Fermer

Publié par pascal96  -  26.Mai.2021 - 20:29
Abonnez-vous:

607  
 

Repêchage 2021 | Isak Rosen, un classement imprévisible pour ce Suédois talentueux

REP.jpg
Photo par Instat Hockey
Notre chroniqueur poursuit ses publications concernant le repêchage 2021 de la LNH. Il s’agit cette fois d’un profil abordant un espoir qui passe sous le radar ou qui ne sera probablement pas sélectionné en première ronde

La formule des profils demeure la même que pour le « draft » 2020. Le texte décrit le jeune selon les observations de l’auteur faites tout au long de la saison, sans toutefois vous montrer de séquences vidéo. Le tout vous permettra d’avoir une vision du joueur et de vous informer sur les divers talents dont regorge la cohorte 2020-2021.

Isak Rosen
Ailier
15 mars 2003
18 ans
5 pieds 11 pouces et 161 livres
Suède
Gaucher

Si on regarde un peu partout sur la toile, Rosen doit être celui qui bouge le plus dans les classements. Pour ceux qui le voient haut en première ronde, ce Suédois est une fusée sur patin qui démontre beaucoup de talent en offensive. Pour les autres, son temps de jeu limité en SHL a été une source d’inquiétude. Heureusement, Rosen a pris part au tournoi des moins de 18 ans et on a maintenant une meilleure idée de son talent.

Personnellement, j’étais du deuxième groupe concernant cet espoir. Jouer 2 à 3 minutes par match en SHL n’était vraiment pas assez pour l’évaluer. Ainsi, je ne l’avais pas inséré dans mon classement de mi-saison. Maintenant que je l’ai vu au tournoi U18, je peux le classer. Peu importe dans quelle ligue ce Suédois joue, sa vitesse demeure sa principale force. Que ce soit l’explosion, l’agilité ou la vitesse maximale, il est dans le premier tiers de ce repêchage. J’adore sa façon de prendre de la vitesse en relance lorsqu’il patine de reculons en diagonale (bizarre à dire oui).



Outre sa mobilité, Rosen est surtout un fabricant de jeu. Oui, son tir possède de la vélocité, mais je préfère de loin sa vision du jeu pour contrôler l’action. Cet espoir adore se mouvoir en offensive et multiplier les permutations avec ses coéquipiers pour provoquer de la confusion chez l’adversaire. Dans ces situations, je trouve que Rosen analyse bien ce qui se présente devant lui pour profiter des failles qui s’ouvrent. Quand il ne bouge pas ses pieds, c’est là que ses passes deviennent télégraphiées et que son efficacité diminue grandement. C’est également un excellent manieur de rondelle, mais contrairement à Fabian Lysell, son habilité à déjouer ses couvreurs s’amoindrit à mesure que sa vitesse augmente. Ainsi, les revirements en relance sont bien présents et ça devra être amélioré. Comme il est rapide et impliqué en échec avant, peut-être que de lober la rondelle en fond de territoire pour la récupérer serait une stratégie qui sied mieux à son profil.

Bref, il faut comprendre que Rosen est un joueur de finesse sans habilité pour le jeu physique. Il compense avec son patin et sa vision du jeu, mais en dehors de cela, le Suédois se laisse souvent glisser sans trop s’impliquer. Je comprends que son poids est un problème, mais ça devra s’améliorer, car l’Amérique du Nord ne sera jamais à sa portée. Pour le repêchage, la fin de la première ronde est définitivement à sa portée, mais je vais avoir de la misère à l’y classer. Je vois des drapeaux rouges un peu partout et ça me fait douter. Néanmoins, il devrait sortir entre la 25e et la 45e place.
Abonnez-vous:
Écoutez notre plus récent épisode du TSLH Podcast (Épisode 31: Les Canadiens de Montréal passent en demi-finale !
Pour vous abonner au TSLH Podcast:
Listen on Apple Podcasts


0
  

Commentaires

Tu souhaites participer à cette discussion?!? Rejoins dès maintenant la communauté de TSLH!


Rejoindre la communauté  -  Les avantages de devenir membre

OU

Si vous possédez déjà un compte sur TSLH, assurez-vous que l'email du compte est le même que de celui de votre compte Facebook.


S'adresser à un ou des utilisateur(s)

Commentaire
 
Tu souhaites écrire sur le monde du hockey?!? Rejoins dès maintenant notre équipe de collaborateurs!
Ça m'intéresse!

Réseaux sociaux