Fermer

Publié par mat.para  -  4.Mars.2021 - 09:48
Abonnez-vous:

1429  
 

Ron Hextall avait peut-être raison...

PHI.jpg
Photo par InStat Hockey
Calendrier condensé et recondensé avec tous les matchs remis pour cause de COVID, disons que la saison 2021 était tout un test pour les gardiens. Certains relèvent le défi avec brio cela dit. Marc-André Fleury, Andrei Vasilevskiy, Semyon Varlamov et Connor Hellebyuck connaissent de très bonnes saisons présentement alors que plusieurs autres gardiens élites traînent de la patte.

À Philadelphie, dans certains médias qui couvrent les Flyers, on commence à se questionner sur Carter Hart. Au moment d'écrire ces lignes, le gardien de but de 22 ans affiche un rendement de 6-4-3 avec une moyenne de 3,49 ainsi qu'une efficacité de 0,893. Pendant ce temps, le bon vieux Brian Elliott tient le fort avec une moyenne de 2,03 et une efficacité 0,931. Tout un contraste entre l'auxiliaire et le gardien d'avenir. Visiblement, il n'y a pas qu'à Montréal qu'un tel constat est perceptible...

Et si Hextall avait raison ?

À l'époque, Hart évoluait dans la AHL et les gardiens chez les Flyers étaient les suivants: Elliott, Stolarz, Talbot, Lyon, Pickard, McKenna et Neuvirth. En d'autres mots, on utilisait un comité devant l'absence de réel gardien de confiance. L'état-major a donc ordonné à Hextall d'amener Carter Hart dans l'équipe, lui qui évoluait à Lehigh Valley cette saison-là.

En 2018-2019, Hart ne connaissait pas réellement de succès dans la AHL avec une moyenne de 3,05 et une efficacité de 0,902. Or, Paul Holmgren souhaitait le voir à Philly. Hextall refusait catégoriquement, stipulant qu'un jeune gardien doit prendre un certain nombre de matchs dans la AHL avant de faire le grand saut. Le Président congédie son DG et rapatrie le jeune Hart dans l'équipe.

Certes, au début, cela a fonctionné. On protégeait beaucoup Hart en ne lui donnant que 50% de la charge de travail de partant. En fait, on a tout simplement désiré le développer dans le grand club. Je me souviens dans le TSLH Podcast, Jonathan Deschenes, entraîneur adjoint des Chevaliers de Lévis, expliquait qu'un gardien se doit de garder un certain nombre de matchs en AHL avant de faire le saut. Chez le Canadien, on s'est assuré que Cayden Primeau garde au moins 240 matchs en AHL. Un échantillon qui rejoignait les dires de Deschenes sur le podcast.

Avec Carter Hart, il n'en a rien été. On l'a jeté rapidement dans le ''show'' et le jeune a répondu. Mais à 22 ans présentement, il connaît un creux de vague. Ce qui est tout à fait normal, j'en conviens, mais c'est difficile dans un calendrier condensé de rattraper la balle au bond lorsqu'elle s'égare, surtout que dans le moment, même s'il ne joue pas bien, on est obligé de lui donner une charge de travail supérieure à ce qui aurait dû. Plusieurs ont comparé Carter Hart à Carey Price. À voir comment on l'a amené rapidement dans la NHL, la comparaison est on ne peut plus claire.

Peut-être que Hextall avait raison après tout. Laisser Hart dans la AHL pour qu'il se développe ne faisait toutefois pas partie des plans de l'organisation puisqu'on voulait gagner rapidement avant que notre noyau ne devienne trop vieux.

Hart n'a que 22 ans, sa carrière n'est pas ruinée bien au contraire. Le kid sera excellent, mais il connaît présentement un creux de vague qu'on aurait pu éviter en le préparant mieux à la charge de travail qu'on lui donne présentement. Le problème est là: la charge de travail anormalement plus élevée. Cette charge-là, il aurait pu l'apprivoiser dans la AHL, mais on en a décidé autrement.

Hextall avait raison et là, il est dans le camp ennemi !
Abonnez-vous:
Écoutez notre plus récent épisode du TSLH Podcast (Épisode 27: Date limite des échanges et dossier Cole Caufield)
Pour vous abonner au TSLH Podcast:
Listen on Apple Podcasts


0
  

Commentaires

Tu souhaites participer à cette discussion?!? Rejoins dès maintenant la communauté de TSLH!


Rejoindre la communauté  -  Les avantages de devenir membre

OU

Si vous possédez déjà un compte sur TSLH, assurez-vous que l'email du compte est le même que de celui de votre compte Facebook.


S'adresser à un ou des utilisateur(s)

Commentaire
 
Tu souhaites écrire sur le monde du hockey?!? Rejoins dès maintenant notre équipe de collaborateurs!
Ça m'intéresse!

FLYERS DE PHILADELPHIE - 2020-2021

14 contrats à échéances au 2021-08-01.
8 joueurs autonomes au 2021-08-01.
6 joueurs autonomes avec restriction au 2021-08-01.
Dirigé par monsieur Chuck Fletcher



CONTRAT À ÉCHÉANCE POUR LA SAISON 2020-2021

 [D] - Matt Niskanen 5,75$ M 2014-2021 JA
 [C] - Scott Laughton 2,3$ M 2019-2021 JA
 [LW] - Michael Raffl 1,6$ M 2019-2021 JA
 [G] - Brian Elliott 1,5$ M 2020-2021 JA
 [C] - German Rubtsov 0,89$ M 2018-2021 JAR
 [LW] - Carsen Twarynski 0,78$ M 2018-2021 JAR
 [RW] - David Kase 0,77$ M 2018-2021 JAR
 [LW] - Andy Andreoff 0,75$ M 2019-2021 JA
 [C] - Conner Bunnaman 0,74$ M 2018-2021 JAR
 [G] - Carter Hart 0,73$ M 2018-2021 JAR
 [D] - Chris Bigras 0,7$ M 2019-2021 JA
 [D] - Samuel Morin 0,7$ M 2018-2021 JAR
 [D] - Nate Prosser 0,7$ M 2019-2021 JA
 [D] - Derrick Pouliot 0,7$ M 2020-2021 JA


DATES IMPORTANTES SAISON 2020-2021

Début de la saison : 2021-01-13
Fin de la saison : 2021-05-08
Date limite des transactions : 2021-04-12
Début du marché des agents libres : 2021-08-01



MASSE SALARIALE POUR LA SAISON 2020-2021

Plancher salarial : 69,1 $ M
Plafond salarial : 81,5 $ M



EN VRAC

Réseaux sociaux