Fermer

Publié par pascal.lapointe  -  3.Août.2020 - 10:45
4197  
 

(Suite) Meilleurs espoirs de la LNH | Top 30 de Pascal : rang 1 à 10

NHL.jpg
Photo par Arnold C
On termine mon top 30 des meilleurs espoirs aujourd'hui avec les choix 1 à 10. Je crois bien que je ne vais pas faire l'unanimité ici, mais ce n'est pas grave. J'espère que les discussions dans les commentaires vont être présentes. Trêve de blabla, on part ça.

10. Cody Glass, Vegas Golden Knight, 21 ans, 6’2’’ et 185 livres, C


Ce Canadien n’a pas eu nécessairement une saison à la hauteur des attentes cette année. Blessé et rétrogradé quelquefois, on a pu le voir que 39 matchs dans la LNH. Toutefois, lorsqu’il était utilisé à la hauteur de son talent et que Glass était dans un bon soir, nous avons pu voir tout son talent. Très dangereux en offensive, c’est un centre qui adore contrôlé le jeu. Il est la définition même d’un centre, car il se démarque dans les trois zones. Son jeu ne comporte pas beaucoup de points négatifs et j’ai bien hâte de le voir une saison complète dans la grande ligue.

Explication du classement : Je le vois comme un centre top 6 avec plusieurs responsabilités en défensive également. Un joueur avec qui vous pouvez aller à la guerre.


Vidéo du talent de Cody Glass en 2019-2020. Propulsé par Instat Hockey.

9. Moritz Seider, Détroit Red Wings, 19 ans, 6’4’’ et 207 livres, D


De tous les défenseurs que j’ai inclus dans mon classement, cet Allemand est probablement celui avec le moins de potentiel offensif. Loin de moi l’idée de dire qu’il n’est pas compétant, mais ce n’est pas l’arrière le plus créatif à la ligne bleue adverse. Toutefois, c’est probablement le défenseur qui pourra jouer le plus dans les situations difficiles. Possédant une bonne mobilité et un sens du positionnement inné, Seider jouera très bientôt un rôle prépondérant chez les Red Wings. Il est très intelligent ainsi que compétitif ce qui l’a grandement aidé pour sa première saison en Amérique du Nord. On devrait le voir dès l’an prochain dans la LNH.

Explication du classement : Défenseur défensif de première paire pouvant se débrouiller aussi en offensive. La stabilité de son jeu et l’assurabilité de son potentiel me permettent de le mettre aussi haut.


Vidéo de la présence physique de Mortiz Seider en 2019-2020. Propulsé par Instat Hockey.

8. Igor Shestyorkin, New York Rangers, 24 ans, 6’1’’ et 183 livres, G


Je ne suis pas un expert des gardiens de but, loin de là, mais pour l’avoir vu joué dans la KHL, ce Russe peut faire toute la différence dans un match. Il est le futur de la franchise au poste de gardien et c’est lui que l’on verra au cours des séries, j’en suis persuadé. Il n’y a pas vraiment de faiblesse dans son jeu et représente l’un des plus gros vols au repêchage des 6 dernières années. La relève au poste de gardien de la Russie est franchement impressionnante et Shestyorkin peut se vanter d’avoir été le meilleur à cette position en dehors de la LNH. C’est difficile de le considérer encore comme un espoir, mais il remplit les critères, alors je le place ici.

Explication du choix : Futur gardien numéro 1. Il pourrait être plus haut, mais j’aime mieux miser sur un bon premier centre ou défenseur que sur un bon gardien.

7. Alex Newhook, Avalanche du Colorado, 19 ans, 5’11 et 192 livres, C


Encore une fois, j’ai vraiment de la misère à me mettre dans la tête que ce jeune est tombé en dehors du top 15 en 2019. Je concède qu’il ne jouait pas dans la meilleure des ligues de développement (BCHL), mais, cette année dans la NCAA, il a été une merveille sur glace. C’est un joueur qui peut exploser à tout moment dans un match. Sa mobilité est ce qui le démarque le plus et, comme il peut contrôler la rondelle à haute vitesse, le contrer semble excessivement difficile. D’un bon niveau dans les trois zones sur la glace, le Colorado a eu un vol au 16e rang l’an passé. Il s’insèrera parfaitement bien à l’Avalanche d’ici deux ans sur le top 6.

Explication du classement : Je ne le vois pas devenir un joueur de premier trio chez l’Avalanche, alors c’est pourquoi il se retrouve en dessous des autres centres ci-haut.


Vidéo du talent d’Alex Newhook en 2019-2020. Propulsé par Instat Hockey.

6. Alex Turcotte, Los Angeles Kings, 19 ans, 5’11’’ et 185 livres, C


Un autre choix qui ne fera pas l’unanimité selon moi. Surtout pour ceux qui ne se firent qu’à sa fiche. Les Badgers n’ont vraiment pas performé à la hauteur des attentes cette saison et je vois mal pourquoi les Kings ont déjà signé Turcotte pour un contrat professionnel. Je ne le crois pas prêt, mais bon, son potentiel demeure très élevé. L’espoir est un cauchemar pour les équipes adverses. C’est une machine à causer des revirements et à créer des occasions de marquer. Il manque encore de force dans son jeu et son lancer, mais ça se règle facilement. Je le vois débuter la prochaine saison dans LAH (en fait, je l’espère pour son développement) et nous verrons par la suite où il jouera.

Explication du classement : Vilardi et Cozens demeurent au-dessus de lui dans mon classement, car je les vois plus enclins à devenir des joueurs de premier ordre.


Vidéo du talent d’Alex Turcotte #15 en 2019-2020. Propulsé par Instat Hockey.

5. Dylan Cozens, Sabres de Buffalo, 19 ans, 6’3’’ et 185 livres, C/AD


Cet espoir des Sabres est probablement le joueur le plus complet de la liste. Couplant offensive et défensive avec une teinte physique, Cozens est très près de la LNH. On le voit compétitif dans les trois zones et sa mobilité est son trait le plus important. Il peut définitivement faire mal à ses adversaires de plusieurs façons et, même si je doute que ce centre produise à un niveau élite, les impondérables qu’il amène sur la glace sont notables. Il apportera de l’aide à Eichel et la vedette de Buffalo en a grandement besoin.

Explication du classement : Je considère Vilardi au-dessus de lui en raison du potentiel offensif de l’espoir des Kings.


Vidéo du talent de Dylan Cozens en 2019-2020. Propulsé par Instat Hockey.

4. Gabriel Vilardi, Los Angeles Kings, 20 ans, 6’3’’ et 201 livres, C


Il est fort possible que peu de gens soient d’accord avec ce choix. Blessé plus souvent qu’à son tour au dos depuis sa sélection, ce centre est revenu à la vie cette saison et il n’a vraiment pas déçu. Jouant de façon inspirée dans la LAH, son rappel dans la LNH a jeté une vague de positivisme à Los Angeles quant à son avenir. Vilardi se situe au sommet de l’une des meilleures relèves au centre au travers de la ligue et il semble vouloir remplir son potentiel. Le seul point négatif à son jeu est son patin et l’amélioration à ce niveau est déjà bien enclenchée.

Explication du classement : Je crois que Gabriel jouera longtemps sur ce qui s’annonce être une puissance, mais il doit demeurer en santé. Son potentiel offensif est très élevé et je le vois produire efficacement dans le futur.


Vidéo du talent de Gabriel Vilardi en 2019-2020. Propulsé par Instat Hockey.

3. Bowen Byram, Avalanche du Colorado, 19 ans, 6’1’’ et 194 livres, D


Malgré le fait que Byram n’ait pas récolté autant de points qu’on le voudrait cette année, c’est au niveau de ses aptitudes défensives qu’il a le plus progressé cette saison. À mes yeux, ce gaucher demeure le meilleur espoir à la défensive dans la LNH présentement. Avec tous les espoirs de qualité que le Colorado possède, ce sera un plaisir pour les yeux de le voir s’y intégrer. Byram a le potentiel de devenir un élément de première paire rapide, physique et habile en offensive. Du chemin reste à faire en défensive, mais il est sur la bonne voie et on pourra le confirmer assez rapidement.

Explication du classement : Non seulement a-t-il un potentiel de première paire, mais c’est le défenseur qui présente la plus haute possibilité de produire à un rythme élevé et de jouer contre les meilleurs joueurs adverses.


Vidéo du talent de Bowen Byram en 2019-2020. Propulsé par Instat Hockey.

2. Trevor Zegras, Anaheim Ducks, 19 ans, 6’ et 174 livres, C/A


J’ai encore de la misère à croire que Zegras est tombé au 9e rang en 2019. C’est un fabricant de jeu incroyable. Probablement le meilleur de cette liste. Cet Américain est une machine à faits saillants qui voit au-delà du jeu en cours. Son anticipation est sa principale arme et lui apporte beaucoup de confiance. Malgré son gabarit, on peut le voir dans les zones dangereuses et c’est de là qu’il fait la plupart de ses jeux. Anaheim a un vrai diamant entre les mains et il sera un digne successeur aux vedettes qui se font vieillissantes dans la formation.

Explication du classement : Je le considère comme un futur joueur de premier trio, c’est pourquoi il est si haut dans ma liste.


Vidéo du talent de Trevor Zegras #13 en rouge et blanc/#9 USA
en 2019-2020. Propulsé par Instat Hockey.


1. Kirill Kaprizov, Minnesota Wild, 23 ans, 5’10’’ et 201 livres, A


Ce Russe est le meilleur joueur en dehors de la LNH depuis environ deux ans. Même si Kaprizov n’est pas le plus grand, c’est un ailier qui joue gros. Tout est présent pour qu’il devienne une vedette offensive en Amérique du Nord. L’an prochain, son impact sera immédiat chez le Wild et ça leur fera grand bien. Son patin est bon, son tir est incroyable, ses mains peuvent flouer n’importe qui et il joue bien le long des rampes.

Explication du classement : Réellement, je ne pouvais me permettre de le mettre en dehors du premier rang. Il fera le bonheur de beaucoup de poolers l’an prochain.


Vidéo du talent de Kirill Kaprizov en 2019-2020. Propulsé par Instat Hockey.

J'espère que l'exercice vous a plu. Je vais probablement en refaire un l'an prochain. Pourquoi pas ? Seriez-vous intéressés à ce que je fasse un petit texte sur les mentions honorables ?


0
  

Commentaires

Tu souhaites participer à cette discussion?!? Rejoins dès maintenant la communauté de TSLH!


Rejoindre la communauté  -  Les avantages de devenir membre

OU

Si vous possédez déjà un compte sur TSLH, assurez-vous que l'email du compte est le même que de celui de votre compte Facebook.


S'adresser à un ou des utilisateur(s)

Commentaire
 
Tu souhaites écrire sur le monde du hockey?!? Rejoins dès maintenant notre équipe de collaborateurs!
Ça m'intéresse!
Nombre de réponses : 7
#133546

pascal.lapointe
ce qui est encore mieux c'est que personne ne s'insulte et traite l'autre d'ignare. La beauté des débats sportifs dans le respect :D

3.Août.2020 - 22:19   
   +1  
#133545

thusk-
Cest ca la beauté avec les classement, il y a rien de pareil dune personne a l'autre.

Moi exemple robertson brannstrom je suis tres haut sur eux en les mettant dans mon top 5, toi tu les as classe 15 et 17. Sorokin que je met aussi dans mon top 10 que tu as meme pas dans top 30.

Vilardi, seider etturcotte que tu aime bien moi vilardi nest meme pas de mon top 30 et turcotte plus vers le 13-15e rang, seider fin top 20. Tout depend a quoi tu accorde l'importance tout simplement

3.Août.2020 - 22:04   
   +1  
#133538

pascal.lapointe
Hayton je ne suis vraiment pas un fan de ce joueur.

Sorokin, Beckman, Jenik (je l'adore) et Knight ont manqué la cut de peu.

3.Août.2020 - 19:51   
   +1  
#133536

Ced244
Le grand oublié cest plus Barret Hyton!

3.Août.2020 - 19:21   
   +1  
#133535

thusk-
Comme je disais sur ton autre commentaire, j'aurais inverser brannstrom et seider assez facilement uniquement car pour moi je prefere avec la chance d'avoir un genre de subban (sans le comportement) qu'un eric Johnson.

Pour vilardi jai effectivement de la misere au 4e rang non pas en raison du talent mais parce wue cest un candidat de luxe por devenir le prochain nathan horton, joffrey lupul avec le corps pu capable de les suivre.

Sinon tes grands oublier
Adam beckman, ilya sorokin, spencer knight, jan jenik

@Ced244

Kaprisov est aussi mon #1, artemi Panarin c'est le style de joueur d'impact qu'il a de bonnes chances de devenir.

3.Août.2020 - 18:56   
   +1  
#133532

Ced244
Définitivement oui pour les mentions honorable!!

Très surpris de voir Kaprizov au 1er rang!

3.Août.2020 - 18:36   
   +1  
#133531

Opusizar
Merci pour le travail de ce top 30.
De mon côté cela m'a aidé à mieux connaître les vedettes de demain.
Oui pour les mentions honorables.

3.Août.2020 - 17:37   
   +1  

Réseaux sociaux