Fermer

Publié par pascal96  -  6.Juin.2021 - 19:54
Abonnez-vous:

683  
 

Repêchage 2021 | Guillaume Richard, un défenseur québécois en Amérique

REP.jpg
Photo par Instat Hockey
Notre chroniqueur poursuit ses publications concernant le repêchage 2021 de la LNH. Il s’agit cette fois d’un profil abordant un espoir qui passe sous le radar ou qui ne sera probablement pas sélectionné en première ronde.

La formule des profils demeure la même que pour le « draft » 2020. Le texte décrit le jeune selon les observations de l’auteur faites tout au long de la saison, sans toutefois vous montrer de séquences vidéo. Le tout vous permettra d’avoir une vision du joueur et de vous informer sur les divers talents dont regorge la cohorte 2020-2021.

Guillaume Richard
Défenseur
10 février 2003
18 ans
6 pieds 2 pouces et 172 livres
Canada
Gaucher


Pour ceux qui ont écouté le tournoi des moins de 18 ans, Richard vous dira probablement quelque chose, mais pour les autres, ce sera un peu plus difficile. Guillaume est un défenseur québécois qui a évolué toute la saison dans la USHL avec le Storm de Tri-City. J’ai remarqué ce gaucher alors que je visionnais Matthew Knies, son coéquipier. Lors de la première séquence où je l’ai vu, l’espoir avait fait deux ou trois bourdes successives. Après un cafouillage offensif en possession de la rondelle où l’adversaire a contre-attaqué, son équipe a été embourbée pendant quelques dizaines de secondes dans son territoire et le jeune avait été comme une poule pas de tête durant toute la séquence. Après cette séquence épouvantable, je n’avais pas une grande opinion de Richard, mais lors de la période suivante, le défenseur avait été tout le contraire. Mobile en relance et confiant avec la rondelle, le gaucher avait contrôlé plusieurs séances à l’attaque pour ainsi créer plusieurs occasions de marquer.

Ceci résume assez bien les matchs de ce prospect, on ne sait jamais ce qu’on va voir. Il est une boîte à surprise et, au hockey, ce n’est pas toujours apprécié. C’est pourquoi il est classé vers la troisième ronde généralement. Richard a un beau potentiel, mais il est téméraire. Je ne sais pas à quel point les équipes voudront prendre le risque. Malgré sa mobilité et son talent, sa production cette année s’est élevée à 16 points en 46 matchs. Ce n’est vraiment pas haut pour le potentiel qu’il a. Ceci découle en partie de ses décisions avec la rondelle à l’attaque. Ça se passe bien dans son territoire, mais en offense, il y a beaucoup de polissage à faire.

En défensive, j’aime bien son jeu. Utilisant sa mobilité, Richard bouge efficacement son bâton pour neutraliser son adversaire. Ensuite, il peut relancer l’offensive avec une passe ou en transportant le disque. Je ne sais pas ce qui se passe à l’attaque et qui le fait cafouiller autant, mais il devra régler cela pour atteindre la LNH. Je ne m’attends pas à le voir sortir avant la troisième ronde en raison de cela. Pour les rondes de milieu de repêchage, il demeure une prise intéressante, car le potentiel est bel et bien là.
Abonnez-vous:
Écoutez notre plus récent épisode du TSLH Podcast (Épisode 31: Les Canadiens de Montréal passent en demi-finale !
Pour vous abonner au TSLH Podcast:
Listen on Apple Podcasts


0
  

Commentaires

Tu souhaites participer à cette discussion?!? Rejoins dès maintenant la communauté de TSLH!


Rejoindre la communauté  -  Les avantages de devenir membre

OU

Si vous possédez déjà un compte sur TSLH, assurez-vous que l'email du compte est le même que de celui de votre compte Facebook.


S'adresser à un ou des utilisateur(s)

Commentaire
 
Tu souhaites écrire sur le monde du hockey?!? Rejoins dès maintenant notre équipe de collaborateurs!
Ça m'intéresse!

Réseaux sociaux