Fermer

Publié par mat.para  -  25.Novembre.2020 - 09:37
Abonnez-vous:

1381  
 

Highlights | Analyse complète d'un match éclatant de Cole Caufield

MTL.jpg
Photo par InStat Hockey
L'espoir du Canadien de Montréal repêché au 15e échelon en 2019 s'est littéralement éclaté à son dernier match au sein des Badgers. Cole Caufield peinait à trouver le fond du filet à ses premiers matchs cette saison et déjà, on voyait des commentaires négatifs à l'égard du jeune homme sur les différentes plateformes. Or, autant qu'on ne doit pas dénigrer un jeune homme après un ou deux matchs plus difficiles, autant on ne doit pas gonfler les attentes après 1 ou 2 matchs exceptionnels. Caufield joue bien depuis le début de la saison et son développement se passe bien malgré l'absence de coéquipiers élites avec lui. Voici l'analyse du dernier match de l'espoir du CH.

Cole Caufield #8
Temps de jeu: 18:20
Temps en PP: 2:29
3 buts / +2
8 tirs


L'espoir du CH s'impose dès le lancement des hostilités avec deux belles chances de marquer à ses trois premières présences. Cela dit, il rate en lançant la rondelle dans la baie vitrée. Encore une fois, il est employé à la droite de Linus Weissbach et avec Brock Caufield, son frère, sur le flanc gauche. Sur les mises en jeu en zone offensive, Caufield entame les séquences sur l'aile gauche pour reprendre ensuite son poste à droite. Sur l'avantage numérique, il débute sur la pointe gauche à la mise en jeu pour ensuite permuter à droite. Cela dit, lors de l'avantage numérique, il est celui qui entre la rondelle avec vitesse en zone offensive (le ''puck carrier''). Je reviendrai plus loin sur le fond de ma pensée quant à son utilisation à la pointe.

Jeu offensif
Comme mentionné ci-haut, Caufield s'impose dès le départ. C'est en avantage numérique qu'il marque son premier filet du match. Entrant avec vitesse dans la zone, il déjoue rapidement un adversaire pour ensuite travailler en protection de rondelle jusqu'au filet. Un bon tir dans la lucarne comme il peut le faire et les partisans du CH étaient déjà rassurés. Ceux de mauvaise foi diront qu'il ne marque qu'en avantage numérique, mais bon... Ces gens ne savaient plus quoi dire à la fin du match !

Depuis le début de la saison, je trouve que Caufield est vraiment en mesure de gérer la pression des adversaires. Souvent couvert, même parfois par plus d'un homme, l'attaquant réussit très souvent à forcer l'adversaire à se compromettre grâce à ses mains pour ensuite refiler le disque à ses coéquipiers. Il le fait encore bien dans ce match et cela me démontre qu'il a de bonnes habiletés de fabricant de jeu comme on l'a mentionné déjà sur TSLH. En sortie de zone toutefois, j'aimerais qu'il s'empresse moins de quitter sa propre zone. Parfois, il se retrouve loin derrière les défenseurs, ce qui donne un peu plus de misère à ses défenseurs puisqu'il devient une option perdue.

Cela dit, c'est de cette façon qu'il marque son 2e de la rencontre. La rondelle lui échappant le long de la rampe, il met de la pression sur le défenseur, mais il rate son coup. Or, il reste haut puisque son équipe a récupéré la rondelle rapidement. Une passe lobée à la ligne rouge est captée par Caufield dans les airs puis au point de mise en jeu droit, il décoche un tir puissant déjouant ainsi le gardien. Un but à forces égales, oui monsieur ! Son dernier but fut inscrit dans un filet désert.

À noter que Caufield n'a pas été sur le jeu pour les buts adverses. Pour conclure sur le point offensif, je trouve que Caufield se maintient bien en mouvement lorsqu'il est en possession de la rondelle. Ses mains et ses pieds bougent beaucoup et il est constamment en mesure de déstabiliser l'adversaire. Qui plus est, ce que j'apprécie de son jeu cette année, c'est qu'il se sert de ces attributs précis pour créer de l'espace à ses coéquipiers.

Notes générales
On nous a déjà demandé, dans certains commentaires sur notre chaîne Youtube, comment se débrouille Caufield dans sa zone. Parce qu'on sait bien, à Montréal, si un jour n'excelle pas dans toutes les facettes du jeu, on le critique. Caufield n'est pas le joueur qui ira disputer de grosse bagarre le long des rampes pour le disque. Lorsqu'il le fait cependant, je l'ai trouvé fort sur ses jambes lors de ce match. Ce n'est toutefois pas nécessairement son rôle et s'il n'excellait pas dans d'autres aspects, ce serait problématique oui. Toutefois, ce n'est pas dans son style et ce n'est nullement nuisible à son jeu. Dans sa zone, on voit qu'il est beaucoup attiré visuellement par le disque. Il est souvent tourné vers l'action alors que le joueur qu'il couvre à la pointe demeure en mouvement derrière lui. Est-ce qu'il est mauvais pour autant ? Non puisque tout de même, il n'est pas une nuisance en défensive.

Au niveau de son utilisation à la pointe, je suis très emballé par les décisions de Tony Granato. Au début de la saison, on le critiquait parce qu'il employait Caufield à la pointe. Une critique facile puisque l'attaquant ne marquait pas de buts. Or, là c'est drôle, on ne les entend plus ces gens. Pour ma part, je trouve que l'utilisation de Caufield à la pointe droite sera grandement bénéfique pour travailler sa vision du jeu. En plus d'avoir de belles opportunités de tirs lors de l'avantage numérique, il démontre qu'il peut rejoindre ses coéquipiers avec de bonnes passes. Ces habiletés qu'il développe en avantage numérique pourront éventuellement se transposer dans son jeu à cinq contre cinq pour ainsi le rendre beaucoup plus complet offensivement. On voit d'ailleurs les effets de ce changement sur ses habiletés à rendre ses coéquipiers meilleurs. Par contre, le partisan devra accepter de voir moins de ''highlights'' impliquant Caufield et son tir sur réception.

En terminant, je trouve que Caufield trouve le moyen d'attirer les adversaires pour ainsi donner de l'espace à ses coéquipiers; une belle évolution versus l'an dernier. Il se démène très bien au sein d'une équipe qui n'a pas de coéquipiers élites à lui offrir. L'année supplémentaire en NCAA ne lui fera toutefois pas de tort puisque son évolution en tant que joueur plus complet ne se serait peut-être pas déroulé en AHL. Son dernier match fut excellent dans toutes les sphères et on espère qu'il maintienne la cadence.

Rendement de Caufield (2020-2021):
4 buts, 4 passes pour 8 points en 6 rencontres
6 points sur 8 en avantage numérique
89% de passes réussites
17 takeaways contre 16 giveaways
22 chances de marquer
43 tirs tentés pour 24 tirs atteignant la cible
46% de ses bagarres pour la rondelle sont gagnées
**Stats propulsées par InStat Hockey

Abonnez-vous:
Écoutez notre plus récent épisode du TSLH Podcast (Épisode 20: Bilan du Championnat mondial junior, rumeurs et actualité NHL)
Pour vous abonner au TSLH Podcast:
Listen on Apple Podcasts


0
  

Commentaires

Tu souhaites participer à cette discussion?!? Rejoins dès maintenant la communauté de TSLH!


Rejoindre la communauté  -  Les avantages de devenir membre

OU

Si vous possédez déjà un compte sur TSLH, assurez-vous que l'email du compte est le même que de celui de votre compte Facebook.


S'adresser à un ou des utilisateur(s)

Commentaire
 
Tu souhaites écrire sur le monde du hockey?!? Rejoins dès maintenant notre équipe de collaborateurs!
Ça m'intéresse!
Nombre de réponses : 4
#135715

Bruins17
@mat.para
Entièrement d?accord avec toi !

25.Novembre.2020 - 12:51   
   +1  
#135714

mat.para
@Bruins17

On pourrait dire ca de tous les espoirs de toutes les ligues...

25.Novembre.2020 - 12:18   
   0  
#135712

Gotchon
Il y a du bon et du moins bon. son deuxième but, il a de la chance ça se révèle payant, mais pourquoi il sort de sa zone défensive à ce moment là????

On voit que sa vision offensive progresse bien, mais son placement défensif ne pardonnera pas à un calibre supérieur, il doit encore apprendre à être moins attirer par le puck. à par ça, j'aime beaucoup aussi son centre, le n°9, Weissbach, ils ont une bonne chimie.

25.Novembre.2020 - 11:16   
   +1  
#135708

Bruins17
NCAA......faut pas virer fou!!
Attendons de le voir avec les meilleurs.

25.Novembre.2020 - 10:49   
   +2  

CANADIENS DE MONTRÉAL - 2020-2021

17 contrats à échéances au 2021-08-01.
10 joueurs autonomes au 2021-08-01.
7 joueurs autonomes avec restriction au 2021-08-01.
Dirigé par monsieur Marc Bergevin



CONTRAT À ÉCHÉANCE POUR LA SAISON 2020-2021

 [LW] - Tomas Tatar 5,3$ M 2017-2021 JA
 [C] - Phillip Danault 3,08$ M 2018-2021 JA
 [RW] - Joel Armia 2,6$ M 2019-2021 JA
 [LW] - Artturi Lehkonen 2,4$ M 2019-2021 JAR
 [LW] - Jordan Weal 1,4$ M 2019-2021 JA
 [C] - Jesperi Kotkaniemi 0,93$ M 2018-2021 JAR
 [C] - Ryan Poehling 0,93$ M 2018-2021 JAR
 [D] - Cale Fleury 0,77$ M 2018-2021 JAR
 [RW] - Michael Frolik 0,75$ M 2020-2021 JA
 [D] - Gustav Olofsson 0,75$ M 2020-2021 JA
 [G] - Charlie Lindgren 0,75$ M 2018-2021 JA
 [RW] - Corey Perry 0,75$ M 2020-2021 JA
 [D] - Victor Mete 0,74$ M 2020-2021 JAR
 [LW] - Brandon Baddock 0,7$ M 2020-2021 JA
 [C] - Laurent Dauphin 0,7$ M 2020-2021 JAR
 [D] - Noah Juulsen 0,7$ M 2020-2021 JAR
 [C] - Alex Belzile 0,7$ M 2020-2021 JA


DATES IMPORTANTES SAISON 2020-2021

Début de la saison : 2021-01-13
Fin de la saison : 2021-05-08
Date limite des transactions : 2021-04-12
Début du marché des agents libres : 2021-08-01



MASSE SALARIALE POUR LA SAISON 2020-2021

Plancher salarial : 69,1 $ M
Plafond salarial : 81,5 $ M



EN VRAC

Réseaux sociaux