Fermer

Publié par pascal96  -  5.Juillet.2021 - 20:55
Abonnez-vous:

28535  
 

Redraft du repêchage 2017 | Nick Suzuki fait bonne figure

REP.jpg
Photo par Instat Hockey
Revisiter les repêchages des années passées est une chose qui est fort intéressante à réaliser. Ceci permet principalement de voir les lacunes dans nos évaluations de prospects et d’en tirer des leçons pour les futures séances. Généralement, il est préférable d’attendre cinq ans, mais ce n’est pas non plus désagréable de le faire hâtivement pour ressortir les courbes de progression ainsi que les bons coups apparents des équipes. C’est exactement ce que je vais faire aujourd’hui en ressortant le repêchage de 2017 où l’on voyait Nico Hischier comme premier choix au total.

Je le sais, les premiers commentaires sur les réseaux sociaux parleront qu’il est trop tôt pour faire un tel exercice. Qu’un tel a été oublié. Que tel espoir est un bust et ne doit pas être présent. Que ça ne sert à rien. Je sais tout cela, alors maintenant que c’est clair, ce texte ne fait qu’étaler mon opinion sur la cohorte. Vous allez assurément avoir une opinion différente et c’est bien correct. Je ne suis pas contre les échanges dans les commentaires, alors ne vous gênez pas.

Fait à noter, je ne fais qu’un top 10 du repêchage et non pas un top 32. Après cinq ans, on pourra regarder la première ronde au complet, mais pour le moment, je ne me concentre que sur ceux que je mettrais à ce jour dans les 10 premiers.

Pour consulter mon redraft de 2019, c’est ici :




1. Elias Pettersson
C’est quand on fait cet exercice qu’on se rend compte à quel point c’est difficile de repêcher la perle rare, même au premier rang. Pettersson est mon choix pour se redraft et Makar est très très près. Pour la coupe Stanley, je préfère avoir un attaquant vedette qu’un défenseur, mais le débat est légitime. Il n’y a que de bonnes réponses à mes yeux.

2. Cale Makar
Quel joueur de hockey. Il n’y a pas plus dynamique dans la LNH à l’arrière et plus talentueux. Malheureusement pour lui et les siens, ils sont tombés à court contre Vegas, mais leur moment viendra. Makar est possiblement le meilleur défenseur présentement dans la LNH et je ne crois pas qu'on va attendre longtemps avant de le voir gagner un trophée Norris. Quel joueur !

3. Miro Heiskanen
Heiskanen est tellement sous-estimé dans la LNH. Il peut tout faire sur la glace et sera l’un des meilleurs de sa profession durant plus d’une dizaine d’années. Ce repêchage est très dense en talent. Si on le compare à 2021, ce n’est même pas proche.

4. Martin Necas
Je ne ferai probablement pas l’unanimité ici, mais pour ceux qui suivent les Hurricanes, je crois que vous serrez d’accord. Necas est en train de devenir une vedette dans cette ligue et on l’a vu tout au long de la saison. Sa production est une chose, mais l’attaquant domine également dans sa zone. Quelle prise !

5. Nico Hischier
Hischier n’est pas un flop, loin de là. Ce jeune est très mature et continuera de se développer tranquillement comme l’un des bons centres responsables dans cette ligue. Il y a beaucoup d’équipes qui n’ont pas de pivot de cette qualité et il offrira un soutien élite à Jack Hughes pour les Devils.

6. Nick Suzuki
Probablement que plusieurs le voient plus haut que cela et c’est très défendable. Suzuki s’épanouit présentement avec les Canadiens et s’est confirmé comme le centre numéro 1 de la formation pour de nombreuses années. Ce n’est pas le plus rapide, ni le plus fort, mais Suzuki est possiblement le plus intelligent de l’organigramme du CH. Avec Caufield, nous aurons un très beau spectacle.

7. Jason Robertson
Le frère de Nick en a surpris plus d’un cette saison avec son impact chez les Stars. Cette trouvaille de la deuxième ronde a explosé offensivement et est un bon exemple qu’un choix aussi tardif peut se transformer en jeune vedette. Le développement est une chose, mais de passer par-dessus son manque de rapidité démontre à quel point il a du talent.

8. Robert Thomas
Malgré qu’il aille manquer une partie de la saison, Thomas est classé au 8e rang en raison de son talent offensif, mais également de son niveau de responsabilité sur la glace. Ce jeune sera l’une des têtes d’affiche des Blues, et ce, pour très longtemps.

9. Josh Norris
Le centre des Sénateurs m’a tellement impressionné depuis sa sélection. Je croyais qu’il allait devenir un élément de troisième trio et il m’a carrément prouvé le contraire toute la saison. Les Sens se confirment comme de sérieux candidats au sommet de la ligue d’ici quelques saisons et Norris sera l’une des pierres angulaires de leurs succès.

10. Drake Batherson
Parlant des Sénateurs, leur développement commence sérieusement à donner des résultats. Batherson en est un bon exemple, lui qui est un choix de quatrième ronde de ce repêchage. J’aurais pu mettre Maxime Comtois, Nolan Patrick et Gabriel Vilardi, mais je préférais mettre l’ailier des Sens.

Voilà mon opinion sur la cohorte du repêchage de 2017. Ne vous gênez pas de me partager votre top 10, car ce texte sert à ouvrir le dialogue entre les amateurs de prospects et de draft. Je ne ferme pas la porte à répéter cette expérience pour d’autres séances, alors demeurez à l’affût si ça vous plait.

Abonnez-vous:
Écoutez notre plus récent épisode du TSLH Podcast (Épisode 34: Mock draft de la 1ere ronde du repêchage 2021
Pour vous abonner au TSLH Podcast:


0
  

VOIR AUSSI

DERNIÈRES COMMENTÉES


Commentaires

Tu souhaites participer à cette discussion?!? Rejoins dès maintenant la communauté de TSLH!


Rejoindre la communauté  -  Les avantages de devenir membre

OU

Si vous possédez déjà un compte sur TSLH, assurez-vous que l'email du compte est le même que de celui de votre compte Facebook.


S'adresser à un ou des utilisateur(s)

Commentaire
 
Tu souhaites écrire sur le monde du hockey?!? Rejoins dès maintenant notre équipe de collaborateurs!
Ça m'intéresse!

Réseaux sociaux