Fermer

Publié par isaac.séguin  -  28.Décembre.2020 - 14:26
Abonnez-vous:

1883  
 

Être propriétaire d'une équipe de la LNH avec un petit budget, voici la stratégie Melnyk

OTT.jpg
Photo par Pictures of Money ©
Les problèmes financiers des Sénateurs et de son propriétaire Eugene Melnyk ne sont aucun secret. De l’échec du projet des plaines LeBretron à sa relocalisation au Barbados afin de profiter des taxes plus basses que celles canadiennes, Melnyk fera tout en son possible pour sauver de l’argent. Depuis la saison 2015-2016, les Sens ont vu une baisse majeure dans la présence des partisans à domicile (18085 pour la saison 2015-2016 comparativement à 12618 pour la saison 2019-2020) Par contre, les problèmes du propriétaire viennent affecter directement les décisions du club. La règle d’or pour comprendre une décision de l’équipe : suivre l’argent. Voici un palmarès des transactions le prouvant (si le fait que les Sens payent 57,4 millions de dollars pour une masse salariale de 70.6 millions de dollars ne le prouvait pas déjà).


Derek Stepan (contre un choix de 2e ronde à Arizona)

L’une des plus récentes acquisitions du club est une démonstration parfaite de la stratégie employée par Melnyk. Avec un « cap hit » de 6 500 000$, c’est payé cher un choix de deuxième ronde surtout quand le joueur en question est Derek Stepan. Mais c’est en portant une attention particulière au contrat de Stepan que l’on comprend l’échange du côté des Sénateurs : un salaire de 5 millions de dollars pour la saison dont on soustrait un bonus de 3 millions de dollars payés par les coyotes. Les Sénateurs payent donc 2 millions de dollars à Stepan pour un « cap hit » de 6.5 millions de dollars.

Nikita Zaitsev et Connor Brown(ainsi que Michael Carcone contre Cody Ceci, Ben Harpur, Aaron Luchuk et un choix de 3e ronde en 2020 à Toronto).

Un autre exemple flagrant de la stratégie Melnyk. La transaction fut conclue le 1er juillet (date où les Maple Leafs payaient 3 millions de dollars en bonus à Nikita Zaitsev et un bonus de 500 000 dollars à Connor Brown). Tout porte à croire que le choix de 3e ronde inclus dans l’échange est une compensation offerte aux Leafs pour avoir payé les bonus.

Ryan Callahan (contre Mike Condon à Tampa Bay)

Voici une transaction purement pour l’argent. La santé de Callahan était connue au moment de l’échange, les Sens planifiaient de le mettre sur la liste des blessés à long terme pour que 80% de son salaire soit couvert par les assurances. Avec un « cap hit » de 5.8 millions de dollars, mais un réel salaire de 4.7 millions pour la dernière année du contrat, les Sens payent donc seulement 940 000 dollars à Callahan. En retour les Sens envoient le salaire de Condon de 3 millions de dollars à Tampa Bay, ce qui sauve 2,06 millions de dollars aux Sénateurs.

Artem Anisimov (Contre Zack Smith à Chicago)

Une autre transaction des Sens effectuée après que le bonus du joueur acquis ait été payé par une autre équipe. Ottawa font l’acquisition du contrat d’Anisimov qui apporte un « cap hit » de 4.55 millions de dollars avec un salaire de 4 millions de dollars pour la saison 2019-2020 auquel l’on soustrait un bonus de 2 millions de dollars payés par Chicago. Le salaire d’Anisimov est de 3 millions pour la dernière année du contrat. En retour, Dorion envoie Zack Smith et son salaire de 3.25 millions de dollars pour ces deux saisons ce qui épargne 1,5 million de dollars aux Sens.

Derick Brassard (contre Mika Zibanejad et un choix de 2e ronde en 2018 à R.New York)

L’une des premières transactions utilisant la stratégie Melnyk. Brassard apportait un « cap hit » de 5 millions de dollars, mais les Rangers avaient payé 2 millions à Brassard en Bonus ce qui réduisait le cout à 3 millions de dollars pour la saison 2016-2017. De plus, le salaire de Brassard était de seulement 3.5 millions de dollars.

Mackenzie Magwood (contre Michael Carcone à Nashville)

Un échange des ligues mineures. Oui, les Sens sont les seuls à le faire en ce moment. Mais ce n’est pas pour rien. Le salaire de Carcone est de 115 000 dollars dans les ligues mineures alors que pour Magwood, son salaire est de 140 000 dollars, mais l’on soustrait un bonus de 70 000 dollars payés par Nashville ce qui réduit le cout du salaire de Magwood à 70 000 dollars et sauve à Melnyk 45 000 dollars. Oui vous avez bien lu, les Sens ont bel et bien fait un échange pour sauver 45 000 dollars.


Les Sens feront sans doute de nombreuses autres transactions dans le genre. Parfois ces transactions semblent bizarres, on se demande « mais pourquoi? ». La réponse est bien souvent : l’argent.
Abonnez-vous:
Écoutez notre plus récent épisode du TSLH Podcast (Épisode 31: Les Canadiens de Montréal passent en demi-finale !
Pour vous abonner au TSLH Podcast:
Listen on Apple Podcasts

0
  

VOIR AUSSI


Commentaires

Tu souhaites participer à cette discussion?!? Rejoins dès maintenant la communauté de TSLH!


Rejoindre la communauté  -  Les avantages de devenir membre

OU

Si vous possédez déjà un compte sur TSLH, assurez-vous que l'email du compte est le même que de celui de votre compte Facebook.


S'adresser à un ou des utilisateur(s)

Commentaire
 
Tu souhaites écrire sur le monde du hockey?!? Rejoins dès maintenant notre équipe de collaborateurs!
Ça m'intéresse!
Nombre de réponse : 1
#136005

Bruins17
Ces a se demander si les Penguins ne serons pas dans le même bateau éventuellement........
les Penguins on eu recours au « PAYCHECK PROTECTION PROGRAM » ....pour venir en aide au petites entreprise(resto,entreprise) durant cette pandémie se que ne sont pas les Pens eux qui valent 650 millions !!
D?ailleurs sur 123 équipes de sport professionnel au USA , il sont les seuls à avoir demander cette aide....mais s?en son plutôt servi pour payer une partie du loyer à Sports & Exhibition Authority, l?organisme municipal qui gère le PPG Paints Arena.

Après de allégations sexuelle envers l?organisation plutôt ces dernières semaine qui est passé sous silence ou presque disons que cette autre nouvelles envers l?organisation a de quoi surprendre surtout quand ton propriétaire vaut 1,5 milliards.

Les Lakers de Los Angeles de la NBA avais reçu plutôt un montant de 4,6 millions du programme, se montant a été rembourser depuis.

28.Décembre.2020 - 17:31   
   0  

SÉNATEURS D'OTTAWA - 2020-2021

11 contrats à échéances au 2021-08-01.
2 joueurs autonomes au 2021-08-01.
9 joueurs autonomes avec restriction au 2021-08-01.
Dirigé par monsieur Pierre Dorion



CONTRAT À ÉCHÉANCE POUR LA SAISON 2020-2021

 [C] - Derek Stepan 6,5$ M 2015-2021 JA
 [LW] - Ryan Dzingel 3,38$ M 2019-2021 JA
 [LW] - Brady Tkachuk 0,93$ M 2018-2021 JAR
 [D] - Erik Brannstrom 0,89$ M 2018-2021 JAR
 [D] - Christian Wolanin 0,8$ M 2019-2021 JAR
 [RW] - Jonathan Davidsson 0,77$ M 2018-2021 JAR
 [G] - Filip Gustavsson 0,76$ M 2017-2021 JAR
 [RW] - Drake Batherson 0,74$ M 2018-2021 JAR
 [D] - Victor Mete 0,74$ M 2020-2021 JAR
 [LW] - Vitaly Abramov 0,73$ M 2018-2021 JAR
 [G] - Marcus Hogberg 0,7$ M 2019-2021 JAR


DATES IMPORTANTES SAISON 2020-2021

Début de la saison : 2021-01-13
Fin de la saison : 2021-05-08
Date limite des transactions : 2021-04-12
Début du marché des agents libres : 2021-08-01



MASSE SALARIALE POUR LA SAISON 2020-2021

Plancher salarial : 69,1 $ M
Plafond salarial : 81,5 $ M



EN VRAC

Réseaux sociaux