Fermer

Publié par ameliamcguires  -  3.Février.2021 - 17:00
Abonnez-vous:

837  
 

Tour d'horizon: L'Avalanche du Colorado, une équipe bâtie sur mesure pour la LNH d'aujourd'hui

COL.jpg
Photo par InStat Hockey
Presque quatre ans se sont écoulés depuis la maigre récolte de 22 victoires en 82 rencontres de l’Avalanche du Colorado en 2016-2017.
Quatre saisons où l’équipe n’a point cessé de s’établir parmi l’une des forces tranquilles du circuit. L’émergence de jeunes défenseurs en Cale Makar et Samuel Girard, l’éclosion de Nathan Mackinnon et des transactions réalisées avec brio par le directeur général, font de l’Avalanche la puissance qu’elle est aujourd’hui. En ce début de campagne, j’ai eu envie de porter une attention particulière à la troupe de Jared Bednard et analyser leur succès des dernières années.

Un coup de téléphone qui a tout changé :
C’est en novembre 2017 que Joe Sakic a mis fin à la saga Matt Duchene.
Après plusieurs mois de spéculation entourant le principal intéressé et des membres de l'organisation, les deux parties ont atteint le point de rupture lorsque Duchene a évoqué son désir d'être échangé. Sakic concluait à l'époque une transaction monstre impliquant trois équipes, pas moins de six patineurs et trois choix au repêchage. Transaction qui allait complètement transformer le futur rapproché de sa formation.

En retour, l’Avalanche a notamment obtenu les services du gardien Andrew Hammond, du défenseur Samuel Girard, un choix conditionnel de premier, deuxième et troisième tour lors du repêchage de 2018. Les espoirs Vladislav Kamenev et Shane Bowers ont également pris la route vers le Colorado.

Girard, 47e sélection des Predators en 2016, a vite su tirer profit des lacunes à la ligne bleue du Colorado pour bien se développer en tant que quart-arrière offensif capable d’une excellente relance. Il est un défenseur très agile et utilise cet atout à la perfection. Son jeu de pieds donne beaucoup de fil à retordre à ses adversaires sur le long des bandes ou en zone dangereuse puisqu’il est toujours en mouvement. Il est très imprévisible dans sa prise de décision avec la rondelle, ce qui lui offre beaucoup de temps et d’espace pour lire et comprendre le jeu.

À la suite d'un surprenant parcours en séries éliminatoires, Pierre Dorion et les Senators misaient gros avec l’acquisition de Duchene. L’équipe venait de tenir tête jusqu’à la toute fin au puissant Penguins et n’était qu’à un seul but de les priver d’un deuxième championnat d’affiler. Craig Anderson avait mené les siens avec d’étincelantes performances. Les attentes étaient donc élevées et le centre n’a pas su les relever. Duchene a récolté un but et une mention d’assistance à ses 12 premiers matchs et Ottawa a présenté une fiche de trois victoires durant cette séquence.

Les contre-performances devant le filet, le manque de constance ainsi que les ratés de la défensive ont eu pour résultat une exclusion au tournoi printanier et Duchene à quitter le giron des Sens les mois suivants. C’est à ce moment que le choix conditionnel de premier tour a pris tout son sens. Les dirigeants ont décidé de conserver leur quatrième choix au total en 2018 en espérant un dénouement favorable lors de la saison prochaine.

Malheureusement, les Senators ont conclu la saison 2019-2020 au fin fond du classement général et l’Avalanche a bénéficié de cette baisse de régime pour mettre le grappin sur le meilleur défenseur de cette édition, Bowen Byram.

Le départ de Duchene n’était pas seulement synonyme de changement, mais aussi le début de l’ère Nathan MacKinnon. Le premier choix de l’encan 2013 est maintenant au sommet de son art et méconnaissable.

À cet effet, voici un tableau révélateur comparant ses statistiques avant et après l’échange de Duchene :

AvantAprès
313 matchs212 matchs
78 buts114 buts
140 aides177 aides
Moyenne de 0.70 point par rencontreMoyenne de 1.31 point par rencontre


Depuis 2017, seulement Nikita Kucherov, ainsi que le monstre à deux têtes des Oilers d’Edmonton composé de Leon Draisaitl et Connor McDavid le surpassent au chapitre des points. Son trio composé des dynamiques Mikko Rantanen et Gabriel Landeskog se hisse parmi les plus productifs du circuit. Mon tweet ci-dessous démontre d’ailleurs que les trois joueurs ont dominé leurs pairs dans plusieurs catégories, dont les tentatives de tirs.



Si le jeune prodige Cale Makar et ses coéquipiers continuent sur leur lancée malgré les blessures et que le portier Phillip Grubauer trouve une certaine constance, l’Avalanche sera à surveiller de près. Ils occupent actuellement le septième rang du classement général, à égalité avec quatre autres équipes et à un seul petit point des Canadiens de Montréal et du premier échelon.
Abonnez-vous:
Écoutez notre plus récent épisode du TSLH Podcast (Épisode 28: Top32 pour le repêchage 2021 en NHL (Rangs 1 à 15))
Pour vous abonner au TSLH Podcast:
Listen on Apple Podcasts


0
  

Commentaires

Tu souhaites participer à cette discussion?!? Rejoins dès maintenant la communauté de TSLH!


Rejoindre la communauté  -  Les avantages de devenir membre

OU

Si vous possédez déjà un compte sur TSLH, assurez-vous que l'email du compte est le même que de celui de votre compte Facebook.


S'adresser à un ou des utilisateur(s)

Commentaire
 
Tu souhaites écrire sur le monde du hockey?!? Rejoins dès maintenant notre équipe de collaborateurs!
Ça m'intéresse!

L'AVALANCHE DU COLORADO - 2020-2021

16 contrats à échéances au 2021-08-01.
10 joueurs autonomes au 2021-08-01.
6 joueurs autonomes avec restriction au 2021-08-01.
Dirigé par monsieur Joe Sakic



CONTRAT À ÉCHÉANCE POUR LA SAISON 2020-2021

 [L] - Brandon Saad 6$ M 2015-2021 JA
 [R] - Gabriel Landeskog 5,57$ M 2014-2021 JA
 [G] - Devan Dubnyk 4,33$ M 2015-2021 JA
 [D] - Ian Cole 4,25$ M 2018-2021 JA
 [G] - Philipp Grubauer 3,3$ M 2018-2021 JA
 [D] - Patrik Nemeth 3$ M 2019-2021 JA
 [LW] - Matt Calvert 2,8$ M 2018-2021 JA
 [C] - Pierre-Edouard Bellemare 1,8$ M 2019-2021 JA
 [D] - Dennis Gilbert 0,93$ M 2018-2021 JAR
 [D] - Cale Makar 0,93$ M 2018-2021 JAR
 [C] - Tyson Jost 0,87$ M 2020-2021 JAR
 [RW] - Martin Kaut 0,86$ M 2018-2021 JAR
 [G] - Adam Werner 0,84$ M 2019-2021 JAR
 [LW] - Travis Barron 0,74$ M 2018-2021 JAR
 [D] - David Warsofsky 0,7$ M 2019-2021 JA
 [C] - Jayson Megna 0,7$ M 2020-2021 JA


DATES IMPORTANTES SAISON 2020-2021

Début de la saison : 2021-01-13
Fin de la saison : 2021-05-08
Date limite des transactions : 2021-04-12
Début du marché des agents libres : 2021-08-01



MASSE SALARIALE POUR LA SAISON 2020-2021

Plancher salarial : 69,1 $ M
Plafond salarial : 81,5 $ M



EN VRAC

Réseaux sociaux