Fermer

Publié par mat.para  -  6.Décembre.2020 - 09:49
Abonnez-vous:

830  
 

Merci à toi, Maxim Lapierre !

MTL.jpg
Photo par Instat Hockey
Repêché en 2e ronde de l'encan 2003 par le Canadien de Montréal, le natif de la place évoluait depuis 2015 en Europe. On le voit de plus en plus d'ailleurs avec son projet d'envergure qu'est La Poche Bleue, un podcast animé par Lapierre et son bon ami, Guillaume Latendresse. Aujourd'hui marque la journée officielle de la retraite de Maxim Lapierre et pour ma part, je n'ai que de bons mots à dire sur le sportif, mais aussi sur l'individu. Ceux qui réduisent le travail accompli de Lapierre parce qu'il n'a pas remporté de grands honneurs ni de championnat des marqueurs, vous pouvez quitter cette manchette immédiatement !

Sa carrière professionnelle débuta sous les chapeaux de roue avec une production de 36 points en 74 matchs, incluant également 214 minutes au cachot. Pour une recrue au sein des Bulldogs d'Hamilton, terminer au 7e rang des marqueurs, c'était un bon début. La saison suivante, il surprend tout le monde avec une production de 24 points en 37 matchs, ce qui pousse le Canadien à l'amener dans ses rangs. Chez les Habs, à sa toute première campagne en NHL, il affiche une production de 12 points en 46 matchs. Sa meilleure saison en carrière sera de 28 points (15 buts) en 2008-2009.

Si dans le paragraphe ci-haut, j'énumère quelques rendements statistiques, il faut comprendre que ce n'est pas dans cette facette du jeu que Lapierre se spécialisait (et c'est tout à son honneur). Avoir un Maxim Lapierre, avec tout ce qu'il apportait dans un alignement, qui te donne en plus 20 points dans une saison, on peut parler de satisfaction. Toute la sale job à faire sur le travail, on la confiait au Québécois, qui la réalisait de la meilleure façon qui soit. Échec avant, implication physique et hargne sur la patinoire faisaient partie de son quotidien. À Montréal, même s'il n'enfilait pas l'aiguille tel un Guy Lafleur, on l'appréciait pour son coeur à l'ouvrage, sa détermination et son éthique de travail. On ne peut dire toutefois que les adversaires l'appréciaient sur la glace puisque Lapierre était toute une peste. Personnellement, j'ai beaucoup apprécié son style de jeu et j'ai été très déçu d'apprendre qu'il fut échangé, le 31 décembre 2010, aux Ducks d'Anaheim.

D'ailleurs dans le podcast de La Poche Bleue, Lapierre expliquait comment son passage à Anaheim ne s'était pas bien déroulé notamment en raison d'un problème de leadership à l'interne.

Après Anaheim, Vancouver, St-Louis et Pittsburgh, Lapierre met le cap vers l'Europe en 2015. Il demeure quelques saisons en LNA avant de se retrouver, l'an dernier, en DEL pour jouer au sein des Polar Bears de Berlin en compagnie de Lukas Reichel (choix #17 2020 CHI). La saison en DEL n'étant pas encore commencé, il se peut fort bien que ça ait pesé dans la décision de Lapierre pour une retraite à 35 ans. On ne peut passer par-dessus le fait que Lapierre est un médaillé de bronze aux plus récents Olympiques d'hiver. Je suis certain qu'il serait à côté de moi présentement et il pourrait confirmer qu'il s'agissait d'un rêve que de représenter le pays tout entier aux Jeux olympiques. Il l'aura fait de belle façon, pour avoir regardé les matchs. Même s'il n'a cumulé qu'un point, il était partout et son style semblait réellement déranger l'adversaire (comme il l'a si bien fait tout au long de sa carrière).

Ce texte semble être un hommage à Maxim Lapierre et c'est effectivement le cas. Un petit gars de Montréal, ayant joué à Montréal au début de sa carrière junior ET au début de sa carrière en NHL, c'est toujours une fierté. Je le disais en ouverture de texte, mais bien que Lapierre n'était pas un gars aimé des adversaires pour son style baveux sur la glace, il n'en demeure pas moins qu'il est un exemple de persévérance et d'implication pour les jeunes et moins jeunes. La façon qu'il promeut les produits québécois grâce à La Poche Bleue démontre toute l'appartenance de Lapierre à ses racines. Son drapeau du Québec dans son ''studio'' de podcast à Berlin en dit long aussi (les auditeurs de La Poche Bleue comprendront !). Maxim demeurait très impliqué au Québec malgré la distance qui l'éloignait en étant à Berlin.

Merci Maxim pour ces belles années et bon succès dans ton après carrière ! Salute !


Abonnez-vous:
Écoutez notre plus récent épisode du TSLH Podcast (Épisode 20: Bilan du Championnat mondial junior, rumeurs et actualité NHL)
Pour vous abonner au TSLH Podcast:
Listen on Apple Podcasts


0
  

Commentaires

Tu souhaites participer à cette discussion?!? Rejoins dès maintenant la communauté de TSLH!


Rejoindre la communauté  -  Les avantages de devenir membre

OU

Si vous possédez déjà un compte sur TSLH, assurez-vous que l'email du compte est le même que de celui de votre compte Facebook.


S'adresser à un ou des utilisateur(s)

Commentaire
 
Tu souhaites écrire sur le monde du hockey?!? Rejoins dès maintenant notre équipe de collaborateurs!
Ça m'intéresse!
Nombre de réponse : 1
#135828

Gotchon
J'ai toujours aimé ce joueur. Et lui et merzilikins m'ont fait apprecier Lugano a un moment donné.

Il y a ete un leader incroyable et était très epanouis dans le championnat suisse, en plus de pratiquer son style habituel, il enchaînait avec les points. Il était bon dans toutes les facettes du jeu.

D'ailleurs je crois qu'on a rarement vu un joueur autant complet évoluer en suisse.

6.Décembre.2020 - 20:36   
   0  

CANADIENS DE MONTRÉAL - 2020-2021

17 contrats à échéances au 2021-08-01.
10 joueurs autonomes au 2021-08-01.
7 joueurs autonomes avec restriction au 2021-08-01.
Dirigé par monsieur Marc Bergevin



CONTRAT À ÉCHÉANCE POUR LA SAISON 2020-2021

 [LW] - Tomas Tatar 5,3$ M 2017-2021 JA
 [C] - Phillip Danault 3,08$ M 2018-2021 JA
 [RW] - Joel Armia 2,6$ M 2019-2021 JA
 [LW] - Artturi Lehkonen 2,4$ M 2019-2021 JAR
 [LW] - Jordan Weal 1,4$ M 2019-2021 JA
 [C] - Jesperi Kotkaniemi 0,93$ M 2018-2021 JAR
 [C] - Ryan Poehling 0,93$ M 2018-2021 JAR
 [D] - Cale Fleury 0,77$ M 2018-2021 JAR
 [RW] - Michael Frolik 0,75$ M 2020-2021 JA
 [D] - Gustav Olofsson 0,75$ M 2020-2021 JA
 [G] - Charlie Lindgren 0,75$ M 2018-2021 JA
 [RW] - Corey Perry 0,75$ M 2020-2021 JA
 [D] - Victor Mete 0,74$ M 2020-2021 JAR
 [LW] - Brandon Baddock 0,7$ M 2020-2021 JA
 [C] - Laurent Dauphin 0,7$ M 2020-2021 JAR
 [D] - Noah Juulsen 0,7$ M 2020-2021 JAR
 [C] - Alex Belzile 0,7$ M 2020-2021 JA


DATES IMPORTANTES SAISON 2020-2021

Début de la saison : 2021-01-13
Fin de la saison : 2021-05-08
Date limite des transactions : 2021-04-12
Début du marché des agents libres : 2021-08-01



MASSE SALARIALE POUR LA SAISON 2020-2021

Plancher salarial : 69,1 $ M
Plafond salarial : 81,5 $ M



EN VRAC

Réseaux sociaux