Fermer

Publié par mat.para  -  31.Juillet.2020 - 05:59
2051  
 

Des choix déchirants s'en viennent au sein de plusieurs formations

NHL.jpg
Photo par Michael Miller ©
À la mi-juin, lorsque le retour au jeu devenait de plus en plus possible, j'écrivais un article sur la possibilité de voir plusieurs vétérans être laissés de côté par leur équipe respective. Vous pouvez lire ce texte sous le lien ICI. Maintenant que les matchs préparatoires à la ronde de qualification sont terminés, le doute est encore plus présent dans mon esprit quant à l'identité des gardiens partants pour les différentes formations. Si certains voient encore leur poste être acquis, ce n'est plus vraiment le cas pour quelques-unes de mes prédictions. Faisons un tour d'horizon...

Des postes acquis

Commençons d'abord par les gardiens dont le poste de partant est assez assuré. On ne s'éternise pas sur ces cas, c'est bien évident. Comme prévu, Carey Price sera le gardien d'office et je ne pense même pas que l'on se servira de l'auxiliaire, peu importe qui ce sera. C'est Price et c'est tout. Même chose pour Frederik Anderson et même son de cloche du côté de Winnipeg, alors qu'il est inconcevable de voir un autre homme masqué que Connor Hellebuyck devant la cage des Jets. J'irais même jusqu'à dire que Jacob Markstrom devrait vraisemblablement partir le bal devant le filet. Je ne vois tout simplement pas comment on pourrait en faire autrement. Bobrovsky aura le filet en Floride, mais c'est simplement parce qu'il n'y a aucun auxiliaire digne de ce nom derrière lui. Enfin, je vois vraiment Igor Shesterkin débuter dans le filet chez les Rangers en dépit de toute l'expérience qu'on connaît en Henrik Lundqvist.

Pour le reste...

Aucune patience

Avec des séries 3 de 5, je ne m'attends pas à ce que les entraîneurs usent de patience envers les gardiens choisis pour entamer la première ronde. Suffit de perdre un match et on peut se retrouver dans de gros troubles. Deux matchs de suite et c'est l'hécatombe dans un 3 de 5. Donc, ces duos risquent d'être changés rapidement en cas de défaite et encore plus en cas de sortie misérable.

Pittsburgh

Dans mon dernier texte sur le sujet, je mettais Matthew Murray devant le filet. Dans le 3e épisode du TSLH Podcast, j'explique de long en large pourquoi je le vois plus comme le partant désigné. Son expérience n'est pas à remettre en cause. Par contre, après des matchs intraéquipes très ordinaires et un match préparatoire plus difficile, je commence à remettre mon opinion en doute. Tristan Jarry s'est montré supérieur depuis le retour à l'entraînement, affichant la même forme qu'en saison. Si on commence avec Murray, il est mieux de ne pas perdre, car la ''gâchette Jarry'' pourrait être pressée rapidement.

Caroline

Un tandem plutôt beige à mon avis, mais qui a fait le boulot cette année. À mon avis, ce devrait être Petr Mrazek qui devrait recevoir l'appel de Rob Brind'Amour, mais avec le match d'hier, force est d'admettre que le doute persiste. Mrazek a cédé les trois buts avant de donner place à Reimer. L'équipe ayant prévu utiliser les deux en matchs préparatoires, rendus là, je pense que ce sera un coup de dé à savoir lequel mènera le bateau.

Edmonton

Si à la mi-juin, je voyais Mikko Koskinen partir devant la cage des siens lors de la ronde préliminaire, c'est toujours le cas aujourd'hui. Par contre, Mike Smith a offert un jeu remarquable lors du match préparatoire. Koskinen aussi a bien paru donc je maintiens ma prédiction, tout en n’étant pas surpris si on décide de laisser la place au vétéran Smith pour le premier match de la ronde préliminaire.

Calgary

Oh lala, ça se gâte. En podcast et dans mon récent texte, j'étais ''all in'' David Rittich. Pour moi, le gardien a endossé le rôle de partant toute la saison, alors ce serait inconcevable de laisser le filet à Talbot, qui n'a même pas offert un rendement de qualité comme auxiliaire. Par contre, lors de notre 3e épisode du TSLH Podcast, Lartchy soulevait le point qu'il voyait bien Talbot commencer la série. J'étais sceptique...très même ! Par contre, le match préparatoire m'aura peut-être convaincu que Talbot pourrait vraiment débuter. D'abord, il fut choisi comme premier gardien du match contre Edmonton mardi soir et il a offert une bonne performance en soi. J'ai bien hâte de voir la décision finale à Calgary...

New York Islanders

À New York, le mystère persiste. Les deux gardiens, fidèles à leur habitude puisqu'on parle ici d'un des meilleurs tandems -si ce n'est pas LE meilleur- de la ligue. En match préparatoire, le duo a brillé. Par contre, je m'attends à ce que Greiss quitte pour l'autonomie cet automne, donc ma décision serait d'y aller avec Semyon Varlamov. Peu importe la décision, les Islanders, guidés par le système de Barry Trotz, pourront compter sur leur gardien.

Chicago

Si les doutes planaient quant à l'état de santé de Corey Crawford, nous n'en avons plus après la performance qu'il a offert contre les Blues. Stoppant les 11 lancers lors de sa sortie, il a mis probablement fin aux rumeurs voulant qu'on envoie Malcolm Subban dans la mêlée. Rappelons que Crawford fut absent de la phase 3 avant de prendre le départ contre les Blues, comme si rien ne s'était. Ah! ces fameux ''unfit to play''... Bref, Crawford devrait être à son poste.

Minnesota

Le Wild a surpris en match préparatoire, mais s'est incliné contre l'Avalanche tout de même. Alex Stalock s'est vu confier le rôle de commencer le match alors que Dubnyk est venu en relève en milieu de deuxième période, comme c'était prévu. Par logique, je crois que le Wild ira avec Dubnyk, mais Stalock a connu une bonne saison contrairement à son coéquipier masqué donc, mes doutes demeurent quant à ce duo.

Columbus

Il y a un mois, j'affirmais que Joonas Korpisalo serait l'homme choisi par John Tortorella, simplement parce qu'il a vécu l'expérience l'an dernier et qu'avant qu'il ne se blesse, il était numéro un chez les Jackets. Il a connu une forte saison pour une première année à titre de partant donc il mérite le rôle. Par contre, son siège est tellement éjectable avec Elvis Merzlikins derrière. Ce dernier a bien fait en match préparatoire, à l'instar de Korpisalo cela dit, donc Tortorella pourrait avoir la mèche bien courte.

Nashville

Mon choix demeure Pekka Rinne. Tout simplement parce qu'avec son expérience et la défensive qu'il a devant lui, il peut aussi retrouver sa touche qu'il a perdue cette saison. On a vu ce que Juuse Saros a fait - ou devrais-je dire, n'a pas fait - lors des séries 2017 en relève contre les Penguins de Pittsburgh. Saros a pris néanmoins de la maturité depuis et il a donné un bon rendement cette saison. Par contre, si Shesterkin peut tasser Lundqvist du filet, je ne crois pas que Saros soit en mesure de le faire avec Rinne. Est-ce que cela peut arriver ? Absolument, mais j'irais avec Rinne pour ma part, d’autant plus qu’il a connu un solide match en rencontre hors-concours.

Arizona

Un peu le même son de cloche que les Hurricanes ici. Un duo qui ne sonne pas sexy du tout avec Kuemper et Raanta, mais le tandem a fait grandement le boulot cette saison même quand l'un ou l'autre fut blessé. Personnellement, j'irais avec Kuemper pour la simple et bonne raison que je le voyais être dans la conversation pour le trophée Vézina avant qu'il ne se blesse. La décision peut pencher d'un côté comme de l'autre.

Au final

C'est difficile cette saison, car le facteur du 3 de 5 vient tellement changer la donne dans une NHL où l'on compte de plus en plus sur les tandems de gardiens, et non les gardiens élites de 70 matchs. Dans le ''round robin'' des équipes de tête, Holtby a gagné sa place par défaut avec la blessure de Samsonov. Raks devrait être en poste même si ça été un peu plus dur en match préparatoire alors que Vasilevskiy est un ''no-doubt'' au même titre que Carter Hart. Dans l'Ouest, rien n'est assuré pour Fleury, mais j'irais tout de même avec lui plutôt que Lehner, simplement pour l'expérience et le facteur que Fleury est dominant en séries. Chez les Blues, sans aucun doute, Jordan Binnington défendra la cage des champions alors que Jared Bednar devra choisir entre Grubauer et Francouz. Je crois bien que ce sera Grubauer, mais encore une fois, il sera assiégé sur de la dynamite. Vaut mieux pas qu'il perde la première comme en 2018 chez les Caps. À Dallas, il n'est pas question de voir une autre personne que Bishop devant le but.

Pour les prédictions de nos chroniqueurs concernant la première ronde appelée ''qualificative'':



Écoutez notre dernier épisode du TSLH Podcast
Pour vous abonner au TSLH Podcast:


0
  

Commentaires

Tu souhaites participer à cette discussion?!? Rejoins dès maintenant la communauté de TSLH!


Rejoindre la communauté  -  Les avantages de devenir membre

OU

Si vous possédez déjà un compte sur TSLH, assurez-vous que l'email du compte est le même que de celui de votre compte Facebook.


S'adresser à un ou des utilisateur(s)

Commentaire
 
Tu souhaites écrire sur le monde du hockey?!? Rejoins dès maintenant notre équipe de collaborateurs!
Ça m'intéresse!

Réseaux sociaux