Fermer

Publié par pascal.lapointe  -  17.Octobre.2020 - 15:44
5740  
 

Quelques cartes cachées pour votre pool cette saison

HCK.jpg
Photo par Instat Hockey
Je ne suis assurément pas le seul à être un fervent amateur de pool de hockey au Québec. Chaque saison, j'essaie d'en avoir quelques-uns d'actifs afin d'agrémenter mes soirées, mais surtout mes matins. Redoutant les blessures, en matinée, je passe en revue les sites de nouvelles et les rapports de matchs pour voir comment mon alignement a performé. Les périodes creusent sont légion, celles fastes trop peu nombreuses et le hasard décide la plupart du temps du vainqueur.

Peu importe le type de pool (d'une saison, à vie, etc.), ça demeure un passe-temps et j'avais le goût de débuter une discussion avec les lecteurs de Toutsurlehockey.com. Tout le monde possède des préférés, des joueurs qu'ils ne touchent jamais et des cartes cachées. Avec la saison des pools qui est à nos portes, parlons de ces cartes cachées. J'en ai quelques-unes qui n'en seront pas pour certains, mais pourquoi ne pas partager ça tous ensemble.

Les attaquants


Kirill Kaprizov - Wild du Minnesota
Le Wild n'est pas reconnu pour son attaque incroyable. Présentant un alignement plutôt beige, une recrue que l'on attend depuis longtemps fera son entrée lors de la prochaine saison. Kaprizov est un ailier qui a roulé sa bosse dans la KHL avec le CSKA au cours des quatre dernières années. Totalisant 230 points en 293 matchs, le Russe viendra dynamiser l'offensive du Minnesota. Je ne m'attends pas à une saison incroyable de 70 points (ce serait trop demandé), mais une fiche de 50 ou 55 points ne m'étonnerait pas. On va probablement le voir avec Marcus Johansson et Kevin Fiala, alors je m'attends à une saison plus qu'intéressante de ce trio.

Alex Iafallo - Kings de Los Angeles
Iafallo est arrivé un peu de nulle part dans l'entrouage des Kings. Jamais repêché, l'ailier a fait sa marque au cours des trois dernières saisons et on s'attend à ce que ça continue. Jouant sur le premier trio aux côtés d'Anze Kopitar, Iafallo gruge beaucoup de minutes offensives et je m'attends à ce que sa production continue d'augmenter cette année. Je ne crois pas que des recrues prendront son poste durant la saison alors vous pouvez compter sur une cinquantaine de points si tout se passe bien.

Denis Gurianov - Stars de Dallas
Avec les séries qu'il vient de connaître, qui ne connait pas Denis Gurianov ? Le gros marqueur de but en a surpris plus d'un cette saison avec une récolte de 20 buts et 9 passes. Ça ne m'étonnerait pas du tout de le voir sur le premier trio à la place de Radulov durant la campagne. Encore une fois, on ne peut pas espérer une saison de plus de 40 points, mais pour un pool à vie, Gurianov est un choix de premier ordre en milieu de séance. Il va énormément jouer sur l'avantage numérique et les points viendront tôt ou tard.

Ilya Mikheyev - Maple Leafs de Toronto
Il n'a pas joué beaucoup cette année, mais quand on l'a vu, Mikheyev a été très productif. Quand vous jouez sur le top 6 incluant Mitch Marner, Auston Matthews, John Tavares et William Nylander, ce n'est pas difficile de comprendre pourquoi les points viennent facilement. L'ailier de 26 ans a présenté une fiche de 23 points en 39 rencontres. S'il demeure en santé, c'est un coup de circuit quasi assuré.

Oliver Bjorkstrand - Blue Jackets de Columbus
L'ailier droit des Jackets a vu beaucoup de glace à Columbus cette année. Avec la confiance que Tortorella a eue en lui, Bjorkstrand a connu une éclosion offensive. Cette confiance s'étendra à la prochaine saison et je m'attends à une production aux alentours de 50 points. Il faut seulement qu'il demeure en santé.

Les défenseurs


Rasmus Andersson - Flames de Calgary
Andersson est un risque à prendre. Avec l'ajout de Tanev à droite chez les Flames, je m'attends à ce qu'Andersson se concentre sur l'offensive. Sa production a été plutôt stable lors des deux dernières campagnes, mais je m'attends à un bond cette année.

Ethan Bear - Oilers d'Edmonton
Avec l'offensive des Oilers, c'est difficile de ne pas mettre l'un de leurs éléments ici. Bear a gravi les échelons l'an passé et a terminé sur le top 4. Sa production a été appréciable et continuera de l'être la saison prochaine. Barrie prendra beaucoup de place dans les situations offensives, mais je ne crois pas que ça va affecté plus qu'il ne le faut Bear. C'est certain qu'il n’en doit pas être une sélection de débuts de repêchage, mais dans les rondes tardives, le droitier peut être payant.

Neal Pionk - Jets de Winnipeg
Le spécialiste de l'avantage numérique chez les jets continuera d'engranger les points cette année. Rien ou presque n'a été fait à Winnipeg pour améliorer la faiblesse de la défensive. Ainsi, Pionk verra beaucoup de glace et je m'attends à ce que sa production soit semblable ou meilleure que l'an passé (45 points).

Filip Hronek - Red Wings de Détroit
Hronek a toute la place nécessaire pour cumuler les points. Jouant sur le top 4, le défenseur droitier a été fidèle à son talent lors de la dernière saison avec 31 points en 65 matchs. Seider s'en vient, mais je crois que Hronek demeurera le premier arrière du corps défensif avec du temps de glace monstrueux sur l'avantage numérique. 40 points ne sont vraiment pas hors de portée pour lui, même plus.

Les recrues


Gabriel Vilardi - Kings de Los Angeles
On a finalement vu Vilardi à l'œuvre l'an passé et on a pas été déçu. Sa sélection demeure un risque, car on ne sait pas s'il va faire l'équipe ou s'il se blessera, mais si l'entraîneur le fait jouer sur le top 6, je m'attends à une belle saison pour lui. Dans un pool à vie, c'est un très bon risque à prendre.

Tim Stutzle - Sénateurs d'Ottawa
Ai-je besoin de vous parler du dynamisme de l'Allemand. Stutzle est une bombe offensive et est capable de créer à partir de rien. Toutefois, il n'a jamais joué en Amérique du Nord et on ne sait pas si la formation ontarienne va lui faire confiance. Je crois que oui, car ils en ont besoin, mais sait-on jamais ?

Josh Norris - Sénateurs d'Ottawa
Norris devrait jouer au centre de l'un des deux premiers trios si tout se passe comme prévu cette année. On risque de voir beaucoup de recrues en début de campagne et si c'est lui qui joue entre Dadonov et Tkachuk, je crois qu'on peut espérer beaucoup de lui.

Trevor Zegras - Ducks d'Anaheim
Le dernier, mais non le moindre, Trevor Zegras. Beaucoup d'amateurs de recrutement voient ce jeune dans leur soupe. Possédant une vision élite, je le vois devenir une force offensive dans la LNH. Il fera assurément l'équipe en début de prochaine saison et j'espère que ce sera sur un trio important. Les partisans l'adoreront.

J'espère que ce petit texte vous a plu et que vous me partagerez vos cartes cachées.
Écoutez notre dernier épisode du TSLH Podcast


0
  

DERNIÈRES COMMENTÉES


Commentaires

Tu souhaites participer à cette discussion?!? Rejoins dès maintenant la communauté de TSLH!


Rejoindre la communauté  -  Les avantages de devenir membre

OU

Si vous possédez déjà un compte sur TSLH, assurez-vous que l'email du compte est le même que de celui de votre compte Facebook.


S'adresser à un ou des utilisateur(s)

Commentaire
 
Tu souhaites écrire sur le monde du hockey?!? Rejoins dès maintenant notre équipe de collaborateurs!
Ça m'intéresse!
Nombre de réponses : 2
#135316

pascal.lapointe
Merci pour ton partGw. Son sont tous de tres bon guest

21.Octobre.2020 - 12:31   
   0  
#135243

Gotchon
Perso, vu que j'ai eu assez bon nez ces deux dernières années (Meier, Kuemper, Kubalik, Merzlikins) ça devient compliqué je dois me renouveller.

J'ai une petite envie de parier sur Robert Thomas ches les Blues, Cody Glass chez les Knights (chez eux, il y a William Carrier qui est très efficace aussi), j'ai aussi envie de miser sur Sam Reinhart des Sabres (il sera moins prisé que ces deux compagnons de trio).

Pour les défenseur, j'aimerai parié sur Noah Dobson des Isles, Si les Bruins ne prennent pas un défenseur sur le marché je vais parié soit sur Lauzon, soit Vaakanainen, Robert Hagg des Flyers est un joueur qui m'a beaucoup apporté ces deux dernières années.

Niveau Gardien (c'est là que ça se corse souvent pour les pools), si J'arrive à avoir mon duo gagnant entre Price - Vasilevski et Hellebuyck (je draft toujours mes goalies en premier), je suis heureux, sinon je fais des choix du champs gauche (l'année passée, j'ai misé sur Kuemper et Elvis, dans deux différentes pool, mais ça a été très payant).

Cet année j'ai bien envie d'essayer de parier sur un Sheterkin pour toute la saison (beaucoup diront que c'est pas un risque, mais vu qu'il n'a encore rien prouvé, je trouve que oui). Sinon il y a ( ou Ilya) Sorokin qui m'intrigue pas mal et pourrait connaitre des débuts fracassant dans un système défensif comme chez les Isles.

Chez les gardiens j'ai plus des évidences sur qui ne pas miser que sur qui miser en ce moment. Je ne miserai pas sur Holtby par exemple.

18.Octobre.2020 - 08:41   
   +1  

Réseaux sociaux