Fermer

Publié par pascal.lapointe  -  5.Octobre.2020 - 16:17
Abonnez-vous:

1280  
 

Analyse de la banque d’espoirs des Jets de Winnipeg et de leur stratégie au repêchage

REP.jpg
Photo par InStat Hockey
Enfin, le dernier texte sur les banques d’espoirs et de stratégie au prochain repêchage. Oui, je sais, je suis à la dernière minute pas mal. Les Jets de Winnipeg sont aux prises avec beaucoup de choix déchirants à faire. Est-ce que Patrik Laine partira pour aider la défensive ou la profondeur ? Qui jouera au centre l’an prochain ? Copp est bien bon, mais comme premier centre suite aux blessures, ce n’est pas l’idéal. Donc, il y a des trous évidents dans la formation et ça facilite beaucoup l’élaboration de ce texte. Scott Wheeler de The Athletic classe la relève de cette formation au 23e rang dans la ligue. Ainsi, il y a du travail à faire de ce côté et, heureusement, les Jets ont encore leurs deux premiers choix.

Je vous rappelle que pour faire partie de l’analyse un joueur doit être né entre 1998 et 2001.



Attaquant

L’offensive est un gros problème dans la banque d’espoirs. Le seul vraiment notable est Kristian Vesalainen (et Laine qui est jeune, mais n’est plus un espoir évidemment). C’est un bon prospect, mais son évolution ne se passe pas réellement comme on le souhaite pour le moment. On aurait aimé le voir un peu plus offensif, mais il est encore jeune, alors il ne faut pas abandonner avec lui. Pour le reste, c’est plutôt pauvre. Le centre se doit d’être une cible à prioriser pour la formation à mes yeux. Les ailes aussi, mais dans l’alignement actuel, ça l’est moins, donc le centre se doit d’être dans le haut de la liste.

Défenseur

Le côté gauche de la défensive est assez intéressant avec Ville Heinola. J’adore ce jeune, même s’il a été malmené l’an dernier par les Jets. J’espère que ça se passera mieux cette année pour lui, car son potentiel est très élevé. Samberg s’est très bien développé dans les dernières années, mais je ne peux pas vous dire que je connais beaucoup leur relève en défensive. Logan Stanley était vu assez haut lors de sa sélection, mais on déchante beaucoup de lui maintenant. Tout comme l’offensive, la défensive, surtout à droite, n’est pas très forte et se retrouve dans le top de la liste des priorités.

Gardien de but

Pour les gardiens de but, je sais que Berdin a un bon potentiel, mais Scott Wheeler tend à dire que ça ne s’est pas très bien passé l’an passé. Nous verrons. Bref, ce n’est pas relevé dans leur banque d’espoirs en tout point.

Stratégie pour le repêchage

Il y a des trous vraiment partout dans leur banque, mais aussi dans l’alignement actuel. Si on mêle les deux, les besoins les plus criants se retrouvent en défensive à droite et au centre. Je m’attends donc à ce que ce soit une cible pour eu au cours du repêchage. Au moins, leurs deux premiers choix sont encore présents, mais sur 7 rondes, la formation ne possède que 4 choix. C’est peu à mes yeux pour Winnipeg qui perd des plumes depuis 2 ans. J’espère seulement qu’ils ne frapperont pas de mur d’ici 3 ans en sacrifiant le futur.

Choix de première ronde des Jets de Winnipeg (top 10)
1. Anton Lundell
2. Seth Jarvis
3. Jack Quinn
4. Braden Shneider

Je ne mets pas beaucoup de choix, car, pour moi, ce sera Lundell ou Jarvis. J’ai un petit faible du côté du Finlandais pour Winnipeg, car le besoin au centre est criant et il n’est pas si loin de la LNH en raison de son jeu mature. D’ici 2 ans, on devrait le voir. Le côté droit de la défensive est aussi un manque, mais dans au 10e rang, c’est trop tôt pour Schneider. Jarvis et Quinn se retrouvent sur cette liste, car les deux se retrouvent parmi les meilleurs choix disponibles aux alentours du 10e rang. Ils demeurent d’excellentes prises si Winnipeg les sélectionne.

Choix de deuxième ronde des Jets de Winnipeg (top 40)
1. Helge Grans
2. Brandon Brisson
3. William Villeneuve
4. Justin Barron
5. Thomas Bordeleau

Les deux premiers ne seront plus là. Je vais être bien honnête, je les vois en fin de première ronde. Toutefois, le repêchage est toujours plein de surprises et les possibilités sont là. Ça me ferait mal de voir Villeneuve allez chez les Jets, car je le veux chez le Canadien, mais le « fit » est là pour eux. C’est un quart-arrière droitier avec une excellente mobilité. Pour les Jets, c’est exactement ce qui leur manque. Barron serait une bonne addition aussi, mais il glissera probablement en raison de son état de santé.

Abonnez-vous:
Écoutez notre plus récent épisode du TSLH Podcast (Épisode 15: Entrevue avec Martin Pouliot, recruteur professionnel chez les Capitals de Washington)
Pour vous abonner au TSLH Podcast:
Listen on Apple Podcasts


0
  

Commentaires

Tu souhaites participer à cette discussion?!? Rejoins dès maintenant la communauté de TSLH!


Rejoindre la communauté  -  Les avantages de devenir membre

OU

Si vous possédez déjà un compte sur TSLH, assurez-vous que l'email du compte est le même que de celui de votre compte Facebook.


S'adresser à un ou des utilisateur(s)

Commentaire
 
Tu souhaites écrire sur le monde du hockey?!? Rejoins dès maintenant notre équipe de collaborateurs!
Ça m'intéresse!

Réseaux sociaux