Fermer

Publié par mat.para  -  6.Janvier.2021 - 10:24
Abonnez-vous:

2936  
 

Décompte | Les meilleurs joueurs éligibles aux repêchages 2021-2022 du Championnat mondial junior

CM.jpg
Photo par InStat Hockey
Le Championnat mondial junior est maintenant derrière nous et ce sont les Américains qui ont réussi à mettre la main sur la médaille d'or. La troupe de Nate Leaman a blanchi celle d'André Tourigny pour ainsi célébrer au milieu de la patinoire du Rogers Center. Ce fut un excellent match, quoique frustrant pour les partisans de l'unifolié. Au cours du tournoi, on a pu observer de nombreux joueurs qui n'appartiennent pas encore à une formation de la NHL et dans ce texte, je vous offre mon propre décompte des meilleurs jeunes espoirs du tournoi selon mon appréciation personnelle.

Le Championnat mondial junior n'est pas nécessairement un moment où l'on ''scout'' des joueurs éligibles pour les prochains repêchages. Il permet beaucoup plus de valider où en est rendu l'espoir repêché dans les dernières années et même là, il s'agit d'un jeu dangereux. Baser son évaluation sur tout le contexte du Championnat mondial junior peut devenir hasardeux, surtout quand ledit joueur n'endosse pas nécessairement le même rôle que dans sa ligue habituelle.

N'ayant manqué que très peu de matchs dans ce tournoi, j'ai pu observer quelques joueurs qui risquent de trouver preneur dès le prochain repêchage ou lors de celui en 2022. Ici, lorsque je parle de matchs observés, ce sont les matchs où je me suis concentré strictement à analyser le jeu de ces espoirs. Voici donc mon décompte des meilleurs jeunes espoirs de ce tournoi:

10. Noah Meier (SUI)
Def gaucher de 18 ans
Éligible 2021


L'arrière de la Suisse fut une découverte pour moi puisque je ne l'avais jamais vu jouer auparavant. Je me suis penché sur son jeu pendant deux matchs lors du tournoi et offensivement, il a offert de belles choses. Meier joue présentement dans la Swiss League (ancienne LNB) et il en était à son premier championnat mondial junior. Ce n'est pas le défenseur que l'on voyait le plus à cinq contre cinq, mais il était toujours présent en avantage numérique. Il dirigeait bien le jeu, mais j'ai trouvé qu'il ne repérait pas très bien ses options lorsqu'il montait la rondelle en contre-attaque.

Points au WJC: 1 but et 1 passe en 4 matchs

9. Daniil Chayka (RUS)
Def gaucher de 18 ans
Éligible 2021


Pour mettre en contexte, Chayka était le général de l'équipe russe lors de la Karjala Cup. Confiant et efficace, il était assez haut dans mon classement des espoirs pour le repêchage 2021. Par contre, son tournoi WJC m'a déçu beaucoup après trois matchs analysés. Dans un match où le rythme était plus élevé, Chayka s'effaçait et son manque de rapidité lui a cruellement nui. L'arrière russe n'est pas le type de défenseur qui patine pour rien. Ses déplacements sont chirurgicaux, mais parfois nonchalants. J'ai trouvé qu'il a mal ajusté son jeu dans ce tournoi, ce qui a résulté en une baisse drastique de son utilisation. Il doit avoir les fesses plus usées que ses lames après ce tournoi. C'était son tout premier championnat mondial junior, il ne faut pas capoter non plus. Chayka demeure un espoir de premier plan pour le repêchage 2021.

Points au WJC: Aucun en 6 matchs

8. Simon Knak (SUI)
Ailier droit de 18 ans
Éligible 2021


Le capitaine de la formation suisse était plutôt laissé à lui-même au sein de son club, mais il a tout de même affiché de la belle combativité dans les deux matchs que je l'ai scruté à la loupe. Grâce à son gabarit, il était en mesure de percer les lignes ennemies et de gagner ses bagarres le long des rampes. Il en était à son deuxième tournoi WJC et il a malheureusement affiché une baisse de productivité. Par contre, la Suisse a présenté sa pire formation depuis quelques années. Lorsque la WHL relancera ses activités, il sera intéressant de suivre Knak au sein des Winterhawks de Portland en compagnie de Seth Jarvis.

Points au WJC: 1 but en 4 matchs

7. Jesper Wallstedt (SWE)
Gardien de 18 ans
Éligible 2021


Le jeune cerbère n'était pas le gardien partant au sein de sa formation, mais il a obtenu probablement le plus gros départ du tournoi contre les Russes. C'est dans ce match que je l'ai observé un peu plus et dans mes travaux pour mon classement des meilleurs espoirs 2021, j'en suis rendu à l'observer plus en détail dans la SHL. On m'a beaucoup parlé de son potentiel, mais un match ne suffit pas à dresser un profil complet. Cela dit, contre les Russes, je l'ai trouvé efficace dans ses déplacements et il a su garder son club dans le match tout au long. J'aime bien sa technique et j'ai trouvé qu'il se laissait bien frapper par la rondelle avec son plastron. Il n'a pas mal paru contre Yaroslav Askarov, le meilleur gardien de l'encan 2020.

Moyenne au WJC: 2,40 et 0,923 en 2 matchs

6. Juraj Slafkosky (SLO)
Attaquant de 16 ans
Éligible 2022


Une belle découverte en ce que me concerne puisque je ne connaissais pas du tout ce jeune homme. Je l'ai observé plus en détail dans le cadre de deux rencontres et franchement, j'ai été épaté de voir qu'un adolescent de 6''4, 218 lbs, puisse être aussi mobile et puissant dans son accélération. Intelligent sur la patinoire, il faisait constamment progresser le jeu, peu importe la décision qu'il prenait. Il semble aussi posséder un excellent tir. Sur son trio, on retrouvait Martin Chromiak, choix de 5e tour des Kings de Los Angeles. Slafkovsky tirait clairement son épingle du jeu bien que Chromiak offrait du très bon hockey. Le jeune attaquant de 16 ans risque d'être l'une des têtes d'affiche de la Slovaquie l'an prochain au WJC et je risque de m'attarder plus à son développement, lui qui joue dans la Liiga junior U20 en Finlande. Le Slovaque a démontré que les points ne veulent rien dire. Il a très bien joué, mais n'a pas été récompensé.

Points au WJC: Aucun en 5 matchs

5. Simon Nemec (SLO)
Def droitier de 16 ans
Éligible 2022


Je parlais de tête d'affiche pour la Slovaquie à propos de Slafkovsky, mais LA tête d'affiche sera Simon Nemec. Le défenseur en était à son premier tournoi au championnat mondial junior et il s'est imposé de par son calme et sa maturité dans son jeu à la ligne bleue des Slovaques. Dans les trois matchs où je l'ai regardé attentivement, j'ai trouvé qu'il était excessivement bon en relance et il démontre une belle patience dans sa zone, forçant la pression adverse à se compromettre pour ensuite réaliser une belle première passe. Nemec avait été monstrueux au championnat U18 l'an dernier et il s'est imposé comme étant le meilleur défenseur de sa formation, à mon avis, dès l'âge de 16 ans dans un tournoi U20. Il risque de sortir haut lors de l'encan 2022, croyez-moi !

Points au WJC: 4 passes en 5 matchs.

4. Kirill Kirsanov (RUS)
Def gaucher de 18 ans
Éligible 2021


Avant le Championnat mondial junior, Kirill Kirsanov était entre la fin de la première ronde et le milieu de la deuxième ronde dans mon classement personnel du repêchage 2021. Ce n'était pas un défenseur qui m'épatait, à l'instar de Chayka qui, avant le tournoi, inspirait la confiance dans les matchs que je l'ai observé. Cependant, Kirsanov a connu un très très bon tournoi. Employé régulièrement par Igor Larionov, il était définitivement le plus fiable défensivement. C'est d'ailleurs pour cela qu'il ne montera pas énormément dans les ''rankings'' des gens. Kirsanov est un défenseur plus défensif, qui possède un excellent bâton et qui force constamment l'adversaire à se compromettre. En contre-attaque un contre un, c'est difficile de surclasser Kirsanov, qui possède un bon gabarit aussi pour son âge(6''1, 198 livres). C'est vraiment un général défensif et au sein de la Russie au WJC, une formation dont la brigade arrière éprouvait de lourdes difficultés, Kirsanov s'est imposé tout de même dans les 4 matchs où je l'ai observé de plus près.

Points au WJC: 1 but et 1 passe en 7 matchs.

3. Stanislav Svozil (CZE)
Def gaucher de 17 ans
Éligible 2021


Avant le WJC, j'avais observé à quelques reprises le jeune Svozil, notamment à la Karjala Cup. Lors de ce tournoi, il était jumelé à Filip Hronek, défenseur des Wings en NHL. Svozil était capable de suivre le rythme élevé de Hronek et il m'avait rapidement impressionné. Au Championnat mondial junior, j'avais hâte de le voir en tant que leader de la brigade défensive et en quatre matchs d'observation, il ne m'a vraiment pas déçu. Il s'est même permis d'être un peu plus physique, ce que je lui reprochais dans mes évaluations initiales. Svozil possède un beau potentiel et sa capacité à trouver sa ligne pour percer la défensive adverse en contre-attaque est très développée. Il lui manque peut-être un bon tir pour dire qu'il est un défenseur offensif, mais en tant que porteur de rondelle à titre de défenseur, Svozil se démarque en plus d'être fiable défensivement. Même sous pression de l'adversaire, Svozil va prendre son temps pour compléter le jeu afin de relancer l'attaque un peu comme Nemec.

Points au WJC: 1 passe en 5 matchs

2. Brad Lambert (FIN)
Centre de 17 ans
Éligible 2022


Utilisé à l'aile pendant tout le tournoi, Brad Lambert a été LE joueur le plus dominant en offensive après Anton Lundell. Je sais que Kasper Simontaival a joué tout un tournoi, mais chaque fois que Lambert touchait à la rondelle, il se passait quelque chose. Dans les quatre parties où je me suis concentré sur lui, la rondelle collait à sa palette. Il a créé de belles pièces de jeu, relancer l'attaque de belles façons pour au final, être récompensé par un but contre nul autre que le Canada. Son jeu était nettement plus mature que bien des joueurs de son âge dans un contexte de WJC. Il est encore tôt pour le placer comme le choix #1 au repêchage 2022, car Shane Wright et Matthew Savoie pourraient être de coriaces opposants à ce titre prestigieux.

Points au WJC: 1 but et 3 passes en 7 matchs

1. Matthew Beniers (USA)
Centre de 18 ans
Éligible 2021


Mon petit chouchou du prochain repêchage. Difficile de le mettre ailleurs que premier dans mon décompte après 4 matchs d'observation, surtout en considérant la charge de travail qu'on a donné à ce jeune homme. Beniers a été bon sur 200 pieds et il a obtenu des occasions de jouer dans des moments importants, dont à 2-0 contre le Canada sur une mise en jeu en zone défensive avec un filet désert en fin de match. Excellent manieur de rondelle et très bon ''puck carrier'', son style n'a visiblement pas fonctionné avec celui de Caufield sur son unité. Beniers était constamment en mesure de se replier, tout en conservant la rondelle, afin de se donner de l'espace pour démarrer la contre-attaque. N'empêche que dans les espoirs 2021, on retrouve beaucoup Kent Johnson plus haut dans les listes pour son flair offensif et son talent incroyable. Or, c'est Beniers qui a percé le club avec de grosses responsabilités et il a répondu.

Pour un profil complet de ce joueur, consultez l'énorme boulot qu'a fait mon collègue Pascal SOUS LE LIEN ICI

Points au WJC: 1 but et 2 passes en 7 matchs

Autres joueurs observés, mais non-classés
- Oleksiy Myklukha (Slovaquie) 2021
- Lorenzo Canonica (Suisse) 2021
- Marko Kasper (Autriche) 2022
- Oskar Olausson (Suède) 2021
Abonnez-vous:
Écoutez notre plus récent épisode du TSLH Podcast (Épisode 20: Bilan du Championnat mondial junior, rumeurs et actualité NHL)
Pour vous abonner au TSLH Podcast:
Listen on Apple Podcasts


+1
  

Commentaires

Tu souhaites participer à cette discussion?!? Rejoins dès maintenant la communauté de TSLH!


Rejoindre la communauté  -  Les avantages de devenir membre

OU

Si vous possédez déjà un compte sur TSLH, assurez-vous que l'email du compte est le même que de celui de votre compte Facebook.


S'adresser à un ou des utilisateur(s)

Commentaire
 
Tu souhaites écrire sur le monde du hockey?!? Rejoins dès maintenant notre équipe de collaborateurs!
Ça m'intéresse!

Réseaux sociaux