Fermer

Publié par ameliamcguires  -  12.Janvier.2021 - 15:21
Abonnez-vous:

1477  
 

Cinq prédictions inusitées concernant l'édition 2020-2021 du Canadien de Montréal

MTL.jpg
Photo par John Chedid ©
À l’aube d’une saison qui s'annonce hors du commun dans le monde du hockey, j’avais envie de m’amuser et de sortir de ma zone de confort avec ces cinq prédictions autant inusitées les unes que les autres, sur le périple de 55 matchs qui débutera demain, contre les Maple Leafs.
Dans ce billet, j’ai laissé porter mon imagination, basée sur de vraies statistiques pour vous présenter quelques histoires qui seront intéressantes à suivre dans l’entourage montréalais.

Jonathan Drouin connaîtra la saison la plus fructueuse de sa carrière
Avant de subir une importante blessure au poignet lors de l'automne 2019, Drouin était en voie de dépasser sa plus haute récolte en carrière. Un total de 53 points en 73 rencontres, apport qui avait été obtenu lors de sa dernière saison à Tampa Bay. Depuis la fameuse transaction impliquant Mikhail Sergachev, l’ailier gauche âgé de maintenant 25 ans n'a su trouver sa voie et peine à répondre aux attentes que les têtes dirigeantes de l'organisation ont envers lui.

Avec l’arrivée de Josh Anderson et la progression fulgurante du jeune centre qui pivote ce trio, Drouin n’a jamais été aussi bien entouré depuis ses débuts dans l’uniforme Bleu-Blanc-Rouge. Si on se fie à la chimie instaurée avec Nick Suzuki lors du dernier parcours éliminatoire, cette année pourrait très bien être celle tant attendue pour le numéro 92. S'il reste à l'écart de l'infirmerie et que le calendrier actuel n'est point perturbé, je lui prédis une campagne au-delà des 41 points. Sinon, je crois très bien que les deux parties atteindront le point de rupture. Une situation peu souhaitable considérant les habiletés du Québécois.

L’équipe terminera dans le top-10 pour les buts marqués
Une prédiction qui peut sembler erronée sachant qu’ils n’ont pas atteint ce tiers depuis 2012-2013, et que la formation ne compte pas sur un véritable marqueur. En revanche, les modifications apportées pourraient porter fruit dans l’amalgame du Tricolore. À l’attaque, ils possèdent des éléments intéressants capables de contribuer à leur façon, soir après soir. Défensivement, Shea Weber et Jeff Petry ont démontré être de véritables maîtres de leur sport. La profondeur de cette équipe n’est pas un aspect à sous-estimer, et je vois l’entièreté du top-9 récolter 10 buts ou plus, ce qui leur vaut cette prédiction.

Nick Suzuki mènera les siens au niveau des points récoltés en supériorité numérique
Depuis deux ans, l’attaque massive connaît beaucoup de ratés ce qui explique, par le fait même, les insuccès de la Sainte-Flanelle. Si l’équipe veut espérer aux séries d’après-saisons, ils devront accéder au niveau supérieur à ce chapitre et le triomphe pourrait passer par le brio du centre de 21 ans. À sa première campagne chez les professionnels, Suzuki s’est hissé au troisième rang pour les points récoltés par une recrue avec l’avantage d’un homme. Seuls les défenseurs Quinn Hughes et Cale Makar ainsi que l’attaquant des Sabres de Buffalo, Victor Olofsson, l’ont surclassé à ce niveau.
Ses 14 points ont aussi représenté un sommet chez les patineurs du Canadien et avec une saison en poche et des séries lucratives, tout est possible dans son cas. Sa vision et son sens du jeu lui donneront beaucoup d’opportunités pour manœuvrer dans de telles circonstances.

Josh Anderson sera le meilleur buteur du Canadien
Brendan Gallagher
occupe ce rôle depuis un moment déjà, mais un certain Josh Anderson pourrait bien venir changer la donne tôt ou tard. Ceux qui le connaissaient peu sont vite tombés sous son charme lors du camp d'entraînement. Non seulement il se démarque par son gabarit imposant, ajoutez à cela un excellent coup de patin, un tir du poignet supérieur à la moyenne et vous obtiendrez un joueur comme on en voit rarement. J’ai toujours été une admiratrice de la dimension qu’apportait Anderson et je pense qu’il se moulera parfaitement à l’identité du CH. Ses blessures ne lui ont pas encore donné l'opportunité d’être constant. Du moins, lorsque sa santé lui a permis, il a prouvé être un général offensif, alors qu’il a touché la cible à 27 reprises lors de son unique saison complète, en 2018-2019.

Carey Price obtiendra une nomination au trophée Vézina
Les années se succèdent et le cerbère ne cesse de se démarquer parmi les meilleurs de sa profession puis cette saison ne devrait pas être digne de changement. En plus de compter sur plus de support offensif, et des arrières qui ont de quoi effrayer les adversaires, il peut maintenant se fier sur l’appui d’un vétéran et gagnant d’une Coupe Stanley en Jake Allen, qui saura l’épauler à merveille. Les changements effectués devant lui devraient seulement être bénéfiques pour son rendement. Il a remporté l’honneur en 2015, après une campagne historique de 44 victoires et un impressionnant pourcentage d’efficacité de .933. Le scénario pourrait très bien se répéter, mais les joueurs devant lui se devront d’être à la hauteur.

Petite note : Je ne crois pas que les tous les pronostics mentionnés si haut se réaliseront. Par contre, j’ai vu Eric Engels faire le même exercice en anglais et j’ai décidé de me prêter au jeu. En espérant que ce texte suscitera certaines réactions et au plaisir d’avoir votre opinion.
Abonnez-vous:
Écoutez notre plus récent épisode du TSLH Podcast (Épisode 35: Retour sur le repêchage 2021 en NHL
Pour vous abonner au TSLH Podcast:


0
  

DERNIÈRES COMMENTÉES


Commentaires

Tu souhaites participer à cette discussion?!? Rejoins dès maintenant la communauté de TSLH!


Rejoindre la communauté  -  Les avantages de devenir membre

OU

Si vous possédez déjà un compte sur TSLH, assurez-vous que l'email du compte est le même que de celui de votre compte Facebook.


S'adresser à un ou des utilisateur(s)

Commentaire
 
Tu souhaites écrire sur le monde du hockey?!? Rejoins dès maintenant notre équipe de collaborateurs!
Ça m'intéresse!

CANADIENS DE MONTRÉAL - 2020-2021

19 contrats à échéances au 2021-07-28.
14 joueurs autonomes au 2021-07-28.
5 joueurs autonomes avec restriction au 2021-07-28.
Dirigé par monsieur Marc Bergevin



CONTRAT À ÉCHÉANCE POUR LA SAISON 2020-2021

 [LW] - Tomas Tatar 5,3$ M 2017-2021 JA
 [D] - David Savard 4,25$ M 2016-2021 JA
 [LW] - Mike Hoffman 4$ M 2020-2021 JA
 [C] - Eric Staal 3,25$ M 2019-2021 JA
 [D] - Erik Gustafsson 3$ M 2020-2021 JA
 [RW] - Joel Armia 2,6$ M 2019-2021 JA
 [LW] - Artturi Lehkonen 2,4$ M 2019-2021 JAR
 [C] - Cedric Paquette 1,65$ M 2019-2021 JA
 [LW] - Jordan Weal 1,4$ M 2019-2021 JA
 [D] - Jon Merrill 0,93$ M 2020-2021 JA
 [C] - Jesperi Kotkaniemi 0,93$ M 2018-2021 JAR
 [C] - Ryan Poehling 0,93$ M 2018-2021 JAR
 [D] - Cale Fleury 0,77$ M 2018-2021 JAR
 [D] - Gustav Olofsson 0,75$ M 2020-2021 JA
 [G] - Charlie Lindgren 0,75$ M 2018-2021 JA
 [RW] - Michael Frolik 0,75$ M 2020-2021 JA
 [LW] - Brandon Baddock 0,7$ M 2020-2021 JA
 [C] - Laurent Dauphin 0,7$ M 2020-2021 JAR
 [C] - Alex Belzile 0,7$ M 2020-2021 JA


DATES IMPORTANTES SAISON 2020-2021

Début de la saison : 2021-01-13
Fin de la saison : 2021-05-08
Date limite des transactions : 2021-04-12
Début du marché des agents libres : 2021-07-28



MASSE SALARIALE POUR LA SAISON 2020-2021

Plancher salarial : 69,1 $ M
Plafond salarial : 81,5 $ M



EN VRAC

Réseaux sociaux