Retour à l'accueil

Jeff Petry, l’éléphant dans la pièce | Spéculations CH

Depuis son inaction par rapport au geste de Zach Kassian aux dépens de Samuel Montembeault, Jeff Petry fait les manchettes pour de mauvaises raisons. Malheureusement, la pire saison du défenseur des Canadiens depuis sa venue avec l’organisation en 2015 fait mal à l’équipe et les partisans ainsi que les journalistes sont très vocaux sur le sujet. Tellement que certains vont même jusqu’à communiquer avec sa femme pour l’insulter (une minorité heureusement, mais ça n’améliorera pas la réputation des partisans québécois). Bref, le climat n’est pas l’idéal pour lui et les rumeurs qu’il désire être échangé font fureur. Est-ce réaliste de penser que Kent Hughes réussira à soulager son défenseur numéro 1 dans un proche avenir ?

Si on en croit François Gagnon de RDS, Jeff Petry aurait officiellement demandé à être échangé par les Canadiens de Montréal. Même si Kent Hughes a démenti le tout hier, je crois que les deux partis seraient très contents de le voir partir, car le droitier ne va visiblement pas bien. Son mental n’est pas là du tout, tout comme son cœur. Jeff Petry n’a jamais été aussi passif sur la glace et les erreurs s’accumulent à un rythme grandissant. Avec le départ de sa famille aux States et les partisans qui s’en prennent à lui, qui ne pas voudrait partir ?

Bref, personnellement, je ne lui en tiens pas rigueur. C’est tout à fait humain comme sentiment et, avec la journée Bell pour la cause qui vient de passer, je ne comprends pas la réaction de plusieurs individus qui l’insultent lui et sa famille. En tout cas, si on se concentre seulement que sur l’aspect hockey de la chose. Quand et où Jeff Petry s’en ira ?

C’est clair que ce sera plus facile d’impliquer le défenseur dans une transaction durant l’entre-saison. Le contrat du vétéran n’est pas un problème en soi en raison de son talent, mais en pleine saison, acquérir un montant de 6,25 millions pour encore trois saisons après celle-ci, c’est difficile à planifier. Donc, pour moi, ça se fera cet été et non avant le 21 mars prochain.

Pour ceux qui mentionnent que Jeff Petry n’a aucune valeur en raison de son âge et son contrat, je n’y crois pas. Depuis ses 30 ans, l’arrière ne fait que s’améliorer et contribue plus aux Canadiens que n’importe quels autres défenseurs du club sur la glace. Ce n’est pas 37 matchs dans une équipe décimée qui va réduire drastiquement la valeur d’un élément. Le droitier demeure un excellent #2/3 dans cette ligue et je n’ai pas peur d’assumer mes dires.

Son contrat peut nuire quelque peu à sa valeur, mais trois ans pour encore 6,25 M$ par saison, c’est vraiment moins pire que plusieurs autres arrières moins talentueux que lui.

Donc, à mes yeux, il faudra accueillir du salaire dans une transaction, mais le CH devrait être en mesure d’avoir un bon retour. Je me n’attends pas au même type d’échange que Seth Jones, vraiment pas. Néanmoins, un choix de première ronde n’est pas à écarter de l’équation tout comme un prospect de bon niveau (surtout si l’équipe accueille un gros contrat sans retenir une partie du salaire).

Maintenant, où pourrait-il partir ? Sauf, pour les équipes canadiennes, il y a tout de même plusieurs options. Le défenseur a une clause de non-échange qui lui permet de fournir une liste de 15 équipes où il refuserait de se faire échanger. Personnellement, je ne peux deviner ses intentions. Cependant, je ne crois pas qu’il va refuser une transaction si celle-ci l’envoie aux États-Unis. Ainsi, je ne vais pas m’arrêter aux équipes de haut de classement, mais y aller « at large ».

La cible principale à laquelle les gens pensent habituellement est Détroit parce que le défenseur provient de la région. Toutefois, je n’y vois pas de « fit ». Leur côté droit en défensive est comblé pour le moment et ils n’ont pas terminé leur reconstruction. Je ne les crois pas prêt à « acheter » Jeff Petry aux Canadiens pour le moment.

Les Stars de Dallas sont une option possible pour Kent Hughes. Avec le départ imminent de John Klingberg qu’ils ne peuvent se payer malheureusement, ces derniers devront le remplacer à court terme. Si on ajoute les départs potentiels cet été d’Alexander Radulov, Joe Pavelski, Braden Holty et Andrej Sekera, je crois qu’ils auront de la place pour l’Américain. Outre leur premier choix au repêchage, il est certain que l’organisation possède plusieurs espoirs intéressants comme Thomas Harley, Ty Dellandrea, Wyatt Johnston et Logan Stankoven. Ce serait cher payé par contre, alors peut-être qu’un mélange de choix serait plus avisé avec eux.

Owen Tippett est dans toutes les rumeurs impliquant les Panthers de la Floride et serait un bon retour pour Jeff Petry. Sinon, il y a bien sûr des choix ainsi que Grigori Denisenko, Justin Sourdif et Mackie Samoskevich. Pour les soulager d’un contrat, Radkos Gudas demeure une option, mais il faudrait user d’audace, car je ne crois pas que Zito voudra chambouler la chimie interne.

Marc Bergevin adore assurément Jeff Petry, lui qui lui a fait signer un contrat onéreux. Est-ce que Los Angeles est prêt à s’acheter un défenseur de cet âge pour les aider à participer aux séries ? Ce n’est pas les espoirs, les choix et l’espace monétaire qui manquent, alors on doit regarder de ce côté dans les possibilités.

On peut aussi ajouter Nashville et Pittsburgh dans l’équation qui bataillent tous les deux pour accéder au bal printanier. Avec Kris Letang qui risque de partir chez les Penguins, peut-être voudront-ils l’acquérir, mais je vois plus cela pour cet été et non en pleine saison. Concernant Nashville, ils ont amplement l’espace sous le cap et les effectifs pour se le payer, mais voudront-ils réellement le faire ?

Qui selon vous sont prêts à se payer Jeff Petry ?

Finalement, pour ceux « ou celui » qui voudrait échanger Jeff Petry contre PK Subban…non…juste non.

À lire également sur TSLH

Podcasts
& vidéos

20 juillet 22

#66. Repêchage du CH: La Relève et le TSLH Podcast joue les DG !

Dans cet épisode, nous avons le mot final sur les sélections des Canadiens au repêchage. Découvrez quels joueurs nos différents intervenants auraient pris!

13 juillet 22

#65. Retour sur le repêchage 2022 par le TSLH Espoirs

Dans le TSLH Podcast cette semaine, trois membres du TSLH Espoirs discutent du repêchage 2022 tenu à Montréal.

13 juillet 22

#64. TSLH Espoirs: War Room

Dans cet épisode, les intervenants du TSLH Espoirs débattent ensemble pour dresser une liste top32 consensuelle pour le repêchage 2022. Mathieu, Simon St-Lo, Simon Servant et Seb Gagné font valoir leurs arguments pour monter ou baisser des joueurs sur la liste consensuelle.

Nouvelles

Canadiens Montréal 08 août 2022

CH | Combien vaut Cole Caufield?

Cole Caufield canadiens
Canadiens Montréal 08 août 2022

Emil Heineman: le Rocket de Laval ne serait pas une option

Emil Heineman - InStat Hockey - TSLH Espoirs
Canadiens Montréal 01 août 2022

Espoirs CH | De très beaux éloges à l’endroit de Sean Farrell

Espoirs CH | De très beaux éloges à l’endroit de Sean Farrell
Canadiens Montréal 28 juillet 2022

CH | Une culture qui se précise

CH | Une culture qui se précise
Canadiens Montréal 28 juillet 2022

Stéphane Robidas: un mandat clair et une première mission

Canadiens de Montréal
Canadiens Montréal 28 juillet 2022

Stéphane Robidas devient entraîneur adjoint des Canadiens

Canadiens Ballottage
Canadiens Montréal 25 juillet 2022

Trois espoirs du CH parmi les 50 meilleurs de la NHL selon Scott Wheeler

Kaiden Guhle
Actualité NHL 24 juillet 2022

Les Panthers sont loins d’être assurés d’une place en série

florida-panthers

Podcasts
& vidéos

20 juillet 22

#66. Repêchage du CH: La Relève et le TSLH Podcast joue les DG !

Dans cet épisode, nous avons le mot final sur les sélections des Canadiens au repêchage. Découvrez quels joueurs nos différents intervenants auraient pris!

13 juillet 22

#65. Retour sur le repêchage 2022 par le TSLH Espoirs

Dans le TSLH Podcast cette semaine, trois membres du TSLH Espoirs discutent du repêchage 2022 tenu à Montréal.

13 juillet 22

#64. TSLH Espoirs: War Room

Dans cet épisode, les intervenants du TSLH Espoirs débattent ensemble pour dresser une liste top32 consensuelle pour le repêchage 2022. Mathieu, Simon St-Lo, Simon Servant et Seb Gagné font valoir leurs arguments pour monter ou baisser des joueurs sur la liste consensuelle.

Commentaires

Laisser un commentaire