Fermer

Publié par pascal96  -  8.Mai.2021 - 19:48
Abonnez-vous:

1152  
 

Repêchage 2021 | Vincent Iorio, un bœuf droitier de l'ouest

REP.jpg
Photo par Instat Hockey
Notre chroniqueur poursuit ses publications concernant le repêchage 2021 de la LNH. Il s’agit cette fois d’un profil abordant un espoir qui passe sous le radar ou qui ne sera probablement pas sélectionné en première ronde.

La formule des profils demeure la même que pour le « draft » 2020. Le texte décrit le jeune selon les observations de l’auteur faites tout au long de la saison, sans toutefois vous montrer de séquences vidéo. Le tout vous permettra d’avoir une vision du joueur et de vous informer sur les divers talents dont regorge la cohorte 2020-2021.

Vincent Iorio
Défenseur
14 novembre 2002
18 ans
6 pieds 3 pouces et 194 livres
Canada
Droitier


Pour évaluer le potentiel d’Iorio, il faut réellement le regarder jouer au lieu de se concentrer sur sa production. Ce droitier ne sera fort probablement jamais le quart-arrière offensif d’une équipe de la LNH, mais je le vois certainement devenir le défenseur fiable jouant en toutes situations et récoltant quelques points au passage. On le voit parfois en première ronde dans les classements, mais, généralement, l’espoir est classé en deuxième ronde par les observateurs.

Iorio est un prospect intelligent et calme qui garde les choses simples. Avec son gabarit, on devine que ce n’est pas un joueur ultra dynamique, mais j’aime bien sa mobilité. Dans les matchs que j’ai visionnés, l’arrière des Wheat Kings n’avait pas peur de transporter la rondelle et d’utiliser ses capacités pour véhiculer d’un bord à l’autre de la glace entre ses couvreurs. La plupart du temps, ses montées ne se terminent pas en jeu spectaculaire, mais bien en entrée de zone réussie suivie d’une passe précise à un coéquipier.

Son jeu en offensive est simple : il repère ses coéquipiers, les laisse gérer le jeu et se libère pour utiliser son excellent tir sur réception. Iorio est capable de distribuer la rondelle et ne pas tuer l’offensive, mais ce n’est pas un général. Il joue dans ses limites et apporte ce qu’il peut.

Ce n’est pas un jeune qui est sujet aux crampes au cerveau ou aux revirements fréquents. Vous pouvez compter sur lui pour prendre les bonnes décisions et ne pas mettre votre équipe à risque. Ce faisant, il est certain que sa production ne sera jamais élevée tout comme sa créativité, mais je le vois parfaitement évoluer aux côtés d’un défenseur offensif un peu plus à risque pour lui donner la paix d’esprit.

Pour le repêchage, je le vois réellement sortir entre le 20e rang et le 50e. Tout dépendra du niveau de risque que les équipes sont prêtes à accepter. Logan Mailloux, Corson Ceulemans et Scott Morrow sont d’autres options à potentiel plus attrayant dans ces environs, mais leur profil est beaucoup plus à risque pour une carrière dans la LNH. Ça demeure assez étendu comme « prévision », mais le fait qu’il n’est pas le plus physique et que sa saison soit courte pourrait lui nuire. Bref, pour une équipe qui se cherche du gabarit, de la mobilité et un prospect jouant déjà un hockey professionnel, Vincent Iorio est un candidat de choix.

Abonnez-vous:
Écoutez notre plus récent épisode du TSLH Podcast (Épisode 34: Mock draft de la 1ere ronde du repêchage 2021
Pour vous abonner au TSLH Podcast:


0
  

DERNIÈRES COMMENTÉES


Commentaires

Tu souhaites participer à cette discussion?!? Rejoins dès maintenant la communauté de TSLH!


Rejoindre la communauté  -  Les avantages de devenir membre

OU

Si vous possédez déjà un compte sur TSLH, assurez-vous que l'email du compte est le même que de celui de votre compte Facebook.


S'adresser à un ou des utilisateur(s)

Commentaire
 
Tu souhaites écrire sur le monde du hockey?!? Rejoins dès maintenant notre équipe de collaborateurs!
Ça m'intéresse!

Réseaux sociaux