Fermer

Publié par mat.para  -  12.Février.2021 - 08:03
Abonnez-vous:

4109  
 

Martin Jones, le nouveau Corey Schneider

SJS.jpg
Photo par mark6mauno ©
À l’été 2015, Martin Jones fut impliqué dans une transaction à trois clubs : Boston, Los Angeles et San Jose. Passant d’auxiliaire prometteur chez les Kings, il ne fait que passer administrativement chez les Bruins, le temps de prendre le chemin pour San Jose. À cette époque, c’était Antti Niemi le gardien partant des Sharks. Faisant du bon boulot pourtant, il fut échangé aux Stars à l’été 2015 également. On faisait ainsi de la place pour Jones, un gardien auxiliaire qui était pressenti à devenir numéro un pour la saison 2015-2016.

Sous les excellentes performances de Jones, mais aussi avec l’équipe mature qui se dressait devant lui, les Sharks accèdent à la finale cette année-là. Martin Jones devient instantanément un des gardiens les mieux cotés de la NHL. Pendant deux saisons, il offre un jeu de qualité, mais devient joueur autonome sans compensation. Il décide néanmoins de demeurer avec l’organisation, signant un contrat de six saisons au coût de 5,75M$ par année à l’été 2017. Il n’aura connu qu’une seule bonne saison par la suite, soit celle de 2017-2018.

Ses performances, tout comme celles du club, régressent considérablement dès 2018. Avec une charge de travail similaire de 60 matchs par année, Jones ne répond plus. En cette saison 2021, on commence à se questionner s’il ne sera pas envoyé au ballottage pour ainsi rejoindre les rangs mineurs.



C’est là que je trouve intéressant le parallèle avec Corey Schneider. Ce dernier a connu beaucoup de succès entre 25 et 30 ans au sein des Devils. Cloué à un poste d’auxiliaire de très haute qualité derrière Roberto Luongo, Schneider a très bien répondu dès sa mise en poste comme partant au sein de son nouveau club. Par contre, à 30 ans et après plusieurs saisons de 60 matchs, on s’est essoufflé. Rapidement, Schneider est tombé en difficulté, perdant son poste au profit de la jeunesse. On l’envoie même en AHL lors de la saison 2017-2018, un scénario qui se reproduisit à chaque année jusqu’à ce que son contrat soit racheté en 2020.

C’est un peu le chemin qu’est en train d’emprunter Martin Jones. Arrivé à 30 ans, c’est la AHL qui le guette alors qu’il n’est plus du tout en mesure d’inspirer confiance à son club. Par contre, la différence entre les deux cas présentés, c’est qu’au New Jersey, on avait un certain Mackenzie Blackwood dans le pipeline. À San Jose, c’est un Devan Dubnyk sur la pente descendante qui se trouve derrière et aucun jeune n’est prêt à prendre la relève.

Cette saison, Jones présente une fiche de 5-3-0, mais ses moyennes sont tout simplement horribles. Avec une moyenne de buts alloués de 4,05 et une efficacité de 0,865, difficile de se projeter dans le succès futur devant de telles performances. À l’inverse, Dubnyk n’a pas touché la victoire encore avec sa nouvelle formation, mais ses prestations sont beaucoup moins inquiétantes. Nous ne sommes pas satisfaits présentement de Jones et cela commence à se faire sentir depuis trop longtemps. Hier, même l'entraîneur Bob Boughner a mentionné que Jones ne jouait pas selon les standards de l'équipe...

Jones est sous contrat jusqu’en 2023. Un rachat est fort possible, mais on devra se tourner de bord rapidement pour trouver un gardien qui peut venir solidifier rapidement cette position. Couture, Hertl, Karlsson, Burns, Meier… Le noyau est tel qu’on souhaite tout de même avoir des résultats dans le moment présente et ce n’est pas avec Jones devant la cage des Sharks que cela se produira. Pourquoi ?

Parce que Martin Jones et le nouveau Corey Schneider.


Abonnez-vous:
Écoutez notre plus récent épisode du TSLH Podcast (Épisode 34: Mock draft de la 1ere ronde du repêchage 2021
Pour vous abonner au TSLH Podcast:


0
  

Commentaires

Tu souhaites participer à cette discussion?!? Rejoins dès maintenant la communauté de TSLH!


Rejoindre la communauté  -  Les avantages de devenir membre

OU

Si vous possédez déjà un compte sur TSLH, assurez-vous que l'email du compte est le même que de celui de votre compte Facebook.


S'adresser à un ou des utilisateur(s)

Commentaire
 
Tu souhaites écrire sur le monde du hockey?!? Rejoins dès maintenant notre équipe de collaborateurs!
Ça m'intéresse!
Nombre de réponse : 1
#136683

laurent.houle
Sans être reluisante auparavant Les statistiques de Jones ont bcp diminuer avec l'arrivée de Karlsson

12.Février.2021 - 15:57   
   0  

SHARKS DE SAN JOSE - 2020-2021

6 contrats à échéances au 2021-08-01.
1 joueur autonome au 2021-08-01.
5 joueurs autonomes avec restriction au 2021-08-01.
Dirigé par monsieur Doug Wilson



CONTRAT À ÉCHÉANCE POUR LA SAISON 2020-2021

 [LW] - Ryan Donato 1,9$ M 2019-2021 JAR
 [LW] - Danil Yurtaykin 0,93$ M 2019-2021 JAR
 [C] - Noah Gregor 0,77$ M 2018-2021 JAR
 [C] - Alexander true 0,76$ M 2018-2021 JAR
 [C] - Patrick Marleau 0,7$ M 2020-2021 JA
 [C] - Dylan Gambrell 0,7$ M 2019-2021 JAR


DATES IMPORTANTES SAISON 2020-2021

Début de la saison : 2021-01-13
Fin de la saison : 2021-05-08
Date limite des transactions : 2021-04-12
Début du marché des agents libres : 2021-08-01



MASSE SALARIALE POUR LA SAISON 2020-2021

Plancher salarial : 69,1 $ M
Plafond salarial : 81,5 $ M



EN VRAC

Réseaux sociaux