Fermer

Publié par mat.para  -  15.Octobre.2020 - 09:42
4042  
 

15 joueurs susceptibles de recevoir des offres hostiles présentement

NHL.jpg
Photo par InStat Hockey
La stratégie de l'offre hostile a longtemps été décriée comme étant désuète. Or, l'an dernier, Marc Bergevin nous a sorti un lapin de son chapeau en déposant une offre au joueur autonome avec restriction, Sebastian Aho. Les partisans des deux formations impliquées sont passés par toutes les gammes d'émotion, mais en fin de compte, les Hurricanes se sont alignés et Aho est demeuré en Caroline. C'était toutefois suffisant pour nous rappeler que le concept existe et cette année, en raison des compressions dans la masse salariale, on pourrait en revoir, des fameuses ''offert sheet''.

Au moment d'écrire ces lignes, 15 joueurs autonomes avec restriction sont toujours sans contrat. Du lot, on retrouve plusieurs joueurs intéressants pour une formation qui possède les moyens de déposer ce genre d'offre. Par contre, non seulement il faut posséder de l'espace salarial, mais on doit également avoie en sa possession plusieurs choix au repêchage, dépendamment de la compensation qui est exigée. Faisons un petit tour rapide des équipes potentielles pour une offre hostile:

Espace salarial par équipe


De toutes les équipes qui possèdent de l'espace sur leur masse, j'en vois CINQ qui se démarquent comme étant des formations à surveiller pour une offre hostile. Voici un court aperçu:

Nashville:
Les joueurs nécessitant de gros contrats sont tous signés à long terme et on possède 13,667M$ en espace disponible avec seul Luke Kunin sans contrat présentement. Nashville était dans la course pour plusieurs UFA, mais en vain. David Poile possède également tous ses choix pour le repêchage 2021.

Floride:
On a perdu Mike Hoffman et Evgenii Dadonov (à moins que ceux-ci ne signent chez les Panthers d'ici là). On a remplacé ces joueurs par Horqvist et Wennberg, mais je ne crois pas que ce soit suffisant. Il reste encore 12,286M$ sur la masse avec Aleksi Saarela et MacKenzie Weegar qui sont sans contrat. À l'image des Preds, Bill Zito possède tous ses choix pour 2021.

Détroit:
Steve Yzerman a plus d'un tour dans son sac et il possède surtout 3 choix de deuxième tour et 2 choix de troisième pour le repêchage 2021. Également, il affiche un espace salarial de 18,738M$. Une fois que Mantha et Bertuzzi seront signés (ils sont RFA présentement), il restera possiblement un peu d'argent. Je les vois déposer une offre pour un joueur de salaire moyen, qui ne coûterait pas leur choix de premier tour, mais qui leur enlèverait quelques choix de 2 et de 3 en guise de compensation.

New Jersey:
Avec 18,345M$ d'espace tout en n'ayant que MacKenzie Blackwood et Jesper Bratt à signer, les Devils pourraient fort bien pencher pour l'offre hostile. L'organisation possède deux choix de 3e tour en plus de posséder ses choix initiaux également. Les Devils avaient beaucoup de choix de premier tour cette année et on a connu un superbe repêchage. Par contre, ils n'ont pas l'alignement d'un club en totale reconstruction comme les Sens, donc l'offre hostile pourrait cadrer dans le plan.

Los Angeles:
Les Kings possèdent 12,726M$ en espace et tous leurs joueurs sont sous contrat pour la saison à venir. L'équipe a les moyens financiers de dépenser jusqu'au cap salarial et le pipeline fait très très belle figure. Ils ont en plus deux choix de 2e, deux choix de 3e et deux choix de 4e. Je les vois bien dépenser ces choix en compensation pour un joueur, à l'image des Red Wings, de salaire moyen.

Mais quels joueurs sont éligibles à une offre hostile ? Voici la liste:

- Mathew Barzal
Note : Je crois que Barzal demeurera à New York. À moins d'une offre inégalable, les Isanders devraient s'aligner. C'est leur joueur vedette.

- Anthony Cirelli
Note : Le genre de joueur que je verrais atterrir chez les Wings ou les Kings. Steve Yzerman rapatriera-t-il son ancien jeune joueur ? Il ne risque pas de commander un gros salaire, donc il n'en coûterait pas un choix de 1er tour en guise de compensation.

- Pierre-Luc Dubois
Note : Oubliez ça, les Jackets vont s'aligner !

- Anthony DeAngelo
Note : Je ne crois pas que DeAngelo restera à New York, comme je l'expliquais dans un récent texte. Ce serait par contre dommage que les Rangers ne retirent rien du marché des transactions contre leur meilleur défenseur offensif l'an passé.

- Sam Reinhart
Note : Je ne crois pas non plus que les Sabres le laissent partir. Ils ont l'espace pour le signer lui et Olofsson et c'est pourquoi je ne les ai pas mis dans les équipes susceptibles de déposer une offre hostile.

- Mikhail Sergachev
Note : À mon avis, c'est LE dossier le plus intéressant. Le Lightning n'a possiblement pas de quoi le payer tant et aussi longtemps qu'on ne se départis par de Killorn et de Johnson. Si Cirelli part, il manque encore de l'argent pour Sergachev. Il coûtera possiblement la totale via une offre hostile en guise de compensation.

- MacKenzie Blackwood
Note : Je doute très très fort qu'on dépose une offre hostile à un gardien. Le risque de perdre des choix pour un gardien ne vaut pas la peine à mon avis. Et les Devils n'ont personne d'autre pour l'avenir...

- Tyler Bertuzzi
Note : Les Red Wings s'aligneront, ils possèdent l'espace requis pour le faire.

- Anthony Mantha
Note : Si les Wings s'alignent sur Bertuzzi, c'est impossible dans ma tête qu'ils ne le fassent pas avec Mantha.

- Ryan Pulock
Note : Un défenseur intéressant qui pourrait ne pas coûter cher en compensation. Par contre, les Islanders le voient comme leur défenseur numéro 1, donc ils s'aligneront.

- Jake DeBrusk
Note : Je n'ai pas mis Boston dans les équipes pouvant faire une offre hostile. Leur argent servira à payer DeBrusk. On a manqué notre coup sur Hall et possiblement sur Pietrangelo, donc on risque de ne pas vouloir perdre DeBrusk. Mon discours pourrait toutefois changer si un agent libre coûteux débarque à Boston dans les prochains jours.

- Ryan Strome
Note : Les Rangers possèdent de l'espace et ils ont peu de centres. Je crois bien qu'ils s'aligneront, à moins d'une offre dérisoire, ce qui n'arrivera pas !

- Connor Brown
Note : Je ne vois pas l'intérêt d'aller faire une offre hostile à Brown comme je ne crois pas que les Sens le laisse partir.

- Devon Toews
Note : L'Avalanche ne l'a pas acquis pour le voir partir des mains d'une offre hostile. Joe Sakic s'alignera.

- Denis Gurianov
Note : Méconnu quelque peu avant les séries 2020, Gurianov entre dans le radar de plusieurs. Par contre, je ne vois pas les Stars le laisser aller. Ils ont un peu plus de 6,6M$ pour Hintz et Gurianov. Ce sera difficile, mais on ne peut les laisser partir.

Écoutez notre dernier épisode du TSLH Podcast


0
  

DERNIÈRES COMMENTÉES


Commentaires

Tu souhaites participer à cette discussion?!? Rejoins dès maintenant la communauté de TSLH!


Rejoindre la communauté  -  Les avantages de devenir membre

OU

Si vous possédez déjà un compte sur TSLH, assurez-vous que l'email du compte est le même que de celui de votre compte Facebook.


S'adresser à un ou des utilisateur(s)

Commentaire
 
Tu souhaites écrire sur le monde du hockey?!? Rejoins dès maintenant notre équipe de collaborateurs!
Ça m'intéresse!
Nombre de réponse : 1
#135197

Laurent6
Il faut avoir la place sur la masse salariale pour pouvoir faire une offre hostile . présentement bcp d'équipe cherche des solutions pour baisser leur masse salariale alors je serais surpris qu'il y ai offre hostile

15.Octobre.2020 - 11:46   
   +1  

Réseaux sociaux