Fermer

Publié par mat.para  -  23.Novembre.2020 - 16:28
Abonnez-vous:

1124  
 

Highlights | L'espoir du CH Jakub Dobes voit de l'action trois fois...en trois soirs !

MTL.jpg
Photo par InStat Hockey
Lorsque le Canadien de Montréal a sélectionné Jakub Dobes au 5e tour du repêchage 2020, plusieurs se demandaient pourquoi le CH repêchait un gardien de but considérant la présence de Price, Primeau, McNiven, Lindgren et Demchenko dans l'organisation. C'est simple: on n'a jamais trop de gardiens dans une organisation. Le développement d'un cerbère est tellement incertain qu'on pourrait presqu'en repêcher un à chaque repêchage pour maximiser les chances de tomber sur un gardien performant dans le futur. En ce qui concerne Dobes, si vous ne le connaissez toujours pas, voici mon profil détaillé que j'ai réalisé après le repêchage 2020.


Pour vous mettre en contexte, le jeune gardien de 19 ans est le gardien partant des Lancers d'Omaha dans la USHL. Lorsqu'on regarde ses statistiques en ce début de saison, on tend à croire qu'il est le prochain Carey Price, ce qui est faux. Cela dit, même s'il est comparé à Hasek dans son style, Dobes possède son style à lui. Non, il n'est pas le prochain Hasek, une comparaison de son entraîneur par le simple fait que Dobes est peu orthodoxe et qu'il est Tchèque. Sans plus.

Dobes connaît un excellent début de saison, réellement. Est-ce la prochaine vedette dans le filet et est-ce qu'il est de la trempe des Primeau ou Price dans l'organisation ? Je ne crois pas, du moins pour l'instant. C'est important de se rappeler que le cerbère à 19 ans et en USHL, il demeure dans les plus vieux gardiens de la ligue. Il en est à sa dernière année, donc ce sera juste normal de le voir dominer cette saison. L'important, c'est de se concentrer sur son évolution plus que sur ses statistiques. Et de l'évolution, il y en a !

Plus belle prestance

Pour réaliser l'exercice qui suit, je me suis penché sur ses 3 derniers matchs. En fait, Jakub Dobes a connu toute une séquence de matchs dans les derniers jours puisqu'il a été devant le filet des siens pour les trois rencontres, et ce, en dedans de trois jours ! Le 20 novembre, Dobes obtenait le départ contre Sioux Falls et le lendemain, c'était son auxiliaire Cooper Black qui devait entamer le match. Après deux buts en six lancers lors du premier tiers de la première période, on a retiré Black pour renvoyer Dobes dans la mêlée contre Sioux Falls. Il remporte donc le match au lendemain d'une défaite de 4-2. Le 23 novembre, il obtient le départ contre Fargo et il remporte facilement le match 6-1. Voici son rendement en dedans de trois jours:
DateRésultat finalButs allouésMoy efficacité
20 novembreDef 4-230,893
21 novembreVic 6-310,955
22 novembreVic 6-110,958


Ce que j'ai le plus constaté des trois matchs que j'ai regardés, c'est sa prestance. L'an dernier, il me stressait dans la façon dont il se dressait devant l'adversaire. Cette année, je le trouve en confiance et il affiche une très belle prestance. Ce n'est pas pour rien que son club tirait de l'arrière 2-1 après quelques minutes le 21 novembre contre Sioux Falls et que les Lancers ont fini par gagner 6-3 après un changement de gardien: Dobes inspire confiance en USHL !

Une évolution certaine

J'ai regardé Dobes en action plusieurs fois l'an dernier, après qu'il ait été repêché. Son début d'année me laissait perplexe puisque je décelais beaucoup de lacunes. Par contre, plus l'année avançait, plus il s'améliorait. Au championnat mondial junior A l'an dernier, il a gardé le fort d'une belle façon avec les Tchèques. Revenu en USHL, il avait cependant connu une baisse de régime. Cette saison, j'ai remarqué plusieurs améliorations qui me plaisent dans son jeu. D'abord, je le trouve beaucoup plus explosif dans ses mouvements. Dobes est un gardien qui se fie plus sur ses réflexes que sur sa technique, ce qui le rend peu orthodoxe. Cela dit, son explosivité dans ses jambes s'est beaucoup développée en plus d'avoir amélioré ses déplacements.

L'an dernier, je le trouvais souvent hors position. Il glissait parfois trop loin, ce qui le rendait très vulnérable sur les retours. Jusqu'ici depuis le début de sa saison, je le trouve beaucoup en contrôle de ses mouvements. Il sort très rarement de ses repères et cela lui sera favorable dans le prochain niveau en NCAA. Par contre, un point qui me chicote encore, c'est le fait qui demeure creux dans son filet. Je l'ai noté l'an dernier, je le renote encore, mais Dobes possède un gabarit fort intéressant qui pourrait lui servir encore plus s'il s'avançait un peu plus dans son demi-cercle. Il se doit de ''goaler gros'', et non d'être un gros gardien qui ''goal petit''.

J'ai également remarqué que Dobes observe beaucoup plus ses alentours. L'an dernier, il lui arrivait de se faire prendre par surprise parce qu'il n'avait pas vu le joueur adverse dans l'enclave. Cette année, dans les trois matchs que je l'ai observé, je trouvais qu'il prenait le temps de donner des ''quick look'' à son devant du filet. Cette méthode lui permettra d'anticiper beaucoup mieux les jeux à mon avis.

Cela dit, je suis demeuré très surpris par sa tenue malgré les trois matchs en autant de soirs. Son anticipation commençait à faire défaut dans son dernier match, mais après trois joutes de suite, je suis clairement en mesure de lui pardonner cette fatigue mentale ! J'ai toutefois hâte de le voir en action dans l'adversité. J'ai trouvé, lors de ses trois matchs récents, qu'il était peu testé avec des tirs voilés et il a fait face à peu de chances dans les ''high danger zone''.
Tirs reçus à ses trois derniers matchs (20-21-22 novembre 2020)

Gracieuseté d'InStat Hockey

Tirs voilés reçus à ses trois derniers matchs (20-21-22 novembre 2020)

Gracieuseté d'InStat Hockey

Dobes joue très bien cette année et c'est de bon augure. Je le répète, ce n'est pas la 8e merveille du monde, mais il progresse et c'est ce qui importe. En espérant le voir au Championnat mondial junior, ce qui pourrait être un bon test pour solidifier l'échantillon d'évaluation à son égard.



Abonnez-vous:
Écoutez notre plus récent épisode du TSLH Podcast (Épisode 21: Début de saison du CH, surprises et déceptions en NHL jusqu'ici)
Pour vous abonner au TSLH Podcast:
Listen on Apple Podcasts


0
  

DERNIÈRES COMMENTÉES


Commentaires

Tu souhaites participer à cette discussion?!? Rejoins dès maintenant la communauté de TSLH!


Rejoindre la communauté  -  Les avantages de devenir membre

OU

Si vous possédez déjà un compte sur TSLH, assurez-vous que l'email du compte est le même que de celui de votre compte Facebook.


S'adresser à un ou des utilisateur(s)

Commentaire
 
Tu souhaites écrire sur le monde du hockey?!? Rejoins dès maintenant notre équipe de collaborateurs!
Ça m'intéresse!

CANADIENS DE MONTRÉAL - 2020-2021

17 contrats à échéances au 2021-08-01.
10 joueurs autonomes au 2021-08-01.
7 joueurs autonomes avec restriction au 2021-08-01.
Dirigé par monsieur Marc Bergevin



CONTRAT À ÉCHÉANCE POUR LA SAISON 2020-2021

 [LW] - Tomas Tatar 5,3$ M 2017-2021 JA
 [C] - Phillip Danault 3,08$ M 2018-2021 JA
 [RW] - Joel Armia 2,6$ M 2019-2021 JA
 [LW] - Artturi Lehkonen 2,4$ M 2019-2021 JAR
 [LW] - Jordan Weal 1,4$ M 2019-2021 JA
 [C] - Jesperi Kotkaniemi 0,93$ M 2018-2021 JAR
 [C] - Ryan Poehling 0,93$ M 2018-2021 JAR
 [D] - Cale Fleury 0,77$ M 2018-2021 JAR
 [RW] - Michael Frolik 0,75$ M 2020-2021 JA
 [D] - Gustav Olofsson 0,75$ M 2020-2021 JA
 [G] - Charlie Lindgren 0,75$ M 2018-2021 JA
 [RW] - Corey Perry 0,75$ M 2020-2021 JA
 [D] - Victor Mete 0,74$ M 2020-2021 JAR
 [LW] - Brandon Baddock 0,7$ M 2020-2021 JA
 [C] - Laurent Dauphin 0,7$ M 2020-2021 JAR
 [D] - Noah Juulsen 0,7$ M 2020-2021 JAR
 [C] - Alex Belzile 0,7$ M 2020-2021 JA


DATES IMPORTANTES SAISON 2020-2021

Début de la saison : 2021-01-13
Fin de la saison : 2021-05-08
Date limite des transactions : 2021-04-12
Début du marché des agents libres : 2021-08-01



MASSE SALARIALE POUR LA SAISON 2020-2021

Plancher salarial : 69,1 $ M
Plafond salarial : 81,5 $ M



EN VRAC

Réseaux sociaux