Fermer

Publié par ameliamcguires  -  3.Mars.2021 - 18:54
Abonnez-vous:

1218  
 

Sean Burke aura-t-il le même impact sur Price que celui qu'il a eu sur ses deux anciens protégés?

MTL.jpg
Photo par spectre73 ©
Quelques heures suivant le retour en force de Carey Price devant la cage du tricolore, le directeur général, Marc Bergevin, annonçait un troisième mouvement de personnel en moins d’une semaine. Après le congédiement de Claude Julien et Kirk Muller le 24 février dernier, Stéphane Waite est devenu le plus récent candidat à écoper pour les déboires de l’équipe. Sean Burke assurera maintenant cette fonction ainsi que plusieurs autres, alors qu’il fut nommé directeur des gardiens.

Avant de joindre le Tricolore en 2016, Burke a débuté son après-carrière avec les Coyotes de l’Arizona, où il a agi à titre d’entraîneur des gardiens en 2009 pour ainsi continuer son ascension en tant que directeur du développement. Il est devenu adjoint au directeur général en 2012 pour finalement quitter quelques années plus tard.
Lors d’une conférence de presse, Marc Bergevin a évoqué à plusieurs reprises un changement de voix nécessaire et un vote de confiance mérité pour Burke. Cette annonce a soulevé plusieurs questionnements sur les différents médias sociaux. Price venait de tenir tête au dynamique Sens, avec 26 arrêts sur les 27 tirs dirigés vers lui.

Malgré une performance plutôt convaincante mardi soir, Carey Price a connu de fulgurants ratés cette saison qui ont semé le doute au pays. Au cours de ses sept derniers départs, le portier a accordé deux filets ou moins à seulement deux occasions, pour 22 buts durant cette séquence. Des statistiques peu reluisantes pour un athlète qui nous a habitués à l’excellence la plupart du temps dans sa carrière.

L’arrivée de Sean Burke est donc synonyme d’une nouvelle ère et le premier qui pourrait témoigner de son dévouement est Devan Dubnyk. Le vétéran gardien a été une prise des Coyotes le 1er juillet 2014. Il venait de conclure une décevante campagne de 11 victoires en 34 rencontres, étant même cédé dans la Ligue américaine où il n’a fait guère mieux.

Dans un article publié en mai 2015 sur le réseau Sportsnet, Dubnyk a vanté à multiples reprises l’approche de Burke :

‘’Dès mon arrivée, il m’a tellement fait confiance. Il n’y a pas de mots, c’est le non-dit, vous savez qu’il vous soutient, qu’il croit en vous et qu’il fera tout pour vous remettre sur pieds…’’
Source : https://www.sportsnet.ca/hockey/nhl/arizona-coyotes-sean-burke-management-permission-talks-other-teams-goaltending-mike-smith-devan-dubnyk/

Mike Smith
a également appris beaucoup de Burke et en avait long à dire sur son ancien mentor :

‘’Il a vécu plusieurs situations semblables à ce que j’ai traversé au cours de ma carrière. L’occasion de travailler avec Sean Burke m’a grandement aidé, tout comme le fait d’avoir confiance en une approche qui m’est enseigné par un gardien ayant traversé ce que j’ai vécu dans ma carrière. Quand c’est enseigné par un gars qui a été mis en nomination pour le Vézina, un joueur étoile, c’est facile d’avoir confiance’’
Source : https://www.nhl.com/coyotes/news/burke-paying-it-forward-as-smiths-mentor/c-631506

Des déclarations qui en disent long sur la relation que les cerbères ont entretenue avec l’homme de 54 ans lors de son séjour dans le désert. Depuis ce temps, Dubnyk vient au septième rang pour le nombre de victoires, avec 187. De son côté, Smith connaît un étincelant début de saison avec les Oilers, ayant déjà deux blanchissages à son actif, et ce, en neuf rencontres.

Le Canadien aura besoin d’un Carey Price au meilleur de sa forme si l’équipe veut espérer accéder au carré d’as de sa division et le nouvel entraîneur pourrait y être pour beaucoup. Un dossier qui sera à surveiller lors des prochains mois.
Abonnez-vous:
Écoutez notre plus récent épisode du TSLH Podcast (Épisode 28: Top32 pour le repêchage 2021 en NHL (Rangs 1 à 15))
Pour vous abonner au TSLH Podcast:
Listen on Apple Podcasts

0
  

Commentaires

Tu souhaites participer à cette discussion?!? Rejoins dès maintenant la communauté de TSLH!


Rejoindre la communauté  -  Les avantages de devenir membre

OU

Si vous possédez déjà un compte sur TSLH, assurez-vous que l'email du compte est le même que de celui de votre compte Facebook.


S'adresser à un ou des utilisateur(s)

Commentaire
 
Tu souhaites écrire sur le monde du hockey?!? Rejoins dès maintenant notre équipe de collaborateurs!
Ça m'intéresse!

CANADIENS DE MONTRÉAL - 2020-2021

18 contrats à échéances au 2021-08-01.
13 joueurs autonomes au 2021-08-01.
5 joueurs autonomes avec restriction au 2021-08-01.
Dirigé par monsieur Marc Bergevin



CONTRAT À ÉCHÉANCE POUR LA SAISON 2020-2021

 [LW] - Tomas Tatar 5,3$ M 2017-2021 JA
 [C] - Eric Staal 3,25$ M 2019-2021 JA
 [C] - Phillip Danault 3,08$ M 2018-2021 JA
 [D] - Erik Gustafsson 3$ M 2020-2021 JA
 [RW] - Joel Armia 2,6$ M 2019-2021 JA
 [LW] - Artturi Lehkonen 2,4$ M 2019-2021 JAR
 [LW] - Jordan Weal 1,4$ M 2019-2021 JA
 [D] - Jon Merrill 0,93$ M 2020-2021 JA
 [C] - Jesperi Kotkaniemi 0,93$ M 2018-2021 JAR
 [C] - Ryan Poehling 0,93$ M 2018-2021 JAR
 [D] - Cale Fleury 0,77$ M 2018-2021 JAR
 [RW] - Corey Perry 0,75$ M 2020-2021 JA
 [G] - Charlie Lindgren 0,75$ M 2018-2021 JA
 [D] - Gustav Olofsson 0,75$ M 2020-2021 JA
 [RW] - Michael Frolik 0,75$ M 2020-2021 JA
 [LW] - Brandon Baddock 0,7$ M 2020-2021 JA
 [C] - Laurent Dauphin 0,7$ M 2020-2021 JAR
 [C] - Alex Belzile 0,7$ M 2020-2021 JA


DATES IMPORTANTES SAISON 2020-2021

Début de la saison : 2021-01-13
Fin de la saison : 2021-05-08
Date limite des transactions : 2021-04-12
Début du marché des agents libres : 2021-08-01



MASSE SALARIALE POUR LA SAISON 2020-2021

Plancher salarial : 69,1 $ M
Plafond salarial : 81,5 $ M



EN VRAC

Réseaux sociaux