Fermer

Publié par ameliamcguires  -  22.Janvier.2021 - 17:21
Abonnez-vous:

1157  
 

Tour d'horizon: Analyse en profondeur du rendement du Canadien

MTL.jpg
Photo par Instat Hockey
En cinq rencontres, le Canadien de Montréal figure au sommet de sa division avec trois victoires et aucune défaite en temps réglementaire. Au moment de rédiger ces lignes, la troupe de Claude Julien mise également sur un des meilleurs buteurs en Tyler Toffoli et le défenseur le plus prolifique du circuit en Jeff Petry.
Toutefois, à quoi doit-on ce succès instantané ? La question se pose puisque même si les modifications apportées par Marc Bergevin furent de grande envergure et que les attentes étaient somme toute élevées, personne n’aurait pu prédire que le Tricolore profiterait d’un tel apport offensif.
Voici donc quelques conclusions que j’ai tirées au cours de la dernière semaine et ce qui explique les bravoures de la formation montréalaise:

Un Jesperi Kotkaniemi 2.0:
Difficile de passer sous le radar les performances du jeune centre. Après une deuxième saison en dents de scie, un court passage dans les mineurs et quatre mois de confinement, c’est un joueur complètement transformé qui a entamé sa troisième année chez les professionnels . Sans inscrire son nom sur la feuille de pointage à de nombreuses reprises, il est beaucoup plus agile sur patin et en pleine possession de ses moyens. On est loin de l’attaquant qui n’était point en mesure de remporter ses batailles à un contre un. Si le Finlandais continue d’utiliser sa longue portée et d’être autant efficace en échec avant, avec un Nick Suzuki qui roule à plein régime, le Canadien pourrait enfin compter sur deux centres de qualités dans son échiquier.

Jeff Petry, parmi les meilleurs du circuit:
Depuis que l’Américain a rejoint les rangs du Canadien, il ne cesse de gravir les échelons et constitue maintenant le pilier principal de la défensive. Actuellement, Petry domine toutes catégories confondues chez les défenseurs. Premier au niveau des points et des buts, deuxième pour les mentions d’assistances et il est seulement derrière Shea Theodore et son compatriote à la ligne bleue, Joel Edmundson, pour les +/- avec un différentiel de +7. Dans le hockey d’aujourd’hui, l’efficacité d’un quart-arrière à se porter en attaque est un atout plus important que jamais et l’athlète de 33 ans le fait à merveille.

Une attaque équilibrée, la réelle clé du succès:
Un aspect qui a longtemps fait l’objet de critiques depuis plusieurs années est le manque de profondeur et de talent à l’avant. L’échantillon est encore minime, mais cette lacune semble être chose du passé. L’attaque du Bleu, Blanc, Rouge est la plus efficace du circuit, alors qu’ils ont fait scintiller la lumière rouge à 24 reprises, les Flyers suivent de près au deuxième rang avec 19. Jusqu’à présent, tous les attaquants composant le top-12 ont amassé au moins deux points et tous les défenseurs ont participé au pointage. Chaque rencontre, un trio différent s’illustre et sème la pagaille offensivement. À cet effet, voici la fiche de l’ensemble des quatre trios.
TriosButsAides+/-
Tatar-Danault-Gallagher47+5
Drouin-Suzuki-Anderson48+2
Toffoli-Kotkaniemi-Armia87+14
Lehkonen-Evans-Byron33+3

Évidemment, la perte soudaine d’Armia risque d’affecter le rendement du trio pivoté par Kotkaniemi, qui a été dominant lors de la dernière rencontre. Par contre, les signatures de Michael Frolik et Corey Perry risquent de combler, d’une certaine façon, la perte de l'ailier droit.

Si Montréal se démarque par son dynamisme offensif, défensivement il y aurait encore certains ajustements à effectuer. Le jeu est trop ouvert, les patineurs prennent beaucoup de risques, ce qui créer des surnombres. Le groupe d’entraineur se devra de trouver un juste milieu, parce qu’ils ne pourront pas donner autant de chances de qualité aux différentes équipes de la division Nord. À égalité avec trois autres formations, le Canadien est au sixième échelon pour les buts accordés, avec 15. Une grande partie des insuccès défensifs et de cette importante moyenne de trois buts par match est dus au nombre de pénalités émises contre le CH. L’indiscipline a, en partie, couté les deux seuls révères du Canadien, alors que le positionnement ainsi que l’engagement a fait grandement défaut.

Le CH disputera son troisième et dernier affrontement en quatre jours contre Bo Horvat et son équipe, ce samedi sans Joel Armia et possiblement Paul Byron. Considérant les évènements survenus lors de la dernière période entre les deux équipes, l’animosité risque d’être au rendez-vous.
Abonnez-vous:
Écoutez notre plus récent épisode du TSLH Podcast (Épisode 31: Les Canadiens de Montréal passent en demi-finale !
Pour vous abonner au TSLH Podcast:
Listen on Apple Podcasts


0
  

Commentaires

Tu souhaites participer à cette discussion?!? Rejoins dès maintenant la communauté de TSLH!


Rejoindre la communauté  -  Les avantages de devenir membre

OU

Si vous possédez déjà un compte sur TSLH, assurez-vous que l'email du compte est le même que de celui de votre compte Facebook.


S'adresser à un ou des utilisateur(s)

Commentaire
 
Tu souhaites écrire sur le monde du hockey?!? Rejoins dès maintenant notre équipe de collaborateurs!
Ça m'intéresse!
Nombre de réponses : 3
#136451

Gotchon
une statistique plus intéressante à mes yeux que le /- est les tirs à 5vs5 par 60min de jeu.

Car tu peux avoir un trio dominant, mais qui n'arrive pas à mettre le puck au fond sur un aussi faible échantillon de match.

Si on regarde cette stat chez le CH, on obtient (source Hockeyviz) :

Anderson - Suzuki - Drouin 11
Gallagher - Danault - Tatar 9
Armia - KK - Toffoli 10
Byron - Evans - Lehkonen -1

Chariot - Weber 6
Edmundson - Petry -3
Kulak - Romanov 15

c'est excellent pour l'instant et ssi ça continue comme cela, ce sera des chiffres d'excellence.

23.Janvier.2021 - 16:11   
   0  
#136435

Bruins17
Oui le CH ces améliorer mais y?a aussi un mais.
Selon moi pour le CH et tout autre club les données sont faussées.

Ont peu pas vrai et se baser sur cette saison du au fait qu?on joue contre les mêmes clubs.
Si ta division est très faible ou le contraire t?es forte certain clubs ressortent ou s?enfoncent donc de dire qu?on ai rendu fort ou faible fausse considérablement la donne selon moi.
A mes yeux pour moi ont joue pour se tenir en forme et l?an prochain , je l?espère , tout devrais entrer dans l?orde et là nous aurons un meilleur aperçu.
Oui le CH ces améliorer mais faut pas virer fou non plus !

23.Janvier.2021 - 08:43   
   -1  
#136425

Bretless90
Je suis content de cette division canadienne. Ça nous permet de plus voir les équipes de l'ouest et ça créera des rivalités durant la saison en jouant plusieurs matchs de suite contre la même équipe.

22.Janvier.2021 - 22:31   
   0  

CANADIENS DE MONTRÉAL - 2020-2021

18 contrats à échéances au 2021-08-01.
13 joueurs autonomes au 2021-08-01.
5 joueurs autonomes avec restriction au 2021-08-01.
Dirigé par monsieur Marc Bergevin



CONTRAT À ÉCHÉANCE POUR LA SAISON 2020-2021

 [LW] - Tomas Tatar 5,3$ M 2017-2021 JA
 [C] - Eric Staal 3,25$ M 2019-2021 JA
 [C] - Phillip Danault 3,08$ M 2018-2021 JA
 [D] - Erik Gustafsson 3$ M 2020-2021 JA
 [RW] - Joel Armia 2,6$ M 2019-2021 JA
 [LW] - Artturi Lehkonen 2,4$ M 2019-2021 JAR
 [LW] - Jordan Weal 1,4$ M 2019-2021 JA
 [D] - Jon Merrill 0,93$ M 2020-2021 JA
 [C] - Jesperi Kotkaniemi 0,93$ M 2018-2021 JAR
 [C] - Ryan Poehling 0,93$ M 2018-2021 JAR
 [D] - Cale Fleury 0,77$ M 2018-2021 JAR
 [RW] - Corey Perry 0,75$ M 2020-2021 JA
 [G] - Charlie Lindgren 0,75$ M 2018-2021 JA
 [D] - Gustav Olofsson 0,75$ M 2020-2021 JA
 [RW] - Michael Frolik 0,75$ M 2020-2021 JA
 [LW] - Brandon Baddock 0,7$ M 2020-2021 JA
 [C] - Laurent Dauphin 0,7$ M 2020-2021 JAR
 [C] - Alex Belzile 0,7$ M 2020-2021 JA


DATES IMPORTANTES SAISON 2020-2021

Début de la saison : 2021-01-13
Fin de la saison : 2021-05-08
Date limite des transactions : 2021-04-12
Début du marché des agents libres : 2021-08-01



MASSE SALARIALE POUR LA SAISON 2020-2021

Plancher salarial : 69,1 $ M
Plafond salarial : 81,5 $ M



EN VRAC

Réseaux sociaux