Fermer

Publié par mat.para  -  11.Avril.2021 - 12:40
Abonnez-vous:

6864  
 

Caufield avec Danault: ''Pas prêt pour ça'', dit André Tourigny

MTL.jpg
Photo par Instat Hockey
Depuis quelques matchs, les Canadiens de Montréal peinent à marquer des buts et à se montrer dangereux sur le plan offensif en général. Pendant ce temps, Cole Caufield, l'espoir le plus prometteur de l'organisation depuis quelques années, connaît du succès à ses débuts dans la AHL après une belle domination dans les rangs de la NCAA. Le gars sait marquer des buts, sait se positionner pour en marquer et son talent en possession de rondelle a de quoi rendre jaloux. Mais est-il prêt pour autant ?

Le débat fait rage, bien évidemment, sur les réseaux sociaux. À mon avis, tous les points se tiennent. Laisser Caufield en AHL encore un peu ou l'amener immédiatement en renfort dans le grand club, voilà l'essence de ce débat fort intéressant. Au final, on sait tous que Caufield risque de se greffer au CH cette saison, surtout avec la longue pause au calendrier du Rocket de Labval sous peu.

Lorsque Matthias Brunet a élaboré son alignement idéal pour la suite du calendrier, André Tourigny a apporté son grain de sel dans le débat. En effet, Brunet plaçait Caufield à la droite de Danault et de Tatar sur la deuxième unité. L'idée étant de remplacer Gallagher le temps de sa blessure, Maxime Lapierre a appuyé l'idée de Brunet à 100%. Mais pas l'entraîneur d'Équipe Canada junior, qui soulève un excellent point.


Pour ma part, je suis en accord avec les propos de Tourigny. Après tout, qui de mieux placé que celui qui a dû étudier Caufield lorsque le Canada a affronté les États-Unis en finale de médaille d'or au championnat mondial junior ?


Nos chroniqueurs donnent leur opinion sur le cas Caufield dans le dernier épisode du TSLH Podcast

La spécialité de Caufield, c'est marquer des buts. Au moment d'écrire ces lignes, je suis assez convaincu que Caufield serait en mesure d'inscrire des buts immédiatement dans le ''show'', flanqué à la gauche sur l'avantage numérique. Or, la NHL d'aujourd'hui, c'est beaucoup plus que ça. Le trio de Phillip Danault s'occupe majoritairement des meilleurs trios adverses. Veut-on envoyer Caufield dans ce contexte-là dès ses débuts ? Dans un environnement présentement très amorphe qui plus est...

Selon Tourigny, être dans une position où les aptitudes défensives sont importantes contre les bons trios n'est pas la force de Caufield et c'est très vrai. Le gars marque des buts tel un joueur élite, mais le reste doit encore être poli comme n'importe quel espoir de qualité. Si on monte Caufield, il faut le faire pour exploiter ses forces plutôt que de le mettre dans une situation où son jeu sans la rondelle devient l'élément capital de sa mission sur la glace.

Questionné sur l'identité des compagnons de trio qui seraient pertinents pour jumeler à Caufield, Tourigny se montre très clair:


Je n'ai sincèrement rien à ajouter, car cela illustre complètement mon opinion sur le cas Caufield !

Le débat peut aller d'un sens ou de l'autre, mais on peut tous s'entendre sur un fait: Cole Caufield possède un potentiel très haut et il faut se féliciter de l'avoir dans l'organisation.

Maintenant, qu'est-ce qui est le plus optimal pour son arrivée dans la NHL ? Là est la question...
Abonnez-vous:
Écoutez notre plus récent épisode du TSLH Podcast (Épisode 28: Top32 pour le repêchage 2021 en NHL (Rangs 1 à 15))
Pour vous abonner au TSLH Podcast:
Listen on Apple Podcasts


0
  

VOIR AUSSI


Commentaires

Tu souhaites participer à cette discussion?!? Rejoins dès maintenant la communauté de TSLH!


Rejoindre la communauté  -  Les avantages de devenir membre

OU

Si vous possédez déjà un compte sur TSLH, assurez-vous que l'email du compte est le même que de celui de votre compte Facebook.


S'adresser à un ou des utilisateur(s)

Commentaire
 
Tu souhaites écrire sur le monde du hockey?!? Rejoins dès maintenant notre équipe de collaborateurs!
Ça m'intéresse!

CANADIENS DE MONTRÉAL - 2020-2021

18 contrats à échéances au 2021-08-01.
13 joueurs autonomes au 2021-08-01.
5 joueurs autonomes avec restriction au 2021-08-01.
Dirigé par monsieur Marc Bergevin



CONTRAT À ÉCHÉANCE POUR LA SAISON 2020-2021

 [LW] - Tomas Tatar 5,3$ M 2017-2021 JA
 [C] - Eric Staal 3,25$ M 2019-2021 JA
 [C] - Phillip Danault 3,08$ M 2018-2021 JA
 [D] - Erik Gustafsson 3$ M 2020-2021 JA
 [RW] - Joel Armia 2,6$ M 2019-2021 JA
 [LW] - Artturi Lehkonen 2,4$ M 2019-2021 JAR
 [LW] - Jordan Weal 1,4$ M 2019-2021 JA
 [D] - Jon Merrill 0,93$ M 2020-2021 JA
 [C] - Jesperi Kotkaniemi 0,93$ M 2018-2021 JAR
 [C] - Ryan Poehling 0,93$ M 2018-2021 JAR
 [D] - Cale Fleury 0,77$ M 2018-2021 JAR
 [RW] - Corey Perry 0,75$ M 2020-2021 JA
 [G] - Charlie Lindgren 0,75$ M 2018-2021 JA
 [D] - Gustav Olofsson 0,75$ M 2020-2021 JA
 [RW] - Michael Frolik 0,75$ M 2020-2021 JA
 [LW] - Brandon Baddock 0,7$ M 2020-2021 JA
 [C] - Laurent Dauphin 0,7$ M 2020-2021 JAR
 [C] - Alex Belzile 0,7$ M 2020-2021 JA


DATES IMPORTANTES SAISON 2020-2021

Début de la saison : 2021-01-13
Fin de la saison : 2021-05-08
Date limite des transactions : 2021-04-12
Début du marché des agents libres : 2021-08-01



MASSE SALARIALE POUR LA SAISON 2020-2021

Plancher salarial : 69,1 $ M
Plafond salarial : 81,5 $ M



EN VRAC

Réseaux sociaux