vient avec la position et le marché montréalais est énorme. Faut avoir la couenne dure.

Critère numéro 3 : avoir de l’expérience dans le recrutement est un gros plus.

Le développement d’espoirs et le recrutement sont visiblement un problème chez les Canadiens depuis trop longtemps. Il y a des bons coups, mais surtout des moins bons. La feuille de route n’est pas nécessairement dans le premier tiers de la LNH et ça doit changer. Ainsi, quelqu’un qui a une bonne expérience comme directeur de recrutement ou d’adjoint qui s’occupe du repérage m’intéresserait fortement.

Bref, pour trouver un candidat, j’ai fait le tour des 32 organisations et de leur état-major. Je me suis concentré sur la LNH, mais je suis au courant que le « pool » de candidats est plus grand.

Les candidats

Le meilleur candidat potentiel a déjà œuvré dans l’organisation des Canadiens de Montréal. Il s’agit de Julien Brisebois. Âgé de 44 ans, l’expérience du Québécois remonte jusqu’en 2003. Il a toujours occupé des fonctions « opérations hockey » dans la LNH et LAH. C’est certain que ce n’est pas nécessairement lui qui a bâti les deux dernières éditions qui ont remporté la coupe Stanley. Toutefois, il y a participé de l’intérieur et a su ajouter des joueurs spécifiques qui ont fait la différence. Maintenant, est-ce que ça va lui tenter de quitter la meilleure équipe de la LNH pour se joindre au Tricolore ? Je ne sais pas, mais être Geoff Molson, je sortirais un gros « pitch » de vente pour le signer. Il a fait ses preuves et connait l’organisation, le match est parfait.

Je sais, plusieurs voient Patrick Roy comme futur DG, mais il ne remplit pas du tout mes critères. Alors, je l’ai écarté.

Je sais que plusieurs le voient comme une option, mais Roberto Luongo ne rencontre pas les exigences que je me suis fixées au départ. Ainsi, je ne vais pas le considérer.

Le parcours de Martin Lapointe après sa carrière de joueur est très intéressant. Je sais, les amateurs voudront du sang neuf et Lapointe n’a pas nécessairement beaucoup d’expérience au niveau des départements des opérations. Toutefois, je crois qu’il sera rencontré. Il a été recruteur trois ans avec les Blackhawks, directeur du développement des joueurs durant cinq ans avec les Canadiens et maintenant directeur du personnel des joueurs depuis quatre ans. Malheureusement pour lui, les critères ne sont pas satisfaits encore une fois, alors je l’ai écarté.

Sur papier, le prochain candidat qui parle un peu français remplit les critères, mais non, Trevor Timmins ne sera pas un nom accepté selon moi.

Nous savons tous à quel point Mathieu Darche est un homme intelligent et scolarisé. Malheureusement, le manque d’expérience (deux ans comme directeur des opérations hockey avec le Lightning) l’écarte de mes choix. Toutefois, je suis certain qu’il sera rencontré si Bergevin quitte.

Depuis 2014, Martin Brodeur fait ses classes parmi les dirigeants de la LNH. Œuvrant tout d’abord pour les Blues de Saint-Louis principalement comme directeur général adjoint, le Québécois est revenu aux sources avec les Devils du New Jersey. L’ancien gardien de but occupe un poste de conseiller sénior et de vice-président des opérations hockey. Il manque un peu d’expérience en général et au niveau du recrutement, mais son bagage le rend tout de même intéressant pour les Canadiens de Montréal.

Âgé de 50 ans, le Québécois Martin Madden Jr roule sa bosse dans la LNH depuis 1998. Occupant un rôle de recruteur avec les Rangers et les Hurricanes de 1998 à 2008, il se tourne ensuite vers les Ducks où il devient directeur du recrutement amateur. Depuis la saison dernière, Madden a eu un vote de confiance de l’organisation et est maintenant un adjoint directeur général. Sa feuille de route au niveau du recrutement comprend d’excellents jeunes de 2008 à 2020 avec les Ducks. Si on veut faire une petite liste :

2008 Jake Gardiner et Justin Schultz
2009 Kyle Palmieri et Sami Vatanen
2010 Cam Fowler, Devante Smith-Pelly et Chris Wagner
2011 Rickard Rakell, John Gibson, William Karlsson et Josh Manson
2012 Hampus Lindholm et Frederik Andersen
2013 Shea Theodore
2014 Nick Ritchie, Marcus Pettersson, Brandon Montour et Ondrej Kase
2015 Jacob Larsson et Troy Terry
2016 Max Jones, Sam Steel et Josh Mahura
2017 Maxime Comtois
2018 Isac Lundestrom, Benoit-Olivier Groulx et Lukas Dostal
2019 Trevor Zegras et Brayden Tracey
2020 Jamie Drysdale, Jacob Perreault et Sam Colangelo

Ce n’est pas parfait comme feuille de route, mais je trouve ça très révélateur. Il a su trouver des joueurs de la LNH chaque année. Ce n’est pas nécessairement toutes les équipes qui ont été capables de le faire aussi bien que lui durant ce laps de temps.

Bref, il y a plusieurs candidats comme vous pouvez le voir. En fait, il y en aurait assurément plus vu que je me suis concentré sur la LNH, mais vous avez ici mon opinion sur certains d’entre eux. Si j’avais à me mouiller, je dirais que Brisebois est le numéro 1, mais je ne crois pas qu’il voudra quitter le Lightning. Madden est mon choix, car je suis un amateur de recrutement et il a fait ses preuves. Est-ce que c’est un poste qui va l’intéresser ? Aucune idée, mais si j’avais à choisir, il serait haut sur ma liste. Brodeur est aussi intéressant, mais il manque un peu d’expérience, alors je ne sais pas si c’est vraiment ce que je voudrais comme DG.

Et vous, qui est votre choix ?

Podcasts
& vidéos

31 janvier 23

#79. Analyse des espoirs des Canadiens de Montréal (Partie 2)

Voici la deuxième partie de nos analyses des espoirs du CH en cette saison 2022-2023.

13 janvier 23

#78. Évaluation des espoirs du WJC 2023 par le TSLH Espoirs

Cette semaine, 4 membres du TSLH Espoirs discutent du Championnat mondial junior 2023.

31 décembre 22

#77. Le Forum TSLH: Championnat mondial junior 2023

Pascal et Mat prennent vos questions et jasent du prochain WJC 2023 ! Nos intervenants vous offrent aussi leur prédiction concernant le tournoi.

Nouvelles

Canadiens Montréal 02 février 2023

Carey Price sera au tournoi Pee-Wee de Québec

Carey Price sera au tournoi Pee-Wee de Québec
Canadiens Montréal 01 février 2023

Performances du «Rocket» de Montréal: crédit à Jean-François Houle

Performances du «Rocket» de Montréal: crédit à Jean-François Houle
Canadiens Montréal 31 janvier 2023

Canadiens | Deux joueurs renvoyés à Laval

Canadiens de Montréal
Canadiens Montréal 30 janvier 2023

Nick Suzuki tomberait 3e chez les centres selon Brian Wilde après le repêchage 2023

Nick Suzuki tomberait 3e chez les centres selon Brian Wilde après le repêchage 2023
Canadiens Montréal 30 janvier 2023

Rapport hebdomadaire | Luke Tuch sur une belle séquence, Sean Farrell domine et plus encore…

Rapport hebdomadaire | Luke Tuch sur une belle séquence, Sean Farrell domine et plus encore…
Canadiens Montréal 30 janvier 2023

Banque d’espoirs | Le CH exclu du top10 de Scott Wheeler

Banque d’espoirs | Le CH exclu du top10 de Scott Wheeler
Canadiens Montréal 28 janvier 2023

Owen Beck deviendra seulement le 12e joueur de 18 ans à jouer pour les Canadiens

Owen Beck
Canadiens Montréal 27 janvier 2023

Canadiens | Owen Beck est rappelé

Owen Beck

Commentaires

Laisser un commentaire