Retour à l'accueil

Lane Hutson | Déclaration rassurante de la part de Rob Ramage

En fait, doit-on être rassuré dans le cas de Lane Hutson ? Le petit défenseur choisi au 62e rang de l’encan 2022 connait une saison exceptionnelle dans la NCAA. À sa première campagne dans les rangs universitaires, Lane Hutson roule à un rythme supérieur à un point par match. Les comparatifs sont nombreux, même s’ils doivent être pris comme un grain de sel.

Certes, c’est facile de tomber dans les comparatifs. Hutson produit plus que Cale Makar et qu’Adam Fox, deux légitimes aspirants réguliers au trophée Norris. Pour contextualiser le tout, Ryan Ufko (NSH) et Sean Behrens (COL), choix de 4e et de 2e respectivement, sont également des défenseurs qui ont produit plus que Makar l’année suivant le repêchage. Auront-ils la carrière du défenseur de l’Avalanche ? Les probabilités sont très minces.

On peut toutefois se réjouir du début de saison de Lane Huston. Le petit défenseur a un impact constant dans les matchs de son équipe. Il s’impose offensivement ET défensivement grâce à son bâton et sa bonne anticipation le long des rampes.

Mon collègue à d’ailleurs produit un rapport complet sur les performances de Lane Hutson en ce début de saison.

Déclaration rassurante

La petite stature de Lane Hutson continue toutefois d’être un point qui attire les détracteurs. Même si on explique, à la suite de visionnements, qu’il se sert de son petit gabarit à son avantage, les doutes quant à son potentiel demeurent auprès de certaines personnes qui s’attardent aux mensurations.

«À 5’9, il va se faire geler dans la NHL, ce ne sera pas trop long,» peut-on lire régulièrement sur la toile.

À cela, Rob Ramage s’est montré rassurant lors de son récent entretien avec Anthony Martineau.

Le directeur du développement des joueurs chez les Canadiens a mentionné être en étroit contact avec le défenseur de Boston University. Pour Ramage, c’est important de travailler sur l’aspect de la protection de soi lorsqu’un joueur possède un tel gabarit. Hutson en est conscient et il travaille constamment là-dessus.

«Quand tu as cette taille, ta tête est à peu près au niveau du coude/épaule de ton rival. C’est important d’en être conscient, surtout avec le nombre élevé de commotions cérébrales affectant les joueurs professionnels en 2022. Il sait qu’il doit être à l’affût, qu’un mauvais contact peut rapidement mettre fin à sa carrière. Mais il travaille là-dessus. Sentir le danger, savoir où se trouve celui qui souhaite te mettre en échec. Ça progresse bien.»

– Rob Ramage

Mon collègue Pascal notait d’ailleurs, dans son rapport d’observation, que plusieurs batailles le long de la rampe ne finissaient pas à l’avantage d’Hutson. Au moins, il travaille sur cet aspect. L’an dernier, ce n’était pas quelque chose de problématique dans son jeu.

Pas prêt pour la prochaine étape

Depuis quelques semaines, c’est la folie furieuse concernant Lane Hutson. Certains avancent même qu’il devrait faire le saut chez les professionnels dès l’an prochain. À mon avis, les correctifs soulevés par Ramage à apporter dans son jeu se règlent au niveau inférieur. Une transition trop rapide vers le hockey professionnel ne serait pas optimale.

Un peu comme le cas Mesar. L’attaquant avait le talent offensif pour jouer avec le Rocket. Par contre, son talent était terni par le fait qu’il passait constamment deuxième sur le plan physique. Donc lorsque tes points à corriger affaiblis tes forces, aussi bien régler tes faiblesses au niveau inférieur.

C’est comme ça que j’entrevois la progression d’Hutson. Il n’y a aucun mal à le laisser dans la NCAA une autre saison même s’il domine offensivement.

Cale Makar et Adam Fox aussi ont joué deux saisons dans la NCAA (tant qu’à le comparer à ces deux étoiles de la NHL).

À lire également sur TSLH:

Podcasts
& vidéos

31 janvier 23

#79. Analyse des espoirs des Canadiens de Montréal (Partie 2)

Voici la deuxième partie de nos analyses des espoirs du CH en cette saison 2022-2023.

13 janvier 23

#78. Évaluation des espoirs du WJC 2023 par le TSLH Espoirs

Cette semaine, 4 membres du TSLH Espoirs discutent du Championnat mondial junior 2023.

31 décembre 22

#77. Le Forum TSLH: Championnat mondial junior 2023

Pascal et Mat prennent vos questions et jasent du prochain WJC 2023 ! Nos intervenants vous offrent aussi leur prédiction concernant le tournoi.

Nouvelles

Canadiens Montréal 06 février 2023

CH | Le silence autour du cas Monahan commence à inquiéter

CH | Le silence autour du cas Monahan commence à inquiéter
Canadiens Montréal 06 février 2023

Rapport hebdomadaire | Frederik Dichow s’illustre, Logan Mailloux remplit le filet et plus encore…

Rapport hebdomadaire | Frederik Dichow s’illustre, Logan Mailloux remplit le filet et plus encore…
Canadiens Montréal 02 février 2023

Carey Price sera au tournoi Pee-Wee de Québec

Carey Price sera au tournoi Pee-Wee de Québec
Canadiens Montréal 01 février 2023

Performances du «Rocket» de Montréal: crédit à Jean-François Houle

Performances du «Rocket» de Montréal: crédit à Jean-François Houle
Canadiens Montréal 31 janvier 2023

Canadiens | Deux joueurs renvoyés à Laval

Canadiens de Montréal
Canadiens Montréal 30 janvier 2023

Nick Suzuki tomberait 3e chez les centres selon Brian Wilde après le repêchage 2023

Nick Suzuki tomberait 3e chez les centres selon Brian Wilde après le repêchage 2023
Canadiens Montréal 30 janvier 2023

Rapport hebdomadaire | Luke Tuch sur une belle séquence, Sean Farrell domine et plus encore…

Rapport hebdomadaire | Luke Tuch sur une belle séquence, Sean Farrell domine et plus encore…
Canadiens Montréal 30 janvier 2023

Banque d’espoirs | Le CH exclu du top10 de Scott Wheeler

Banque d’espoirs | Le CH exclu du top10 de Scott Wheeler

Commentaires

Laisser un commentaire