Fermer

Publié par mat.para  -  10.Mai.2021 - 09:13
Abonnez-vous:

827  
 

Bilan NHL | Les Rangers devront patienter

NYR.jpg
Photo par InStat Hockey
La saison des Rangers de New York fut une réelle montagne russe d'émotion. Au début de la campagne, on éprouvait des difficultés à jouer au niveau des attentes et plusieurs joueurs décevaient. Rapidement, le roman-savon s'est mis en marche et étonnamment, les jeunes Rangers se sont mis à bien jouer. Malheureusement, leur fin de saison fut ternie par l'incident Tom Wilson et tout ce qui en a découlé, dont le congédiement des deux artisans de cette reconstruction: Jeff Gorton et John Davidson.

Les Rangers voyaient leur nom associé aux séries cette année par plusieurs observateurs. Malheureusement, ce ne fut pas la finalité de la campagne, bien au contraire. On a raté les séries et on a congédié le DG et le président du club, deux gars qui avaient somme toute réussi leur processus de reconstruction. Il ne fait nul doute que la formation de la Grosse Pomme est sur son ascension dans sa courbe de progression de franchise.

Plus la saison avançait, plus les joueurs décevants du début de saison gagnaient en confiance. Alexis Lafrenière, Mika Zibanejad, Igor Shesterkin et Pavel Buchnevich ont conclu la saison 2021 d'une belle façon au niveau offensif. Le premier choix des Rangers en 2020, aussi première sélection de ce même encan, a progressé tout au long de l'année. Après une longue pause sans hockey et passant de la LHJMQ à la NHL sans détour, Lafrenière a pris ses aises à la mi-saison. Je ne crois pas que personne ne s'attendait à ce que Lafrenière marque 50 points cette année, mais disons que les attentes étaient un peu plus élevées à son égard cela dit.

Éclosions intéressantes

En défensive, on a cependant pu voir de très belles choses. Adam Fox est, sans contredit, un candidat de choix pour le trophée Norris. À mes yeux, il est le plus méritant. Outre la grosse saison de Fox (47 points en 55 matchs), l'arrière Ryan Lindgren s'est imposé comme un rock en défensive. La tenue de K'Andre Miller, jeune recrue de 20 ans, a de quoi satisfaire l'organisation également. Avec Nils Lundkvist qui devrait s'amener pour la prochaine saison et avec Trouba qui devrait revenir en forme, on parle d'une belle brigade défensive bien nantie pour les prochaines années.

Les téléromans !

Plusieurs épisodes de téléromans ont couvert la saison des Rangers. D'abord, le défenseur Anthony DeAngelo fut littéralement expulsé de l'équipe après une bousculade l'impliquant lui et Alexandar Georgiev. Plusieurs théories colorées ont émané de ce dossier pendant que le défenseur fut boudé par le marché des transactions et par le ballottage également. L'arrière devrait être racheté à l'été.

Par la suite, on a eu Artemi Panarin qui s'est absenté pendant neuf rencontres pour une histoire en Russie. Encore une fois, plusieurs théories ont circulé sur les réseaux sociaux et on peut facilement s'y perdre. L'attaquant est revenu au jeu par la suite et depuis, aucune nouvelle des accusations portées à l'endroit d'Artemi Panarin. Ah la Russie !

Enfin, le troisième tome du téléroman des Rangers impliqua Jeff Gorton et John Davidson. Au lendemain de l'incident de Tom Wilson sur Pavel Buchnevich et sur Artemi Panarin, la NHL a décidé de ne pas suspendre l'attaquant des Capitals. Un puissant communiqué pointait Georges Parros comme étant inapte à poursuivre son travail au Département de la sécurité des joueurs. Même si on a contredit cette théorie au sein des gouverneurs des Rangers, tout porte à croire que ce communiqué a signé l'arrêt de mort de Davidson et de Gorton, deux piliers dans cette reconstruction.

L'été s'annonce flou pour New York. Chris Drury a pris l'intérim dans les bureaux, mais on ne sait toujours pas si on est à la recherche d'un DG pour la prochaine saison. David Quinn survivra-t-il ? L'équipe a semblé transformée lorsque Kris Knoblauch a coaché alors que tout le personnel fut atteint de la COVID.

Cet été, les Rangers n'ont qu'un choix de premier tour et aucun au 2e. Un centre leur ferait un grand bien alors que les positions d'ailiers, défenseurs et gardiens sont assez bien comblées pour les années à venir.

Résumé statistique (Au moment d'écrire ces lignes)
Classement général: 14e
Division Est: 5e
Fiche: 27-23-6 (60 points)
Fiche en 2019-2020: 37-28-5 (79 points)


Abonnez-vous:
Écoutez notre plus récent épisode du TSLH Podcast (Épisode 31: Les Canadiens de Montréal passent en demi-finale !
Pour vous abonner au TSLH Podcast:
Listen on Apple Podcasts


0
  

Commentaires

Tu souhaites participer à cette discussion?!? Rejoins dès maintenant la communauté de TSLH!


Rejoindre la communauté  -  Les avantages de devenir membre

OU

Si vous possédez déjà un compte sur TSLH, assurez-vous que l'email du compte est le même que de celui de votre compte Facebook.


S'adresser à un ou des utilisateur(s)

Commentaire
 
Tu souhaites écrire sur le monde du hockey?!? Rejoins dès maintenant notre équipe de collaborateurs!
Ça m'intéresse!

RANGERS DE NEW YORK - 2020-2021

11 contrats à échéances au 2021-08-01.
4 joueurs autonomes au 2021-08-01.
7 joueurs autonomes avec restriction au 2021-08-01.
Dirigé par monsieur Jeff Gorton



CONTRAT À ÉCHÉANCE POUR LA SAISON 2020-2021

 [D] - Marc Staal 5,7$ M 2015-2021 JA
 [D] - Brendan Smith 4,35$ M 2017-2021 JA
 [LW] - Pavel Buchnevich 3,25$ M 2019-2021 JAR
 [D] - Jack Johnson 1,15$ M 2020-2021 JA
 [D] - Ryan Lindgren 0,93$ M 2018-2021 JAR
 [G] - Igor Shesterkin 0,93$ M 2019-2021 JAR
 [RW] - Julien Gauthier 0,86$ M 2017-2021 JAR
 [C] - Brett Howden 0,86$ M 2018-2021 JAR
 [D] - Libor Hajek 0,83$ M 2018-2021 JAR
 [D] - Steven Kampfer 0,8$ M 2019-2021 JA
 [LW] - Timothy Gettinger 0,73$ M 2018-2021 JAR


DATES IMPORTANTES SAISON 2020-2021

Début de la saison : 2021-01-13
Fin de la saison : 2021-05-08
Date limite des transactions : 2021-04-12
Début du marché des agents libres : 2021-08-01



MASSE SALARIALE POUR LA SAISON 2020-2021

Plancher salarial : 69,1 $ M
Plafond salarial : 81,5 $ M



EN VRAC

Réseaux sociaux