Fermer

Publié par mat.para  -  2.Février.2021 - 12:01
Abonnez-vous:

944  
 

Le début de saison du Canadien n'est vraiment pas aux antipodes de l'an dernier

MTL.jpg
Photo par Instat Hockey
Ceux qui regardent les matchs du Canadien constatent cette année une amélioration flagrante du produit offert sur la patinoire. La troupe de Claude Julien offre un jeu excitant et c'est de bon augure pour la saison 2021. Loin de moi l'idée d'amener le CH vers les grands honneurs après seulement neuf matchs, mais disons que les éléments sont en place pour offrir aux partisans une belle année. Or, contrairement à ce que je croyais, le début de saison du CH est quasi similaire à celui de l'an dernier.

C'est en regardant les statistiques que je me suis aperçu que le Canadien présente presque le même rendement que l'an dernier. La différence majeure ? Le CH présentait une fiche de 4-3-2 après neuf matchs l'an dernier. Présentement, la formation montréalaise voit sa fiche s'élever à 6-1-2. En regardant le produit sur la patinoire versus celui que présentait le CH l'an dernier, je croyais bien que la différence serait très marquée. Ce n'est toutefois pas le cas.


Canadien après 9 matchs en 2019

Canadien après 9 matchs en 2021

On le voit ci-dessus, le rendement du CH ne sort pas de l'ordinaire lorsqu'on le compare à l'an dernier. En dépit des améliorations apportées dans l'alignement, six buts de plus ont été inscrits cette saison et on en a accordé six de moins chez le Tricolore.

Les succès en avantage numérique jusqu'ici ne sortent également pas de nulle part puisqu'à pareille date en 2019, le CH présentait un pourcentage d'efficacité de 27,3% alors qu'actuellement, cette même statistique se situe à 26,5%.

Le nombre de tirs dirigés par match est également semblable. L'an dernier, on tirait en moyenne 33,7 fois par match alors que jusqu'ici en 2021, ce chiffre est de 34,6 par matchs.

C'est bien beau lancer des statistiques de la sorte, mais comment peut-on expliquer que le CH joue réellement mieux que l'an dernier alors que sur papier, au niveau statistique, on ne constate pas une différence marquante ?

Profiter des opportunités

Cette saison, le Canadien applique un échec avant irréprochable. Dans le match contre les Canucks lundi soir, ce fut assez flagrant. Les défenseurs des Canucks étaient régulièrement débordés dans leur propre zone et des revirements furent commis à la tonne. Le CH a non seulement démontré toutes ses habiletés à récupérer les rondelles, mais on est également en mesure de capitaliser sur toutes les chances.

Elle est LA, la différence entre l'an dernier et cette saison. Suffit de regarder les matchs pour réaliser que le jeu d'ensemble du CH est beaucoup plus efficace et le fait de saisir les opportunités vient clairement appuyer la fiche de 6-1-2. De plus, l'apport des quatre trios vient faire en sorte que le CH est difficile à affronter, peu importe qui se trouve sur la patinoire, ce qui n'était pas toujours le cas l'an dernier.

Difficile d'être insatisfait du début de campagne du Tricolore présentement. Le plus gros défi maintenant sera de ne prendre aucune équipe de haut. Lundi, dans le match contre les Canucks, on a su profiter des revirements qu'on a nous-mêmes causés grâce à un excellent échec avant. Cela dit, on a également perdu plusieurs rondelles en zone neutre et c'est un point qui ne sera pas à négliger pour les prochains affrontements.
Abonnez-vous:
Écoutez notre plus récent épisode du TSLH Podcast (Épisode 31: Les Canadiens de Montréal passent en demi-finale !
Pour vous abonner au TSLH Podcast:
Listen on Apple Podcasts


-1
  

Commentaires

Tu souhaites participer à cette discussion?!? Rejoins dès maintenant la communauté de TSLH!


Rejoindre la communauté  -  Les avantages de devenir membre

OU

Si vous possédez déjà un compte sur TSLH, assurez-vous que l'email du compte est le même que de celui de votre compte Facebook.


S'adresser à un ou des utilisateur(s)

Commentaire
 
Tu souhaites écrire sur le monde du hockey?!? Rejoins dès maintenant notre équipe de collaborateurs!
Ça m'intéresse!

CANADIENS DE MONTRÉAL - 2020-2021

18 contrats à échéances au 2021-08-01.
13 joueurs autonomes au 2021-08-01.
5 joueurs autonomes avec restriction au 2021-08-01.
Dirigé par monsieur Marc Bergevin



CONTRAT À ÉCHÉANCE POUR LA SAISON 2020-2021

 [LW] - Tomas Tatar 5,3$ M 2017-2021 JA
 [C] - Eric Staal 3,25$ M 2019-2021 JA
 [C] - Phillip Danault 3,08$ M 2018-2021 JA
 [D] - Erik Gustafsson 3$ M 2020-2021 JA
 [RW] - Joel Armia 2,6$ M 2019-2021 JA
 [LW] - Artturi Lehkonen 2,4$ M 2019-2021 JAR
 [LW] - Jordan Weal 1,4$ M 2019-2021 JA
 [D] - Jon Merrill 0,93$ M 2020-2021 JA
 [C] - Jesperi Kotkaniemi 0,93$ M 2018-2021 JAR
 [C] - Ryan Poehling 0,93$ M 2018-2021 JAR
 [D] - Cale Fleury 0,77$ M 2018-2021 JAR
 [RW] - Corey Perry 0,75$ M 2020-2021 JA
 [G] - Charlie Lindgren 0,75$ M 2018-2021 JA
 [D] - Gustav Olofsson 0,75$ M 2020-2021 JA
 [RW] - Michael Frolik 0,75$ M 2020-2021 JA
 [LW] - Brandon Baddock 0,7$ M 2020-2021 JA
 [C] - Laurent Dauphin 0,7$ M 2020-2021 JAR
 [C] - Alex Belzile 0,7$ M 2020-2021 JA


DATES IMPORTANTES SAISON 2020-2021

Début de la saison : 2021-01-13
Fin de la saison : 2021-05-08
Date limite des transactions : 2021-04-12
Début du marché des agents libres : 2021-08-01



MASSE SALARIALE POUR LA SAISON 2020-2021

Plancher salarial : 69,1 $ M
Plafond salarial : 81,5 $ M



EN VRAC

Réseaux sociaux