Fermer

Publié par mat.para  -  19.Juin.2021 - 10:04
Abonnez-vous:

13 
18422  
 

Quand l'arbitrage médiocre se transforme en avantage chez le CH...

MTL.jpg
Photo par InStat Hockey
Hier, dans le match des Canadiens contre les Golden Knights, on a eu droit à une prestation assez médiocre des arbitres sur la patinoire. Un phénomène qui devient trop fréquent à travers la ligue, puisque c'est un peu le même genre d'évaluation qu'on ressort après un match Islanders contre Lightning. On n'a qu'à penser à la punition de Brayden Point lorsqu'il s'est fait littéralement pousser dans le gardien des Islanders. Et aussi au manque flagrant de vision des officiels sur un 6 joueurs du Lightning qui a marqué sur le séquence. Barry Trotz était en furie !

Bien qu'aucune décision des arbitres n'ait eu une influence sur le pointage, l'arbitrage fut littéralement mauvais dans le match des Canadiens ce vendredi. Comme je le pointais via mon compte Twitter pendant la rencontre, ce ne sont pas les punitions appelées qui présentaient un problème, mais bien les ''calls'' qu'on n’a pas effectués. Malgré tout, il semblerait que le CH soit constamment en mesure de profiter de ces situations. On est presque rendu à souhaiter que les officiels punissent les Canadiens.

C'est en regardant les statistiques des séries que j'ai pu faire cette observation. Le CH, au moment d'écrire ces lignes, est parfait en désavantage numérique à ses 10 derniers matchs. On parle ici de 28 avantages numériques adverses tués par les unités montréalaises. Une séquence digne de mentions, il faut dire !

La formation est constamment en mesure de reprendre un peu de momentum lorsqu'elle est punie. Ou du moins, ne pas en perdre. À l'inverse, lorsque l'adversaire croit qu'enfin, l'avantage d'un homme permettra de battre Carey Price, elle se trouve butée à des effectifs efficaces en ''PK''. Depuis le début des séries éliminatoires, le CH présente un rendement de 94% en désavantage numérique. Montréal a inscrit 4 buts dans cette facette du jeu, un sommet dans la NHL en séries. C'est tout de même seulement 3 buts de différence avec leur rendement en avantage numérique !

Dans un match comme hier, où Vegas dominait le tempo et affichait un nombre de chances de marquer hautement supérieures au CH, neutraliser l'avantage numérique adverse fut un point tournant à l'avantage du CH.

Continuez d'en donner, des punitions au CH !
Abonnez-vous:
Écoutez notre plus récent épisode du TSLH Podcast (Épisode 34: Mock draft de la 1ere ronde du repêchage 2021
Pour vous abonner au TSLH Podcast:


0
  

VOIR AUSSI

DERNIÈRES COMMENTÉES


Commentaires

Tu souhaites participer à cette discussion?!? Rejoins dès maintenant la communauté de TSLH!


Rejoindre la communauté  -  Les avantages de devenir membre

OU

Si vous possédez déjà un compte sur TSLH, assurez-vous que l'email du compte est le même que de celui de votre compte Facebook.


S'adresser à un ou des utilisateur(s)

Commentaire
 
Tu souhaites écrire sur le monde du hockey?!? Rejoins dès maintenant notre équipe de collaborateurs!
Ça m'intéresse!
Nombre de réponses : 13
#137882

hachel.minou
@yan.girard cest toi qui a nommer paul maurice et la tu dis que cest pas lui a un certain moment donner il va falloir que tu revienne sur la planete terre car tu es vraiment le seul a croire a tes histoire moi je te laisse car tu es une perte de temps inutile

24.Juin.2021 - 23:54   
   0  
#137869

yan.girard
@aurent.houle / @hachel.minou

Premièrement, ce n'est jamais un entraîneur qui prend la décision de contester ou non la suspension d'un joueur. Paul Morris n'a donc rien à faire là-dedans. Deuxièmement, lorsqu'une personne évalue la possibilité de contester une suspension, une amende, un verdict, etc. à propos de tout et de rien, celle-ci va prendre le temps de peser le pour et le contre. En ce sens, si la personne considère que le gain potentiel est négligeable, cette personne renoncera sans doute à contester. Par exemple, il est plutôt rare qu'un joueur va contester une petite suspension de 4 parties. Le processus de contestation incluant l'appel peut s'étendre à plus d'une semaine comme dans le cas de Kadri pour sa suspension de 8 parties. Kadri avait environ purgé 4 parties de suspension et Bettman n'avait toujours pas rendu sa décision et ce malgré que l'Avalanche a bénéficié de plusieurs jours de congé dû au balayage des Blues. Et là, on ne parle pas encore du délai supplémentaire engendré par l'appel de Kadri. Par ailleurs, Scheffeile n'est sans doute pas un joueur qui aime attirer les projecteurs vers lui et pourrait aussi avoir décidé de ne pas avoir contesté pour éviter les distractions au sein de son équipe. Également, Scheffeile n'est pas un joueur réputé salaud mais plutôt tout le contraire. Et je suis convaincu que Scheffeile ne souhaitait pas qu'Evans parte sur une civière et qu'il aurait souhaité que les choses se passent autrement. Je ne fais ici aucunement référence à sa suspension. En ce sens, Scheffeile aurait pu renoncer à la contestation par solidarité pour Evans. Peut-être qu'il ne voulait tout simplement pas rencontrer Bettman. Dans ce cas, il ne serait sûrement pas le premier à ne pas vouloir rencontrer Bettman. Puis, ce n'est pas tout le monde qui est à l'aise dans les procédures bureaucratiques ou encore aime défendre leur point de vue. Bref, il peut y avoir mille et une raisons pour lesquelles Scheffeile a décidé de ne pas contester. Néanmoins, ce dernier ne s'est pas caché pour mentionner qu'il trouvait la suspension excessive. De plus, certains commentateurs/analystes hockey qui ne sont vraisemblablement pas issus de la planète hockey alias Montréal n'étaient pas convaincus que le geste méritait une suspension. Même que d'entrée de jeu, le geste n'a pas été qualifié « Assaut » par la planète hockey alias Montréal. La majorité de la planète hockey alias Montréal parlait plutôt d'une mise en échec illégale.

22.Juin.2021 - 20:56   
   0  
#137854

laurent.houle
Même Mark Scheifele ni Paul Maurice ni les jets n'ont pas contesté cette décision alors oui tu es le seul a croire le contraire @yan.girard

22.Juin.2021 - 06:55   
   0  
#137853

yan.girard
@hachel.minou

Toute la planète hockey? On fait sûrement allusion à Montréal dans ce cas-ci. L'entraîneur Paul Morris cherchait sans doute à provoquer aussi en affirmant que c'était une mise en échec légale. Malheureusement, ce dernier ne fait sans doute pas partie de la planète hockey!

21.Juin.2021 - 21:46   
   0  
#137852

hachel.minou
@yan.girard toute la planete hockey est daccord que cest un assault la mseul raison explicaple pour que tu dise le contraire de la logique serais tu cherche juste a provoquer inutilement

21.Juin.2021 - 21:25   
   0  
#137843

Ced244
@yan.girard

Certainement, si sa l'aurait été Danault, Merill ou Ramanov, 4 match j'aurais trouver sa trop peu. Mon point est si Sheifele aurait vraimentt voulu empêcher un but, il n'aurait pas baisser sa vitesse, il l'aurait garder et il aurait jouer la puck. Ses intentions etait clair surtout en poussant le hit vers le haut pour que sa fasse mal direct a tete. On a pt pas vu le meme jeu je crois...

20.Juin.2021 - 14:25   
   0  
#137842

yan.girard
@Ced244

Tous les joueurs arrêtent de patiner avant de donner une mise en échec et ne veulent pas pour autant blesser l'adversaire. Les règles du hockey permettent à un joueur de jouer l'homme ou la rondelle. Si Philippe Danault aurait donné la même mise en échec à un joueur des Jets, est-ce que tout le monde aurait dénoncé le geste avec autant de conviction? Poser la question c'est y répondre.

20.Juin.2021 - 12:22   
   -1  
#137841

Ced244
@yan.girard

Sheifele voulait blesser, il a meme pris le temps de perdre de la vitesse pour placer son hit, s'il aurait garder sa vitesse il aurait pu jouer la puck et empecher le but. Ses intentions était clair. Totalement sauvage comme geste et illégale.

20.Juin.2021 - 06:16   
   0  
#137840

yan.girard
@Ced244

La LNH a appelé cela un assaut pour expliquer leur décision. Dans les faits, Evans était en possession de la rondelle et patinait en direction de Scheffeile. Est-ce que c'est seulement Evans qui ne sait pas que lorsqu'il y a un filet désert, des joueurs adverses s'en viennent à pleine vitesse? Je comprends qu'il est jeune et il veut faire sa place. Toutefois, il aurait dû penser un peu à lui dans tout ça et donc aurait dû se protéger dans sa manoeuvre comme les joueurs ont l'habitude de le faire en pareille situation. Est-ce que compter dans le filet désert en valait autant la peine surtout considérant l'historique de commotion de ce dernier? Laisse-moi en douter. Puis, certaines personnes mentionnent que c'était normal qu'Evans tente de marquer dans le filet désert. Pour ma part, c'était aussi normal que Scheffeile tente d'empêcher Evans de marquer. Si Scheffeile n'a pas utilisé son bâton, c'est nécessairement parce que celui-ci avait des intentions de blesser? Dans ce cas, autant enlever les mises en échec, du moins toutes celles au milieu de la glace puisqu'il est toujours possible d'utiliser son bâton pour soutirer la rondelle à l'adversaire.

Par ailleurs, La LNH a suspendu Scheffeile simplement pour taire la propagande faite par les médias dans un gros marché de hockey. La même situation se serait déroulée dans un match entre l'Arizona et Nashville et aucune suspension n'aurait été décernée. Malheureusement pour Evans, il s'agissait déjà de la 3e ou 4e commotion cérébrale dans sa jeune carrière. Ce n'était pas la première fois que ce dernier patinait la tête basse (voir vidéo youtube) et qu'il se faisait ramasser. Pour son bien, il devrait déjà songer à accrocher ses patins.

19.Juin.2021 - 23:34   
   -4  
#137837

Ced244
Il faut rester positif, meme si l'arbitrage est une vrai joke dans cette ligue...

Les efforts d'Anderson ont enfin éte recompensé avec les 2 plus gros but de sa carrière!!

19.Juin.2021 - 20:07   
   0  

CANADIENS DE MONTRÉAL - 2020-2021

18 contrats à échéances au 2021-07-28.
13 joueurs autonomes au 2021-07-28.
5 joueurs autonomes avec restriction au 2021-07-28.
Dirigé par monsieur Marc Bergevin



CONTRAT À ÉCHÉANCE POUR LA SAISON 2020-2021

 [LW] - Tomas Tatar 5,3$ M 2017-2021 JA
 [C] - Eric Staal 3,25$ M 2019-2021 JA
 [C] - Phillip Danault 3,08$ M 2018-2021 JA
 [D] - Erik Gustafsson 3$ M 2020-2021 JA
 [RW] - Joel Armia 2,6$ M 2019-2021 JA
 [LW] - Artturi Lehkonen 2,4$ M 2019-2021 JAR
 [LW] - Jordan Weal 1,4$ M 2019-2021 JA
 [D] - Jon Merrill 0,93$ M 2020-2021 JA
 [C] - Jesperi Kotkaniemi 0,93$ M 2018-2021 JAR
 [C] - Ryan Poehling 0,93$ M 2018-2021 JAR
 [D] - Cale Fleury 0,77$ M 2018-2021 JAR
 [RW] - Corey Perry 0,75$ M 2020-2021 JA
 [G] - Charlie Lindgren 0,75$ M 2018-2021 JA
 [D] - Gustav Olofsson 0,75$ M 2020-2021 JA
 [RW] - Michael Frolik 0,75$ M 2020-2021 JA
 [LW] - Brandon Baddock 0,7$ M 2020-2021 JA
 [C] - Laurent Dauphin 0,7$ M 2020-2021 JAR
 [C] - Alex Belzile 0,7$ M 2020-2021 JA


DATES IMPORTANTES SAISON 2020-2021

Début de la saison : 2021-01-13
Fin de la saison : 2021-05-08
Date limite des transactions : 2021-04-12
Début du marché des agents libres : 2021-07-28



MASSE SALARIALE POUR LA SAISON 2020-2021

Plancher salarial : 69,1 $ M
Plafond salarial : 81,5 $ M



EN VRAC

Réseaux sociaux