Fermer

Publié par pascal96  -  6.Février.2021 - 15:31
Abonnez-vous:

2599  
 

Repêchage 2021 | Top 25 des meilleurs attaquants (1 à 12) selon Pascal

REP.jpg
Photo par Instat Hockey
Je ne crois pas que c’est un secret pour personne qui consulte régulièrement le Toutsurlehockey.com ou le TSLH podcast, je suis un partisan fini de tout ce qui entoure les repêchages. Chaque année, je visionne de nombreux matchs pour en connaître le plus possible sur les espoirs éligibles et cette année n’est pas différente malgré la pandémie. Depuis fin octobre, je me suis lancé dans la cohorte de 2021 et, après vous avoir partagé mon top 22 à la défensive en décembre, je publie maintenant mon top 25 des attaquants que j’ai visionnés jusqu’ici.

L’aspect qui rend le prochain repêchage plus intéressant par rapport aux années précédentes est l’absence de consensus en première ronde. Si vous consultez un peu les listes d’experts (ou d’amateurs) sur la toile, rares sont les classements qui se ressemblent. La raison est bien simple, il y a une forte parité entre les prospects et la pandémie a ajouté un brin d’incertitude dans le mix. De plus, il n’y a malheureusement pas d’espoir du niveau d’Alexis Lafrenière, de Jack Hughes ou de Rasmus Dahlin (a priori). Ainsi, plus que jamais, les listes sont basées sur les préférences de chaque observateur au lieu du fameux consensus. Cela peut avoir un effet réducteur sur ce repêchage par rapport aux années précédentes, mais, personnellement, j’adore la profondeur de talent de la séance et je ne dirais pas que c’est une mauvaise année (bien au contraire).

Pour le moment, je n’ai pas réellement débuté la publication de profils qui présentent le talent de chacun des espoirs, mais ça viendra en juin. En effet, environ un mois et demi avant le repêchage, je vais publier (ou essayer de le faire) chaque jour un texte et une vidéo explicative sur les meilleurs espoirs de la séance. J’ai débuté cela au début du mois de janvier avec Simon Edvinsson et Matthew Beniers, mais c’était trop tôt pour parler de la séance. Alors, je ne fais qu’attendre et j’accumule les visionnements avant de vous partager cela plus tard.

Tout comme pour le classement de défenseurs, je vais vous décrire un peu mon sentiment par rapport aux joueurs, alors ça vous donnera un aperçu du talent de chaque prospect. Je vais être transparent dans ma démarche pour cette saison. J’ai visionné de trois à quatorze matchs de chacun des prospects compris dans cette liste à l’aide de la plateforme d’InStat Hockey. Afin d’optimiser mon temps (qui se fait rare je dois le dire), j’ai visionné toutes les présences de ces jeunes au cours des affrontements au lieu de me taper les matchs en entier. Ce n’est pas l’idéal, je dois l’avouer, mais c’est une méthode efficace afin de couvrir le plus de joueurs possible en peu de temps. Aussi, ce classement ne contient que des jeunes qui ont joué au hockey cette année, donc il peut y avoir des absents de taille.

Je vous rappelle que ceci n’est pas un mock draft, mais bien mon classement d’appréciation personnelle de ces espoirs. Il en manque, car je n’ai pas tout vu les joueurs, mais c’est un début. Le texte fait plus de 3900 mots, alors je le sépare en deux parties. Mercredi, la deuxième partie sera publiée.

Pour visionner les profils de Simon Edvinsson et Matthew Beniers, vous pouvez cliquer sur les liens ci-dessous.

Simon Edvinsson :


1. Matthew Beniers C Univ. of Michigan NCAA 2002-11-05 6'1" 174 L
Le centre de Cole Caufield avec Team USA n’a pas démontré tout son potentiel offensif lors du Championnat du monde junior de cette année. Ce n’était probablement pas son rôle principal avec l’équipe, mais on aurait aimé qu’il produise un peu plus. Néanmoins, dès les premières minutes de visionnement en NCAA, on voit toute l’étendue de son talent dans les trois zones sur la glace. Jeune homme responsable à la mobilité élite, Beniers est un espoir qui plaira à tout entraineur qui l’aura dans son alignement. Plusieurs l’ont un peu plus bas et c’est bien normal, car certains jeunes ont plus de finesse que lui. Toutefois, je le vois parfaitement devenir le centre qui jouera dans toutes les situations dans la LNH. J’adore ce type d’attaquant, alors je le place haut.



2. Kent Johnson C Univ. of Michigan NCAA 2002-10-18 6'1" 165 L
Johnson est un compagnon de trio de Beniers dans la NCAA et ces derniers se complètent à merveille. L’un est le rapide centre responsable, tandis que l’autre est l’ailier élite en offensive qui prend des chances et qui produit à la tonne. Vous devinerez que Johnson est le deuxième ici. Cet espoir est à Beniers ce que Patrick Kane était à Jonathan Toews à leur début. Leur style se marie tellement bien que ça me fait quelque chose de penser qu’ils seront séparés chez les professionnelles. Bref, Johnson possède la vision, les mains et la mobilité pour se démarquer sur la glace et je crois que son jeu saura se transposer à la LNH dans un futur rapproché. Il devra apprendre à tempérer ses mouvements avec la rondelle, mais ça viendra avec le temps. Il est tout un joueur de hockey et deviendra le préféré de la foule.

3. Dylan Guenther LW Edmonton Oil Kings WHL 2003-04-10 6'1" 170 R
Plusieurs classent Guenther comme le meilleur attaquant de la séance et je vois très bien pourquoi. Tout en étant aussi compétent ou presque que les deux précédents espoirs, Guenther ajoute un aspect robustesse à son jeu que je ne déteste pas. Cependant, la chose qui le fait descendre au troisième rang est le fait qu’il a joué seulement quatre matchs depuis le début de la saison dans une ligue plutôt faible (AJHL). Bien qu’il aille dominer, je ne le trouvais pas impliqué et ça m’a déplu par rapport à l’an passé où Guenther se démarquait presque chaque présence. Heureusement, la WHL reprendra ses activités sous peu, alors je vais continuer mes visionnements et il pourrait remonter dans ma liste d’ici le repêchage.

4. William Eklund C/LW Djurgårdens IF SHL 2002-10-12 5'10" 172 L
Depuis le début de la saison, Eklund évolue aux côtés d’Alexander Holtz, un espoir du New Jersey. Même s’il y a eu quelques périodes creuses, ces deux espoirs connaissent une bonne campagne et se complètent très bien. La production d’Eklund est fort impressionnante pour un joueur de son âge dans la meilleure ligue de Suède (7b-8p-15pts). Il s’agit d’un ailier polyvalent en offensive avec une vision au-dessus de la moyenne. J’adore sa capacité à contrôler la rondelle sous pression et à trouver le moyen d’identifier les options de passe dans de telles situations. En plus d’être un excellent fabricant de jeu pour Holtz, il peut également battre les gardiens de but avec son excellent tir. Il devra améliorer son explosion pour que je le considère dans le top 3 des attaquants, car, même si Eklund est agile, il lui manque un peu d’explosion et de vitesse maximale pour vraiment se démarquer à ce niveau. La maturité règlera tout pour lui.

5. Cole Sillinger C Medicine Hat Tigers WHL 2003-05-16 6'0" 187 L
Sillinger est possiblement parmi les meilleurs manieurs de rondelle de la cohorte avec Kent Johnson. C’est assez impressionnant de remarquer sa rapidité d’exécution pour déjouer un adversaire, mais surtout pour lancer la rondelle. Peu importe si vous lui laissez l’espace ou non, Sillinger trouvera une façon de vous le faire payer en offensive. De plus, il a du chien et n’a pas peur de répondre au coup. Personnellement, j’aime bien cet aspect de son jeu, mais ce gaucher devra apprendre à se protéger, car trop souvent il se met en situation vulnérable afin de faire un jeu en offensive. Ce n’est vraiment pas rare qu’un opposant se gâte à son endroit et, un jour, une blessure grave surviendra si ce n’est pas réglé. Néanmoins, son potentiel est très élevé et je m’attends à le voir sortir très tôt.

6. Sasha Pastujov LW U.S. National U18 Team USDP 2003-07-15 6'0" 174 L
Ce jeune du programme de développement américain est un autre excellent joueur de hockey. La chose qui ressort le plus dans son cas à mes yeux est le fait qu’il semble trop dans sa tête. Je qualifie souvent ce type d’attaquant de joueur cérébral. Pastujov adore contrôler le disque et être en contrôle du rythme sur la glace. Tout semble calculé et, même si ça laisse parfois l’impression qu’il ne se donne pas à fond, il est excitant à voir jouer. Niveau patin, j’aimerais le voir plus dynamique, mais il n’a pas réellement de défaut. Le manque de dynamisme vient plutôt de l’économie d’énergie que cet ailier fait sur la glace en tout temps. Avec la rondelle, ce prospect déborde de confiance et déjoue souvent ses adversaires avant que cela ne soit nécessaire. Ainsi, il ne traverse pas les joueurs, mais les mystifie à merveille avec des mouvements d’épaules et de poignets avant d’arriver à eux. Ça lui permet d’être très stable avec le disque comme l’était Alex Kovalev dans le temps surtout en zone neutre. Les joueurs cérébraux ont parfois de la difficulté à s’adapter au hockey professionnel et c’est pourquoi Pastujov n’est pas plus haut sur ma liste.

7. Oskar Olausson LW/RW HV71 J20 J20 Nationell 2002-11-10 6'2" 181 L
J’ai eu beaucoup de difficulté à classer ce jeune suédois. Dans la Nationell qui est la ligue junior dans son pays, il a dominé largement la compétition en offensive tout en se démarquant défensivement. Dans la SHL, on a vu de beaux flashs, mais pas autant qu’Eklund. De plus, au Championnat du monde junior, il occupait un rôle de profondeur. Bref, c’est difficile de vraiment l’évaluer, mais Olausson présente un bon potentiel. J’aime bien son gabarit et sa façon de l’utiliser pour couper au filet, ainsi que son dynamisme général sur la patinoire. Nous verrons d’ici la fin de la saison s’il réussit à se démarquer dans la SHL afin de le faire bouger un peu dans mon classement.

8. Nikita Chibrikov F SKA St. Petersburg KHL 2003-02-16 5'10" 161 L
Ce qui saute le plus aux yeux quand on regarde ce Russe évoluer est son patin. C’est un attaquant élite à ce niveau qui l’utilise pour déborder l’adversaire et les prendre de court en offensive. Toutefois, cette qualité ne ressort pas autant dans son territoire. En défensive, on le voit un peu moins actif et dynamique. Il se laisse glisser et semble perdu par moment. Heureusement, c’est tout le contraire en offensive où on le voit essayer quantité de choses pour fabriquer des jeux. J’aime bien son tir et sa rapidité d’exécution pour s’élancer, mais Chibrikov devrait lancer plus. Trop souvent, il essaie la passe de trop et tue une occasion de déjouer le gardien de but. Ça devrait se régler avec le temps, alors je ne m’en fais pas trop pour lui.

9. Fabian Lysell LW Frölunda HC J20 J20 Nationell 2003-01-19 5'10" 176 R
Il y a deux versions de Lysell présentement. Celle en SHL et l’autre en Nationell. La meilleure des deux se retrouve étrangement en SHL. Contre des hommes, cet ailier est beaucoup plus impliqué dans le jeu. Rapide et ultra dynamique, on voit beaucoup de flashs impressionnants en attaque, mais, surtout, un positionnement amélioré dans sa zone. Ce phénomène est assez rare quand même et probablement dû à la motivation qu’une opposition élevée lui procure. En Nationell, il se laisse souvent glisser même si on sait très bien qu’il pourrait dominer. Il pourrait sortir un peu partout en première ronde selon votre degré d’appréciation du risque.

10. Matthew Coronato LW Chicago Steel USHL 2002-11-14 5'10" 181 R
Coronato possède le talent pour se retrouver plus haut sur ma liste, mais il manque un peu de mobilité pour le moment. Sa vitesse maximale est tout de même appréciable, mais ses premiers pas sont un peu trop lourd. Néanmoins, il s’agit de tout un joueur de hockey avec une intelligence hockey bien au-dessus de la moyenne. Ce droitier semble voir les jeux avant qu’ils ne se produisent et ses réactions se font très rapidement. De plus, son arsenal de tir est fort développé. Bref, avec un peu plus d’entrain sur la glace (surtout dans sa zone) et de l’explosion, on pourrait avoir affaire à un bon joueur top 6.

11. Aatu Räty C Kärpät U20 U20 SM-sarja 2002-11-14 6'1" 181 L
Je dois l’avouer, Räty devrait probablement se retrouver plus haut sur ma liste, mais je n’ai pas aimé mes visionnements cette saison. Anciennement vu comme le futur premier choix, ce Finlandais a baissé sur toutes les listes depuis l’an passé. Physiquement, c’est un attaquant qui a beaucoup de qualités comme la mobilité, la force et le dynamisme. Toutefois, il n’est pas nécessairement le plus imaginatif en offensive et on déplore quelque peu son manque de production cette saison. Beaucoup de hockey demeure à être joué, donc nous verrons son développement.

12. Brennan Othmann LW Flint Firebirds OHL 2003-01-05 5'11" 165 L
Personnellement, j’ai bien aimé les matchs que j’ai visionnés de ce joueur cette saison. Ce n’est pas un attaquant qui se complique la vie. Il joue en ligne droite et utilise sa mobilité ainsi que son tir à profusion. Othmann adore contrôler le disque et il utilise son corps fréquemment pour couper au filet afin de créer des chances de marquer. J’aimerais le voir un peu plus impliqué physiquement en échec avant, mais à 165 livres, ça ne doit pas être évident. Je le vois très bien sortir plus tôt si son retour dans l’OHL se passe bien cette saison.

La deuxième partie du classement sera publié au milieu de la semaine prochaine.

Abonnez-vous:
Écoutez notre plus récent épisode du TSLH Podcast (Épisode 34: Mock draft de la 1ere ronde du repêchage 2021
Pour vous abonner au TSLH Podcast:


0
  

Commentaires

Tu souhaites participer à cette discussion?!? Rejoins dès maintenant la communauté de TSLH!


Rejoindre la communauté  -  Les avantages de devenir membre

OU

Si vous possédez déjà un compte sur TSLH, assurez-vous que l'email du compte est le même que de celui de votre compte Facebook.


S'adresser à un ou des utilisateur(s)

Commentaire
 
Tu souhaites écrire sur le monde du hockey?!? Rejoins dès maintenant notre équipe de collaborateurs!
Ça m'intéresse!

Réseaux sociaux