Retour à l'accueil

Un phénix en train de renaître à Washington cette saison?

Sunrise, Floride, 26 juin 2015. Après avoir perdu un rang (de 2e à 3e) à la loterie de la LNH, les Coyotes de l’Arizona se tournent vers un marqueur de 129 points: Dylan Strome. Le centre de 6p2 et 188 livres, à l’époque, vient de compléter une saison extraordinaire avec les Otters d’Erie, dans la OHL. Plusieurs se demandent si Strome est un joueur d’élite légitime ou s’il n’a fait que profiter du talent de Connor McDavid. Les saisons qui suivirent donnèrent raison à ses détracteurs. De 2015 à 2018, Strome n’a joué que 28 parties dans la LNH, pour un maigre total de 10 points. Pourtant, cette saison, le natif de Mississauga en Ontario semble pleinement profiter de l’opportunité que lui offrent les Capitals… et le destin.

Parcours junior

En 2013, au cours du repêchage bantam de la OHL, les Otters sélectionnent Strome deuxième, derrière Travis Konecny. Strome venait de conclure une saison de 65 buts, 78 passes et 143 points en 60 rencontres dans la GTHL. Il était tellement dominant dans la Greater Toronto Hockey League, qu’il a terminé 57 points devant son plus proche poursuivant, Mitch Marner. Sans surprise, son équipe, les Malboros de Toronto, ont remporté les séries éliminatoires.

Coincé derrière les vétérans Andre Burakovsky, Connor Brown et Dane Fox, ainsi que le phénomène Connor McDavid, Strome a vu son rôle limité à sa saison recrue. En 2014-15, à son année de repêchage, il a complètement explosé! Une récolte de 45 buts et 84 passes pour 129 points en 68 parties. Flanqué de Connor McDavid (120 pts en 47 PJ) et d’Alex DeBrincat (104 en 68), ce trio fut inarrêtable. Dylan Strome termine devant Mitch Marner (126) et Connor McDavid (120) et remporte le trophée Eddie Powers, remis au meilleur marqueur. Sélectionné 3e par les Coyotes au repêchage de 2015, il n’impressionne pas suffisamment l’état-major. Il retourne en OHL pour la saison 2015-16, toujours en compagnie de DeBrincat.

Récoltant 111 points en 56 matchs, Strome produit à un rythme supérieur, et ce sans McDavid à ses côtés. Avec 6 points au Championnat du Monde junior, il aura mené la décevante Équipe Canada ayant terminé 6e cette année-là. L’année suivante, à 19 ans, après 7 parties dans la LNH, il retournera dominer la OHL encore une fois.

Difficulté à s’adapter au hockey professionnel?

En 2017-18, Strome est incapable de faire sa place au sein de l’alignement dégarni des Yotes. Même s’il n’est ni le premier, ni le dernier à qui cela arrive, cela déçoit grandement. Pourtant, cette même année, il démontre que le problème n’est pas son adaptation au niveau professionnel, mais bien à la LNH. Cédé aux Roadrunners de Tucson dans la AHL, Strome est excellent. Il domine un alignement de jeunes loups, composé de Michael Bunting (45 pts), Nick Merkley (39), Lawson Crouse (32) et Conor Garland (27). Parmi les réguliers du circuit, Strome termine 8e en points par match (53 en 50 – 1,06). L’espoir renaît! Il sera cependant de courte durée. Un autre lent départ en 2018-19 forcera l’organisation arizonienne à lancer la serviette.

Le 25 novembre 2018, en compagnie de Brendan Perlini, Strome prend le chemin de Chicago en retour de Nick Schmaltz. Profitant des opportunités, il terminera la saison avec 57 points, un sommet en carrière. Lors des trois saisons suivantes à Chicago, il n’a jamais réussi à atteindre le cap des 50 points. Le manque d’opportunités et la pandémie, jumelés aux mauvaises performances de l’équipe et du joueur lui-même, expliquent sa faible production. Malgré cela, il demeure surprenant que les Blackhawks ne lui aient pas soumis une offre qualificative en 2022. Après tout, le centre venait de connaître une saison de 48 points en seulement 69 rencontres.

Une renaissance à Washington?

Encore plus étonnant, la ligne de centre des Hawks cette saison n’est pas jeune jeune. Pour une équipe en reconstruction, se séparer d’un centre de 25 ans, afin de ne conserver que des joueurs de plus de 27 ans, c’est insensé. Certes, ce n’est pas la seule décision illogique à Chicago au courant de la dernière année. Parlez-en aux Sénateurs d’Ottawa…

Libre comme l’air, Strome a profité de l’absence prolongée de Nicklas Backstrom à Washington pour y signer un contrat d’une saison. En l’absence de Backstrom et de Tom Wilson, l’Ontarien évolue sur le deuxième trio et la première vague d’avantage numérique. Après 14 rencontres, il cumule 12 points, dont 4 buts. Chez les Caps cette saison, il se situe deuxième pour les buts, les passes et les points. De plus, il est le 3e attaquant le plus utilisé par Peter Laviolette, avec près de 18 minutes par match.

Il est encore tôt pour parler de réelle renaissance, mais avec un rythme projeté de 70 points cette saison, Dylan Strome est bien parti. Espérons qu’il puisse poursuivre sur sa lancée et écrire une belle histoire à propos de la persévérance. À suivre…

Podcasts
& vidéos

02 décembre 22

#75. Repêchage 2023 avec Seb Gagné + Forum TSLH

Dans cet épisode, on jase espoirs avec Seb Gagné du TSLH Espoirs. Nous présentons et commentons sa liste préliminaire pour le repêchage 2023. Nous répondons également aux questions des auditeurs.

02 décembre 22

TSLH Espoirs: Entrevue avec Denis Gauthier

Dans cette entrevue du TSLH Espoirs, Pascal discute avec Denis Gauthier. L'ancien joueur de la NHL et présentement analyste à RDS est aussi le père d'Ethan Gauthier. Le joueur du Phoenix de Sherbrooke est admissible pour le repêchage de la NHL cette saison. Dans un reportage complet de trois textes, nous vous présentons cet espoir avec des commentaires de deux coéquipiers et de son père, Denis Gauthier.

21 novembre 22

Entrevue avec Ethan Gauthier, espoir de la LHJMQ pour le repêchage 2023

Dans cette entrevue, Pascal discute avec Ethan Gauthier, joueur du Phoenix de Sherbrooke qui est admissible au repêchage 2023. Dans un reportage complet de trois textes, nous vous présentons cet espoir avec des commentaires de deux coéquipiers et de son père, Denis Gauthier.

Nouvelles

Actualité NHL 08 décembre 2022

Kris Letang est de retour à l’entrainement dans un chandail régulier

Kristopher Letang
Actualité NHL 08 décembre 2022

Jesse Puljujarvi: «Peut-être que je ne l’ai tout simplement pas»

Jesse Puljujarvi: «Peut-être que je ne l’ai tout simplement pas»
Actualité NHL 07 décembre 2022

Avalanche | L’absence de Nathan MacKinnon est confirmée, une chance pour Charles Hudon

Colorado Avalanche
Actualité NHL 06 décembre 2022

Brandt Clarke: une situation similaire à celle de Shane Wright

Brandt Clarke: une situation similaire à celle de Shane Wright
Actualité NHL 06 décembre 2022

Poolers | Une longue absence pour Nathan MacKinnon?

Nathan Mackinnon
Actualité NHL 05 décembre 2022

Andreas Athanasiou s’en prend verbalement à Jacob Trouba

Andreas Athanasiou s’en prend verbalement à Jacob Trouba
Actualité NHL 05 décembre 2022

Ryan McDonagh placé sur la liste des blessés

nashville-predators
Actualité NHL 05 décembre 2022

La LNH sous la loupe | Le capitaine prend les rênes à Ottawa et un nouveau record pour Mitch Marner

La LNH sous la loupe | Le capitaine prend les rênes à Ottawa et un nouveau record pour Mitch Marner

Commentaires

Laisser un commentaire