Fermer

Publié par mat.para  -  13.Février.2021 - 10:20
Abonnez-vous:

2911  
 

Repêchage 2021 | Top 15 des meilleurs attaquants selon notre chroniqueur mat.para

Récemment, mon collègue Pascal vous offrait son top25 personnel des meilleurs attaquants en prévision du repêchage 2021. C’est maintenant à mon tour de vous présenter, selon mes propres évaluations, mon décompte des meilleurs attaquants pour le prochain encan amateur en NHL. À noter qu’il ne s’agit pas d’un mock draft ici, mais bien d’un décompte basé sur mon appréciation personnelle en fonction de mes visionnements via la plateforme InStat Hockey, fier partenaire de Toutsurlehockey.com. D’ici quelques semaines, nous vous fournirons, Pascal et moi, nos top32 de mi-saison pour le repêchage à venir. Vous pouvez également consulter nos profils d’espoirs via le TSLH Podcast.

Note : Ceci n'est pas un ''mock-draft'', mais bien une liste basée sur mes appréciations personnelles jusqu'ici. Vous trouverez ci-bas le tableau récapitulatif avec le nombre de matchs visionnés pour chaque espoir. Évidemment, d'ici ma liste finale, je poursuivrai mes visionnements pour me donner un meilleur échantillon.

Jusqu’ici dans mes travaux de ‘’scouting’’, j’ai visionné 58 joueurs différents pour un total de 138 matchs. Je me suis abstenu de classer les joueurs qui n’ont pas encore commencé à jouer dans leur ligue respective, bien que j’ai pu visionner des matchs datant de la saison passée. C’est ce qui explique pourquoi Logan Stankoven et Chaz Lucius n’apparaissent pas dans le présent décompte. Lucius, produit du USNTDP, aurait sa place dans mon top 15 je suis assez assuré selon ce que j’ai pu observer de lui dans des rencontres de l’an passé. À la fin de ce texte, je vous présenterai quelques mentions honorables. Ce sont là des joueurs qui pourraient se classer dans mon top32 en fonction de ce que j’ai vu au moment d’écrire ces lignes, mais qui nécessiteront de plus amples visionnements de ma part. Mes observations se poursuivront évidemment jusqu’au repêchage annuel, mais jusqu’ici, voici les 15 meilleurs attaquants que j’ai ‘’scouté’’ jusqu’ici :

1. Matthew Beniers (Centre) Michigan University, NCAA

2002-11-05, 6'1, 174 lbs

On a pu l’observer lors du dernier championnat mondial junior, mais malheureusement, il n’a pas été aussi éclatant qu’en NCAA. Beniers est un pur centre qui demeure intense du début à la fin de sa présence sur la patinoire. Il trouve le moyen d’être constamment dans la face de son adversaire et possède des qualités élites en termes de possession de rondelle. Il sait créer sa propre espace pour manœuvrer, quitte à se replier sur lui-même. Beniers est, à mes yeux, un joueur qui jouera en NHL et qui y restera. C’est une chose de se rendre dans la NHL, même pour un choix de premier tour, mais y rester en est une tout autre. Beniers possède ces qualités de joueur qui aura un impact au sein de l’équipe qui le repêchera. Le fameux centre efficace sur 200 pieds capable de fournir de l’offensive, de l’échec avant et de la hargne porte un nom dans ce repêchage et c’est Matthew Beniers.

2. William Eklund (Centre/Ailier gauche) Djugardens IF, SHL

2002-10-12, 5’10, 172 lbs

Eklund est possiblement le joueur qui a le moins bougé de mon ‘’ranking’’ évolutif depuis le début de l’année. Au premier match que j’ai observé, je suis tombé en amour avec ce joueur qui joue majoritairement à l’aile gauche en compagnie d’Alexander Holtz. Le mauvais réflexe à avoir est de penser qu’il bénéficie grandement de Holtz, un haut choix de premier tour du repêchage 2020. Or, lorsque Holtz était au WJC, Eklund a continué de bien jouer même si les points se faisaient plus rares. Le Suédois possède de très bonnes habiletés au niveau de son patin. Ses changements de direction mêlent littéralement l’adversaire et ce n’est pas pour rien qu’il est le seul joueur admissible au repêchage 2021 en Suède qui évolue non seulement de façon permanente dans la SHL, mais qui y joue un rôle clé pour son club. Eklund est ce genre de joueur qui fait constamment progresser le jeu grâce à son implication, son intensité et sa vision du jeu. Il devra néanmoins prendre de la force dans ses jambes, car même s’il est hyper agile sur patins, son équilibre demeure une faiblesse pour le moment.

3. Kent Johnson (Centre/Ailier) Michigan University, NCAA

2002-10-18, 6’1, 165 lbs

Mon collègue Pascal l’exprime bien, donc je vais reprendre ses dires. Kent Johnson est le Patrick Kane de Matthew Beniers, qui lui est le Jonathan Toews de ce duo de choc. Il ne s’agit pas d’une projection de talent, mais plus d’un état de situation. Beniers est un excellent centre capable de tout faire sur la patinoire. Johnson, lui, c’est ''Monsieur finesse'' en personne. C’est possiblement lui qui démontre le plus de talent brut offensivement de par ses mains incroyables et ses feintes hallucinantes. C’est un joueur qui aime ralentir le jeu tout en le faisant progresser. Il laisse les adversaires venir à lui car il sait qu’il possède les mains pour déjouer tout le monde. Par contre, cette force peut devenir rapidement une faiblesse. Ses manœuvres ne fonctionnent pas toujours et parfois, elles sont réalisées sans vraiment être pertinente. Une passe à l’aveuglette est souvent privilégiée au jeu plus sécuritaire, donc lorsque cela fonctionne, c’est magistral, mais l’inverse survient souvent. Il demeure une machine à highlights, mais j’aimerais que ses feintes résultent plus en tirs au filet ou en chances de marquer.

4. Fabian Lysell (Ailier) Frolunda HC, Nationell J20

2003-01-19, 5’10, 176 lbs

La majorité des matchs que j’ai observé de Lysell, il évoluait à l’aile droite. Le Suédois est un attaquant très créatif qui repère ses options de passe assez rapidement. Il explose très bien lorsqu’il part en contre-attaque. C’est un bon distributeur de rondelle, mais il a semblé plus impliqué globalement dans son jeu lors de son rappel en SHL qu’en J20 Nationell. Lysell est un joueur qui patine rapidement, qui pense rapidement et qui agit rapidement. EN SHL, une ligue plus rapide que le J20, il suit la cadence aisément. Il est en mesure de sortir de belles feintes à pleine vitesse. Lorsqu’on regarde Lysell, on a l’impression que le match est sur ‘’fast forward’’. Ce que j’apprécie aussi de lui, c’est comment il réussit à se faire oublier de la défensive, pour ensuite sortir sournoisement de sa couverture afin de recevoir une passe. Il devra toutefois trouver le moyen d’améliorer son tir.

5. Cole Sillinger (Centre/Ailier gauche) Sioux Falls Stampede, USHL

2003-05-16, 6', 187 lbs

Normalement, Sillinger joue à Medicine Hat en WHL, mais il est présentement prêté en USHL en attendant que la ligue de l’Ouest lance ses activités. Et en USHL, il est do-mi-nant ! C’est un joueur très méchant sur la patinoire. Pas parce qu’il est une peste ou un joueur qui plaque tout ce qui bouge, mais ses actions sur la patinoire le rendent très difficile à jouer contre. Bon dans les espaces rapprochées, capable de passer entre deux joueurs adverses aisément, Sillinger possède de belles qualités offensives qui, je crois, peuvent très bien se transposer dans la NHL un jour. Ses feintes lui servent toujours au sens où il patiente à la dernière minute pour les faire afin de sortir complètement son assaillant du jeu. Il est habile comme un chat, mais il mesure tout de même 6’’.

6. Nikita Chibrikov (Ailier droit) SKA St.Petersburg, KHL

2003-02-16, 5’10", 161 lbs

Mes premiers visionnements de Chibrikov furent décevants. Il s’agissait de matchs disputés l’an passé et je le trouvais quelque peu fade. Lorsque j’ai regardé des matchs de cette saison, j’ai pu constater son évolution marquante. À ce jour, je ne l’ai pas encore vu en KHL. Mes visionnements se sont limités à quelques matchs en MHL. Chibrikov est un joueur impliqué qui aime aller dans le trafic. Il choisit très bien ses lignes d’attaque afin de percer la défensive adverse et ses petites enjambées sont assez explosives. C’est un gars qui peut jouer physique, notamment le long des bandes, mais c’est aussi un joueur qui risque à tout moment de se faire geler en plein centre de la glace. Il devra faire attention pour ne pas se perdre dans ses changements de direction. Chibrikov est un bon ailier capable de récupérer des rondelles en zone défensive. Moins étincelant que plusieurs joueurs nommés ci-haut, mais très efficace dans ce qu’il fait.

7. Dylan Guenther (Ailier gauche) Sherwood Park Crusaders, AJHL

2003-04-10 6'1" 170 lbs

Dylan Guenther est un joueur qui se retrouvera assurément plus haut dans ma liste en fin de saison. Par contre, à l’heure actuelle, il joue dans une ligue plus faible en AJHL en attendant le retour de la WHL. Il suit beaucoup Cole Sillinger à mes yeux en termes de potentiel. Il possède un excellent flair offensif, s’implique beaucoup dans le jeu et possède un tir vif. Ce sont là des caractéristiques que je percevais dans ses matchs de l’an dernier. Cette saison en AJHL, il ressort par sa domination offensive, mais pas par son implication globale sur le plan physique et défensivement. Mettons cela sur le dos de la ligue plus faible et que c’est un début de saison pour lui. Comme je le mentionnais, il risque de monter dans ma liste des attaquants ET sur ma liste globale après quelques visionnements contemporains en WHL.

8. Simon Robertsson (Ailier droit) Skelleftea AIK, J20 Nationell

2003-02-05, 6'0" 181 lbs

Simon Robertsson est haut sur ma liste des attaquants lorsque je compare à certaines autres. J’aime ce que je vois de cet ailier suédois et sa capacité à fourvoyer son adversaire m’a quelque peu conquis. Robertsson garde souvent l’ensemble de son corps en mouvement lorsqu’il contrôle le disque et fréquemment, l’adversaire est pris au dépourvu. C’est un joueur qui possède un bon tir au point où il pourrait se permettre de demeurer au cercle et attendre la passe. Pourtant, il entre constamment au filet pour maximiser ses chances de marquer. Il possède une bonne puissance en ‘’man to man’’. Il gagnerait toutefois à mieux coordonner ses virages lors des jeux de transition. Souvent, il effectue son virage trop loin et n’est pas en mesure de capter la passe.

9. Oskar Olausson (Ailier) HV71, J20 Nationell

2002-11-10 6'2" 181 lbs

Olausson est le typique grand ailier possédant un excellent tir. Ses mains sont vives et il décoche (avec le bon vieux cliché!) sans avertissement. Par contre, il n’est pas le fameux franc-tireur qui ne pense qu’à utiliser son lancer. Olausson est en mesure d’attirer les adversaires pour ensuite refiler le disque à un coéquipier qui s’est libéré grâce à cela. Il utilise fréquemment son gabarit en protection de rondelle. Olausson aime également se présenter sur l’aile gauche, même s’il joue souvent à l’aile droite. Il n’est pas linéaire dans ses attaques et aime bien se promener de gauche à droite pour mêler l’adversaire. Il demeure toutefois en mesure de reprendre son positionnement. Ce que j’aime moins, c’est qu’en ‘’man to man’’, il se fait souvent bloquer. Il lui manque un peu d’explosivité pour déborder aisément les défenseurs.

10. Aatu Raty (Centre/Ailier) Karpat, U-20 SM-sarja

2002-11-14 6'1" 181 lbs

J’en ai parlé dans le TSLH Podcast, mais à quel point je suis déçu de Raty ! L’an dernier, on parlait de lui comme LE premier choix du repêchage 2021 et présentement, il peine à percer mon top15 au sein de ma liste personnelle globale. Le Finlandais possède un sac d’habiletés incroyablement rempli, mais il n’est pas en mesure de s’en servir à bon escient. Il a de bonnes mains, un bon tir, une bonne explosivité au niveau de son patin (en U20, pas en Liiga), mais Raty n’est pas en mesure de tout mettre ensemble afin d’être efficace. Le talent, il l’a, ça, il n’y a pas de doutes et la formation qui le repêchera aura un beau joyau, mais la polisseuse est mieux d’être bonne ! À mes yeux, il joue comme sur une patinoire extérieure en U20, donc sa transition en Liiga ne s’est évidemment pas bien passée. Dans une ligue plus rapide et plus défensive qu’est la Liiga, Raty ne crée strictement rien sur la patinoire. En U20, il faisait régulièrement le même jeu : déjouer 2-3 joueurs et laisser la rondelle derrière lui à un coéquipier. Il manque de créativité et pourtant, avec le talent qu’il possède, cela ne devrait pas poser problème. Bref, Raty affiche beaucoup de ‘’red flags’’ pour moi à ce niveau-ci de mon ‘’scouting’’ et encore là, je n’ai même pas parlé de sa fâcheuse manie de taper sur la patinoire pour avoir la rondelle pour ensuite bouder s’il ne l’a pas.

11. Matthew Coronato (Centre/Ailier) Chicago Steel, USHL

2002-11-14 5’10", 181 lbs

Ce fameux coéquipier de Sean Farrell dont on a souvent parlé sur TSLH ! Par contre, il faut considérer que les deux attaquants du Steel n’étaient pas régulièrement sur la même unité. Coronato, un ailier gauche, possède un très bon tir. Ce n’est pas un joueur flamboyant sur 200 pieds, mais il est une réelle menace constante lors des contre-attaques et en avantage numérique. Coronato est ce type de joueur qui ne garde pas longtemps la rondelle sur sa palette. Il repère rapidement ses options, que ce soit un tir ou une passe. Heureusement parce qu’à mes yeux, ce n’est pas le joueur qui possède les meilleures habiletés en possession de rondelle. Lorsqu’il la garde trop longtemps, il finit souvent par perdre le disque une fois à haute vitesse. J’aimerais aussi qu’il varie ses angles d’attaques. Souvent, il va tenter de déborder en haut des cercles pour finalement prendre un tir à angle. Attaquer le centre de l’enclave pourrait lui être bénéfique, mais comme il possède un excellent tir, il trouve tout de même le moyen d’inscrire des filets. Coronato est 2e marqueur de la USHL derrière…Sean Farrell.

12. Xavier Bourgault (Centre/Ailier) Cataractes Shawinigan, LHJMQ

2002-10-22 6’0", 172 lbs

Mon premier attaquant de la LHJMQ se nomme Xavier Bourgault. Jouant au centre lorsqu’il n’est pas en compagnie de Mavrik Bourque, l’attaquant peut aussi jouer à l’aile droite. Je le trouve très intelligent sur la patinoire et il excelle dans les espaces restreints. Ce n’est pas rare qu’il réussisse à se frayer un chemin entre les défenseurs même si ces derniers ferment bien le centre et l’enclave. Pourtant, il n’est pas si dynamique, mais ses mouvements sont très fluides. Il est très ‘’smooth’’ avec la rondelle et il repère bien ses options. J’aime également sa capacité à ralentir son élan afin de se donner les meilleures options de passe possibles. C’est un gars qui ne sacrifie pas son positionnement pour une rondelle qui peut être récupérée par un coéquipier, ce qui fait de lui un joueur très responsable.

13. Zach Dean (Centre) Olympiques Gatineau, LHJMQ

2003-01-04 6", 176 lbs

Autre joueur de la LHJMQ, cette fois du côté de Gatineau. Dean pourrait fort bien monter dans mon classement, car j’aime ce que je vois de lui cette année. Au début, à mes premiers visionnements de match de l’an dernier, j’étais peu emballé. J’estime qu’il a bien progressé et c’est un excellent joueur sur 200 pieds. Sa technique de patin est très fluide; il flotte littéralement sur la patinoire. Il a le don d’attirer l’adversaire vers lui afin de dégager son coéquipier placé plus loin. Très bon équilibre dans ses manœuvres, on le sent peu déséquilibrer même lorsqu’il se crée de l’espace en zone restreinte.

14. Matthew ‘’Mackie’’ Samoskevich (Centre) Chicago Steel, USHL

2002-10-15 5’9", 172 lbs

Voici le joueur de centre qui accompagne Sean Farrell au sein du Steel. Au moment d’écrire ces lignes, il est malheureusement blessé. Samoskevich est un bon marchand de vitesse et il est très agile. Par contre, il manque un peu d’expérience au point où c’est Farrell qui prend les positionnements défensifs comme joueur de centre. Possédant de très bonnes mains, je vois Samoskevich comme un excellent distributeur de rondelle. Son tir est précis lorsqu’il l’emploie, mais ce n’est pas le plus puissant. Si on compare le tir de Coronato, de Farrell et de Samoskevich, c’est clairement ce dernier qui possède le moins bon.

15. Isak Rosen (Ailier) Leksands IF, J20 Nationell

2003-03-15 5’10", 154 lbs

Un des jeunes de ce repêchage, donc pour moi, il doit faire partie de mon top15. Rosen joue à droite et à gauche. La rondelle lui colle réellement à la palette. Même lorsqu’il est en déséquilibre, il trouve le moyen de conserver le disque. Le seul problème : si tu lui touches, il tombe. Et quand il tombe, il se relève et il a encore la rondelle. En SHL, il a démontré de belles choses notamment sur ses replis. Il ciblait bien le joueur à couvrir et ne manquait pas de vitesse pour exécuter sa couverture. Ce n’est toutefois pas le joueur qui possède le plus de précision dans son tir. Son patin est très fluide et c’est le genre de joueur qui joue très bien aussi en désavantage numérique tout en étant un bon fabricant de jeu. Pas parce qu’il fait des passes incroyables, mais sa possession de rondelle est très bonne et il est en mesure de créer de l’espace pour ses coéquipiers. Cependant, sur le plan offensif, très souvent, la rondelle termine son chemin à deux endroits : la poitrine du gardien ou dans la baie vitrée.

Mention honorable :

- Mason McTavish
- Dylan Duke
- Brennan Othman
- Zachary Bolduc
- Sasha Pastujov
- Samu Tuomaala

**Un joueur qui, pour moi, pourrait monter dans mes listes, c’est Sasha Pastujov. Par contre, jusqu’ici, disons que l’attaquant du USNTDP me laisse plutôt sur ma faim. Cela dit, c’est un des plus jeunes de ce repêchage et son développement est presqu’au même niveau que celui des joueurs plus vieux de cette cohorte. Au moment d’écrire ces lignes, il cogne à la porte de mon top32.

Attaquants non classés puisqu’ils ne jouent pas encore cette année :

- Chaz Lucius
- Logan Stankoven



Abonnez-vous:
Écoutez notre plus récent épisode du TSLH Podcast (Épisode 34: Mock draft de la 1ere ronde du repêchage 2021
Pour vous abonner au TSLH Podcast:


+1
  

Commentaires

Tu souhaites participer à cette discussion?!? Rejoins dès maintenant la communauté de TSLH!


Rejoindre la communauté  -  Les avantages de devenir membre

OU

Si vous possédez déjà un compte sur TSLH, assurez-vous que l'email du compte est le même que de celui de votre compte Facebook.


S'adresser à un ou des utilisateur(s)

Commentaire
 
Tu souhaites écrire sur le monde du hockey?!? Rejoins dès maintenant notre équipe de collaborateurs!
Ça m'intéresse!

Réseaux sociaux