Fermer

Publié par pascal96  -  25.Mai.2021 - 19:53
Abonnez-vous:

773  
 

Repêchage 2021 | Aidan Hreschuk, un bon risque pouvant s’avérer payant en défensive

REP.jpg
Photo par Instat Hockey
Notre chroniqueur poursuit ses publications concernant le repêchage 2021 de la LNH. Il s’agit cette fois d’un profil abordant un espoir qui passe sous le radar ou qui ne sera probablement pas sélectionné en première ronde.

La formule des profils demeure la même que pour le « draft » 2020. Le texte décrit le jeune selon les observations de l’auteur faites tout au long de la saison, sans toutefois vous montrer de séquences vidéo. Le tout vous permettra d’avoir une vision du joueur et de vous informer sur les divers talents dont regorge la cohorte 2020-2021.

Aidan Hreschuk
Défenseur
19 février 2003
18 ans
5 pieds 11 pouces et 187 livres
États-Unis
Gaucher

Ce défenseur est l’un des premiers espoirs du repêchage 2021 que j’ai regardé évoluer cette année. En fait, c’était après Simon Edvinsson et Luke Hughes (son coéquipier). J’avais donc mis la barre haute pour lui, car ces deux jeunes se retrouvent dans le top 10 de la plupart des observateurs. J’ai bien aimé ce que j’ai vu de lui dès le premier match visionné. Confiant et complet, Hreschuk a été haut dans ma liste toute l’année. Je ne sais pas si son positionnement découle de son équipe que j’adore ou du fait qu’il a été l’une de mes premières cibles de « scouting ». Néanmoins, avec le recul et l’augmentation du nombre de visionnements, je comprends mieux pourquoi on le classe généralement en deuxième ronde.

Ce qui m’a marqué le plus chez lui au départ est son taux de succès au niveau de ses décisions avec ou sans la rondelle. Ses feintes, ses passes risquées, ses « pinchs » en zone neutre et son jeu en général fonctionnaient sans créer de revirements. C’était franchement impressionnant et j’ai probablement été aveuglé quelque peu. De plus, son tir est de loin supérieur en puissance que celui d’Edvinsson ainsi que Hughes et sa mobilité est tout aussi intéressante. J’étais donc « sous le charme ».

À partir de décembre, j’ai mis de côté ce jeune pour une partie de la saison et j’y suis retourné seulement qu’en février. C’est là que j’ai compris pourquoi ce n’est pas tout le monde qui partage mon enthousiasme avec lui. Son taux de succès est loin d’être aussi haut que je le pensais. En fait, ce n’est pas l’espoir le plus stable. Il y a des matchs où c’est le meilleur défenseur sur la glace, tandis que d’autres nous laissent voir un espoir instable qui met ses coéquipiers dans le trouble.

Bref, ce gaucher manque encore de maturité et son développement peut prendre un bord ou l’autre, c’est-à-dire la LNH dans un top 4 ou la LAH à vie. Je tends à croire en ses chances d’atteindre la grande ligue, mais il va falloir que l’équipe qui le repêche prenne réellement son temps. Hreschuk devra améliorer son jeu physique qui est inexistant et sa prise de décision avec la rondelle. Un peu comme Sean Farrell des Canadiens l’an passé, c’est un prospect qui peut sortir de la fin de la première ronde jusqu’en 3e ou 4e. Ça dépend vraiment de comment les formations évaluent son niveau de risque. Personnellement, je le vois en deuxième ronde et je le prendrais sans hésitation.
Abonnez-vous:
Écoutez notre plus récent épisode du TSLH Podcast (Épisode 34: Mock draft de la 1ere ronde du repêchage 2021
Pour vous abonner au TSLH Podcast:


0
  

Commentaires

Tu souhaites participer à cette discussion?!? Rejoins dès maintenant la communauté de TSLH!


Rejoindre la communauté  -  Les avantages de devenir membre

OU

Si vous possédez déjà un compte sur TSLH, assurez-vous que l'email du compte est le même que de celui de votre compte Facebook.


S'adresser à un ou des utilisateur(s)

Commentaire
 
Tu souhaites écrire sur le monde du hockey?!? Rejoins dès maintenant notre équipe de collaborateurs!
Ça m'intéresse!

Réseaux sociaux