Fermer

Publié par mat.para  -  19.Décembre.2020 - 10:32
Abonnez-vous:

871  
 

À la loupe | À quoi faut-il s'attendre du nouveau venu des Islanders, Ilya Sorokin

NYI.jpg
Photo par InStat Hockey
La NHL sera de retour en 2021, c'est pas mal assuré. Bien qu'il ne reste plus qu'à faire voter les membres, l'entente de principe établie hier donne une bonne impression sur la tenue d'une saison 2021. Depuis quelques semaines, on rappelle de plus en plus de joueurs en provenance de l'Europe afin de se préparer au lancement des camps d'entraînement et il y a un nom que j'ai hâte d'entendre: Ilya Sorokin. Vous ne le connaissez que de nom ? Découvrez cet excellent gardien de but qui fera son entrée dès la prochaine saison chez les Islanders.

Lors de la création des bulles qui ont servi pour les séries éliminatoires en 2020, on a établi des règles claires concernant les joueurs qui venaient de signer des contrats. Ainsi, Alexander Romanov pouvait être de la bulle, mais ne pouvait jouer au sein du Canadien. C'était la même chose pour Ilya Sorokin. Par contre, comme il était plus âgé que le défenseur des Canadiens, Sorokin a pu signer un contrat d'entrée d'une saison pour ensuite parapher une prolongation de contrat de 2M$ pour un an. Le Russe est donc sous contrat (enfin!) et il se rapportera finalement aux Islanders pour la saison 2021 après être resté en KHL pendant 6 ans après sa sélection en 3e ronde.

On avait déjà préparé le terrain chez les Islanders en signant Semyon Varlamov pour plusieurs années. Maintenant, on a laissé partir Thomas Greiss et c'est clair que Sorokin sera l'auxiliaire de Varlamov cette année. Aura-t-il un impact comme Igor Shesterkin ?


J'adore beaucoup le positionnement de Sorokin. Ses mitaines sont constamment dégagées ce qui lui permet de réagir rapidement aux tirs adverses. Photo gracieuseté d'InStat Hockey

Un gardien de but à maturité

Le comparatif entre Sorokin-Shesterkin-Samsonov est immanquable. Les trois gardiens russes seront fort probablement le ''Big three'' des gardiens dans la Métropolitaine pour les nombreuses années à venir. Pour Sorokin, je le vois présentement un peu inférieur à Shesterkin et très similaire à Ilya Samsonov. Pour l'évaluer, je me suis penché sur ses performances de l'année passée. J'ai donc regardé 5 matchs de Sorokin en plus d'ajouter à mon échantillon quelques séquences pour observer sa gestion des rebonds et son positionnement. Merci à l'outil InStat Hockey d'ailleurs !

Sorokin se démarque beaucoup dans son ''puck tracking''. Le gardien russe ne perd que très rarement la rondelle de vue. Même s'il est confronté à un trafic énorme devant son filet, il trouvera le moyen de cibler la rondelle pour ne pas se faire prendre à découvert par un joueur oublié sur le flanc gauche ou droit. Lors de la saison 2019-2020, Sorokin a reçu 37 lancers issus d'une déviation pour un total de 2 buts en plus d'être confronté à 80 tirs voilés pour un total de 8 buts. Cela démontre bien sa capacité à suivre la rondelle pour positionner son plastron devant le lancer. D'ailleurs, 171 lancers en 2019-2020 furent arrêtés avec le ''chest'' de Sorokin. Il est réellement en mesure de se positionner pour être gros dans le filet. C'est un gardien très explosif, mais qui reste en contrôle de ses déplacements. Parfois, on voit des gardiens de but qui explosent très bien dans leur glissade en papillon, mais ils terminent leur déplacement en étant hors position les empêchant de se redéplacer. Ses déplacements sont cérébraux et son objectif est clair: mettre le plastron devant la rondelle.

Pour Sorokin, ce n'est pas un problème. Il est rarement pris hors position et il a l'explosivité dans les jambes pour venir rapidement fermer les angles lorsqu'il le faut. Il possède également un bon bâton, lui qui coupe régulièrement des passes autour de son demi-cercle. Son jeu général démontre une belle maturité et ce n'est plus le gardien qu'on a vu au championnat mondial junior contre le Canada en 2015. Sa sortie difficile laissait croire à l'époque qu'une transition en NHL serait impertinente. Ce n'est plus le cas. Sorokin est prêt pour la NHL et derrière Varlamov, je ne suis pas inquiet pour sa tenue.

Un gardien NHL

C'est simple, Sorokin m'apparaît comme un gardien de la NHL. Le 13 février 2020, le gardien des Islanders affrontait Barys Astanas dans la KHL et son opposant était Eddie Pasquale. Ce dernier a connu une très belle carrière en AHL et a monté son jeu de quelques crans à ses peu nombreux rappels dans la NHL. Maintenant établi dans la KHL, Pasquale n'était pas au niveau de Sorokin. Le choix de 3e tour des Islanders en 2014 démontrait nettement, dans son jeu et dans sa technique, qu'il est un gardien de la NHL contrairement à Pasquale. Son contrôle de rebond est également excellent. Il trouve très bien le moyen de diriger les rondelles vers les endroits moins dangereux.

Cela dit, Sorokin devra améliorer certains points un peu moins dommageables en KHL, mais qui pourraient l'être un peu plus dans le circuit Bettman. Parfois, je le trouve un peu creux dans son filet. Contre un joueur qui ralenti son élan, Sorokin conserve le même rythme et se retrouve presque à égalité de la ligne des buts lorsque le joueur s'apprête à tirer. Ainsi, il ouvre les angles du haut et en NHL, les joueurs s'en donneront à coeur joie. Sur l'image ci-bas, on voit que l'an dernier, les buts que donnait Sorokin étaient majoritairement situés dans le haut du filet.


Pourcentage d'efficacité de Sorokin selon l'emplacement du tir lors de la saison 2019-2020

Ilya Sorokin n'est pas un gardien sans faille et c'est pourquoi je crois que la présence de Varlamov lui sera hautement bénéfique à l'inverse de Shesterkin qui, à mon avis, est déjà prêt à endosser un rôle de partant sans expérience derrière lui comme auxiliaire. Je vois présentement Sorokin entre Shesterkin et Samsonov en termes de potentiel, mais comme la progression d'un gardien est aussi prévisible que la loterie, c'est difficile de savoir qui sera le meilleur à long terme.

Une chose demeure certaine: les Islanders seront très satisfaits de cet ajout majeur au sein de leur équipe. Dans un calendrier 2021 assez condensé, je m'attends à un partage 50-50 avec Varlamov et je pense que Sorokin saura faire le boulot. Le système de Trotz devrait l'aider à le faire très bien paraître.

Abonnez-vous:
Écoutez notre plus récent épisode du TSLH Podcast (Épisode 21: Début de saison du CH, surprises et déceptions en NHL jusqu'ici)
Pour vous abonner au TSLH Podcast:
Listen on Apple Podcasts


0
  

Commentaires

Tu souhaites participer à cette discussion?!? Rejoins dès maintenant la communauté de TSLH!


Rejoindre la communauté  -  Les avantages de devenir membre

OU

Si vous possédez déjà un compte sur TSLH, assurez-vous que l'email du compte est le même que de celui de votre compte Facebook.


S'adresser à un ou des utilisateur(s)

Commentaire
 
Tu souhaites écrire sur le monde du hockey?!? Rejoins dès maintenant notre équipe de collaborateurs!
Ça m'intéresse!

ISLANDERS DE NEW YORK - 2020-2021

7 contrats à échéances au 2021-08-01.
3 joueurs autonomes au 2021-08-01.
4 joueurs autonomes avec restriction au 2021-08-01.
Dirigé par monsieur Lou Lamoriello



CONTRAT À ÉCHÉANCE POUR LA SAISON 2020-2021

 [C] - Casey Cizikas 3,35$ M 2016-2021 JA
 [LW] - Anthony Beauvillier 2,1$ M 2019-2021 JAR
 [D] - Adam Pelech 1,6$ M 2017-2021 JAR
 [LW] - Otto Koivula 0,79$ M 2018-2021 JAR
 [C] - Tanner Fritz 0,7$ M 2019-2021 JA
 [LW] - Michael Dal Colle 0,7$ M 2019-2021 JAR
 [C] - John Hynes 0,7$ M 2019-2021 JA


DATES IMPORTANTES SAISON 2020-2021

Début de la saison : 2021-01-13
Fin de la saison : 2021-05-08
Date limite des transactions : 2021-04-12
Début du marché des agents libres : 2021-08-01



MASSE SALARIALE POUR LA SAISON 2020-2021

Plancher salarial : 69,1 $ M
Plafond salarial : 81,5 $ M



EN VRAC

Réseaux sociaux