Fermer

Publié par mat.para  -  13.Avril.2021 - 10:26
Abonnez-vous:

756  
 

Date limite des échanges | Trois équipes de tête optent pour le statut quo (ou presque)

Trade.jpg
Photo par TheNewsObserver
Passé 15h hier, les formations du circuit Bettman ne pouvaient plus réaliser des transactions. La date limite des échanges fut relativement tranquille et si le prix des joueurs de profondeur ne semblait pas élevé, on ne peut pas dire que c'était le cas pour d'autres éléments en vue pour cette journée. Or, de nombreux joueurs étaient disponibles au sein d'équipes qui connaissaient de bons moments. Les Preds (Ekholm) et les Blues (Hoffman, Schwartz et Dunn) ont décidé de garder les joueurs visés par les rumeurs puisqu'ils sont de retour dans la course aux séries.

Écoutez notre épisode spécial ''date limite'' sur le TSLH Podcast !

Qui plus est, un joueur comme Rickard Rakell n'a pas trouvé preneur et c'est fort possiblement parce que le prix demandé était trop élevé. Après tout, l'attaquant des Ducks possède encore une saison valide à son contrat, donc rien n'empêche les Ducks de l'échanger cet été ou à la prochaine date limite. Une situation similaire à celle de Kyle Palmieri l'an dernier.

Par contre, lorsque nous avons su que la Caroline transigeait avec les Ducks, je m'attendais clairement à ce que ce soit pour Rakell. Les Hurricanes sont peut-être bien premiers dans leur division au moment d'écrire ces lignes, mais autour d'eux, les Panthers et le Lightning se sont améliorés lors de cette période des échanges. Les Hurricanes sont demeurés prudents en échangeant Fleury, un défenseur sous contrat pour la prochaine année qui coûte 1,3M$ et qui sera RFA en 2022, contre Jani Hakanpaa. Ce défenseur de 29 ans coûte présentement 750 000$ et sera UFA à l'été.

Devant l'éventuelle négociation de contrat impliquant Dougie Hamilton, je comprends parfaitement qu'on a désiré se départir de Fleury. Malheureusement, le constat demeure le même: les équipes autour des Canes se sont améliorées, mais pas eux. La formation de la Caroline n'est toutefois pas la seule.

Les Jets tiendront-ils le coup?

Présentement, les Jets sont au 2e rang de la Division canadienne avec une mince avance d'un point sur les Oilers pour le même nombre de matchs joués. Je m'attendais réellement à ce qu'on ajoute un défenseur de qualité au sein de la formation, mais Keven Cheveldayoff a opté pour une stratégie plus prudente. On a dépensé moins tout en acquérant un défenseur fiable tel que Jordie Benn.

Ce dernier s'est illustré comme l'arrière le plus constant au sein d'une brigade défensive assez poreuse à Vancouver. Il offrira de bons services aux Jets, mais est-ce que ce sera suffisant pour rivaliser avec les Leafs, qui se sont beaucoup améliorés à la date limite, et avec le Canadien, qui a opté pour de la profondeur en défensive ?

Présentement, on a Nathan Beaulieu sur la liste des joueurs blessés à long terme et Blake Wheeler est à l'écart en raison d'une commotion cérébrale. On se tournera vers le brio de Connor Hellebuyck et vers la profondeur en offensive pour maintenir le club dans le haut du classement. La défensive demeure tout de même fragile et à mon sens, le DG des Jets n'a pas comblé LE besoin criant cette année en cette date limite.

Décevants, les Oilers !

On en a parlé dans le TSLH Podcast, disponible ci-haut. Les Oilers furent très décevants cette année à la date limite. L'an dernier, on n'a pas hésité à payer pour de la profondeur en offensive alors que le club était moins dominant que cette saison. Les lacunes en défensive n'ont pas été comblées et du renfort en offensive se fait encore attendre. On a mis la main sur Dmitry Kulikov, un défenseur qu'on aurait même pu réclamer au ballottage.

Ken Holland ne veut pas sacrifier ses choix et je le comprends, car l'état du pipeline à Edmonton n'est pas optimal. Or, on ne pourra pas toujours s'appuyer sur les performances de McDavid et de Draisaitl et comme l'exprimait mon collègue Maxim dans le TSLH Podcast, la saison 2021 était un bon moment pour investir dans une course à la Coupe considérant que Ryan Nugent-Hopkins sera joueur autonome sans compensation à l'été.

Ça aurait été le temps de donner des munitions pour performer en séries plutôt que de ne se fier que sur trois ou quatre gros canons. Il faut donner des arguments à RNH pour prolonger avec le club. Il faudra maintenir un rythme important si on veut conserver notre place au classement du côté d'Edmonton. On a peut-être envoyé un message de confiance en l'effectif actuel, mais je demeure déçu de la façon dont on a abordé la date limite chez les Oilers.
Abonnez-vous:
Écoutez notre plus récent épisode du TSLH Podcast (Épisode 29: Préfère-t-on un ''playmaker'' ou un ''sniper'')
Pour vous abonner au TSLH Podcast:
Listen on Apple Podcasts


0
  

DERNIÈRES COMMENTÉES


Commentaires

Tu souhaites participer à cette discussion?!? Rejoins dès maintenant la communauté de TSLH!


Rejoindre la communauté  -  Les avantages de devenir membre

OU

Si vous possédez déjà un compte sur TSLH, assurez-vous que l'email du compte est le même que de celui de votre compte Facebook.


S'adresser à un ou des utilisateur(s)

Commentaire
 
Tu souhaites écrire sur le monde du hockey?!? Rejoins dès maintenant notre équipe de collaborateurs!
Ça m'intéresse!

Réseaux sociaux