Fermer

Publié par mat.para  -  8.Juillet.2021 - 11:38
Abonnez-vous:

3757  
 

Repêchage 2021 | Top 42 final des meilleurs espoirs (mat.para)

REP.jpg
Photo par Instat Hockey
Le repêchage 2021 approche à grands pas et nous vous rappelons que pour cet événement, le TSLH Podcast vous sera offert en version ''en direct'' sur nos différentes pages (Facebook, Twitter et Youtube). Après des mois d'observation, voici maintenant le moment de vous présenter mon top32 (+10) des meilleurs espoirs en vue du repêchage de la NHL. Un énorme merci à InStat Hockey de m'avoir permis de visionner un total de 366 matchs afin de vous offrir le meilleur de mes évaluations. Au total, j’ai pu observer 88 différents espoirs pour au final, en classer 42. En effet, en plus de vous présenter mon top 32 final, je vous offre également une liste de 10 joueurs qui sont passés près de se classer dans ma première ronde. N'hésitez pas à partager le fruit de notre travail !

Note : Au bas de l'article, vous trouverez mon tableau synthèse avec le nombre de matchs visionnés pour chaque espoir. Pour de plus amples analyses de ces espoirs, consultez notre épisode du TSLH concernant nos listes des meilleurs espoirs à Pascal et moi. Mon collègue sortira sa propre liste sous peu avec plus de 70 espoirs classés.


1- Owen Power (Défenseur gaucher)
Owen Power dégage pas mal tout ce dont on peut chercher chez un défenseur. Gros, mobile, patient avec la rondelle, l’arrière des Wolverines de Michigan se fait rarement sortir par les adversaires lors des contre-attaques. Il est constamment en mesure d’amener les joueurs adverses dans les coins, de couper les lignes d’attaque vers le filet et son bâton est constamment en action. À sa première année en NCAA, il est un homme parmi des enfants. C’est le genre de défenseur qui est prêt à accepter d’avoir deux joueurs sur le dos afin de libérer ses comparses et il demeure en mesure de compléter les jeux malgré tout. C’est un défenseur confiant avec la rondelle et qui possède une très belle vision du jeu. Plus la saison avançait et plus il montait en offensive. Sa fluidité sur patin est digne de mention, mais il lui reste encore un peu de puissance à gagner tant sur son patin que sur son tir. Au Championnat du monde, il avait toutefois tendance à monter rapidement en offensive malgré la présence de joueurs adverses derrière lui. Contre la Russie, un club de joueurs NHL ou de KHL, c’était parfois hasardeux.

Profil complet du joueur : Owen Power

2- Matthew Beniers (Centre)
L’attaquant du Michigan en NCAA est un pur joueur de centre qui aime accélérer le jeu devant lui. Capable de créer son propre espace sur la patinoire, Beniers excelle pour faire progresser le jeu. C’est un joueur explosif qui, sous pression, ne prend que très rarement l’option facile de se débarrasser de la rondelle. Il préfère la protéger pour réaliser un jeu par la suite. Sa protection de rondelle et son jeu en possession de rondelle sont deux atouts élites dans son arsenal. Beniers fut en mesure, cette saison, de s’illustrer, peu importe le calibre dans lequel il jouait (NCAA, Championnat mondial junior ou championnat du monde). Toujours intense, il demeure tout de même en mesure de visualiser le jeu à faire avant même d’avoir la rondelle sur sa palette. Il fait preuve d’une grande intelligence sur la patinoire, tant au niveau offensif que défensif.

Profil complet du joueur : Matthew Beniers

3- William Eklund (Ailier gauche / Centre)
Un attaquant chez qui on peut clairement constater qu’il en mange, du hockey. Évoluant en SHL malgré son jeune âge, William Eklund est probablement mon favori de ce repêchage. Il s’en est fallu de peu pour que je le monte 1er ou 2e dans ma liste. Cela dit, je pense que Power et Beniers sont deux joueurs qui, avec ce que j’observe, ont plus de chances d’amener leur jeu et leur style de façon efficace dans la NHL. N’empêche qu’Eklund est tout un joueur possédant une vision de jeu phénoménale ainsi qu’un patin très développé. C’est simple : il tourne sur un dix cennes ! Bien qu’il n’ait pas un gros gabarit (5’11’’, 172 lbs), il est réellement solide le long des bandes et il aime particulier travailler dans cet environnement. On pourrait croire qu’il a bénéficié d’Alexander Holtz pendant la saison, mais ce fut l’inverse à mes yeux. Impliqué sur 200 pieds, Eklund ne mettra que très rarement son club dans le trouble.

Profil complet du joueur : William Eklund

4- Kent Johnson (Ailier droit / Centre)
Johnson est définitivement le joueur ayant le plus de mains de ce repêchage. L’attaquant du Michigan dans la NCAA vient clore le fameux trio de joueurs admissibles pour cet encan annuel. L’ailier a joué majoritairement avec Matthew Beniers cette saison et lorsque ce dernier était absent, Johnson occupait la position de centre. J’aime mieux le voir à l’aile personnellement. C’est un joueur qui adore ralentir le jeu, à l’inverse de son coéquipier comme je le mentionnais. Il ne se débarrasse pas de la rondelle pour rien et ses aptitudes de maniement de rondelles font en sorte qu’il peut déculotter n’importe quel défenseur de la NCAA. C’est vraiment un joueur de finesse qui est en mesure de créer des pièces de jeu spectaculaires. Ses tracées d’attaque sont tout simplement imprévisibles. Or, pour le prochain niveau, il devra faire attention à la fameuse ‘’feinte de trop’’.

Profil complet du joueur : Kent Johnson

5- Luke Hughes (Défenseur gaucher)
Le plus jeune des frères Hughes fait son entrée au repêchage cette saison après avoir été mis à l’écart dans le dernier droit du calendrier. On n’a donc pas pu le voir en action au sein du programme pour la fin de la saison. Néanmoins, il n’a pas bougé de mon dernier classement en mars. On parle ici d’un excellent quart-arrière qui excelle dans les deux sens de la patinoire. Il est moins offensif que son frère Quinn, mais je trouve qu’il est plus complet. Sera-t-il meilleur que Quinn ? L’avenir nous le dira… Je l’ai vu jouer à droite à plusieurs reprises cette saison, mais il est également très à l’aise sur le côté gauche. Luke Hughes possède un coup de patin très fluide, mais j’aimerais qu’il améliore ses départs à reculons. Parfois, il perd quelques secondes par manque d’explosivité. Jumelé à Hreschuk pendant la saison, Hughes a démontré qu’il est non seulement un quart-arrière offensif, mais il peut aussi être très efficace défensivement puisque Hreschuk est plus un def-attaquant.

Profil complet du joueur : Luke Hughes

6- Cole Sillinger (Centre / Ailier)
L’attaquant devait jouer dans la WHL, mais s’est finalement associé avec le Stampede de Sioux Falls dans la USHL. Sacré recrue de l’année, Sillinger a connu toute une saison. On parle ici d’un attaquant présentant un style qui s’apprête très bien à la NHL. Il est, à mes yeux, l’un des meilleurs tirs du repêchage. Il s’en sert de partout et il peut marquer de partout. Son lancer est d’une réelle violence comme on peut le voir sur mon tweet ci-bas. Cette séquence présente d’ailleurs tout ce qu’on doit savoir de Sillinger. Explosif sur patin, agile comme un chat pour se frayer un chemin à travers la défensive et combatif à souhait. Sillinger peut également jouer physique, ce qui le rend très intéressant pour un club de la NHL.



Profil complet du joueur : Cole Sillinger

7- Dylan Guenther (Ailier gauche)
Je parle de Sillinger comme ayant l’un des meilleurs tirs de ce repêchage, mais Dylan Guenther ne se trouve réellement pas loin. En fait, plus l’ailier se trouve près du filet, plus il est dangereux. Et les buts se marquent où dans la NHL ? Près du filet ! L’attaquant des Oil Kings d’Edmonton est un dangereux attaquant qui gagnerait toutefois à s’impliquer davantage. C’est tout de même un joueur qui peut battre n’importe quel gardien devant lui.

Profil complet du joueur : Dylan Guenther

8- Fabian Lysell (Ailier gauche)
Un véritable dynamo offensif ce Suédois ! Lorsqu’il est en possession de la rondelle, on dirait qu’il est sur le ‘’fast forward’’. Non seulement il patine rapidement, mais il exécute ses feintes, ses passes et ses tirs de façon très rapides. Sa transition entre la Nationell J20 et la SHL fut réussie, car plus il jouait dans la grosse ligue, plus il prenait confiance. Lysell, à mes yeux, est un hybride entre Kent Johnson et Matthew Beniers. Je le compare à ce dernier pour sa rapidité et pour son patin élite tout en possédant presque les mêmes mains que Johnson. J’ai toutefois un léger doute, comparativement à Sillinger et à Guenther, sur sa capacité de transposer son style dans la NHL, ce qui explique son 8e rang.

Profil complet du joueur : Fabian Lysell

9- Simon Edvinsson (Défenseur gaucher)
Un défenseur que je m’attends à voir sortir tôt malgré tout. Malheureusement, son manque de progression cette année l’a fait glisser dans mon classement. Avec une portée comme la sienne, il est très difficile de passer un défenseur comme Edvinsson. Son contrôle de rondelle et son aisance en relance pourraient faire de lui un défenseur élite. Il manque toutefois un peu de finition dans son développement et c’est tout à fait normal. Considérant le doute qui subsiste dans sa progression, il aura terminé au 9e rang de ma liste.

Profil complet du joueur : Simon Edvinsson

10- Jesper Wallstedt (Gardien)
À mes yeux, il est l’un des meilleurs espoirs de cette cohorte et il est l’un des rares à présenter un talent élite. Pourquoi dont le mettre 10e dans ce cas ? La progression d’un gardien est tellement remplie d’incertitude que c’est un peu plus difficile de le projeter loin dans la NHL. Je le vois comme un partant de qualité dans la NHL, mais l’incertitude qu’il atteigne son plafond est plus grande de par la position qu’il occupe. Dans un ‘’mock draft’’, je n’aurais aucune difficulté à le placer dans un top5. Or, une liste des meilleurs espoirs est faite pour que dans 5-10 ans, on regarde la liste et on observe qui a eu les meilleures progressions et les plus belles carrières. Wallstedt demeure très ‘’robotisé’’ comme gardien et il calcule ses déplacements au millième de seconde près. Il a d’ailleurs connu une excellente saison derrière un club moyen en SHL.

Profil complet du joueur : Jesper Wallstedt

11- Mason McTavish (Ailier gauche / Centre)
Mon plus gros ‘’riser’’ de ce repêchage. En début d’année, je l’observais en Swiss League et j’appréciais ce qu’il offrait. C’était difficile de l’évaluer considérant la ligue où il évoluait. Dans le tournoi U18, McTavish a démontré littéralement son savoir-faire et comment ne pas aimer cet espoir. Un style qui ressemble beaucoup à celui de Cole Sillinger, avec un tir peut-être un peu moins violent. Le tir de McTavish demeure tout de même léthal. C’est un joueur qui se démarque dans toutes les zones par ses récupérations de rondelles et son implication sur l’échec avant et sur le long des bandes. Un style de jeu qui plaira à de nombreux recruteurs à mon avis.

Profil complet du joueur : À venir !

12- Brandt Clarke (Défenseur droitier)
Clarke sortira probablement plus haut au repêchage 2021 et c’est bien correct. Pour ma part, je trouve qu’il manque parfois de puissance sur son tir. C’est un défenseur qui contrôle bien le jeu, mais souvent, il meure sur sa palette. C’est d’ailleurs parfois relié au fait qu’il essaie d’en faire trop. Le gros problème de Clarke, c’est son manque de constance au niveau de ses aptitudes. Une saison en OHL aurait-elle aidé ? Sûrement. Le fait qu’il soit un défenseur droitier et qu’il possède malgré tout de belles aptitudes risque de le placer haut sur les listes des recruteurs NHL.

Profil complet du joueur : Brandt Clarke

13- Sasha Pastujov (Ailier gauche)
L’attaquant possède un style qui ne peut plaire à tous. Ralentir le jeu et décélérer son élan sur patin font partie du style de Pastujov, qui possède néanmoins l’une des meilleures paires de mains du repêchage comme mon collègue Pascal aime souligner. L’ailier du programme national américain est constamment bien placé pour récupérer des rondelles ou pour devenir une option pour ses coéquipiers, ce qui fait en sorte que son manque d’explosion sur patin est moins dommageable. C’est un attaquant très ‘’smooth’’ qui possède une intelligence marquée sur la patinoire. Son flair offensif est indéniable tout en étant efficace en zone défensive.

Profil complet du joueur : Sasha Pastujov

14- Chaz Lucius (Centre)
Un pur centre, et un bon en plus ! Lucius fut blessé une bonne partie de la saison, mais son retour m’a convaincu qu’il a sa place au milieu de ma première ronde. Excellent pour se frayer un chemin entre les défenseurs, Lucius est un joueur qui aime travailler dans le trafic. Il n’a pas peur de batailler pour la rondelle le long des rampes et même lorsqu’il est collé sur le gardien, il trouve le moyen de marquer des buts. Il possède de bonnes mains et un bon sens du hockey.

Profil complet du joueur : À venir !

15- Matthew Coronato (Ailier gauche)
48 buts en 50 matchs, faut le faire ! L’attaquant a dominé la USHL en compagnie de Sean Farrell au sein du Steel de Chicago. Son tir est franchement dominant et j’ai apprécié qu’il varie ses angles d’attaque en fin de saison. Au début du calendrier, je trouvais qu’il tentait souvent de faire la même chose, soit de contourner la défensive en haut des cercles pour finalement prendre un tir de loin. Avec son tir, il trouvait le moyen de marquer, mais en fin de saison, il perçait plus le centre, entre les défenseurs, pour attaquer le filet. Il devra améliorer ses virages sur patin, car il perd souvent beaucoup de vitesse à ce niveau.

Profil complet du joueur : Matthew Coronato

16- Logan Stankoven (Attaquant)
Stankoven peut jouer littéralement partout et il demeure dangereux malgré cela. Bien qu’il soit petit (5’8’’, 174 lbs), il tient son bout dans une ligue physique comme la WHL. Qui plus est, on le voit régulièrement se salir les mains devant le filet avec son attitude combative, voire même ‘’cocky’’. Quelque chose que j’adore voir chez lui d’ailleurs ! Il se débrouille très bien le long des rampes, mais son arme de prédilection demeure son tir. Il affiche vraiment un instinct de marqueur et il n’attend pas après les occasions pour marquer ses buts, il va les chercher ou se les crée, ces occasions.

Profil complet du joueur : Logan Stankoven

17- Nikita Chibrikov (Attaquant)
J’ai vu Chibrikov être employé à plusieurs positions cette année. Le Russe demeure un bon joueur dynamique en offensive qui excelle aussi en défensive. C’est un joueur qui est en mesure de jouer physique, mais qui ne se protège pas du tout lorsqu’il est en possession de la rondelle. S’il ne se lève pas plus la tête, il éprouvera de grandes difficultés en Amérique du Nord, comme on a pu le voir au tournoi U18. Il demeure un joueur très impliqué avec un bel instinct offensif.

Profil complet du joueur : À venir !

18- Sean Behrens (Défenseur gaucher)
Je vais tenter de me limiter dans mon analyse de Behrens, car je pourrais littéralement pondre un texte complet. Le défenseur du programme national est mon préféré de ce repêchage après William Eklund. Un petit bulldog qui met ses bottes de travail à chaque match. Malgré sa petite taille (5’9’’, 174 lbs), il est le défenseur le plus physique chez les meilleurs espoirs de ce repêchage. Du côté de Behrens, ça ne passe pas ! Que ce soit grâce à son bâton ou avec une mise en échec bien sentie, Behrens trouve le moyen de fermer les portes assez aisément. Et s’il manque son coup, il ne te lâchera pas du tout. Qui plus est, l’arrière possède des qualités offensives surprenantes. Je m’avance à dire que ce gars-là est en mesure d’être un quart-arrière sur l’avantage numérique même si ce n’était pas son rôle au sein du programme. Un vrai Francis Bouillon version améliorée et avec vraiment plus d’offensive que l’ancien petit défenseur.

Profil complet du joueur : Sean Behrens

19- Sebastian Cossa (Gardien)
J’ai un peu le même discours pour Cossa que pour Wallstedt. Je vois en ce gardien le potentiel d’un partant dans la NHL, mais l’incertitude des hommes masqués dans leur développement fait que je le place plus bas que j’aurais aimé. Cela dit, Cossa possède un style bien différent de celui de Wallstedt. Très technique et possédant un bon gabarit (6’6’’, 212lbs), le gardien des Oil Kings d’Edmonton est très explosif et très combatif devant son filet. Beaucoup moins robot que Wallstedt, mais tout aussi efficace. J’aime l’attitude de Cossa dans son filet. Il ne s’en laisse pas imposer, c’est un gamer et les joueurs adverses sont mieux de ne pas se présenter dans son demi-cercle.



Profil complet du joueur : Sebastian Cossa

20- Carson Lambos (Défenseur gaucher)
Un défenseur que j’aurais tellement aimé voir évoluer en Amérique du Nord, mais malheureusement, il n’a pu participer au mondial des U18 en raison d’une blessure. Lambos, que je surnomme affectueusement Carson ‘’Saucer’’ Lambos, excelle au niveau de la distribution de rondelles. Ses passes levées sont souvent précises et efficaces. Par contre, je trouve qu’il a tendance à faire une feinte de trop à la ligne bleue offensive, ce qui crée des revirements. Et comme Lambos n’est pas le plus explosif sur ses départs, souvent il se fait prendre à contre-pieds ainsi. Sa prise de décision au niveau de la relance est également excellente.

Profil complet du joueur : Carson Lambos

21- Corson Ceulemans (Défenseur droitier)
Un défenseur qui a monté dans mon classement après le U18. En AJHL, je trouvais difficile de l’évaluer considérant ma connaissance plus faible de cette ligue. Contre les meilleurs de son âge, il s’est illustré au sien du Canada. J’irais même jusqu’à dire qu’il m’a plus plu que Brandt Clarke. Pourquoi se retrouve-t-il au 21e rang dans ce cas ? Son jeu défensif demeure sa plus grosse lacune même si, au sein du Canada, cela paraissait moins. Il devra moins foncer rapidement sur le porteur de la rondelle. Offensivement, il possède de très bonnes mains et un bon instinct de fabricant de jeu en tant que défenseur.

Profil complet du joueur : À venir !

22- Isak Rosen (Ailier)
L’attaquant m’a agréablement surpris au U18. En Suède, il excellait chez les U20, mais une fois dans le niveau supérieur en SHL, il était moins employé. Observé un espoir qui ne joue que 5 ou 6 minutes en SHL, c’est plus difficile. Malgré tout, j’aimais ce que je voyais de lui et le U18 a fait en sorte qu’il est monté dans ma liste. Il fut l’un des meilleurs attaquants de la Suède avec Lysell. Créatif et très fluide sur patin, il a aussi amélioré ses tirs. Au début de la saison, je lui reprochais de toujours vouloir viser la lucarne, ce qu’il a corrigé en fin de saison. Il varie beaucoup plus ses tirs et sa vision du jeu s’est améliorée également. Tout au long de la saison, une chose ressort dans le jeu de Rosen : la rondelle lui colle à la palette.

Profil complet du joueur : Isak Rosen

23- Francesco Pinelli (Centre / Ailier droit)
Un joueur que j’ai observé sur le tard. Jouant en Slovénie pendant la saison, c’est au U18 que je l’ai plus découvert. Il a toutefois fallu que j’aille regarder des matchs de l’an dernier en OHL pour me faire une meilleure tête sur lui. Pinelli est très créatif sur le jeu et la rondelle ne demeure pas très longtemps sur sa palette. Il choisit ses options avant même d’avoir reçu la rondelle. C’est un joueur qui ne se laisse pas intimider le long des bandes également. Si je l’avais observé plus cette saison, je crois que j’aurais été à l’aise de le mettre plus haut.

Profil complet du joueur : À venir !

24- Simon Robertsson (Ailier)
Un joueur polyvalent qui possède de belles aptitudes offensives. Robertsson m’a toutefois un peu déçu au U18, mais c’est peut-être une question d’attente après tout. C’est un joueur que j’apprécie bien puisqu’il est très difficile de savoir ce qu’il fera en possession de rondelle. Il possède également un bon tir et joue une ‘’game’’ très combative. Comme je mentionnais, il garde son corps, ses mains et ses patins constamment en mouvement, ce qui mêle vraiment le défenseur devant lui. Il a bien paru à ses quelques matchs en SHL. C’est un gars fort sur ses jambes qui travaille bien le long des bandes.

Profil complet du joueur : À venir !

25- Stanislav Svozil (Défenseur gaucher)
Un défenseur que j’appréciais énormément en début de saison, mais j’ai perdu un peu de ‘’hype’’ plus la saison avançait. Le petit manque de progression dans son jeu lui a valu une bonne chute dans ma liste. Par contre, plus le calibre est élevé, plus il est en mesure de se démarquer. C’est de bon augure pour la suite, mais ça indique aussi par le fait même un manque de constance. Il devra aussi améliorer son explosivité sur patin. Il demeure un défenseur avec une belle vision offensive qui est aussi capable de jouer physique.

Profil complet du joueur : Stanislav Svozil

26- Fyodor Svechkov (Centre)
Un pur centre naturel qui possède de très bons attributs. Malheureusement, je l’ai découvert un peu tard cette saison, soit au U18. Il fut le meilleur joueur du draft 2021 pour la Russie. Je serais parfaitement en accord pour que Svechkov se retrouve au milieu d’une première ronde dans d’autres listes, mais mon manque de visionnements à son égard fait que je le place au 26e rang. On me l’a vendu comme un centre qui excelle sur 200 pieds et qui est très efficace globalement. Au U18, j’ai découvert qu’il générait aussi de l’offensive et qu’il présentait un sens du hockey supérieur.

Profil complet du joueur : À venir !

27- Xavier Bourgault (Centre / Ailier droit)
L’attaquant des Cataractes reçoit l’honneur d’être le seul joueur de la LHJMQ à se pointer le nez dans mon top 32. J’aime beaucoup ce que Bourgault offre sur la patinoire. Un joueur qui est en mesure d’ajuster très bien sa vitesse pour ralentir le jeu et choisir ses options. Il est également en mesure d’accélérer légèrement pour passer entre deux défenseurs de façon sournoise. J’ai de la difficulté à l’étiqueter comme un fabricant de jeu ou un marqueur, car il mélange très bien les deux styles dans son jeu. Il possède de très bonnes mains et il excelle pour marquer des buts près du filet. Il devra toutefois améliorer son explosivité sur patin.

Profil complet du joueur : Xavier Bourgault

28- Oskar Olausson (Ailier)
Olausson présente un gabarit et des aptitudes parfaites pour devenir un attaquant de puissance. Malheureusement, je n’ai pas apprécié sa transition de la Nationell J20 à la SHL. Après la ligue élite suédoise, Olausson est retourné dans la Allsvenskan, qui se trouve entre la Nationell et la SHL en frais de calibre. J’ai trouvé qu’il a beaucoup trop pris le rythme lent de cette ligue et j’ai moins aimé le fait qu’il patiente trop souvent après les chances de marquer. Il attend que la rondelle vienne à lui plutôt que de provoquer des choses. Il possède tout de même un bon tir, mais la vision du jeu qu’il avait dans la Nationell J20 n’a pas suivi dans le niveau supérieur.

Profil complet du joueur : Oskar Olausson

29- Scott Morrow (Défenseur droitier)
Un def-attaquant qui mérite d’être vu. Morrow possède des qualités offensives très impressionnantes. Une équipe qui veut tenter un coup de circuit pourrait se laisser tenter par cet arrière qui a terminé la saison en USHL. Chez le Force de Fargo, il fut même employé comme attaquant en fin de rencontre en finale contre le Steel. Son jeu défensif n’est toutefois pas à point alors qu’il laisse le centre à découvert beaucoup trop souvent.

Profil complet du joueur : Scott Morrow

30- Matthew Knies (Ailier gauche)
Un attaquant un peu incompris comme on s’en parle souvent chez TSLH. Cet attaquant de puissance possède de très bonnes mains et il excelle en protection de rondelle. Il joue une ‘’game’’ typiquement NHL et les équipes risquent d’apprécier son style de jeu. On le comparait, dans le TSLH Podcast, à Brady Tkachuk. Non pas pour son potentiel, mais pour le style de jeu qu’il apprivoise. Il peut être employé à toutes les sauces. Il devra néanmoins améliorer son explosion sur patin. Sa production offensive stagnante cette saison explique probablement sa baisse dans la majorité des listes.

Profil complet du joueur : Matthew Knies

31- Matthew Samoskevich (Centre)
Un autre coéquipier de Sean Farrell et par conséquent, de Matthew Coronato également. ‘’Mackie’’ n’est pas le plus gros (5’9’’, 172 lbs), mais il demeure une fusée offensive. Son contrôle de rondelle et sa vision du jeu demeurent dignes de mention tout en possédant un bon tir. Malheureusement, l’aspect défensif fait défaut pour un joueur qui supposément joue au centre. En fait, dans la zone défensive, c’était Farrell qui se positionnait comme centre alors que Samoskevich surveillait la pointe comme un ailier. Pourtant, il jouait au centre… Il gagnerait peut-être à tout simplement jouer sur l’aile.

Profil complet du joueur : À venir !

32- Brennan Othmann (Ailier gauche)
Le dernier et non le moindre : Brenan Othmann. Ce dernier m’a plu au U18 alors que je trouvais, en Swiss League, que ses attaques étaient trop souvent linéaires. C’est encore le cas, mais c’était beaucoup moins pire au sein d’équipe Canada. Il possède un bon tir, se démarque grandement en zone offensive et adopte un style axé sur l’intensité. C’est un bon travaillant, mais il gagnerait à travailler sur son patin afin d’être en mesure de manœuvrer plus aisément d’est en ouest plutôt que d’emprunter des lignes d’attaque linéaires sans changement de direction.

Profil complet du joueur : Brennan Othmann

Hors du top32


Les joueurs qui suivent ne se sont pas classés dans ma première ronde, mais j’ai décidé tout de même de les classer avec un rang précis.

33- Shai Buium (Défenseur gaucher)
L’arrière aurait très bien pu prendre la place de Scott Morrow dans ma première ronde, mais le manque de temps m’aura empêché de le visionner suffisamment. Pour le peu que j’ai vu, je l’ai trouvé très efficace et il possède un gabarit fort intéressant. C’est un ‘’safe-bet’’ comme défenseur. S’il ne sort pas en 1ere ronde, ce sera en deuxième ronde qu’on entendra son nom.

Profil complet du joueur : Shai Buium

34- Kirill Kirsanov (Défenseur gaucher)
Parlant de ‘’safe bet’’, Kirsanov en est un. Le genre de défenseur qui pourrait autant sortir en deuxième qu’en troisième ronde. Ce n’est pas un défenseur qui est fascinant pour ses ‘’flashs’’, mais plutôt pour sa fiabilité comme arrière. Il jouera fort probablement dans la NHL en raison de son style défensif et en raison de son efficacité à tuer les jeux.

Profil complet du joueur : Kirill Kirsanov

35- Zach Dean (Centre / Ailier droit)
Le joueur des Olympiques de Gatineau flotte sur la patinoire et il possède un sens du hockey fort intéressant. Malheureusement, j’ai décelé une faible progression cette année et il manquait d’offensive pour le grimper dans mon top 32. Je le vois très bien sortir au 2e tour.

Profil complet du joueur : Zach Dean

36- William Stromgren (Ailier gauche)
Un attaquant de puissance suédois à en devenir. Au U18, il m’a plu beaucoup de par son implication et par ses tentatives de créer de l’offensive au sein d’un club qui en a arraché lors de ce tournoi. Il devra néanmoins travailler sur ses sorties de zone. Je dis souvent qu’un attaquant de puissance se doit d’exceller le long des rampes sur les sorties de zone et c’est là le gros point faible de Stromgren à mes yeux. Je le vois sortir vers le milieu de la 2e ronde.

Profil complet du joueur : William Stromgren

37- Dylan Duke (Centre)
Un autre pur centre à la Svechkov. Duke est très efficace dans toutes les facettes du jeu. C’est un homme à tout faire sur la patinoire. Il est constamment dans la face des gardiens adverses et il marque ses buts dans les ‘’dirtys areas’’, là où les buts se comptent dans la NHL. Il possède un bon coup de patin et est très calme avec la rondelle. Je le vois sortir un peu partout en 2e ronde et je ne tomberais pas de ma chaise si une formation le choisit au premier tour.

Profil complet du joueur : À venir !

38- Samu Tuomaala (Ailier droit)
Le finlandais joue une ‘’game’’ intense et efficace. Il possède une belle accélération, mais perd de la vitesse en possession de rondelle. Cela est parfois attribué au fait qu’il veut ralentir le jeu par contre. Il possède un bon tir, mais je le trouve parfois prévisible surtout en avantage numérique. Il ne fait que très peu d’erreurs, mais je le vois plus comme un joueur complémentaire au U18 qu’un moteur principal en offensive. Je le vois sortir tout de même tôt en 2e ronde.

Profil complet du joueur : Samu Tuomaala

39- Daniil Chayka (Défenseur gaucher)
Le manque de progression m’a fait perdre un peu de ‘’hype’’ sur ce défenseur. Je pense qu’il peut sortir en deuxième ronde puisqu’il possède de bons atouts en sa faveur. Son gabarit et ses aptitudes de distributeur de rondelles le placent dans la catégorie des beaux projets. Il devra améliorer sa prestance en zone défensive.

Profil complet du joueur : À venir !

40- Aidan Hreschuk (Défenseur gaucher)
Le défenseur a connu tout un début de saison et j’ai vraiment apprécié ce qu’il apportait offensivement. Par contre, sa progression pendant la saison m’a déçu. Il cumulait les bourdes en défensive seulement parce qu’il ne pensait qu’à partir en contre-attaque. Plusieurs défenseurs dans le programme national américain se sont illustrés plus que lui, mais il demeure tout de même un bon défenseur offensif avec un bon coup de patin et de bonnes habiletés en possession de rondelle. Je le vois sortir en fin de 2e ronde, peut-être même en 3e ronde.

Profil complet du joueur : Aidan Hreschuk

41- Ryan Ufko (Défenseur droitier)
Le quart-arrière du Steel de Chicago m’a plus beaucoup cette année. Il possède un très bel instinct offensif tout en se montrant efficace en défensive. Il force souvent l’opposant à faire une manœuvre qu’il pourra contrer par la suite. C’est un gars patient en relance qui est aussi capable de jouer physique. Personnellement, je me risquerais à le prendre en 2e ronde, mais je m’attends à ce qu’il sorte en 3e ronde.

Profil complet du joueur : Ryan Ufko

42- Aatu Raty (Centre)
Voici un cas flagrant de ‘’boom or bust’’. Raty était un espoir hautement classé avant la saison, mais son absence de progression, voire même sa régression, lui a coûté plusieurs rangs dans de nombreuses listes. À mes yeux, ce n’est même pas un joueur de première ronde, mais je sens qu’une équipe va tout de même le sélectionner. Il possède un bon lot d’habiletés, mais il n’est pas capable de les utiliser à bon escient pour être efficace sur la patinoire. Autant chez les U20 qu’en Liiga, c’est un fait observable.

Profil complet du joueur : Aatu Raty

Tableau synthèse



Abonnez-vous:
Écoutez notre plus récent épisode du TSLH Podcast (Épisode 34: Mock draft de la 1ere ronde du repêchage 2021
Pour vous abonner au TSLH Podcast:


0
  

VOIR AUSSI

DERNIÈRES COMMENTÉES


Commentaires

Tu souhaites participer à cette discussion?!? Rejoins dès maintenant la communauté de TSLH!


Rejoindre la communauté  -  Les avantages de devenir membre

OU

Si vous possédez déjà un compte sur TSLH, assurez-vous que l'email du compte est le même que de celui de votre compte Facebook.


S'adresser à un ou des utilisateur(s)

Commentaire
 
Tu souhaites écrire sur le monde du hockey?!? Rejoins dès maintenant notre équipe de collaborateurs!
Ça m'intéresse!
Nombre de réponses : 4
#138030

mat.para
@Ced244

Merci vraiment des bons mots ça fait chaud au coeur :)

11.Juillet.2021 - 17:48   
   +1  
#138028

Ced244
@mat.para

Oui justement je suis entrain d'écouter votre podcast! Merci infiniment vous etes caller solide et c'est cool vous entendre mes journée a job passe plus vite!

11.Juillet.2021 - 16:30   
   +1  
#138027

mat.para
@Ced244

Salut Ced !

J'ai décidé de ne pas le classer. Je le vois sortir néanmoins en 2e ronde. C'est pas un joueur sur lequel j'ai accroché tant que ça je te dirais. Même chose pour Zach L'Heureux !

J'ai préféré ne pas donner de rang pour donner des rangs aux joueurs que j'étais moins à l'aise d'analyser pour défendre leur classement !

Bolduc a une belle intelligence sur la patinoire, mais je le trouve un peu beige comme espoir. Manque de chien un peu à mes yeux. Mes 4 matchs observés n'ont pas été suffisant pour me faire une idée fixe sur cet espoir

10.Juillet.2021 - 14:01   
   0  
#138002

Ced244
Par curiosité! Ou as tu placé Bolduc?!

8.Juillet.2021 - 15:58   
   0  

Réseaux sociaux