Fermer

Publié par Lartchy  -  19.Novembre.2020 - 10:43
Abonnez-vous:

573  
 

Souvenir | Une entrevue hilarante lors du Match des étoiles 1993 de la LNH !

NHL.jpg
Photo par Brendan Zeman ©
Le groupe Facebook ''Je dors avec un casque JOFA'' est à la fois très pertinent et solidement impertinent. Des amateurs de hockey tous plus passionnés les uns que les autres publient sans arrêt du contenu que des gens normaux ne comprendraient pas. Ce matin, solide trouvaille de ma part alors qu'un jeune homme du nom de Phénix Bonneau-Lebleu a partagé une entrevue absolument hilarante dans le groupe : celle de Luc Robitaille et Steve Duchesne lors du Match des étoiles 1993 de la LNH. L'entrevue en vidéo se trouve en fin de texte.

Le défunt Jean Pagé en avait plein les bras. Luc Robitaille, seul au début de l'entrevue, voyait son équipe perdre 12-2 après deux périodes. "Ça va pas bin à soir, va falloir s'réveiller en troisième, mon père me r'garde", de lancer l'attaquant-vedette d'entrée de jeu. Ça promettait pour la suite. "On sait jamais, on sait jamais", a-t-il ajouté en riant, faisant référence à une possible remontée spectaculaire en troisième qui n'est évidemment jamais venue.

Lorsque M. Pagé a tout bonnement demandé à Robitaille ce qui se passait, la réponse était parfaite : "J'ai manqué une échappée, ça aurait pu faire la différence. Qu'est-ce qui se passe... à chaque fois qu'on s'retourne elle rentre dans notre but!"

"Qu'est-ce tu veux j'te dise?! C'est 12-2, ça va mal!", a poursuivi Robitaille dans un éclat de rire. Jean Pagé continue avec une question : "Hey Luc, fait longtemps qu'on s'est vu, en fin de semaine t'es au Québec...", mais se fait rapidement couper par son invité : "J't'ai vu hier!". Petit malaise pour la suite avant de poursuivre sur la semaine de Robitaille au Québec.

C'est à ce moment que Steve Duchesne arrive, lui qui évoluait dans l'autre formation du Match des étoiles. "J'vais te laisser jouer avec mes bâtons de golf", a-t-il lancé en arrivant. C'est que les joueurs de l'équipe gagnante du duel remportaient tous un beau sac de golf! Comme Robitaille, Duchesne était visiblement là pour jouer le bouffon : "C'est le même toxedo qu'il y a 3 ans ça hein!?". C'est ce qu'il a demandé en riant à Pierre Pagé.

"J'voudrais savoir Luc sérieux, à Los Angeles ça a bien commencé pis là dernièrement ça va mal, qu'est-ce qui se passe", a continué Duchesne après quelque temps de discussion sur les Matchs des étoiles précédant. La réponse : "Toute va mal, veux-tu arrêter ça à soir, ça va pas bin qu'est-ce que tu veux j'te dise?!". Lucky Luc a même demandé un bonbon pour ne pas pleurer.

Ça s'est poursuivi de plus belle. "Luc s'est marié dernièrement donc il appelle plus vraiment ses amis". Encore une fois, belle réponse de Robitaille : "C'est de la pression aussi, t'sais des fois le côté féminin". Mais la réponse à ça de Duchesne a été encore meilleure : "C't'une belle demoiselle, j'comprends aussi. J'pas laid moi non plus par exemple. J'suis toujours célibataire."

L'animosité a monté. "Luc la dernière game, il m'a dardé! Pis là il m'a dit "J'pensais pas c'tait toi, j'm'excuse de t'avoir dardé", je l'ai bin slashé après ça", de lancer Duchesne, évidemment en riant. M. Pagé a mentionné que Robitaille utilisait un nouveau style de bâton avec un manche en graphite et ce dernier l'a confirmé : "D'mandes-y si ça a faite mal, d'mandes-y si ça a faite mal".

"Ça a faite mal, ça a faite mal oui", a lancé Duchesne avant de frapper amicalement son bon ami.

Lorsque Pagé a dit qu'il aimerait qu'ils se retrouvent tous les trois au prochain Match des étoiles, Steve Duchesne a affirmé qu'il savait qu'il allait y être. Robitaille s'est contenté de dire en riant qu'il aimerait le savoir mais qu'il ne le savait pas. Finalement, aucun des deux était de la partie en 1994.

Jean Pagé termine en disant à Duchesne de faire attention à sa fiche des plus et des moins et à Robitaille de continuer à marquer des buts. L'ailier des Kings lance alors : "T'oublies ça les plus pis les moins pour moi!" en riant aux éclats, encore une fois.

Je n'en reviens pas que c'était la première fois de ma vie que je voyais passer cette entrevue incroyable. Une chose est certaine, Steve Duchesne et Luc Robitaille semblent avoir eu un très gros weekend. Je ne sais pas ce qu'ils ont fait, mais... bon.

L'entrevue en question.
Abonnez-vous:
Écoutez notre plus récent épisode du TSLH Podcast (Épisode 15: Entrevue avec Martin Pouliot, recruteur professionnel chez les Capitals de Washington)
Pour vous abonner au TSLH Podcast:
Listen on Apple Podcasts


0
  

Commentaires

Tu souhaites participer à cette discussion?!? Rejoins dès maintenant la communauté de TSLH!


Rejoindre la communauté  -  Les avantages de devenir membre

OU

Si vous possédez déjà un compte sur TSLH, assurez-vous que l'email du compte est le même que de celui de votre compte Facebook.


S'adresser à un ou des utilisateur(s)

Commentaire
 
Tu souhaites écrire sur le monde du hockey?!? Rejoins dès maintenant notre équipe de collaborateurs!
Ça m'intéresse!

Réseaux sociaux