Fermer

Publié par pascal.lapointe  -  2.Septembre.2020 - 09:01
3213  
 

Le Finlandais, Anton Lundell, en première ronde pour le Canadien ? | Centre comparé à Danault par plusieurs

MTL.jpg
Photo par Instat Hockey
Le milieu de la première ronde est souvent étonnant. On voit toujours quelques choix inattendus qui ont chuté du top 10 ou des espoirs qui sont sélectionnés beaucoup plus tôt qu’on le pensait. On peut donc s’attendre à ce que le Canadien ait du choix cette année. Pour que vous les connaissiez plus, je m’acharne dernièrement à construire des textes appuyés de vidéos illustrant leur talent. Jusqu’à maintenant, on a vu Dylan Holloway, Kaiden Guhle, Seth Jarvis et Rodion Amirov. Aujourd’hui, ce sera Anton Lundell, le Finlandais qui a été comparé à Aleksander Barkov et Philip Danault. Le centre n’est peut-être pas à une position faible chez le Canadien (première fois depuis un bon bout de temps que c’est le cas), mais cet espoir demeure une option intéressante.

Offensive

Lundell n’est pas le choix le plus sexy. Je suis sûr que ce candidat n’attirera pas beaucoup de monde à cause du fait qu’il est d’abord et avant tout un centre bon dans les deux sens. Il ne faut tout de même pas sous-estimer son talent offensif. C’est un joueur intelligent qui est quand même capable de produire. Jouant dans la Liiga depuis déjà deux ans, Lundell compte un total de 82 matchs professionnels et 47 points. C’est une bonne ligue qui a fait ses preuves au niveau du développement et je suis certain que plusieurs équipes cherchant des centres adorent ce fait.

Si on se concentre sur son talent, je dois noter son lancer. Je crois qu’il ne reçoit pas assez d’éloges par rapport à celui-ci. Je le trouve très sec et précis. Lundell est capable de battre un gardien avec son arsenal sans écran devant lui. Ce n’est pas le meilleur au niveau du lancer frappé et sur réception, mais son tir du poignet est notable. Tout comme la majorité de son jeu, la vision du Finlandais n’est pas élite, mais c’est un bon fabricant de jeu, surtout sur l’avantage numérique. Ce n’est pas celui qui aura la rondelle sur son bâton durant de longues minutes pour manipuler la pochette défensive. Néanmoins, on voit souvent des flashs intéressants d’excellence démontrant qu’il voit bien le jeu et qu’il peut construire de bonnes occasions pour ses coéquipiers.

Tout est une question d’efficacité pour lui et de détails. Beaucoup de ses points proviennent de mises en jeu gagnées, de rebonds suite à un tir bien placé ou de revirements créés près du filet. C’est un excellent élément en échec avant. Vous comprendrez plus tard dans le texte que ce n’est pas un joueur rapide ni robuste, mais c’est un don chez lui de soutirer la rondelle à ses adversaires. Avec son bâton, c’est un maître pour neutraliser l’opposant devant lui pour ensuite récupérer le disque et repérer un coéquipier.

Les trois vidéos suivantes vous montrent les aptitudes offensives du Finlandais. Comme je disais, rien n’est élite, mais son efficacité fera de lui un pivot qui sera capable de jouer de grosses minutes tout en produisant. J’ai inséré une vidéo du jeune sur l’avantage numérique pour que vous voyiez qu’il n’est pas la pierre angulaire, mais il s’y débrouille bien.


Le tir d’Anton Lundell est très sous-estimé sur la toile. Propulsé par Instat Hockey.


Anton Lundell n’est pas un fabricant de jeu élite, mais, en raison de sa façon de jouer, il peut tout de même cumuler des points. Propulsé par Instat Hockey.


En échec avant, Anton Lundell est parmi les meilleurs du repêchage pour créer des revirements. Propulsé par Instat Hockey.


L’avantage numérique est une situation de jeu bien connue d’Anton Lundell. Ce n’est pas lui qui dirigera le jeu, mais c’est dans ses capacités de créer des jeux pour ses coéquipiers. Propulsé par Instat Hockey.

Mobilité et relance

Le plus gros problème du jeu d’Anton Lundell est sa mobilité. Il est lent. Un peu comme Jesperi Kotkaniemi, le Finlandais manque d’équilibre et joue très haut. Ses jambes ont donc de la difficulté à aller chercher de la puissance et sa vitesse tout comme son accélération en souffre. Malgré tout, il sait être efficace dans les trois zones et ça me dit qu’une fois que ce sera réglé, on pourrait voir un tout autre joueur évoluer. Pour la LNH, tout ce qui caractérise son efficacité sera amenuisé s’il n’est pas plus rapide. Il sera toujours en retard sur le disque et à la traine par rapport aux adversaires. Si on additionne cela à son manque de force, il s’éteindra.

Au niveau de la relance, étonnamment, malgré son âge et son patin, c’est souvent lui qui s’en occupe avec son équipe. Je sous-estime probablement sa vision, car il y est très efficace pour sortir la rondelle de sa zone et pour effectuer l’entrée chez l’adversaire en possession ou par la passe.

Il n’y a pas grand-chose à dire sur cet aspect de son jeu excepté qu’on a vu une certaine amélioration entre l’avant et l’après-pause occasionnée par la pandémie. Ça m’indique que Lundell est bien entouré et qu’après la prochaine saison, l’Amérique pourrait être à sa portée. Une seule vidéo a été montée pour la mobilité et la relance. Vous allez voir que ça arrive qu’il traîne un piano et on aimerait pousser avec lui.


Anton Lundell est un chantier en construction au niveau de la mobilité, mais malgré cela, il est capable de tirer son épingle du jeu. Propulsé par Instat Hockey.

Jeu physique et défensif

Comme je l’ai mentionné plus tôt, Anton Lundell n’est pas un joueur physique, je dirais même qu’il est faible. Le long des rampes, ses mises en échec ne sont pas ce qu’elles devraient être en termes de force et, souvent, c’est lui qui se ramasse sur la glace. C’est un centre qui va plutôt utiliser son intelligence, son positionnement et le jeu de son bâton pour contrer l’adversaire. Il est l’un de meilleurs du repêchage pour enlever le disque à son opposant. Lundell, avec son bâton, est capable de complètement neutraliser un défenseur ou un attaquant en lui bloquant les jambes légalement pour repartir avec le disque. Lorsqu’il aura amélioré sa force et sa vitesse, ce sera vraiment difficile de jouer contre lui en situation rapprochée. Une des choses qui me fait penser que ce Finlandais possède un bon potentiel est la rapidité à laquelle il relance l’attaque lorsqu’il crée un revirement dans sa zone. Il est donc capable de voir au-delà du fait que la rondelle n’est pas encore en sa possession pour ainsi profiter d’une brèche lorsqu’il l’aura récupéré.

J’ai monté deux vidéos pour cette section qui montrent bien la force de Lundell dans son territoire et son manque de force. Ça viendra avec le temps j’en suis sûr, mais ça pourrait faire fuir quelques formations.


Anton Lundell, malgré son gabarit, n’est pas un joueur robuste. Propulsé par Instat Hockey.


L’une des plus grandes forces d’Anton Lundell est son jeu sans la rondelle. Propulsé par Instat Hockey.

Conclusion

Même si ce Finlandais pourrait glisser jusqu’au Canadien, je ne l’identifie pas comme une cible potentielle de la formation. Le centre n’est pas un besoin présentement (sauf si Philip Danault et Max Domi quittent). De plus, avec Jesperi Kotkaniemi et Nick Suzuki, ce serait redondant d’avoir Anton Lundell, c’est-à-dire un pivot responsable avec une mobilité questionnable qui manque un peu de robustesse (même si KK s’en vient bien). Ainsi, pas au 16e rang pour le CH, mais je crois qu’il rendra une équipe fort heureuse. Pour ce qui est de la comparaison avec notre Québécois, je ne trouve pas du tout qu’elle a sa place. C’est plutôt à Mikko Koivu qu’il ressemble et à Jesperi Kotkaniemi.


0
  

DERNIÈRES COMMENTÉES


Commentaires

Tu souhaites participer à cette discussion?!? Rejoins dès maintenant la communauté de TSLH!


Rejoindre la communauté  -  Les avantages de devenir membre

OU

Si vous possédez déjà un compte sur TSLH, assurez-vous que l'email du compte est le même que de celui de votre compte Facebook.


S'adresser à un ou des utilisateur(s)

Commentaire
 
Tu souhaites écrire sur le monde du hockey?!? Rejoins dès maintenant notre équipe de collaborateurs!
Ça m'intéresse!
Nombre de réponses : 9
#134254

Lpck7540
Sa serait surprenant qui soit encore disponible si c?est le xas le CH doit le considérer! Il a affiché de très bonnes statistiques dans la ligue élite de Finlande tout en n?ayant que 17-18 ans! Lui et Jarvis pas mal les meilleurs choix disponible piur le CH et j?aime bien Mercer aussi mais j?ai un partie pris et Quinn pourrais aussi être un très bon coup.

5.Septembre.2020 - 13:50   
   0  
#134225

Barbe_rousse
Un centre two way qui aura la carriere de Miko Koivu, au 16 ieme rang..... Quand on pense a la valeur des centres et la reputation des finlandais.... Bref, faut pas rever en couleur non plus. Mercer, Amirov, Jarvis et Quinn sont mes potentiels pick pour le Ch

3.Septembre.2020 - 11:44   
   +1  
#134218

Ced244
@ErdqScooby

Personellement, cette année sa ne sera pas une grosse année de defenseur, moi je passe mon tour en 1re ronde! J'ai peur que sa fasse comme l'année de Honka et Fleury et que les défenseurs soient repêcher trop tot!

2.Septembre.2020 - 23:00   
   +2  
#134191

ErdqScooby
Moi aussi je crois pas qu'il dépasse le top 15 et qu' il soit pas mon premier choix. Un garc comme halloway ou bien ghule ou bien Wallinder serons plus avantageux selon moi.

2.Septembre.2020 - 16:40   
   0  
#134180

Ced244
J'ai vue plusieurs liste le.classé hors du top 10, mais je doute qu'il passe plus loins que le top 15. Mais même s'il est dispo, ce n'est pas mon choix #1

2.Septembre.2020 - 10:17   
   +3  
#134179

pascal.lapointe
Je ne le veux vraiment pas haha. Je ne fais parler que d'option dans mes textes

2.Septembre.2020 - 09:42   
   +3  
#134178

dankause15
croise les doigts

2.Septembre.2020 - 09:34   
   +1  
#134177

pascal.lapointe
Il demeure des chances de le voir glisser. Les mocks ne sont quand même pas la réalité. Chaque année on voit des espoirs chutés la journée du draft et j'identifie Lundell comme un jeune à qui ça peut arriver. Ça m'étonnerait, mais ça se peut. Tu as le droit à ton opinion, mais calme toi un peu.

2.Septembre.2020 - 09:26   
   +1  
#134175

dankause15
Voyons oublie ça Lundell est classé 9e partout même 8e des fois, et le ch a le 16e.
Regarde les mock draft sur NHL.com pis partout.

2.Septembre.2020 - 09:15   
   -1  

CANADIENS DE MONTRÉAL - 2019-2020

11 contrats à échéances au 2020-07-01.
5 joueurs autonomes au 2020-07-01.
6 joueurs autonomes avec restriction au 2020-07-01.
Dirigé par monsieur Marc Bergevin



CONTRAT À ÉCHÉANCE POUR LA SAISON 2019-2020

 [C] - Max Domi 3,15$ M 2018-2020 JAR
 [D] - Joel Edmundson 3,1$ M 2019-2020 JA
 [R] - Dale Weise 2,35$ M 2016-2020 JA
 [G] - Keith Kinkaid 1,75$ M 2019-2020 JA
 [D] - Noah Juulsen 0,86$ M 2017-2020 JAR
 [D] - Christian Folin 0,8$ M 2019-2020 JA
 [LW] - Charles Hudon 0,8$ M 2019-2020 JAR
 [D] - Victor Mete 0,75$ M 2017-2020 JAR
 [D] - Xavier Ouellet 0,7$ M 2019-2020 JA
 [C] - Joseph Blandisi 0,7$ M 2019-2020 JAR
 [RW] - Michael McCarron 0,7$ M 2019-2020 JAR


DATES IMPORTANTES SAISON 2019-2020

Début de la saison : 2019-10-02
Fin de la saison : 2020-04-04
Date limite des transactions : 2020-02-24
Début du marché des agents libres : 2020-07-01



MASSE SALARIALE POUR LA SAISON 2019-2020

Plancher salarial : 60,2 $ M
Plafond salarial : 81,5 $ M



EN VRAC

Réseaux sociaux