Fermer

Publié par mat.para  -  17.Mai.2021 - 08:53
Abonnez-vous:

465  
 

Bilan NHL | Les Predators surmontent l'adversité

NSH.jpg
Photo par InStat Hockey
Au début de la saison, on regardait jouer les Preds et on se demandait littéralement pourquoi ils n'étaient pas en mesure d'être meilleurs. Après quelques semaines d'activité, on parlait de congédiement du côté de John Hynes, de transaction dans le dossier de Mattias Ekholm et même d'une énorme vente de feu au ''deadline''. En effet, outre Ekholm, tous les joueurs du noyau ont reçu l'étiquette ''à vendre'' sauf Josi et Rinne. Même si Forsberg était le seul joueur qui produisait, les Preds auraient validé son prix sur le marché selon les rumeurs de transaction du moment.

Donc, comment a-t-on pu passer de ''formation en déroute'' à ''équipe participante aux séries'' ? Surtout avec la tonne de blessures qui sont survenues en cours de route... Je crois que l'on peut attribuer une très grande part de responsabilité à Juuse Saros, un gardien qui à mes yeux, devrait être candidat pour le trophée Vézina. Avec sa moyenne de 2,28 et son efficacité de 0,927, le gardien finlandais a désormais officialisé la fin du règne de Pekka Rinne à titre de gardien de confiance. La transition s'est faite en douceur et Saros est maintenant près. Il a tout de même gardé les buts pour un total de 36 matchs.

Il n'est pas le seul dans le bassin de jeunes espoirs à s'être illustré cette saison. En effet, Eeli Tolvanen en était à sa première saison complète dans le club et ses 11 buts ont permis à l'organisation d'espérer de grandes choses à l'égard de son choix de 1er tour en 2017. La progression de Tolvanen semblait stagner et même après ses 22 points en 40 matchs, il reste encore beaucoup à faire dans le développement de ce jeune talent.

Cependant, du côté de l'offensive, on constate beaucoup plus de déceptions que de satisfactions. Ryan Johansen (22 points), Matt Duchene (13 points) et Viktor Arvidsson (25 points) n'ont pas produit à la hauteur des attentes. L'effort collectif aura su mener les Preds en séries, mais on est entré de façon très serrée et la courbe de progression de la franchise se dirige vers le bas. C'est inquiétant puisqu'on a plusieurs gros salariés dans le noyau actuel et le prochain noyau à s'en venir n'est clairement pas mature pour prendre la relève.


Trop d'écart entre les noyaux

Parlant de relève, on a pu assister aux débuts de David Farrance dans l'équipe. Le produit de Boston University a fait le saut après les séries cette saison, mais n'a joué que deux matchs avec les Preds. Fabbro et lui furent de très bons coéquipiers en NCAA, mais on est encore loin du moment où ils se retrouveront et domineront la brigade des Preds. Tolvanen, Kunin et Tomasino sont les autres éléments du prochain noyau qui s'en vient et clairement, on ne parle pas d'un noyau mature.

L'écart entre le noyau actuel et le prochain demeure encore trop large chez les Preds. C'est pourquoi je pense qu'on assiste tranquillement à une descente dans la courbe de progression. Présentement, seul Saros demeure solide dans le prochain noyau et ce dernier a déjà 26 ans. À mon avis, on pourra remonter dans la courbe lorsque Yaroslav Askarov arrivera et que les jeunes se seront développés à même l'organisation.


Cet été

Depuis deux ans, on collecte des premiers choix de qualité. Askarov et Tomasino sont d'excellents prospects, mais le pipeline demeure assez pauvre considérant que de nombreux joueurs ne répondent plus dans l'alignement actuel. On aura tout de même un bon positionnement au repêchage 2021 chez les Preds malgré la présence en séries. Il sera aussi intéressant de voir comment l'équipe manoeuvra au repêchage d'expansion. Si le nom d'Ekholm est souvent associé au Kraken, on pourrait s'organiser pour le conserver et envoyer un attaquant du noyau tel que Ryan Johansen ou Matt Duchene.

Cet été, je crois que les seuls intouchables de l'organisation seront Forsberg et Josi. Dans le cas de Forsberg, son statut UFA à la fin de la prochaine campagne pourrait toutefois donner de l'urticaire à David Poile. L'attaquant a-t-il prouvé qu'il mérite un onéreux contrat à long terme ?

Cette saison, les Preds ont su surmonter les blessures et se sont classés en séries malgré un noyau offensif complètement amorphe. Toutefois, l'élastique commence à être étiré au maximum...


Résumé statistique
Classement général: 13e
Division Centrale: 4e
Fiche: 31-23-2 (64 points)
Fiche en 2019-2020: 35-26-8 (78 points)


Abonnez-vous:
Écoutez notre plus récent épisode du TSLH Podcast (Épisode 31: Les Canadiens de Montréal passent en demi-finale !
Pour vous abonner au TSLH Podcast:
Listen on Apple Podcasts


0
  

Commentaires

Tu souhaites participer à cette discussion?!? Rejoins dès maintenant la communauté de TSLH!


Rejoindre la communauté  -  Les avantages de devenir membre

OU

Si vous possédez déjà un compte sur TSLH, assurez-vous que l'email du compte est le même que de celui de votre compte Facebook.


S'adresser à un ou des utilisateur(s)

Commentaire
 
Tu souhaites écrire sur le monde du hockey?!? Rejoins dès maintenant notre équipe de collaborateurs!
Ça m'intéresse!

PRÉDATEURS DE NASHVILLE - 2020-2021

12 contrats à échéances au 2021-08-01.
6 joueurs autonomes au 2021-08-01.
6 joueurs autonomes avec restriction au 2021-08-01.
Dirigé par monsieur David Poile



CONTRAT À ÉCHÉANCE POUR LA SAISON 2020-2021

 [C] - Filip Forsberg 6$ M 2016-2021 JA
 [G] - Pekka Rinne 5$ M 2019-2021 JA
 [D] - Erik Gudbranson 4$ M 2018-2021 JA
 [C] - Mikael Granlund 3,75$ M 2020-2021 JA
 [LW] - Erik Haula 1,75$ M 2020-2021 JA
 [G] - Juuse Saros 1,5$ M 2018-2021 JAR
 [D] - Dante Fabbro 0,93$ M 2018-2021 JAR
 [LW] - Anthony Richard 0,74$ M 2020-2021 JAR
 [RW] - Mathieu Olivier 0,73$ M 2019-2021 JAR
 [D] - Jarred Tinordi 0,7$ M 2019-2021 JA
 [C] - Michael McCarron 0,7$ M 2020-2021 JAR
 [D] - Ben Harpur 0,7$ M 2020-2021 JAR


DATES IMPORTANTES SAISON 2020-2021

Début de la saison : 2021-01-13
Fin de la saison : 2021-05-08
Date limite des transactions : 2021-04-12
Début du marché des agents libres : 2021-08-01



MASSE SALARIALE POUR LA SAISON 2020-2021

Plancher salarial : 69,1 $ M
Plafond salarial : 81,5 $ M



EN VRAC

Réseaux sociaux