Fermer

Publié par mat.para  -  15.Décembre.2020 - 11:45
Abonnez-vous:

23515  
 

Une croissance hors norme à casser dans le cas de Jesperi Kotkaniemi

MTL.jpg
Photo par Instat Hockey
Le Canadien de Montréal a décidé de se moderniser dans les derniers jours en lançant son propre podcast intitulé ''L'histoire s'écrit''. Animé par le journaliste Marc Dumont, le balado porte sur les espoirs du Canadien. Dans le premier épisode, Dumont recevait nul autre que Joel Bouchard dans une entrevue de plusieurs minutes. Le coach du Rocket de Laval fut très généreux et dans les premiers points qu'il a abordés avec l'animateur, il était question de Jesperi Kotkaniemi et de son passage au sein du Rocket.

L'entraîneur est réputé pour ne pas avoir la langue dans sa poche et il ne fait pas exception à sa réputation dans le podcast. Lorsque questionné sur l'arrivée de Kotkaniemi au sein de son club, il n'est pas passé par quatre chemins pour vanter le jeune finlandais.

''Jesperi a adopté une attitude exceptionnelle dès son arrivée. Il n'y a aucun joueur qui a mis les patins sur la Place Bell, d'une équipe adverse ou de notre équipe, qui avait autant de talent que lui. Il faisait des choses dans les entraînements et dans les matchs que je ne vois pas d'autres joueurs faire''.

Cela dit, il était important pour Bouchard de casser la croissance hors norme qu'a connue le joueur finlandais. Rappelons-le quand même: Jesperi Kotkaniemi était un pur inconnu de tous avant 2017 et certains scouts l'ont peut-être observé un peu avant, mais règle générale, KK semblait sortir de nulle part. Comme Bouchard l'explique, le choix de premier tour du Canadien de Montréal en 2018 partait de la Finlande, là où il était coaché par son père et qui demeurait inconnu ou presque du monde du hockey. Après son année de repêchage, il tombe dans une grosse organisation avec une philosophie et un cadre totalement différent de ce que la Liiga offrait. C'est tout un changement pour un joueur de cet âge. Ça semble si facile pour un gérant de salon par contre...

Ainsi, Joel Bouchard explique qu'il a fallu casser ça à l'aide d'un trait de caractère qui revient souvent dans le vocabulaire du coach du Rocket: l'ouverture d'esprit. KK s'est amené à Laval avec la volonté d'apprendre, selon Bouchard, mais lors des entretiens, il sentait qu'il y avait certaines choses dont Kotkaniemi était plus ou moins en accord avec certaines philosophies. Après la mise en pratique de ces nouvelles philosophies, le développement de KK a pris une autre direction après son passage chez le Rocket.

''Il y avait des discussions avec lui, des échanges, puis des fois il était plus ou moins en accord avec la philosophie, mais il était ouvert d'esprit. En travaillant ensemble et en essayant, j'ai vu une progression dans son jeu. [...] J'expliquais à KK que pour un joueur de premier plan, il y a un partenariat à avoir avec le coach. En NHL, il va donner le bénéfice du doute sur certaines situations, mais ne sera pas négociable sur d'autres. C'est important pour moi que les joueurs comprennent cela.''

On dit souvent de Bouchard que sa philosophie d'entraîneur en fait de lui quelqu'un d'unique. Est-ce parce qu'on entend moins souvent des entraîneurs prendre la parole comme le fait Bouchard ? Je ne peux dire, mais lorsque l'entraîneur du Rocket parle, je bois littéralement ses paroles. Je le trouve très bon avec les jeunes et même si c'est facile à affirmer, les faits sont tangibles. On n'a qu'à regarder les passages de Victor Mete, Jake Evans, Jesperi Kotkaniemi et de Cale Fleury pour comprendre. Saura-t-il faire la même chose avec TOUS les joueurs ? Probablement pas, car l'entraîneur ne peut pas tout faire et il y a une grosse partie d'ouverture d'esprit qui revient aux joueurs.


Abonnez-vous:
Écoutez notre plus récent épisode du TSLH Podcast (Épisode 34: Mock draft de la 1ere ronde du repêchage 2021
Pour vous abonner au TSLH Podcast:


0
  

VOIR AUSSI

DERNIÈRES COMMENTÉES


Commentaires

Tu souhaites participer à cette discussion?!? Rejoins dès maintenant la communauté de TSLH!


Rejoindre la communauté  -  Les avantages de devenir membre

OU

Si vous possédez déjà un compte sur TSLH, assurez-vous que l'email du compte est le même que de celui de votre compte Facebook.


S'adresser à un ou des utilisateur(s)

Commentaire
 
Tu souhaites écrire sur le monde du hockey?!? Rejoins dès maintenant notre équipe de collaborateurs!
Ça m'intéresse!

CANADIENS DE MONTRÉAL - 2020-2021

19 contrats à échéances au 2021-07-28.
14 joueurs autonomes au 2021-07-28.
5 joueurs autonomes avec restriction au 2021-07-28.
Dirigé par monsieur Marc Bergevin



CONTRAT À ÉCHÉANCE POUR LA SAISON 2020-2021

 [LW] - Tomas Tatar 5,3$ M 2017-2021 JA
 [D] - David Savard 4,25$ M 2016-2021 JA
 [LW] - Mike Hoffman 4$ M 2020-2021 JA
 [C] - Eric Staal 3,25$ M 2019-2021 JA
 [D] - Erik Gustafsson 3$ M 2020-2021 JA
 [RW] - Joel Armia 2,6$ M 2019-2021 JA
 [LW] - Artturi Lehkonen 2,4$ M 2019-2021 JAR
 [C] - Cedric Paquette 1,65$ M 2019-2021 JA
 [LW] - Jordan Weal 1,4$ M 2019-2021 JA
 [D] - Jon Merrill 0,93$ M 2020-2021 JA
 [C] - Jesperi Kotkaniemi 0,93$ M 2018-2021 JAR
 [C] - Ryan Poehling 0,93$ M 2018-2021 JAR
 [D] - Cale Fleury 0,77$ M 2018-2021 JAR
 [D] - Gustav Olofsson 0,75$ M 2020-2021 JA
 [G] - Charlie Lindgren 0,75$ M 2018-2021 JA
 [RW] - Michael Frolik 0,75$ M 2020-2021 JA
 [LW] - Brandon Baddock 0,7$ M 2020-2021 JA
 [C] - Laurent Dauphin 0,7$ M 2020-2021 JAR
 [C] - Alex Belzile 0,7$ M 2020-2021 JA


DATES IMPORTANTES SAISON 2020-2021

Début de la saison : 2021-01-13
Fin de la saison : 2021-05-08
Date limite des transactions : 2021-04-12
Début du marché des agents libres : 2021-07-28



MASSE SALARIALE POUR LA SAISON 2020-2021

Plancher salarial : 69,1 $ M
Plafond salarial : 81,5 $ M



EN VRAC

Réseaux sociaux