Fermer

Publié par Lartchy  -  4.Décembre.2020 - 22:17
Abonnez-vous:

2030  
 

Repêchage 2021 | Portrait d'espoir : pour le moment, difficile de trouver mieux que ce défenseur

REP.jpg
L'inactivité de plusieurs ligues, particulièrement du Canada, rend difficile l'évaluation mais surtout la comparaison d'espoirs. Ainsi, ceux qui ont la chance de jouer actuellement ont l'avantage en ayant tous les yeux rivés vers eux. C'est notamment le cas du défenseur de l'Université du Michigan Owen Power, qui est au plus fort de la course pour devenir le tout premier choix du repêchage 2021 de la LNH. Au moment d'écrire ces lignes, je ne vois pas qui pourrait être meilleur chez les arrières, sauf peut-être Brandt Clarke des Colts de Barrie qui n'a toujours pas joué cette saison. Cela dit, il est encore très tôt et je n'ai pas regardé attentivement beaucoup de monde. Concentrons-nous sur Power.


Vous avez pu le remarquer avec la vidéo ci-haut : Power joue avec une aisance déconcertante pour un défenseur recrue dans la NCAA. Même s'il est dans les "vieux joueurs" qui seront repêchés au prochain encan, lui qui a fêté son 18e anniversaire le 22 novembre, une telle confiance en possession de rondelle est impressionnante, sans parler de sa facilité à se créer une ouverture.

S'il est dans les jeunes joueurs du circuit, ça n'empêche pas Power d'avoir l'air d'un homme. Du haut de ses 6'05" et 214 livres, il s'en sort super bien dans les coins de patinoire, utilisant à merveille son imposant gabarit pour sortir gagnant des batailles. Son gabarit, il l'utilise bien dans toutes les situations à son avantage.


Je pourrais énumérer presque toutes les qualités du bon joueur de hockey ; Power les possède. J'ai déjà abordé son jeu physique, mais l'arrière ne serait pas aussi bon sans son coup de patin et sa mobilité qui sont très solides pour son gabarit, surtout à son âge. Souvent, les jeunes de 17-18 ans ont soit le gros physique, soit le très bon coup de patin. Power a déjà les deux et c'est un plus super intéressant. C'était aussi le cas pour Jake Sanderson, 5e choix au total du repêchage 2020.

Je ne comparerai pas Power et Sanderson, mais je dirais que le premier est une version améliorée du deuxième, une version de luxe. Et J'ADORE Sanderson, donc ça veut dire beaucoup de choses sur ma vision de Power. En le regardant, actuellement, je vois rien de moins qu'un gars déjà prêt à jouer dans le show.

Ce qui le démarque des autres plus que tout à mes yeux, c'est son intelligence hockey, son "Hockey IQ". Il prend les bonnes décisions et le fait à une vitesse déconcertante pour un joueur recrue. Autant il adore contrôler le disque et faire avancer le jeu en le montant lui-même, autant il sait reconnaître les options de passes rapidement pour faire la transition. Ses sorties de zone sont vraiment belles à voir et c'est probablement un aspect bien précis qui lui fera gagner énormément de points aux yeux des organisations de la LNH.

Un des matchs que j'ai regardés de Power, je croyais voir un ordinateur sur patins. J'ai déjà complimenté Cole Perfetti de la même façon. Le défenseur prenait toutes les bonnes décisions, ne faisait absolument aucune erreur. Il me semblait d'un sang-froid incroyable, jamais en danger. Même lorsque je sentais qu'une erreur devait inévitablement arriver, il s'en sortait et, souvent, permettait à sa formation de conserver le contrôle du disque. J'ai vraiment compris rapidement que Power est un joueur spécial.


J'aimerais vraiment apporter des gros points négatifs à son jeu, mais ça serait malhonnête parce que je n'ai rien remarqué de gros. Tout ce que je peux dire, c'est qu'il n'est pas aussi dominant à chaque match. Mais le gars vient d'avoir 18 ans, est un joueur recrue dans la ligue un peu spéciale qu'est la NCAA et évolue dans une situation très spéciale avec la COVID-19 aux États-Unis. Ce n'est pas vrai que je vais venir dire qu'il est inconstant avec 8 matchs de joués à sa saison, surtout que je n'ai pas regardé tous les matchs.

Bref, je vois difficilement comment un défenseur pourrait venir passer devant lui d'ici la reprise des activités des autres ligues du Canada. À ce moment, on verra. Brandt Clarke est plus jeune, ça pourrait être le petit détail qui vient faire pencher la balance en bout de ligne si les deux sont aussi bons. Mais le fait qu'ils jouent dans des calibres complètement différents compliquera l'évaluation. On me vante beaucoup également Carson Lambos qui évolue en Finlande et, présentement, j'aime beaucoup Simon Edvinsson. À suivre! Mais Owen Power, à mon avis, est un phénomène.

Abonnez-vous:
Écoutez notre plus récent épisode du TSLH Podcast (Épisode 27: Date limite des échanges et dossier Cole Caufield)
Pour vous abonner au TSLH Podcast:
Listen on Apple Podcasts


0
  

Commentaires

Tu souhaites participer à cette discussion?!? Rejoins dès maintenant la communauté de TSLH!


Rejoindre la communauté  -  Les avantages de devenir membre

OU

Si vous possédez déjà un compte sur TSLH, assurez-vous que l'email du compte est le même que de celui de votre compte Facebook.


S'adresser à un ou des utilisateur(s)

Commentaire
 
Tu souhaites écrire sur le monde du hockey?!? Rejoins dès maintenant notre équipe de collaborateurs!
Ça m'intéresse!

Réseaux sociaux