Fermer

Publié par mat.para  -  20.Avril.2021 - 12:00
Abonnez-vous:

1017  
 

Repêchage 2021 | Un défenseur américain de 5''9 s'impose dans les plus physiques de la cohorte

REP.jpg
Récemment, mon collègue Lartchy vous présentait un beau petit joyau pour le prochain repêchage 2021 en Logan Stankoven. Son portrait est accessible sous le lien ICI. Son texte m'a inspiré pour le présent portrait d'espoirs en prévision du prochain repêchage de la NHL puisqu'il s'agit clairement d'un chouchou pour ma part. La cohorte 2021 n'est pas la plus physique malgré plusieurs joueurs avec des gabarits intéressants. Or, l'un des plus physiques dans les premières rondes ne mesure que 5''9.

Dans ce texte, je vous parlerai de mon petit bulldog comme j'aime le surnommer. Son nom est Sean Behrens et à tout juste 18 ans, il aspire à être repêché au prochain encan 2021 de la NHL. Défenseur gaucher évoluant au sein du programme national de développement américain (USNDTP U18), Sean Behrens est présentement classé 25e dans mon top32 de mi-saison. Voici un aperçu des différents classements qu'il obtient auprès de différents observateurs:

FC Hockey: 45e
Recruit scouting: 33e
DobberProspect: 53e
Draft prospect Hockey: 26e
Smaht Scouting: 42e
Bob McKenzie TSN: 57e
TSLH (Pascal): 27e

Behrens connaît une bonne saison au sein du programme avec une production de 31 points en 39 matchs. Par contre, à ses derniers matchs récemment, la production offensive est plus discrète. Pourtant, l'arrière de 5''9, pesant 174 livres selon Elite Prospect, demeure très efficace sur le jeu. Sa mobilité et sa prise de décision le placent, à mes yeux, dans les espoirs les plus plaisants à regarder. Lorsque je le surnomme ''le petit bulldog'', ce n'est pas pour rien. Behrens est un bloc sur la patinoire et des joueurs rapides se butent à une porte fermée lorsqu'ils tentent de passer de son côté. En plus de s'imposer physiquement, l'arrière n'a cumulé que sept punitions mineures et rarement elles sont en lien avec une mise en échec douteuse.

On pourrait penser que le fait de jouer avec Hughes lui fait prendre du galon. Certes, Behrens ne possède pas l'upside offensif que Hughes affiche, lui qui devrait être un choix top5 pour le repêchage. Ce qui me fascine toutefois, c'est de voir comment Hughes profite de la présence de Behrens pour s'éclater offensivement. C'est un gros positif dans le jeu du petit défenseur à mes yeux. Behrens ne rend pas Hughes meilleur, mais ce dernier peut se permettre de tenter beaucoup plus de choses lorsqu'ils sont jumelés ensemble. Cette saison, ils cumulent, au moment d'écrire ces lignes, 946 présences ensemble selon les chiffres d'InStat Hockey.

Sinon, Behrens joue avec Roman Schmidt, un autre défenseur admissible au repêchage 2021. Cette paire permet à Behrens de mieux s'éclater offensivement, ce qu'il fait moins en compagnie de Hughes. Ensemble, ils ont joué 749 présences à ce jour.

Lors du ''Biosteel All American Game'', Luke Hughes brillait par son absence en raison d'une blessure. Je peux vous confirmer que le meilleur défenseur sur la patinoire était Sean Behrens sans l'ombre d'un doute. Il était confronté aux meilleurs joueurs de la USHL et c'était une balade dans le parc pour lui contre des noms tels que Cole Sillinger, Matthew Coronato et Matthew Samoskevich, trois joueurs en vue pour le prochain encan amateur et qui risquent tous de sortir avant Behrens.

Le plus physique de mes visionnements

C'est simple, Behrens est actuellement le défenseur le plus physique chez tous les joueurs que j'ai observés jusqu'ici pour le prochain repêchage. Lorsqu'on regarde des joueurs avec de gros gabarits (Power, Morrow, Ceulemans, Edvinsson, Chayka...), personne n'arrive à la cheville de Behrens sur le plan physique. Ci-bas, je vous présente une vidéo de son implication physique où l'on peut également observer son talent pour fermer les ''gaps'' à ses adversaires.



Behrens risque fort bien de sortir en 2e ronde de façon tout à fait réaliste. Il risque de rester dans mon top32 tout de même parce que j'apprécie beaucoup ce défenseur qui vient tout juste d'avoir 18 ans, je le répète. S'il prend du poids éventuellement, il sera en mesure de compléter toutes ses mises en échec puisqu'il possède la mobilité pour aligner n'importe quel joueur. Malheureusement, son gabarit fait qu'à l'occasion, il tombe même s'il neutralise l'adversaire. Dans la façon qu'il reste ''dans la face'' de ses adversaires, qu'il travaille le long des bandes et considérant son potentiel offensif qu'il ne faut pas négliger, Behrens demeure une cible de choix pour n'importe quelle formation de la NHL.


Sean Behrens #2. Une portion de ses mises en échec pour la saison 2020-2021
Abonnez-vous:
Écoutez notre plus récent épisode du TSLH Podcast (Épisode 34: Mock draft de la 1ere ronde du repêchage 2021
Pour vous abonner au TSLH Podcast:


0
  

Commentaires

Tu souhaites participer à cette discussion?!? Rejoins dès maintenant la communauté de TSLH!


Rejoindre la communauté  -  Les avantages de devenir membre

OU

Si vous possédez déjà un compte sur TSLH, assurez-vous que l'email du compte est le même que de celui de votre compte Facebook.


S'adresser à un ou des utilisateur(s)

Commentaire
 
Tu souhaites écrire sur le monde du hockey?!? Rejoins dès maintenant notre équipe de collaborateurs!
Ça m'intéresse!

Réseaux sociaux